background preloader

Acropole d'Athènes

Acropole d'Athènes
Acropolis, Athens The Acropolis of Athens and its monuments are universal symbols of the classical spirit and civilization and form the greatest architectural and artistic complex bequeathed by Greek Antiquity to the world. In the second half of the fifth century bc, Athens, following the victory against the Persians and the establishment of democracy, took a leading position amongst the other city-states of the ancient world. In the age that followed, as thought and art flourished, an exceptional group of artists put into effect the ambitious plans of Athenian statesman Pericles and, under the inspired guidance of the sculptor Pheidias, transformed the rocky hill into a unique monument of thought and the arts. Acropole d'Athènes L'Acropole d'Athènes et ses monuments sont le symbole universel de l'esprit et de la civilisation classiques, et forment le plus extraordinaire ensemble architectural et artistique légué par la Grèce antique au reste du monde. أكروبول أثينا source: UNESCO/ERI 雅典卫城

Acropole d'Athènes Plateau rocheux d'environ 270 m sur 150 qui domine la capitale grecque d'une hauteur d'un peu moins de 100 m. L'Acropole (ixe-ve s. avant J.-C.) d'Athènes est une forteresse naturelle qui culmine à 156 m au-dessus du niveau de la mer, à environ 100 m au-dessus de la ville basse. Sur une surface d'un peu moins de trois hectares, enclose par des murs, se trouve le plus remarquable ensemble de monuments que la civilisation grecque antique ait jamais produit : le Parthénon, les Propylées, le temple d'Athéna Nikê et l'Érechthéion incarnent dans le marbre une politique de construction prestigieuse menée par Périclès et ses successeurs. L'Acropole mycénienne Quoique d'une renommée inférieure à celle de Mycènes ou de Tirynthe, Athènes fut un centre non négligeable de la civilisation mycénienne, organisé autour d'une acropole fortifiée qui servait de refuge à la population en cas de siège, et de résidence au roi. L'Acropole archaïque L'Acropole de Périclès Les monuments Le Parthénon Les Propylées

Acropole d' Athènes Aperçu: Le mot "Acropole" signifie ville à l’écart, et il existe de nombreuses acropoles dans toute la Grèce. Elles ont toujours été situées sur un endroit élevé, et ont souvent servies de lieu de refuge et de défense contre les divers ennemis. Celle d’Athènes est la plus connue de toutes, et est donc souvent dénommée «l'Acropole». S'élevant au-dessus de la capitale, la vue y est très impressionnante, et en se promenant sur ses motifs, le visiteur aura un sentiment de crainte et un véritable aperçu de la grandeur de la Grèce antique. Mythologie: Le fondateur d'Athènes et de la civilisation grecque était, selon la mythologie, le roi Cécrops. Il est né de la terre et était mi-homme mi-serpent. histoire de l'Acropole:L'Acropole aurait été habitée au moins depuis le 7ème millénaire avant J-C. Au 6ème siècle avant J-C, l'Acropole a tout à fait changer de rôle. Lorsque les Romains ont conquit la Grèce au 2ème siècle avant J-C, de nombreux sanctuaires ont été pillés. Plan général de l'Acropole

Acropole d'Athènes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Acropole d'Athènes (en grec moderne : Ακρόπολη Αθηνών) est un plateau rocheux bâti élevé au centre d'Athènes. Le terme « acropole » (ἀκρόπολις / akrópolis) vient de l'adjectif ἄκρος (ákros « haut, élevé ») et du substantif πόλις (pólis, « cité, ville »), signifiant ainsi « ville haute »[1]. Elle est actuellement un des sites touristiques les plus visités du monde. Description[modifier | modifier le code] L'Acropole d'Athènes est un plateau rocheux d'environ 148 mètres de haut, dont le sommet plat mesure 300 mètres d'est en ouest et 85 mètres du nord au sud. L'Acropole est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Plan du site[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] Des vestiges d'occupation ont été découverts datant de l'âge du bronze (3 000 ans av. Époque archaïque -620 à -480[modifier | modifier le code] Époque classique au Ve siècle[modifier | modifier le code] L'Acropole d'Athènes en 1670, gravure Siège de 1827

les Sept Merveilles du monde Les Sept Merveilles du monde sont les œuvres d'art considérées par les Anciens comme les plus remarquables. La première énumération que l'on en connaît est due à Philon de Byzance, au iiie siècle avant J.-C. ; d'autres auteurs donnent une liste presque identique. Ce sont : – la pyramide de Chéops (selon d'autres sources, les pyramides de Chéops, de Kephren et de Mykérinos), – les jardins suspendus de Babylone (on trouve aussi cités avec les jardins les murs de Babylone), – la statue de Zeus à Olympie, œuvre de Phidias, en or et en ivoire, et représentant Zeus assis, – le colosse de Rhodes, gigantesque statue de bronze qui dominait le port de Rhodes de plus de 60 m et entre les pieds duquel seraient passées, dans l'Antiquité, les flottes de la mer Égée, – le temple d'Artémis à Éphèse, construit par l'architecte Chersiphron, aux frais de toutes les villes grecques de l'Asie. – le phare d'Alexandrie, construit sous le règne de Ptolémée II Philadelphe.

Quand a été construite l'Acropole d'Athènes ? Quand a été construite l'Acropole d'Athènes ? Vers 3.000 avant J.-C., l'Acropole d'Athènes était ornée d'une forteresse où vivait le roi de la civilisation mycénienne, et qui était entourée de murailles. Ce ne sera qu'en 510 avant J.-C. que l'Acropole d'Athènes verra apparaître ses premiers temples en hommage aux divinités de la mythologie. Quelle était la fonction de l'Acropole d'Athènes ? Autrefois forteresse, l'Acropole d'Athènes est devenue un lieu de culte. À savoir Il existe plusieurs légendes sur le lien qui unit la ville d'Athènes à Athéna. L'Acropole d'Athènes (ici vue de nuit) abrite de nombreux bâtiments célèbres, comme le Parthénon, le temple d’Athéna Nikè et le théâtre de Dionysos. © La case photo de Got, Flickr, cc by 2.0 Sur le même sujet

Musée de l'Acropole d'Athènes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le musée abrite les objets provenant des monuments et des fouilles sur l'Acropole : bas-reliefs, statues et céramiques allant de la Préhistoire à l'antiquité tardive. Les collections, sont organisées en cinq thèmes : les pentes de l'Acropole, l'Acropole archaïque, le Parthénon, les autres monuments de l'Acropole classique et les « autres collections ». Bâtiments[modifier | modifier le code] Ancien musée sur l'Acropole[modifier | modifier le code] Lorsque les forces ottomanes évacuèrent définitivement Athènes et sa forteresse, l'acropole, en 1833, le gouvernement grec envisagea la construction d'un musée de l'Acropole sur l'Acropole même. À la suite des fouilles intenses sur l'Acropole par le professeur Kavvadias à la fin du XIXe siècle, il s'avéra que le bâtiment, avec ses 800 m2 était insuffisant. Nouveau musée[modifier | modifier le code] La construction du nouveau musée fut décidée dès septembre 1976. Collections[modifier | modifier le code]

les noms des 7 merveilles du monde Quels sont les noms des Sept merveilles du monde ? Voici la liste dans Dossiers d'Archéologie : Mais qui a été le premier auteur cette liste des Merveilles du Monde ?Un dossier de votre revue d'archéologie est consacré à ce sujet. Vous pouvez effectuer votre recherche selon les différents mots clés figurant ci-dessous. Grèce : l'Acropole Le Parthénon Sûrement l'un des temples plus célèbres monuments du monde, le Parthénon abritait la statue d'Athéna, faite d'or et d'ivoire. Celle-ci mesurait 16 mètres, et était anamorphosée (la tête était proportionnellement plus grande que les pieds). Dans ce monument, consacré à Athéna Parthénos ("Vierge") étaient également gardés les trésors de la déesse. L'entrée du Parthénon Mais le Parthénon est de nos jours en très mauvais état ; en effet, le 26 septembre 1687, les Turcs, assiégés, se retirèrent sur l'acropole. Le théatre de Dionysos Sur le flanc sud de l'acropole s'élevaient un théatre et un sanctuaire, tous deux dédiés à Dionysos. Les autres monuments (visibles ou non) - l'odéon d'Hérode Atticus (sud-ouest de l'acropole) ; - le sanctuaire d'Asclépios (sud de l'acropole, près du théatre de Dionysos) ; - l'odéon de Périclès (est du théatre de Dionysos) ; - le mur de Themistocle, qui entoure l'acropole ; - le socle de la statue d'Agrippa, gouverneur romain (63-12 av.

Athènes : ville patrimoniale Athènes est la capitale de la Grèce. L'agglomération urbaine d'Athènes compte environ 3,7 millions d’habitants, ce qui en fait la ville la plus peuplée du pays. Elle est située au sud du pays, aux abords de la mer Méditerranée. Athènes est probablement l’une des plus vieilles villes de la civilisation occidentale. En effet, son histoire est très longue. Athènes vue de l'acropole (cliquer pour agrandir) La civilisation grecque est le berceau de la démocratie. Avec une histoire aussi importante pour l’ensemble des pays occidentaux, il est normal que les traces encore existantes de cette culture soient préservées. Carte présentant l’emplacement de chacun des sites (cliquer pour agrandir) L’Acropole L’Acropole est un plateau de calcaire qui s’élève à 156 mètres de hauteur. Plan de l'Acropole (cliquer pour agrandir) Les temples contenaient ainsi plusieurs statues de marbre et autres trésors. Le théâtre de Dionysos (cliquer pour agrandir) Le Parthénon L’Agora La Pnyx Le musée des Cyclades

Related: