background preloader

AKI - Sociétés et territoires autochtones

AKI - Sociétés et territoires autochtones

trousse univers social Découvreurs Univers social Annie Marois, Conseillère pédagogique Commission scolaire des Découvreurs Des capsules audiovisuelles Grille d'écoute des capsules audiovisuelles Des stations d'écoute (mp3) Grille d'écoute des capsules audios Grille d'évaluation 2e et 3e cycle Des sites web en univers social Document d'informations TBI et univers social Présentation dans le logiciel ActivInspire Document .pdf de la présentation (du logiciel ActivInspire) Pack de ressources 1645 Pack de ressources 1745 Une ligne du temps Ligne du temps - section 1 - section 2 - section 3 Titre: ligne du temps Images pour la ligne du temps Des cartes Cartes pour les élèves Des structures coopératives Les dés jaseurs Têtes numérotées Roulette de questions Échange de questions Roue conceptuelle © Annie Marois, Free web site template - Les images proviennent principalement du site Recitus et Open Clipart

Chronologie de l’histoire du Québec 10 février 1763 28 août 1807 10 février 1763 La Conquête par le Traité de Paris. 18 avril 1763 Marie Josephte Corriveau [alias la Corriveau] est condamnée à la pendaison après avoir été reconnue coupable du meurtre de son mari, Louis Dodier ; la cour ordonne également que sa dépouille soit enfermée dans une cage suspendue à la vue des passants à Pointe-Lévy. 27 avril 1763 Insatisfait des nouvelles règles de commerce instaurés par les conquérants et pour contenir l’expansion européenne, le chef des Outaouais, Pontiac, tente de « galvaniser les Outaouais, les Sauteux et les Renards » contre les Anglais. 7 octobre 1763 « Une proclamation royale établit le cadre administratif du nouveau territoire britannique. 21 novembre 1763 James Murray (général d’origine écossaise qui avait été chargé de l’occupation de Québec après la victoire des Anglais sur les Plaines d’Abraham) devient le premier gouverneur de la province de Québec (fonction qu’il occupera jusqu’en 1768). 13 août 1764 21 juin 1764 juin 1794

Recherche Recherche avancée Accueil · Recherche L'expression Tous les mots Au moins un des mots Lancer cette recherche dans les archives de CBC Affichez Recherche : autochtone 182 résultats disponibles . 1 . 2 . 3 . 4 > » Période : 1975-1990 « Eeyou Istchee » : terres des Cris Dossier 9 clips télé 4 clips radio Droits et libertés 27 septembre 1990 « Le Québec torture ses autochtones » Télévision 1 min 42 s 26 juin 1982 « Ils canotaient sur la cime des arbres » Radio 28 min 49 s Élections 13 mai 1997 1997 : Débat interrompu 20 min 44 s 8 octobre 1989 À la recherche de l'autonomie locale 11 min 35 s Affaires 16 janvier 1999 À qui profite le développement économique? 14 min 17 s Cinéma 14 juillet 2000 Alanis Obomsawin, cinéaste 17 min 13 s Provincial et territorial 28 mars 1999 Anglais vs inuktitut à l'école 7 min 01 s 11 septembre 1990 Août 1990, Erasmus hausse le ton 1 min 28 s Désordres civils 20 août 1990 Appuis aux Mohawks 35 s 1er juin 1988 Attention au radicalisme des Autochtones 5 min 05 s 9 juin 1991 2 min 37 s 11 juillet 2005 12 min 31 s

Les trains du Canada : un site pour les enfants Contenu archivé Cette page Web archivée demeure en ligne à des fins de consultation, de recherche ou de tenue de documents. Elle ne sera pas modifiée ni mise à jour. Les pages Web qui sont archivées sur Internet ne sont pas assujetties aux normes applicables au Web du gouvernement du Canada. Introduction Les trains ont joué un grand rôle dans l'histoire du Canada. Les moments mémorables Les premiers trains au Canada, comment le train a aidé à arrêter une rébellion, se faire emmener en train – voici quelques-unes des histoires que l'on retrouve sous ce titre. La construction d'un chemin de fer Les glissements rocheux, les accidents de dynamitage, le scorbut, les gelures, les animaux sauvages, les marécages, les hautes montagnes – tous ces dangers faisaient partie de la journée de travail de ceux qui ont construit les chemins de fer au Canada. Les chevaliers des rails d'acier Les trains spéciaux Imagine que tu te rends chez le dentiste ou en classe dans un train. Ça alors! Ressources pédagogiques

Répertoire du patrimoine culturel du Québec Le Registre est tenu à jour par le ministère de la Culture et des Communications, qui y consigne l’ensemble des données relatives aux éléments du patrimoine culturel auxquels des statuts légaux ont été attribués par le gouvernement du Québec, le ministre, les municipalités locales et les communautés autochtones en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel ou de lois antérieures. Le site Web du ministère donne plus d'informations sur le Registre. Quant au Répertoire du patrimoine culturel du Québec, c'est un outil de diffusion des connaissances en patrimoine, disponible en ligne et accessible à tous. Il est à noter que les données du Registre du patrimoine culturel, à l'exception des données confidentielles, sont entièrement diffusées dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Revendications autochtones Les revendications des Autochtones ont trois buts principaux : acquérir plus d'autonomie politique, obtenir des territoires plus grands et préserver leur identité et leur culture. On distingue les revendications globales des revendications particulières. Les droits accordés aux Autochtones leur ont permis d'atteindre la pleine reconnaissance de leurs droits civils ainsi que la reconnaissance du statut de premiers habitants du pays. Dans les traités gouvernementaux, le terme autochtone désigne les Amérindiens, les Inuits et les Métis. Les revendications globales Ces revendications rassemblent toutes celles qui concernent le territoire (titres fonciers, droits de chasse, de pêche et de piégeage, indemnisations et autonomie politique). Les revendications particulières Ces revendications regroupent celles qui sont liées aux obligations des traités historiques et passés. Histoire des revendications autochtones Carte du territoire indien après la Proclamation royale Source

Soigner au front : l'expérience des infirmières militaires canadiennes pendant la Première Guerre mondiale Le texte qui suit est une version numérisée du texte : Geneviève Allard, « Soigner au front : l'expérience des infirmières militaires canadiennes pendant la Première Guerre mondiale », publié dans Sans frontières : quatre siècles de soins infirmiers canadiens, Christina Bates, Dianne Dodd et Nicole Rousseau (dir.), Ottawa, Les Presses de l'Université d'Ottawa, 2005 (chapitre 10, p. 153-167). Source Table des matières Introduction Pendant les années qui précèdent la Première Guerre mondiale, la profession d'infirmière au Canada commence à se structurer : l'ouverture d'écoles de formation et la création d'associations contribuent, entre autres, à établir le statut professionnel du travail de soignante dans la société. Pourtant, au tournant du siècle, le front est perçu comme un domaine exclusivement masculin. Le Corps infirmier militaire canadien Bref historique du service infirmier militaire En 1904, les Forces armées canadiennes entreprennent une réforme complète de leurs services médicaux.

Scandale des femmes autochtones

Related: