background preloader

Reconstitution de la bataille de Gergovie

Reconstitution de la bataille de Gergovie
Related:  CÉSAR

Histoire : c'est à Narbonne que les conjurés complotèrent l'assassinat de César Jules César fut assassiné à Rome en 44 avant J.-C.. C'est à Narbonne, quelques mois plus tôt, que les conjurés lancèrent leur projet d'attentat… Sculpté du temps de l'Imperator et sorti des eaux du Rhône, le buste de César est aujourd'hui exposé au Musée bleu d'Arles. Jules César de passage en Narbonnaise On sait par les auteurs Cicéron et Plutarque que ce n'est pas sur les bords du Tibre en 44 avant J. Le sort en est jeté Caius Trebonius, général vaincu par les pompéiens en Espagne, se considérait alors victime de disgrâce.

Le général Sylla/ Sulla Felix ''Une intelligence lucide, pratique, une volonté de fer, un talent militaire de premier ordre: il a génie de l'organisateur, le coup d'œil du stratégiste, une opiniâtreté invincible, un mélange de bravoure et de ruse'', tel est le général Sylla vu par Théodore Reinach. "A moi soldats la gloire de mourir ici! Vous, si l'on vous demande ou vous avez abandonnE votre general n'oubliez pas de repondre "a orchomene!" Une ascension fulgurante A peine élu, Lucius Sylla se retrouve questeur de Caius Marius. La ruse plus que les armes La force principale de Sylla, c'est son sens stratégique: il s'adapte toujours aux circonstances. Le meilleur en logistique Sylla a été questeur de Marius, puis proquesteur pendant la campagne d'Afrique. La toge ou le glaive? En effet, qu'est-ce qui pousse Sylla à vouloir être élu préteur ? sylla prefere le glaive a la toge Hasard de la Fortune? L'armee de Sylla En premiere ligne La religion au service du moral des troupes Des statistiques faussees De l'or dans l'armee romaine

Auguste, premier empereur [ressource] Rome, 23 septembre 63 av. J.-C. Nole (Campanie, Italie), 19 septembre 14 ap. J. Portrait d'Auguste avec une couronne de feuilles de chêne - Fin du 1er siècle av. Premier empereur romain, Auguste a marqué durablement de son empreinte les provinces gauloises. Après la rupture avec Marc Antoine et la victoire navale remportée le 2 septembre 31 av. En dehors de l’annexion de l’Égypte, Auguste ne modifia guère l’organisation des provinces orientales, fixée par Marc Antoine. Depuis le passage d’une comète pendant les jeux offerts en l’honneur de César, à l’été 44, Octave se prétendait le fils d’un personnage divin. La fin du principat d’Auguste fut assombrie par la dégradation de la situation militaire sur le Rhin et le Danube, à la suite de la révolte de la Pannonie et de la défaite, en 9 ap. Pierre Cosme professeur d’histoire ancienne à l’université de Rouen

Les Gaulois au-delà du mythe - arte- documentaire Parution de livres, dossiers spéciaux dans les magazines, expositions qui bousculent les idées reçues… : les Gaulois sont à la mode. Mais qui sont-ils ? Un peuple insolite assurément, puisqu'il a su traverser les siècles et se transformer en mythe alors que presque rien ne subsistait de lui. Les Gaulois n'ont pas laissé d'écrits et appartiennent aux peuples vaincus. Ceux qui sont venus après eux ont fait disparaître leurs constructions de bois. Le souvenir qu'ils avaient laissé s'est peu à peu effacé tandis que d'autres racontaient leur histoire à leur place et selon leurs intérêts. Le Gaulois nouveau À partir du XIXe siècle, sous l'impulsion de Napoléon III, et plus récemment grâce à l'expansion formidable de nos routes et de nos voies ferrées, les Gaulois ont fait leur grand retour.

Up yours, Brutus! by Caroline Lawrence One of the first things that greeted visitors to the Life and Death in Pompeii and Herculaneum exhibition at the British Museum in the summer of 2013 was a jolly fresco of a phoenix above two peacocks (below right). On the audio guide, curator Paul Roberts called this fresco a “pub sign”. What caught my attention was the phrase “et tu” which immediately called to mind Julius Caesar’s last words (according to Shakespeare), “et tu, Brute”. But the phoenix pub sign hints that Caesar might not have gone down quite that submissively on the Ides of March in 44 BCE. One thing the Pompeii exhibition brought home to me was how obsessed the ancient Romans were with keeping away evil. Apotropaic is Greek for something that “turns away”. The phrase et tu (“and you”) has a similar meaning. Caroline Lawrence writes history-mystery books for kids aged 8 – 80.

The Stratagems of Frontinus The Author, the Manuscripts Text and Translations on LacusCurtius Both the Latin text and the English translation are those of the Loeb edition, 1925 by Charles E. Bennett. The Latin text is in the public domain: it is the text established by Gundermann in the Teubner edition of 1887, possibly with some very minor changes. For citation purposes, the Loeb edition pagination is indicated by local links in the sourcecode. The Latin text was entered differently from my usual procedure: to save time, I lifted the text from another website, although the edition there, unspecified, was not the Loeb's; and inserted the numbering and the corresponding local links. The English translation is, as mentioned, by Charles E. It is now in the public domain pursuant to the 1978 revision of the U. I ran a first proofreading pass of the English translation immediately after entering each chapter, then ran a second detailed proofreading pass: I believe the text and notes to be completely errorfree.

Qui étaient les Gaulois? France culture - interview JL Brunaux Jean-Louis Brunaux Thibault Henneton©Radio France Nos ancêtres les Gaulois : rien de plus évident, rien de plus fantasmé, aussi. Certes l’histoire est toujours le récit qu’en font les vainqueurs, en l’occurrence César dans La guerre des Gaules. Mais lorsque l’archéologie se met à son service, les fantasmes tombent, tel Abraracourcix de son bouclier, et l’histoire reprend ses droits. Depuis une vingtaine d’années, les diverses fouilles menées sur le territoire de l’ancienne Gaule – mais quelle Gaule ?! Jean-Louis Brunaux, vous n’allez tout de même pas nous dire que le coq ou les menhirs n’ont rien de gaulois, que le sanglier n’était pas souvent au menu, ou que Vercingétorix ne portait pas la moustache ?!

Une équipe d'archéologues est parvenue à le prouver : Jules César a mené la Guerre des Gaules jusqu'aux Pays-Bas Actualités > À Chaud > Une équipe d'archéologues est parvenue à le pro... 147partages #César Une équipe d'archéologues est parvenue à le prouver : Jules César a mené la Guerre des Gaules jusqu'aux Pays-Bas Des archéologues ont réussi à prouver que Jules César avait posé le pied sur le sol de ce qui est aujourd'hui les Pays-Bas, où ses troupes ont massacré deux tribus germaniques lors d'une bataille qui a fait 150.000 morts en 55 avant notre ère, annonce l'Université Vrije à Amsterdam ce vendredi. Deux tribus germaniques ont été massacrées par le consul Jules César lors d'une bataille sur le site de Kessel, aujourd'hui dans la province de Brabant (sud des Pays-Bas). De nombreux squelettes, fers de lance, épées, et un casque ont été retrouvés sur le site au cours des trente dernières années. Les deux tribus, les Tenctères et les Usipètes, étaient venues d'un territoire situé à l'est du Rhin et avaient demandé l'asile à César. + d'infos Sur le web : La Palestine en plein Paris Partager À Chaud

Les Stratagèmes Les Quatre Livres des Stratagèmes Les Stratagèmes - Préface sur les trois premiers livresNotice sur Frontin et sur ses écrits Livre premierI. Cacher ses desseins.II. Épier les desseins de l’ennemi.III Adopter une manière de faire la guerre.IV. Faire passer son armée à travers des lieux occupés par l’ennemi.V. Notice sur Frontin et sur ses écrits[modifier] Frontin (Sextus Julius Frontinus) était préteur à Rome (prætor urbanus) l’an 70 de l’ère chrétienne, sous le règne de Vespasien, 823 ans après la fondation de la ville. On ignore depuis combien de temps il exerçait cette magistrature, lorsque, en l’absence des deux consuls T. Tout porte à croire que quelques années après, vers 827, Frontin reçut le titre, sinon de consul ordinaire, du moins de consul remplaçant, ou subrogé (suffectus). ( Lib. Grâce au même poète, nous savons que Frontin a été une seconde fois consul : De Nomentana vinum sine fæce lagena, Quæ bis Frontino consule plena fuit. ( Ibid., epigr. 48 ) 1474. 1478.

Related: