background preloader

YOUR MEAT IS MINE Yann black tattoo

YOUR MEAT IS MINE Yann black tattoo
Related:  xavierph

Top 25 Hottest Female Tattoo Artists | Rank My Tattoos Magazine For centuries, the tattoo industry has been dominated by men – for both the pitcher and the catcher, if you will. Body art has certainly undergone a modern renaissance , and some of the best tattoo artists in the world are now women. And many a tattoo collector attest that there is nothing sexier than having an incredible female artist penetrate your skin with her ink stick. The following 25 women, in no particular order, are some of the most sought-after tattoo artists in the world, holding it down at some of the most popular tattoo parlors across the globe. And when you see their work, you’ll want to get shaded all over again. From style to sex appeal and straight-up talent, check out the varying appeal of the 25 hottest female tattoo artists. Jen Beirola : Jen is the owner of Grinn and Barrett Tattoo in Omaha. Nadine Bryant : Nadine is the owner of Skinks Professional Tattoo Studio in New Zealand. www.skinks.co.nz Heather Sinn : Heather works at Avalon Tattoo in San Diego.

SNAT Syndicat National des Artistes Tatoueurs Ron Mueck, sculpteur de l'entre-deux (suite) BURTON.URSAEMINORIS. Deuil Merveilleux, Bruxelles. Back home. (à Deuil Merveilleux) Madame Lazonga's Tattoo - Seattle, WA Primordial Pain - Tattoos And Painful Fights fuck yeah, literary quotes Shadow was only a small and passing thing: there was light and high beauty for ever beyond its reach. The Return of the King, J.R.R. Tolkien He knew everything there was to know about literature, except how to enjoy it. Catch-22, Joseph Heller When you start to live outside yourself, it’s all dangerous. The Garden of Eden, Ernest Hemingway I hadn’t realized how much I’d been needing to meet someone I might be able to say everything to. Talk Before Sleep, Elizabeth Berg Sleep is my lover now, my forgetting, my opiate, my oblivion. The Time Traveler’s Wife, Audrey Niffenegger She didn’t like to be talked about. The Children’s Book, A.S. It’s wrong what they say about the past, I’ve learned, about how you can bury it. The Kite Runner, Khaled Hosseini Love, genuine passionate love, was his for the first time. The Call of the Wild, Jack London Vanity was stronger than love at sixteen and there was no room in her hot heart now for anything but hate. Gone With the Wind, Margaret Mitchell

Le design dans la peau ! Dites “tatau” Le tatouage existe depuis des milliers d’années, dans de nombreuses régions du monde, avec des vocations symboliques, religieuses, thérapeutiques mais aussi purement esthétiques. Bien qu’on ne connaisse pas son origine exacte, on connaît mieux celle de son nom. Le mot vient en effet du tahitien “TA-TAU” qui est lui-même issu de “TA-ATOUAS” (TA = dessin & ATOUAS = esprit). Les marques se tatouent Petit à petit, le tatouage s’est naturellement introduit jusque dans les marques qui l’utilisent dans leurs publicités, à travers leurs égéries ou même au sein de leurs produits. Née en 1958, la marque Malabar s’est tout de suite démarquée par son bubble-gum rose improbable mais aussi par la présence systématique de vignettes glissées dans ses emballages. C’est en 1966 qu’apparaissent les premières décalcomanies qui accompagneront la marque jusqu’à aujourd’hui au travers de l’imagination de nombreux dessinateurs et auteurs de BD. Louer sa peau Catherine Pipers /@LaPauseDesign

TattooNOW : - Quality Tattoos and Artists The International London Tattoo Convention - Home La Marelle aux canards: Vider Paris ! © Nicolas Moulin Ah Paris au mois d'août... ! Seule période où on pourrait croire que la ville nous appartient. Nicolas Moulin, photographe a réalisé en 2001 une série de photos troublantes de la ville. VIDERPARIS est, dans sa forme originelle, une installation comprenant une video-projection de 50 images fixes en mode aléatoire et une bande son de 2 minutes 27 secondes diffusée en boucle, fruit d’une collaboration avec le musicien électronique Jimmy T. Le spectateur erre dans une ville qui a perdu toute identité, un labyrinthe. Tin-Tin au pays des tatoueurs "Montez l'escalier rouge, il vous attend." On monte l'étroit escalier d'un pas mal assuré, légèrement excité à l'idée de pénétrer dans l'antre de l'un des maîtres du tatouage. Arrivé en haut, on n'est pas déçu: sur la droite, un jeune homme se fait tatouer la poitrine en frémissant, couché sur un fauteuil comme on en voit chez le dentiste; sur la gauche, un type robuste à la mine pas facile fignole un dragon sur la jambe d'un autre courageux client. Le type, c'est Tin-Tin. 43 ans, dont 25 passés à tatouer stars et anonymes à travers le monde. "Je suis tatoueur, j'ai pas grand chose à dire." Puisqu'il ne veut pas parler de lui, peut-il nous en dire un peu plus sur les personnes qu'il tatoue? Rachel, la manageuse, fait irruption dans la pièce, offrant un intermède salvateur. Tin-Tin n'appartient à aucune école. Une chose est sûre: il ne se considère pas comme un artiste. Ces précautions, alliées à un talent artistique certain, ont fait de Tin-Tin un tatoueur particulièrement prisé.

Related: