background preloader

Guide pour réaliser son jardin alimentaire sur les toits

Guide pour réaliser son jardin alimentaire sur les toits

Les haies mélangées sont magiques | Haies Magiques La présence des haies mélangées en ville procure un ensemble d’externalités positives pour les hommes, les animaux, la végétation et le milieu écologique. Les haies mélangées embellissent le paysage urbain, protègent contre les aléas climatiques, régulent l’érosion des sols, absorbent les pollutions. Bien gérées, les haies mélangées procurent un ensemble de sous-produits valorisables. Mais surtout, chaque haie mélangée constitue un véritable “réservoir écologique”, abritant une flore et une faune diversifiées. L’intégration au paysage Les haies mélangées contribuent à la diversification du paysage et offrent des avantages esthétiques indéniables. La préservation de la biodiversité locale Les haies présentent une grande richesse floristique (arbres, arbustes, plantes grimpantes, plantes herbacées) qui, avec la faune très diversifiée qu’elles accueillent (insectes, rongeurs, oiseaux) constitue un écosystème complexe. La protection microclimatique Des productions utiles à l’homme

Concevoir un jardin forestier: le Jardin à sept étages Un jardin forestier permet au jardin (si l'on choisit les espèces adaptées au lieu) d'être autosuffisant et durable. Le jardin foret simple contient trois niveaux: arbres, arbustes, et plantes. Mais pour ceux qui aiment profiter de chaque occasion de plantation, un jardin forestier optimal peut contenir jusqu'à sept niveaux de végétation. Comme l'illustration ci-dessous le montre, un jardin forestier de sept couches contient de grands arbres, des arbres bas, des arbustes, des herbes, des plantes couvre-sol, des grimpantes comme la vigne, et des plantes racines. Voici donc le détail de ces couches : 1-Les grands arbres : la canopée. Ceci est un étage supérieur fait de grands arbres à fruits, à noix ou d'autres arbres utiles, espacés pour laisser une grande luminosité atteindre les couches inférieures. Il s'agit par exemple des pommes standard et semi-standard et poiriers, pruniers européens sur les porte-greffes standard telles que Myrobolan, et les grands cerisiers. 3-La strate arbustive.

Créer une mare naturelle Les plantes immergées dans l’eau peuvent être fixées au fond, simplement en les lestant avec une motte d’argile et en les lançant aux endroits choisis. Pour les autres plantes, creusez des trous de 5 à 15 cm de profondeur et plantez. La meilleure époque de plantation se situe de mars à juin. Les poissons sont à bannir des mares. En effet ils sont beaucoup trop voraces et auraient vite fait de dévorer les plantes et insectes faisant la richesse de votre mare. Vous pouvez prévoir un espace sans aucune plante en créant une petite plage d’un à deux mètres. Voilà, votre mare est créée !

creer_mare.pdf (Objet application/pdf)

Related: