background preloader

Les langues indo-européennes

Les langues indo-européennes
Related:  Peuples - A Classer

les peuples asianiques Les Asianiques étaient divisés en deux branches dont on ignore si les langues étaient apparentées: Ceux du nord sont les ancêtres des peuples de langues euskaro- caucasiennes (Basques, Géorgiens et Tcherkesses) alors que ceux du sud (les Pélasges) parlaient des langues qui ont toutes disparu actuellement.Ils se sont étendus, à l’époque néolithique, dans tout le Proche-orient et en Europe en apportant avec eux les techniques de l’agriculture, de l’élevage et de la céramique. Les civilisations asianiques étaient en plein essor (les asianiques Pélasges de Crète et d’Anatolie avaient même inventé une écriture) mais elles ont finalement toutes été détruites par les invasions pontiques. Les Natoufiens sont les ancêtres de tous les peuples asianiques qui se sont répendus au néolithique. Ils ont suivi une longue évolution sur place depuis l’époque paléolithique. Les asianiques Mureybetiens sont un rameau descendant des Natoufiens. Vers -6500-6200 av.JC : Adoption du cuivre martelé.

Des origines à nos jours - Le peuplement et l'Histoire de l'Europe À l'extrémité de l'immense Eurasie, l'Europe bénéficie d'un climat tempéré et de côtes ciselées, favorables au cabotage des navires et aux échanges. Ces facteurs ont très tôt favorisé son peuplement. Nous conservons de la préhistoire les belles peintures rupestres de Lascaux (France) ou encore Altamira (Espagne), vieilles de 18.000 ans environ. Il n'empêche que le continent a été pour l'essentiel peuplé au IIe millénaire avant JC par plusieurs vagues d'immigration indo-européennes (à l'époque où arrivaient en Europe ces tribus plus ou moins sauvages, en Mésopotamie prospérait la cité de Babylone !). Immigrations indo-européennes Les tribus indo-européennes se sont répandues en Europe, en Iran et dans le sous-continent indien à partir des vastes plaines de l'actuelle Russie. Au cours du 1er millénaire avant JC, la civilisation urbaine pénètre en Europe par le biais des marchands et des colons venus de Grèce ou encore de Phénicie et de Carthage. Unité méditerranéenne XIXe siècle : expansion

les peuples indo-européens Les Pontiques sont les ancêtres de tous les peuples de langues indo-européennes (Celtiques, Italiques, Germaniques, Illyro-Albanaises, Thraco-Arméniennes, Grecques, Baltes, Slaves, Indo-Iraniennes, Anatoliennes et Thokariennes). C’étaient des pasteurs guerriers se déplacant à cheval et utilisant des haches de combat en pierre ou en cuivre. Ils se sont peu à peu emparé de toute l’Europe et y ont installé les premières monarchies patriarcales centralisées, rompant avec les traditions matriarcales plus ou moins égalitaires des anciens Asianiques. Les Pontiques (indo-européens) du sud de l’Aral sont les ancêtres des Aryens Indous. Les Pontiques (Indo-européens) de Dniepr-Volga (4100 -3500 av.jc ) étaient un rameau issu de la culture de la Volga (Seroglazovo / Seroglazovka - Djangar). Les Pontiques (Indo-européens ) d’Azov-Caspienne étaient des agriculteurs et des éleveurs de boeufs et de porcs vivant dans des huttes semi enterrées de plan irrégulier. Ce sont les ancètres des Celtes.

indo-européen J'ai trouvé cette introduction sur les indo-européens fort intéressant tant par sa simplicité que sa clarté, c'est pourquoi je me permets avec l'accord de son auteur "Volute" que je remercie humblement. 1. Le peuple indo-européen 1.1. La validité de la thèse Il est reconnu depuis 150 ans que les langues indo-européennes dérivent d’une langue commune ancienne. Les concordances relevées entre 2 sociétés historiquement séparées peuvent s’expliquer de 4 manières : le hasard, une nécessité naturelle, l’emprunt direct ou indirect, et enfin une parenté génétique. En 1924, Dumézil pose déjà les bases de ses futures recherches dans l’introduction de sa thèse. L’exploration s’est alors porté sur toutes les parties du monde indo-européen et sur tous les types d’œuvre : la théologie, la mythologie, les rituels, les institutions et la littérature. 1.2. La patrie d’origine semble être les régions du nord de la Mer Noire, entre les Carpates et le Caucase. C’était une économie nomade pastorale patriarcale.

la protohistoire La Protohistoire s’insère entre la Préhistoire et l’Histoire. C’est la période pendant laquelle une civilisation ne possède pas encore d’écriture mais elle apparaît déjà dans les écrits d’autres civilisations (ex. les grecs parlant des Celtes). En Europe, les Celtes et les Germains sont ainsi considérés comme protohistoriques dès lors que les auteurs grecs et romains parlent d’eux. Les limites entre la Protohistoire, la Préhistoire et l’Histoire sont alors assez facile à différencier : l’Histoire est le fait d’écrire ; lorsque un peuple n’écrit pas mais que l’on parle de lui, c’est la Protohistoire... Il est possible d’assimiler la Protohistoire aux âges des métaux : - Âge du cuivre ou Chalcolithique (quoique celui-ci soit discuté et est plutôt généralement rattaché à la Préhistoire. - Âge du bronze - Âge du fer L’âge du cuivre L’âge du cuivre, correspond dans un sens plus restrictif et dans une acception culturelle au chalcolithique. L’âge du cuivre en Europe occidentale L’âge du bronze

Qui étaient les Indo-Européens originels ? Devant l’évidente ressemblance des racines des mots des langues Européennes et de nombreuses langues majeures de l’Asie du sud et centrale (Iran, Inde, Afghanistan, Pakistan, Kurdistan, Tadjikistan, Xinjiang, etc…), les chercheurs ont bien vite supposés un lien de parenté entre ces langues. Les études ont eues tôt fait de confirmer de manière certaine que ces langues avaient bien une origine commune. Cette famille de langue a été appelée les langues Indo-européennes et leur ancêtre commun le proto-Indo-européen. En effet, on peut dire que le Français est apparenté à l’Hindi, l’Allemand au Farsi (la langue Iranienne), le Gaëlique au Kurde, le Latin au Sanskrit (Langue Indo-européenne Indienne antique), etc … Toutes ces langues sont parentes entre elles. Les analogies sortent du champ de la linguistique pour se poursuivre dans le champ culturel. Sans doute installés jusque dans les environs du nord de l’Afghanistan vers 2000 avant J.C. Empire Achéménide de l’époque de Darius le Grand

les mégalithes Dès le début du 5e millénaire, apparaissent un peu partout sur la façade atlantique des édifices imposants, érigés au moyen de blocs énormes de pierre. Ces constructions, témoins de la première architecture monumentale européenne, furent érigées pour le service des morts - à l’intérieur de ces caveaux gigantesques, des dizaines de squelettes jonchant parfois le sol ont été retrouvés. C’est un phénomène mondial, qui a connu un développement spectaculaire, notamment en France. - Vers 4530 avant J.C., des peuples Cardiaux, venus probablement par le Portugal et l’Espagne, plutôt que par le sud de la France, s’établissent en Vendée et en Charente. - Entre 4000 et 3800 avant J.C., des Rubanés, originaires du Bassin Parisien, viennent en Bretagne. - 3800 / 3400 avant J.C., les Rubanés dominent les côtes atlantiques et y construisent de longs tertres funéraires. - 3600 / 3200 avant J.C., début des constructions de menhirs et dolmens le long des côtes atlantiques. Les différents types de Mégalithes

Jean Haudry : Les Indo-Européens Jean Haudry Jean Haudry (né en 1934) est un linguiste français, spécialiste des langues et de la civilisation indo-européennes. Ancien élève de l’École normale supérieure (promotion 1956), cet agrégé de grammaire, spécialiste de sanskrit reconnu et réputé, a réalisé des travaux historiques très controversés. Entré à la faculté de Lyon en 1966, Jean Haudry est professeur émérite depuis 1998 à l'Université de Lyon III, longtemps directeur du Centre de linguistique appliquée de ce même établissement. Ancien directeur d'études de grammaire comparée des langues indo-européennes à la IVe section de l'École pratique des hautes études, il prend également part aux universités d'été et aux colloques du GRECE, et il fait partie du « comité scientifique » du Front national. Proche de Pierre Vial, il donne plusieurs conférences dans le cadre du mouvement Terre et Peuple. La controverse autour du Que sais-je ? Pour Jean Haudry les Indo-européens auraient une origine géographique circum-polaire.

Related: