background preloader

Images, vidéos, interviews

Images, vidéos, interviews
Related:  ANTIGONE

Les funérailles en Grèce antique se déroule en 5 temps Les rites funéraires en Grèce ancienne Pour un ancien grec, une sépulture est indispensable pour ne pas laisser les morts sans honneurs funèbres. Sinon les âmes errantes, transformées en fantômes, tourmentent les vivants. Les funérailles en Grèce antique se déroulent en 5 temps : 1) La toilette du défunt : Le cadavre est lavé, parfumé, oint d'huile, puis habillé de blanc et placé dans un linceul. 2) L'exposition du mort (la prothésis): Le corps est placé sur un lit d'apparat pendant une journée, dans le vestibule de la maison, au milieu des cris et gestes de lamentation rituels. 3) Le transport du mort : Il a lieu au petit matin ;il se fait sur un chariot ou un brancard vers la nécropole au son des hautbois avec les sanglots des pleureuses. 4) L'inhumation du cercueil en bois : Il se fait dans un tombeau souterrain ou aérien. 5) Le repas funèbre : Il a lieu dans la maison d'un proche ou du défunt, une fois les obsèques terminées.

Antigone (Anouilh) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Antigone. Résumé Seule Antigone refuse cette situation. Malgré l'interdiction de son oncle, elle se rend plusieurs fois auprès du corps de son frère et tente de le recouvrir avec de la terre. Personnages Personnages principaux Antigone : fille d'Œdipe, sœur d'Étéocle, Polynice et Ismène, cette jeune fille est l'héroïne de l'histoire qui porte d'ailleurs son nom. Personnages secondaires La Nourrice : vieille dame également appelée « Nounou » par les filles dont elle s'occupe.Le Prologue/Chœur : issue des pièces de théâtre de la Grèce antique, cette « entité » intervient au début du texte pour nous narrer le contexte de la pièce et nous présenter les personnages qui y évoluent. Principales productions Théâtre de l'Atelier, 1944 (création)[3] Mise en scène, décors et costumes d' André Barsacq Théâtre des Mathurins, 1975[5],[6],[7],[8] Mise en scène de Nicole Anouilh, décors et costumes de Jean-Denis Malclès Le Chœur

Grèce antique rites funéraires | DÉCOUVRIR LA GRÈCE Grèce antique rites funéraires propres à l’ époque antique grecque étonnants de nos jours. Incinéré et donc délivré, le défunt continue à vivre dans sa nouvelle demeure, le tombeau. La sépulture est un grand honneur pour lui. Son passage aux Enfers réussi, il protègera ses proches pour toujours. Les rites funéraires se déroulent sur 4 étapes. 1. 3. Scène de « prothésis »vers 560-550 av. 3. 4.

Antigone - Jean Anouilh - Le prologue - Commentaire Introduction Après Sophocle, Jean Anouilh reprend le mythe d'Antigone. Fille d'Oedipe et de Jocaste, la jeune Antigone est en révolte contre la loi humaine qui interdit d'enterrer le corps de son frère Polynice. Titre donne de nombreuses indications sur le personnage. Lecture du texte Un décor neutre. Voilà. Annonce des axes Commentaire littéraire I. Didascalies et mise en scène Le rideau se lève sur plusieurs personnnages de la pièce qui se livrent à des activités banales. II. Antigone (l'éponyme) Portrait physique. III. Eléments conservés (par rapport à l'œuvre de Sophocle) + Histoire, les signes de la mort tragiqueModernisation Nombreuses choses inconnues du monde grec : cartes, tricotent Bal, robe -> plutôt soirée occidentale contemporaine Registre de langue courant et familier (ex : la petite maigre, il n'y a rien à faire, voila, il a été trouvé Antigone)Reconstruction des personnages Antigone n'est pas insignifiante chez Sophocle. Conclusion :

La France occupée dans Antigone d’Anouilh Les allusions à la France occupée Les références à l’œuvre renvoient à l’édition d’Antigone aux éditions de La Table Ronde. Antigone d’Anouilh fut composée en 1942 et jouée pour la première fois en 1944 dans un Paris occupée. Relisant la version de Sophocle pendant la guerre, l’écrivain eut « un choc soudain (…) le jour des petites affiches rouges. » Il se mit donc à ré-écrire la pièce « avec la résonance de la tragédie que nous étions alors en train de vivre. » Nous étudierons ici les allusions à la Seconde guerre Mondiale dans la grande scène centrale qui met en scène Antigone résistant au pouvoir incarné par Créon. 1) Une certaine image de la Résistance La scène s’ouvre sur un interrogatoire (p.64) au cours duquel Créon tente de sauver Antigone de l’arrêt de mort qui condamne tout opposant à l’interdiction d’enterrer Polynice : Créon Avais-tu parlé de ton projet à quelqu’un ? Antigone Non. As-tu rencontré quelqu’un sur ta route ? Non, personne. Tu en es bien sûr ? Oui. « Pauvre Créon !

Vie et œuvre de Jean Anouilh Vie et œuvre de Jean Anouilh (1910-1987). La vie de Jean Anouilh se raconte exactement comme celle de grands dramaturges comme Molière. On commence à narrer l’enfance puis vient le succès et tout à coup, il ne s’agit plus d’un homme mais de son œuvre : on enfile les titres en racontant ce qu’ils contiennent et le succès ou l’insuccès qui leur revient. Une naissance à Bordeaux d’un père tailleur et d’une mère professeur de piano, des études au lycée Chaptal, des vers précoces, des vacances à Arcachon puis l’illumination en assistant à la pièce de Giraudoux, Siegfried, à la Comédie des Champs-Élysées où il découvre que le théâtre peut s’imprégner de poésie… Cette première impression s’enrichit quand il assiste aux Mariés de la Tour Eiffel que Jean Cocteau donne au public parisien. « Je n’ai pas de biographie », déclarait-il. Il était entré aux Grands Magasins du Louvre pour répondre aux courriers des clients. Une carrière angoissée Tout auteur a son metteur en scène. Ni Brecht ni Artaud

Jean Anouilh Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Jean Anouilh Œuvres principales Signature Biographie Genèse d'une passion (1923-1932) Jean-Marie-Lucien-Pierre Anouilh est le fils de François Anouilh, tailleur et Marie-Magdeleine Soulue, professeur de piano et pianiste d'orchestre à Arcachon[1]. « J'ouvris le numéro, désœuvré, distrait, je passais les romans, homme de théâtre en puissance je méprisais déjà ces racontars et j'arrivais à la pièce dont le titre insolite m'attira. [...] Après avoir travaillé quelques semaines au bureau des réclamations des Grands Magasins du Louvre puis pendant deux ans dans l'agence de publicité Étienne Damour avec, entre autres, Jacques Prévert, Georges Neveux, Paul Grimault[5] et Jean Aurenche[6], Anouilh, succédant à Georges Neveux, devient entre 1929 et 1930, le secrétaire général de la comédie des Champs-Élysées, que dirige alors Louis Jouvet[7]. Premières œuvres (1932-1936) Antigone et l'Occupation (1941-1945)

Sophocle Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Sophocle Buste de Sophocle Éléments biographiques[modifier | modifier le code] Les détails de la vie de Sophocle sont connus, bien qu'assez mal, grâce à une compilation anonyme[3], à la Souda[4] et aux mentions d'auteurs comme Plutarque ou Athénée[5]. La carrière d'auteur tragique de Sophocle débute au plus tôt en 468 av. Sophocle meurt en 407 ou 405 av. Les pièces[modifier | modifier le code] Sophocle est l'auteur de cent vingt-trois tragédies[4],[8], ainsi que des drames satyriques[9]. On peut remarquer que sur les pièces subsistantes, trois concernent directement le cycle thébain (Antigone, Œdipe roi et Œdipe à Colone), trois concernent le cycle troyen (Ajax, Électre et Philoctète), la dernière étant consacrée à Héraclès (Les Trachiniennes). Ajax[modifier | modifier le code] Peut-être représentée vers 445 av. Antigone[modifier | modifier le code] Les Trachiniennes[modifier | modifier le code] Œdipe roi[modifier | modifier le code] Éditions

Deus ex machina Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Deus ex machina dans le théâtre grec (Medea par Euripides, mise en scène de 2009 à Syracuse, Italie) Deus ex machina [deusˈɛks makiˈna] est une locution latine signifiant « Dieu issu de la machine ». Étymologie[modifier | modifier le code] Aspect linguistique[modifier | modifier le code] L'expression existait déjà dans le théâtre grec (Ἀπὸ μηχανῆς θεός / Apò mêkhanễs theós.), pour désigner un mécanisme servant à faire entrer en scène une ou des divinités pour résoudre une situation désespérée. Cette expression est employée dans le domaine de la dramaturgie au sens large (théâtre, scénario de cinéma et de série télé, bande dessinée…) pour désigner « l’événement inattendu et improbable qui vient régler les problèmes du protagoniste à la dernière minute[1] ». Exemples[modifier | modifier le code] Littérature[modifier | modifier le code] Dessin animé[modifier | modifier le code] Manga[modifier | modifier le code] Usages[modifier | modifier le code]

Related: