background preloader

Acropole d'Athènes

Acropole d'Athènes
Acropolis, Athens The Acropolis of Athens and its monuments are universal symbols of the classical spirit and civilization and form the greatest architectural and artistic complex bequeathed by Greek Antiquity to the world. In the second half of the fifth century bc, Athens, following the victory against the Persians and the establishment of democracy, took a leading position amongst the other city-states of the ancient world. In the age that followed, as thought and art flourished, an exceptional group of artists put into effect the ambitious plans of Athenian statesman Pericles and, under the inspired guidance of the sculptor Pheidias, transformed the rocky hill into a unique monument of thought and the arts. Acropole d'Athènes L'Acropole d'Athènes et ses monuments sont le symbole universel de l'esprit et de la civilisation classiques, et forment le plus extraordinaire ensemble architectural et artistique légué par la Grèce antique au reste du monde. أكروبول أثينا source: UNESCO/ERI 雅典卫城 Related:  Acropole d'Athènes

Acropole d'Athènes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'Acropole d'Athènes (en grec moderne : Ακρόπολη Αθηνών) est un plateau rocheux bâti élevé au centre d'Athènes. Le terme « acropole » (ἀκρόπολις / akrópolis) vient de l'adjectif ἄκρος (ákros « haut, élevé ») et du substantif πόλις (pólis, « cité, ville »), signifiant ainsi « ville haute »[1]. Elle est actuellement un des sites touristiques les plus visités du monde. Description[modifier | modifier le code] L'Acropole d'Athènes est un plateau rocheux d'environ 148 mètres de haut, dont le sommet plat mesure 300 mètres d'est en ouest et 85 mètres du nord au sud. L'Acropole est inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO. Plan du site[modifier | modifier le code] Historique[modifier | modifier le code] Des vestiges d'occupation ont été découverts datant de l'âge du bronze (3 000 ans av. Époque archaïque -620 à -480[modifier | modifier le code] Époque classique au Ve siècle[modifier | modifier le code] L'Acropole d'Athènes en 1670, gravure Siège de 1827

Grèce : l'Acropole Le Parthénon Sûrement l'un des temples plus célèbres monuments du monde, le Parthénon abritait la statue d'Athéna, faite d'or et d'ivoire. Celle-ci mesurait 16 mètres, et était anamorphosée (la tête était proportionnellement plus grande que les pieds). Dans ce monument, consacré à Athéna Parthénos ("Vierge") étaient également gardés les trésors de la déesse. L'entrée du Parthénon Mais le Parthénon est de nos jours en très mauvais état ; en effet, le 26 septembre 1687, les Turcs, assiégés, se retirèrent sur l'acropole. Le théatre de Dionysos Sur le flanc sud de l'acropole s'élevaient un théatre et un sanctuaire, tous deux dédiés à Dionysos. Les autres monuments (visibles ou non) - l'odéon d'Hérode Atticus (sud-ouest de l'acropole) ; - le sanctuaire d'Asclépios (sud de l'acropole, près du théatre de Dionysos) ; - l'odéon de Périclès (est du théatre de Dionysos) ; - le mur de Themistocle, qui entoure l'acropole ; - le socle de la statue d'Agrippa, gouverneur romain (63-12 av.

ARCHAEOLOGY OF THE CITY OF ATHENS The view of modern Athens, if someone looks at it standing somewhere in one of the mountains that encircled the Athenian basin, is astonishing causing to observer a great amazement and different feelings. The city fills the whole area of the basin and expands even to the nearest mountains and hills proceeding out of natural borders. The huge semi white mass of box shape buildings is interrupted by disorderly spaces of plants. As a matter of fact, this city that seems suffering from gigantism lay inside the web of the ancient municipals. The urban web of the city is still based on the ancient one. N. Director of Research, National Foundation of Research

Musée de l'Acropole d'Athènes Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le musée abrite les objets provenant des monuments et des fouilles sur l'Acropole : bas-reliefs, statues et céramiques allant de la Préhistoire à l'antiquité tardive. Les collections, sont organisées en cinq thèmes : les pentes de l'Acropole, l'Acropole archaïque, le Parthénon, les autres monuments de l'Acropole classique et les « autres collections ». Bâtiments[modifier | modifier le code] Ancien musée sur l'Acropole[modifier | modifier le code] Lorsque les forces ottomanes évacuèrent définitivement Athènes et sa forteresse, l'acropole, en 1833, le gouvernement grec envisagea la construction d'un musée de l'Acropole sur l'Acropole même. À la suite des fouilles intenses sur l'Acropole par le professeur Kavvadias à la fin du XIXe siècle, il s'avéra que le bâtiment, avec ses 800 m2 était insuffisant. Nouveau musée[modifier | modifier le code] La construction du nouveau musée fut décidée dès septembre 1976. Collections[modifier | modifier le code]

Acropole d' Athènes Aperçu: Le mot "Acropole" signifie ville à l’écart, et il existe de nombreuses acropoles dans toute la Grèce. Elles ont toujours été situées sur un endroit élevé, et ont souvent servies de lieu de refuge et de défense contre les divers ennemis. Celle d’Athènes est la plus connue de toutes, et est donc souvent dénommée «l'Acropole». S'élevant au-dessus de la capitale, la vue y est très impressionnante, et en se promenant sur ses motifs, le visiteur aura un sentiment de crainte et un véritable aperçu de la grandeur de la Grèce antique. Mythologie: Le fondateur d'Athènes et de la civilisation grecque était, selon la mythologie, le roi Cécrops. Il est né de la terre et était mi-homme mi-serpent. histoire de l'Acropole:L'Acropole aurait été habitée au moins depuis le 7ème millénaire avant J-C. Au 6ème siècle avant J-C, l'Acropole a tout à fait changer de rôle. Lorsque les Romains ont conquit la Grèce au 2ème siècle avant J-C, de nombreux sanctuaires ont été pillés. Plan général de l'Acropole

Acropole d'Athènes L’acropole d'Athènes (grec ancien : ἡ Ἀκρόπολις τῶν Ἀθηνῶν ; grec moderne : Ακρόπολη Αθηνών) est un plateau rocheux calcaire s'élevant au centre de la ville d'Athènes à laquelle elle a longtemps servi de citadelle, de l'Athènes antique à l'occupation ottomane, ainsi que de sanctuaire religieux durant l'Antiquité. Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, l'Acropole est actuellement un des sites touristiques les plus visités du monde. La colline s'élève à 156 mètres. Sa partie plate s'étend sur un peu moins de 300 mètres d'est en ouest et 85 mètres du nord au sud dans son état naturel, mais les travaux du Ve siècle av. Généralités[modifier | modifier le code] L'acropole d'Athènes est située sur un plateau rocheux en calcaire d'environ 156 mètres de haut[1], dont le sommet plat mesure autour de 270 mètres d'est en ouest et, dans son état naturel 85 mètres du nord au sud, élargi jusqu'à près de 150 mètres par les travaux du Ve siècle av. Mythes fondateurs[modifier | modifier le code]

Athènes : ville patrimoniale Athènes est la capitale de la Grèce. L'agglomération urbaine d'Athènes compte environ 3,7 millions d’habitants, ce qui en fait la ville la plus peuplée du pays. Elle est située au sud du pays, aux abords de la mer Méditerranée. Athènes est probablement l’une des plus vieilles villes de la civilisation occidentale. En effet, son histoire est très longue. Athènes vue de l'acropole (cliquer pour agrandir) La civilisation grecque est le berceau de la démocratie. Avec une histoire aussi importante pour l’ensemble des pays occidentaux, il est normal que les traces encore existantes de cette culture soient préservées. Carte présentant l’emplacement de chacun des sites (cliquer pour agrandir) L’Acropole L’Acropole est un plateau de calcaire qui s’élève à 156 mètres de hauteur. Plan de l'Acropole (cliquer pour agrandir) Les temples contenaient ainsi plusieurs statues de marbre et autres trésors. Le théâtre de Dionysos (cliquer pour agrandir) Le Parthénon L’Agora La Pnyx Le musée des Cyclades

Quand a été construite l'Acropole d'Athènes ? Quand a été construite l'Acropole d'Athènes ? Vers 3.000 avant J.-C., l'Acropole d'Athènes était ornée d'une forteresse où vivait le roi de la civilisation mycénienne, et qui était entourée de murailles. Ce ne sera qu'en 510 avant J.-C. que l'Acropole d'Athènes verra apparaître ses premiers temples en hommage aux divinités de la mythologie. Quelle était la fonction de l'Acropole d'Athènes ? Autrefois forteresse, l'Acropole d'Athènes est devenue un lieu de culte. À savoir Il existe plusieurs légendes sur le lien qui unit la ville d'Athènes à Athéna. L'Acropole d'Athènes (ici vue de nuit) abrite de nombreux bâtiments célèbres, comme le Parthénon, le temple d’Athéna Nikè et le théâtre de Dionysos. © La case photo de Got, Flickr, cc by 2.0 Sur le même sujet

Parthénon Façade ouest du Parthénon Le Parthénon — grec ancien : Ὁ Παρθενών / Parthenṓn (à l'origine génitif pluriel de παρθένος, nom féminin, « jeune fille, vierge ») littéralement « la salle (ou la demeure) des vierges[1] », — est un édifice situé sur l'acropole d'Athènes et réalisé en marbre du Pentélique et marbre de Paros. Symbole pétrifié de la démocratie et de la suprématie athénienne à l'époque classique, le Parthénon a été le modèle de temple qui a le plus inspiré les monuments de style Greek Revival du XIXe siècle, institutions politiques (palais de différentes Assemblées nationales, Cour suprême des États-Unis), culturelles (bibliothèques, universités, British Museum), financières (banques), notamment aux États-Unis qui en ont fait un modèle d'affirmation de la puissance politique et économique[4]. Édification du bâtiment[modifier | modifier le code] Il est construit sur l'emplacement de deux édifices précédemment détruits[9]. Données architecturales[modifier | modifier le code] (fr) M.

Related: