background preloader

Entretien d'embauche, savoir conclure, les 5 dernières minutes

Entretien d'embauche, savoir conclure, les 5 dernières minutes

Entretien d'embauche : 7 erreurs classiques à éviter C'est votre première visite ? Pensez à vous inscrire à notre flux RSS. Merci de votre visite. Jeunes ou moins jeunes, ces erreurs communes nous sont toutes arrivées au moins une fois en entretien. #1 Rater sa poignée de main Comme nous vous l’avons déjà dit, la première impression est souvent la plus importante, alors, évitez d’être trop enthousiaste ou trop réticent en serrant la main du recruteur. #2 Tourner autour du pot Il n’est pas facile de dire “je ne sais pas” en entretien, cependant le recruteur vous appréciera davantage si vous lui dites ne pas connaître la réponse à sa question plutôt que d’en inventer une non pertinente. #3 Embellir son CV Il peut être tentant d’embellir son CV, de rajouter quelques détails pour sortir du lot, mais ce n’est pas comme ça que cela se passe. #4 Faiblesses… pardon ? Évitez à tout prix les clichés et stéréotypes du genre : “je suis perfectionniste”, “je suis un bourreau de travail”… #5 Trop tôt / Trop tard #6 Je veux #7 Stupide

M. Laguigne gère un conflit interpersonnel Par sa position hiérarchique et fonctionnelle au sein de l'établissement, le chef d'établissement est naturellement amené à réguler, assurer une médiation et/ou arbitrer les relations entre les différents personnels de la communauté éducative. Cette fonction revêt une importance particulière en cas de résolution de conflits interpersonnels où le chef d'établissement doit savoir analyser et traiter équitablement les situations problèmes pour la bonne marche de l'établissement, en préservant la sécurité et l'intégrité professionnelles des protagonistes. Préambule - Nature du problème et points de vigilance (pdf 374 Ko) Précisons que cette situation professionnelle, avec son "air de Feydeau", pourrait être prise sous différentes loupes, analysée à partir de différents référentiels théoriques et grilles d'analyses. 1. Chercher à comprendre le système mis en place, dont on est un des acteurs et auquel on contribue Fiche n° 1 (pdf 324 Ko) - Qu'est-ce que l'approche systémique ? 2. 3. 4. 5.

Impressionnez l’employeur en posant ces 6 questions à votre entretien d'embauche Vos dernières recherches seront affichées ici. Voici un bon conseil à tous les candidats à un job : quand vous passez un entretien, à votre tour, vous devez aussi interviewer le recruteur ! Après tout, si c’est vous qui allez occuper le poste, autant essayer de savoir s’il vous correspond réellement. Bien que vos questions concernant le salaire, les avantages, l’horaire méritent une réponse, elles ne vous aideront point à retenir l’attention de votre employeur potentiel. 1. Vous montrez que vous êtes du genre à prendre le taureau par les cornes et, en plus, on vous donnera une idée plus claire du rôle que vous auriez à jouer dans l’entreprise. 2. Grâce à cette question, vous en saurez plus sur les raisons pour lesquelles la dernière personne a perdu ou abandonné le poste. 3. Attendez-vous à une réponse révélatrice. 4. En posant ce type de question, vous tapez dans le mille. 5. 6. (sdb) - Source : Brazencareerist.com Plus d'infoEntretien d'embauche

Quelles questions poser en entretien d’embauche ? [Article mis à jour le 22/11/2013] Montrer un intérêt réel pour l’entreprise 1. « Quels sont les chantiers prioritaires de l’entreprise cette année ? Touché. 2. « Ce qui se dit au sujet de votre engagement en faveur de la diversité est-il exact ? S’intéresser aux valeurs de l’entreprise est toujours payant. Poser des questions sur les contours du poste 3. « Pourquoi avez-vous retenu mon CV ? L’idée de déplacer le curseur de l’entretien est suggérée par Daniel Porot, consultant et auteur du livre 101 questions pièges de l’entretien d’embauche. « Plutôt que de dérouler son parcours, le bon candidat est celui qui va faire parler le recruteur. 4. « Que devrai-je faire pour que vous me disiez dans 6 mois que j’ai réussi ? On doit cette question à Yves Maire du Poset. Se positionner sur le long terme 5. « Comment a évolué la personne qui occupait ce poste avant ? 6. « Y a-t-il un programme d’évolution interne au sein de l’entreprise ? Anticiper la suite du process de recrutement

Huit compétences auxquelles vous ne pensez pas en entretien d'embauche Un descriptif de poste ne raconte pas tout ce qu'un recruteur recherche sur le marché, surtout en termes de "soft-skills", les qualités humaines et relationnellles. Il a des attentes non clarifiées, subconscientes même, observent les experts. "Or, en entretien, trop de candidats se contentent de reprendre par point par point le libellé d'une annonce, déplore Emmanuel Stanislas, fondateur du cabinet de recrutement Clémentine. Ils ont les bons mots, les bonnes réponses comme devant un jury d'examen. Du coup, ils semblent lisses, voire creux aux yeux des DRH et des managers. Sortir des termes convenus - "rigoureux, adaptable, dynamique, ayant l'esprit d'équipe" - est aussi le conseil de Fabrice Coudray, directeur chez Robert Half. >> Recherchez un emploi par métier dans votre région avec L'Express Emploi 1. "La dimension plaisir est très attendue, assure Emmanuel Stanislas, même si les DRH soucieux du bien-être au travail ne le formulent pas ainsi." 2. 3. 4. 5. 6. 7. 8.

13 conseils pour aborder le sujet du salaire en entretien de recrutement | le recrutement tout simplement Parce que bon nombre d’entre vous sont gêné(e)s pour aborder le sujet du salaire avec un recruteur, voici 13 conseils pour dédramatiser cette étape et gagner en efficacité : 1/ A l’occasion d’un premier contact téléphonique et AVANT DE VOUS DÉPLACER pour un entretien, validez approximativement que la fourchette de rémunération prévue pour le poste ne sera pas un élément bloquant à votre candidature. 2/ A ce stade de vos échanges, ne rentrez pas davantage dans les détails du salaire proposé car ce n’est pas le moment et cela risque d’être mal interprété. 3/ En cours d’entretien avec le recruteur, laissez-le aborder le sujet du salaire. S’il ne l’aborde pas, posez la question en fin d’entretien. 4/ Connaissez bien votre niveau de rémunération actuel afin de pouvoir le détailler au recruteur : ATTENTION, UN RECRUTEUR RAISONNE EN SALAIRE ANNUEL BRUT ET NON EN SALAIRE NET !

L’entretien d’embauche : bien se préparer - 10/02/2014 C'est l'étape décisive au cours de votre recrutement. En vous rencontrant, l'employeur peut enfin cerner qui vous êtes, découvrir une personnalité qui n'était alors que virtuelle, à travers votre CV. Petit tour d'horizon des attentes de l'exercice. Cerner les attentes de l'employeur Mettons-nous d'abord du côté de l'employeur. Une personnalité à découvrir Enfin vous voilà en chair et en os ! Que dire lors de l'entretien Bien sûr votre argumentaire concernant vos savoir-faire est bien rôdé.

6 phrases à éviter pendant un entretien de recrutement 1. « Laissez-moi me présenter… » La faute au stress, sans doute : pour vous donner une contenance, vous proposez de prendre les choses en main d’entrée et de dérouler votre CV. Erreur ! 2. « C’est le job de mes rêves, je ne ferai rien d’autre ! Vous êtes motivé, c’est bien. 3. « Dites-m’en un peu plus sur votre entreprise… » À l’inverse, il est tout aussi dangereux de mal formuler son intérêt pour l’entreprise où l’on postule. « Poser des questions vagues, creuses ou hors sujet sur l’entreprise est contre-productif et donne l’impression qu’on a envoyé son CV par hasard, commente Hervé Bommelaer, auteur du guide Décrocher un nouveau poste. 4. « J’avais fait le tour du poste » L’interrogation est naturelle. 5. « Il y a une bonne mutuelle ? Ce n’est pas la première question que vous posez, bien sûr, mais gare au mauvais timing. « Ce qui est important, c’est de respecter l’exercice de vente qu’est l’entretien, rappelle Pierre-Emmanuel Dupil, Directeur Général du cabinet Michael Page.

Conjugaison de tous les verbes avec Le Conjugueur Utilisez la PNL en entretien Découvrir votre personnalité à partir de vos agissements : la méthode américaine fournit quelques clés pour maîtriser votre comportement en entretien... et mieux connaître votre interlocuteur ! Vous êtes en train de chercher un emploi et vous préparez votre prochain entretien d'embauche ? Votre interlocuteur aussi. Face à vous, le recruteur dispose d'un batterie d'outils - tests de connaissance, test psychologiques, script d'entretiens etc. En particulier, il a probablement au moins quelques notions de PNL, programmation neuro linguistique, qui lui permettront de vous évaluer au-delà du simple contenu de vos réponses à ses questions. La PNL ? Mais si le recruteur est capable de lire en vous, la technique ne lui est pas réservée : d'une part, il vous est possible de caler vos comportements pour mieux marquer tel ou tel trait de caractère - ou en masquer d'autres - et la PNL vous offre également la possibilité de décrypter le recruteur et donc de mieux vous adapter à sa personnalité.

TV5MONDE

Related: