background preloader

Montessori la révélation (2) ! - Organiser, préparer et gérer une classe en maternelle

Montessori la révélation (2) ! - Organiser, préparer et gérer une classe en maternelle
J'ouvre , à l'initiative de Tahoney , un nouveau topic Montessori la révélation 2 (qui prolonge la discussion du topic à Montessori la révélation) commençant pas un récapitulatif non exhaustif de sites / blogs / livres permettant de mettre en place la pédagogie dans nos classes ou tout du moins l'esprit... Mis à jour le 01/05/2013 Des vidéos à voir et à revoir sans modération!! blog lamaternelledesenfants de Celine Alvarez (classe maternelle publique expérimentale dans une école de ZEP) Une autre classe Montessori (privée) : Un classe dans le Nord de la France : des exemples de mises en place d'ateliers individuels en maternelle : Des vidéos explicatives pour l'utilisation de certains matériels : Du côté des livres : - Les livres de l'école vivante - La pédagogie montessori illustrée de Murielle Lefebvre - atelier-montessori Related:  Montessori

albummontessori : 3/6ans Pédagogie et gestion de classe Pedagogie.net ne peut appuyer, conseiller ou recommander des méthodes, traitements, évaluations, centres spécialisés, écoles spécialisées, programmes ou individus, pour les enfants ou les élèves ayant des difficultés comportementales. Par l'expertise et l'expérience de travail des professionnels joignant l'équipe de pedagogie.net, nous tentons d'informer et d'outiller les agents scolaires et les parents dans la mesure où nous croyons au droit à l'information. Pedagogie.net se dissocie totalement des publicités et du contenu des liens qu'il suggère dans ses différentes rubriques du portail. Comportement.net est avant tout un portail d'ordre éducatif. Certaines rubriques de ce portail, contiennent des hyperliens afin d'informer et de divertir ses visiteurs. © www.comportement.net.

École maternelle - La classe au quotidien L'école maternelle au quotidien Par la variété des types de tâches proposées, des modalités de travail utilisées, l'école maternelle veille à respecter les rythmes biologiques des enfants et à préserver les équilibres entre les phases de concentration, de jeu, de repos, d'activités ritualisées ou en ateliers, de regroupements. L'école maternelle a un rôle essentiel dans le repérage et la prévention des difficultés, des déficiences et des troubles, notamment ceux du langage. Ressources : Maternelle : inscription, admission - IA de Charente-Maritime Les équilibres à préserver Emplois du temps Les activités proposées à l'école maternelle doivent offrir de multiples occasions d'expériences sensorielles et motrices, en toute sécurité. L'enjeu est de trouver le moyen d'optimiser le temps de l'élève qui apprend tout en respectant l'enfant qui est accueilli. Références bibliographiques : Types de tâches Modalités de travail Certaines activités réclameront une modalité de travail particulière. L'accueil

~ Apprenez la numération à votre enfant : de 20 à 99 Read in English Dans un article précédent, nous avons vu comment apprendre à compter à votre enfant de 1 à 9 d’abord puis de 10 à 19. Dans cet article, vous pourrez apprendre à votre enfant la numération de 20 à 99. Comme je vous l’ai déjà expliqué, on va toujours commencer par apprendre à l’enfant les notions d’une manière concrète, ensuite nous lui enseignerons les symboles qui représentent le côté abstrait puis nous lui ferons associer le concret et l’abstrait. Pour la partie concrète, nous disposons d’une boîte de dizaines sous forme de barrettes de perles dorées. Les dizaines. Avec une leçon en trois temps, nous enseignons : « 20, 30, 40 ». On prend 2 dizaines ensemble et on dit : « c’est 20, 2 dizaines c’est 20 » On prend ensuite 3 dizaines ensemble et on dit : « c’est 30, 3 dizaines c’est 30 » On prend 4 dizaines ensemble et on dit : « c’est 40, 4 dizaines c’est 40 ». Si l’enfant montre correctement, on déplace ces groupes de dizaines et on repose les mêmes questions. Sylvie d’Esclaibes

projet de classe retourner à la page d'accueil Quelques livres qui ont influencé ma pratique en maternelle... [nouveau] Cliquer ici pour m'envoyer un message (une question, un commentaire, des suggestions...) retourner au sommaire Dans leur ouvrage, G. Dans un premier temps, ils montrent que ce concept n’est pas si clair pour chacun. - les jeux et les devinettes qui font appel qu’à des connaissances ponctuelles ; - les différentes sortes de problèmes qui laissent souvent peu de place au libre cheminement et/ou aux représentations de l’apprenant. A partir de ce premier constat, les auteurs rappellent qu’un problème doit se distinguer d’un exercice ou d’une question qui n’amèneraient pas les apprenants à mettre en place face à un obstacle une démarche propre de recherche débouchant sur la construction d’un savoir plus général. Enfin, une situation problème doit dépasser la démarche scientifique (trier des informations, poser des hypothèses…) et ne pas se restreindre à des problèmes ouverts : à suivre !

Multiplications et ça l'ennuie terriblement ! Au secouuuuuuuurs Montessori ! Ou comment la répétition avec différents matériels permet la mémorisation ....... 1) les courtes chaines de perles Pré-requis : l’enfant a déjà compter la chaîne de 100. Présentation Inviter l’enfant. Relire toute l’histoire. Placer la chaîne en carré. Quand on prend le même nombre plusieurs fois, on fait une multiplication. Mine de rien l'enfant a mémorisé la moitié de la table de 5..... Un autre jour, recommencer avec le carré de 3, puis de 10 , puis 2, 4,6, 7, 8, 9. Extensions : compter à l’envers de 5 en 5 ( 25 20 15 10 5 ) 2) Créer une table avec les perles colorées 1ère présentation : Le guide invite l’enfant. « Aujourd’hui, je vais te montrer un nouveau matériel pour la multiplication. »Installer le matériel sur une table ou un tapis.Demander à l’enfant de choisir un nombre entre 1 et 10. Construire ainsi toutes les tables. Extensions : 1) Trouver différentes façons de fabriquer un nombre Et que 5 X 9 = 9 X 5 ! 2) le jeu du 0

100 000 visites sur le blogue! Je ne sais plus où me mettre ou qui appeler pour leur dire que mon blogue a dépassé les 100 000 visites! C'est une immense joie qui me remplit en pensant à tous les enseignants qui ont pris un petit peu de temps pour venir visiter ma page. Merci mille fois! Pour souligner l'événement, je partage avec vous mon journal de planification 2014-2015. Naturellement, je le construis pour mes besoins personnels. - Administration de la classe (le document contient la page couverture, les informations de l'enseignant, les anniversaires des élèves, une liste d'élèves, les dates des réunions et assemblées générales et l'horaire des spécialistes (10 jours cycle)) - 2 types de feuille agenda ( avec aperçu de la semaine ou plan de travail) - Feuille pour colliger les communications aux parents - Liste d'élèves - Planification annuelle des savoirs  - Planification hebdomadaire des notions et des savoirs - Planification des remue-méninges - Séparateurs pour le journal de planification (4 feuilles)

Multiplier par 10, par 100, par 1 000 Avant d’avancer dans la technique de la multiplication, l’enfant doit se rendre compte des effets particuliers de la multiplication par 10, 100, 1 000. Pas question de lui apprendre une recette: il faut qu’il expérimente et puisse trouver la règle par lui-même. Pour cela, nous allons lui demander de prendre les perles de la Banque pour effectuer une multiplication par 10. 10 X 132, par exemple. L’enfant a appris avec nous que 132 est le multiplicande, c’est à dire la quantité que l’on doit prendre le nombre de fois indiqué par le multiplicateur (ici, c’est 10). Donc, l’enfant fabrique la quantité 132 avec les perles et il la fabrique 10 fois. (voir photo ci-dessus). L’enfant continue avec les dizaines qui sont échangées contre des centaines dès qu’on arrive à 10 dizaines. L’enfant, seul ou en groupe, va refaire ainsi une ou deux multiplications par 10. 3 filles multiplient 354 par 10 Après les unités, elles font le change des dizaines Et voilà le résultat! Prenons 100 X 32.

Approches | La différenciation pédagogique Une approche s’appuie sur une ou quelques stratégies pouvant être agencées en alternatives possibles. L’approche est à la perception ce que la stratégie est à l’action. L’approche est paradigme, regard, modèle, vision, façon d’aborder; la stratégie est une façon s’investiguer, d’étudier, d’intervenir². Pour des fins de pertinence avec la différenciation, nous avons pris la liberté de ne choisir que 4 approches différentes. 1. L’enseignement stratégique est une approche qui tient compte à la fois de l’apprentissage et de l’enseignement. L’apprentissage est un processus actif et constructif.L’apprentissage est essentiellement l’établissement de liens entre les connaissances antérieures et les nouvelles connaissance.L’apprentissage concerne autant les connaissances déclaratives (le quoi?) 2Jean Luc Bédard et Al, Les styles d’apprentissage, Les Éditions Psychocognition BGLP, 2002, p. 107 L’enseignement stratégique s’articule autour de trois phases de l’enseignement : A. B. C. 2. Le facilitateur

~ Les tables de multiplications Read in English Les résultats des tables de multiplications. Lorsque je donne des cours de soutien scolaire, je me rends compte que les parents rencontrent des difficultés pour expliquer aux enfants scolarisés dans des écoles non Montessori une méthode mnémotechnique destinée à faciliter l’apprentissage des tables de multiplications J’ai donc décidé d’apporter un peu d’aide en expliquant comment nous faisons dans nos classes Montessori, afin que vous Le tableau avec les perles 3 x 1 puissiez faire la même chose à la maison. Vous pouvez commencer avec le tableau qui donne le concept le plus concret de la multiplication et qui permet une manipulation et donc une absorption sensorielle de ce qu’est la multiplication. Le tableau avec les perles 3 x 2 Ce matériel consiste en un tableau avec des petits trous et des perles rouges (une centaine). Le tableau avec les perles 7 x 3 de perles (ou autres objets mais identiques). Donc pour faire 3 x 4, vous lui faites placer 4 fois 3 perles. Like this:

La classe de Mallory - Ressources pour le CM 1ère Table de Séguin Voilà! C'est fait depuis quelques temps, ma grande maîtrise parfaitement la 1ère Table de Séguin. Je prends donc le temps de vous expliquer le chemin parcouru avec ce matériel que je trouve génial (comme bien d'autres d'ailleurs ;) On commence la présentation des nombres 11 à 19 avec les perles, trois par trois avec une leçon en 3 temps. Donc 1er temps : on pointe la barrette de 10 avec celle de 1 à côté et on dit : '10 et 1 - 11'. Ensuite : 10 et 2 - 12. Toujours 2e temps, mais cette fois, en changeant les barrettes de place. Lorsque l'enfant connaît les trois premiers, on passe à 14, 15, 16, puis à 17, 18, 19 toujours en leçon en 3 temps. Donc, voici les fameuses Tables de Séguin (ici la 1ère, la 2e servira plus tard pour les nombres de 20 à 99). Donc, nous revenons à la leçon en 3 temps, mais cette fois avec les symboles. On glisse le 2 sur le zéro du 2e dix, et on dit : '10 et 2 -12'. Et voilà!

Related: