background preloader

L'addiction aux nouvelles technologies bientôt un problème de santé publique

L'addiction aux nouvelles technologies bientôt un problème de santé publique
Une étude réalisée par l'Université de Cambridge (Royaume Uni) a démontré que plus d'un tiers des personnes se sentent "dépassées" par la technologie. Les chercheurs établissent un lien entre ce sentiment et l'addiction aux smartphones. Si plus d'un tiers des personnes interrogées se sent "dépassé" par la technologie, le chiffre est encore plus élevé pour les enfants : 43%. A peu près autant de répondants ont indiqué tenter de limiter leur utilisation des médias sociaux. Pour les chercheurs, les parents comme les enfants, doivent trouver un moyen de limiter l'impact des nouvelles technologies sur leurs vies. Un processus semblable à un régime. Et si les parents n'installent pas de barrières, des problèmes peuvent surgir, si aucune règle n'est établie (quand accéder à l'ordinateur, comment, pour combien de temps, etc.). En général, les participants à l'étude qui ont déclaré consacrer moins de temps aux nouvelles technologies, se sentaient mieux et moins "dépassés".

http://www.linformaticien.com/actualites/id/21102/l-addiction-aux-nouvelles-technologies-bientot-un-probleme-de-sante-publique.aspx

Related:  adamn0judith_groupe3_psyamandinerenaudneooko

L'addiction au smartphone, une vraie maladie ? Tous les parents d'ados en sont convaincus. Leur fils ou leur fille est accro à son portable. Du côté des scientifiques, la question n'est en revanche pas encore tranchée. Mais à Singapour, comme dans bon nombre de pays d'Asie, des psychiatres plaident pour que l'addiction aux smartphones soit reconnue comme un trouble psychologique, relate le quotidien 20 minutes. «Les patients viennent pour des troubles liés au stress et à l'anxiété, mais je me rends compte que leur mécanisme de survie est de se connecter en ligne et d'aller naviguer sur les réseaux sociaux», explique Adrien Wang, psychiatre au centre médical de Gleneagles. Et le médecin d'évoquer le cas d'un jeune manifestement très dépendant : «Il n'était pas rasé, maigre, les cheveux longs, ne s'était pas douché depuis plusieurs jours.

La dépendance aux réseaux sociaux - Santé / dépendances Pour la première fois de l’histoire, le monde des communications ouvrait soudainement les portes à toutes personnes désireuses de faire l’achat d’un ordinateur et d’une ligne au réseau Internet, en guise d’inscription officielle dans l’univers virtuel. Toutefois, personne n’allait présager que ce phénomène mondial s’apparenterait, et ce, de façon fulgurante, aux addictions déjà connues telles que les dépendances aux drogues, à l’alcool, aux jeux, etc. Quelque temps plus tard, on attribuera à ce phénomène le nom de cyberdépendance et pour les gens qui en souffrent, nous leur proposerons la même approche thérapeutique attribuée aux toxicomanes. Le début des années 2000 aura, pour sa part, eu aussi un autre visage de la cyberdépendance. Cyberdépendance(s) - Tous addicts ? Les opinions et vues exposées dans les articles lecteurs ne reflètent pas forcément celles de la rédaction de Gameblog. C'est en lisant une news en une de Gameblog intitulée "Accro à Internet ? Vous pouvez désormais vous faire soigner" (03/09/13) que je me suis souvenu avoir écrit un article traitant de la cyberdépendance. Hors du champ strict des JV, je me permets malgré tout de le publier ici. Bonne lecture ! Selon une évaluation datant du mois d'août 2012, plus de 2,5 milliards de personnes à travers le monde sont connectées à Internet.

L'addiction aux nouvelles technologies nous mènera-t-elle à notre perte ? Tweeter, Facebooker, textoter ou envoyer des e-mails... Tout cela est devenu encore plus facile avec l'apparition des smartphones. Vous vous ennuyez pendant un dîner ? Nomophobie - Addiction au téléphone portable - Santé-Médecine 5,1 milliards de personnes dans le monde, soit près de 75% des habitants, selon le site Gartner.com, possèdent au minimum un téléphone mobile. Le téléphone sert à téléphoner bien sur mais également à envoyer des SMS et surtout à se connecter sur internet et les réseaux sociaux créant ainsi des situations d'addiction qui touchent chaque année davantage de personnes et qui sont de plus en plus handicapantes. En 2012, une étude britannique précisait que 66% des utilisateurs de smartphones risquaient de souffrir s'ils devaient se passer de leur smarphone. Définition

Les addictions et ses « objets », Conférence à la Gamers Assembly 2009 L’Addiction Etymologie Le terme « addiction » vient du latin « ad-dicere », signifiant «dit à». A l’origine le mot « addiction » était employé pour désigner les esclaves qui étaient « dits à » leur maîtres… Les écrans et les enfants: le coût caché de l'exposition précoce Par Geneviève Guérin, analyste-recherchiste dossier devenir et être parents à l’ASPQ, et Jacques Brodeur, conseiller en éducation médiatique et promotion de saines habitudes de vie Tous les intervenants en santé publique connaissent le lien entre sédentarité et obésité. Qui n'a pas remarqué que l'activité sédentaire la plus courante chez les enfants et les adolescents est la télévision? La télé seulement? Non, puisqu'au cours de la dernière décennie, d'autres écrans sont venus capter l'attention des enfants et des ados: les jeux vidéo, l'ordinateur, la tablette numérique et les petits écrans tels que DS et téléphones intelligents font plus que jamais partie de leur vie. Que disent les experts?

Smartphone – Cyberdependance.ca Par Dre Marie-Anne Sergerie, Ph.D., psychologue spécialisée en cyberdépendance et nouvelles technologies Vous sentez-vous obligé de répondre ou de vérifier lorsque votre téléphone intelligent sonne, vibre ou lorsque vous recevez une notification ? Ressentez-vous un malaise si vous oubliez votre téléphone intelligent, s’il est brisé ou si le réseau est en panne ? À table, votre téléphone intelligent est-il toujours présent ? Dormez-vous régulièrement avec votre téléphone intelligent ? Répondez-vous aux textos, aux courriels, aux tweets ou aux messages sur Facebook peu importe l’heure et ce, même si vous devez interrompre la tâche que vous faites ?

L’addiction aux jeux La loi n° 2010-476 du 12 mai 2010 permet l’ouverture à la concurrence du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne et en organise sa régulation. Ce texte prévoit également un dispositif de prévention et de prise en charge des addictions de type jeux pathologiques. Ce dispositif s’intègre dans l’ensemble du dispositif de prévention et de prise en charge des addictions, mis en place dans le cadre du plan national de prévention et de prise en charge des addictions 2007-2011. "Génération écran" : gérer la connexion de nos enfants Les jeunes qui sont nés à partir de 1995 ont toujours baigné dans le 2.0. C’est la génération "écran", familière avec le monde virtuel même si elle n’en maîtrise pas forcément tous les rouages. En moyenne, les 9-16 ans passent deux heures par jour sur internet auxquelles s’ajoutent deux heures par jour devant la télé (source : rapport France EU-Kids).

Addiction virtuelle: «Je passais tout mon temps libre sur internet» - News Vivre: Société En Suisse, 74,5% de la population de 14 ans et plus utilise Internet quotidiennement ou plusieurs fois par semaine, d'après une étude de l'Office fédéral de la statistique (OFS) datée de 2010. Mais le pourcentage de personnes dépendantes est difficile à estimer. Sur la base d’une étude menée en Suisse en 2006, on peut estimer à 70'000 les personnes cyberdépendantes et à 110'000 celles qui sont menacées de le devenir. Alexandre*, 34 ans, est l'un deux. Il a entrepris une thérapie pour se soigner, mais il lui a fallu presque dix ans pour sortir de sa cyberdépendance. Son témoignage: Smartphones: vers un risque d'addiction numérique Aujourd’hui, l’addiction aux Smartphones est au centre des débats notamment en Asie, comme à Singapour par exemple où on recense 5.4 millions d’utilisateurs de Smartphones pour 5.3 millions d’habitants. Pour les psychiatres, pour le moment, la dépendance aux Smartphones n’est pas considérée comme une maladie mentale. Cependant, outre le fait que les usagers soient exposés aux ondes, une autre problématique réside, la dépendance, notamment chez les jeunes, qui sont de plus en plus accros à leurs Smartphones. Selon le DSM-5 (Manuel Diagnostique et Statistique des troubles mentaux), l’addiction aux terminaux capable de se connecter sur internet n’a pas encore été mentionnée du fait que des recherches n’ont pas encore été effectuées sur le sujet.

Il n’y a pas d’addiction aux objets numeriques. C’est aussi simple que cela. J’ai participé à l’émission Le téléphone sonne : “Smartphones et réseaux sociaux: les nouvelles addictions” et j’ai été assez surpris de constater qu’il y avait encore un discours culpabilisant et pathologisant sur les objets numériques. J’ai pu entendre du docteur Willam Olivenstein Lowenstein que l’effet de ces objets était comme la cocaïne. Que les mondes numériques étaient des mondes de la stimulation perpétuelle et de la vitesse. Que 5% des jeunes joueurs de jeux vidéo développaient une addiction. Si j’étais américain, je dirais que c’est de la “bullshit psychiatry”.

Bonjour, dans cet article, la comparaison avec un régime ma fait sourire. En effet, on ne peut pas privé totalement un individu d'utiliser l'ordinateur, le téléphone ou autre matériel numérique au risque de faire provoquer une "boulimie" après privation. L'abscence de restrictions seraient aussi néfaste, laissant une utilisation sans limites. Certaine règles doivent être posées dans le but de trouver un "équilibre" dans cette utilisation. by aurlie_groupe1_psy Apr 5

Cette addiction prend une très grande ampleur mais, tous pris dans la spirale infernale de la "connectivité", regarder son téléphone devient un tic, même au restaurant on peut voir de "jeunes amoureux" consulter leur objet d'addiction.... Je trouve que l'article est très bien écrit, un constat des faits sans stigmatiser l'une ou l'autre des positions et en restant très subtil comme pour tout, à consommer avec modération... by debilde_groupe2_psy Mar 21

Je trouve que la question finale de l'article est une vraie question. Nous devrions y réfléchir tous, même simplement 5min, ordianteur débranché et portable caché. by lolavidal123 Mar 21

Related: