background preloader

Fiches connaissances - cycles 2 et 3

Fiches connaissances - cycles 2 et 3
26 fiches connaissances qui s'efforcent d'exprimer, en des termes accessibles à des élèves du cycle des approfondissements, les principales connaissances scientifiques sous-jacentes aux différents chapitres du programme "Découverte du monde" (cycle des apprentissages fondamentaux) et "Sciences expérimentales et technologie" (cycle des approfondissements), année 2002*. Télécharger les fiches connaissances en un seul document PDF * En application des programmes de sciences et technologie de l'année 2002, ces fiches sont une mise à jour et une extension des fiches rédigées à l'occasion de la publication des programmes de 1995. Cette nouvelle version a été élaborée sous la responsabilité de la commission chargée de la rédaction des rubriques "Découvrir le monde" et "Sciences et technologie" des programmes 2002. Une première version de ces fiches avait été diffusée en 1995 dans toutes les circonscriptions d’IEN, au titre de document d’accompagnement des programmes 1995.

http://www.fondation-lamap.org/fr/page/11937/fiches-connaissances-cycles-2-et-3

Related:  Sciences expérimentales et technologie

Galilée et l'astronomie : ses observations Les phases de la Lune, ses montagnes Lorsque, pour la première fois, Galilée regarde la Lune à travers sa lunette, il n'en croit pas ses yeux. Il voit qu'elle a des montagnes, des cratères et des vallées. Il fait des dessins de ce qu'il voit et s'aperçoit que les ombres se déplacent. Il comprend très vite que c'est exactement ce qui se passe en montagne sur Terre. La ligne qui sépare la partie éclairée de la partie sombre et que l'on appelle "terminateur" délimite la séparation entre le jour et la nuit sur la Lune.

Les salles de sciences Les salles de sciences, appelées aussi salles d'expériences ou encore salles de découverte, tendent, depuis quelques années, à se multiplier en France. Elles ont en commun de constituer des espaces spécialement organisés pour permettre à des jeunes ou à des adultes de pratiquer des activités scientifiques ou technologiques. Toutes possèdent du matériel scientifique et technique qui, selon les lieux, est plus ou moins riche et diversifié. En général, leur aménagement comporte un mobilier modulable et adapté, permettant d'expérimenter, de manipuler et d'alterner travail en petits groupes, en grand groupe et individuel. Lieux privilégiés pour établir un rapport aux sciences, ces salles de sciences ont toutefois des modes de fonctionnement différenciés qui tiennent, en grande partie, aux objectifs poursuivis par les institutions qui les ont mises en place.

Turbinettes - Do-It-yourSciences La construction d'hélices et de turbines à eau connectées à un petit alternateur permet d'expérimenter deux manières de transformer un mouvement en électricité. La plupart des centrales électriques dans le monde produisent le mouvement nécessaire à l'alternateur en chauffant de l'eau grâce à la combustion du charbon, du gaz naturel, du pétrole ou, comme dans les centrales nucléaires, grâce à la fission des atomes d'uranium. Sous l'effet de la chaleur, l'eau prend plus de volume, ce qui crée une pression qui est ensuite libérée pour faire tourner une turbine, puis finalement l'alternateur.

Dans les traces... du tâtonnement expérimental Le chercheur – et c’est son essentielle caractéristique et son éminent dignité – ne se satisfait pas de cette quiétude et de cette passivité. Il veux savoir ce qui se passe au-delà du carrefour. Puisqu’il cherche par-delà l’inconnu, c’est qu’il ignore totalement la voie à prendre, ni où le mènera cette voie, si tant est qu’elle le mène quelque part, ou si elle aboutira en un lieu tout différent de celui qu’escomptait le chercheur. Ce chercheur, dit-on, a été initié à la recherche scientifique, c’est-à-dire qu’il possède la parfaite connaissance des éléments et des outils dont il dispose grâce à la science.

Notions d'optique - La formation des images Expérience Le plus simple appareil destiné à projeter une image est... un trou! Considérons le montage de la figure 1. Il s'agit d'un tube en carton d'environ 20cm de long comme celui qui est au centre d'un rouleau de SOPALIN. Une extrémité est obturée par un bout de papier calque (papier transparent) et l'autre par un carton percé d'un trou d'aiguille de 1mm de diamètre environ. Dans la peau d'un chercheur La démarche d’investigation s’oppose aux démarches de présentation et d’illustration. Elle valorise l’expérience, l’éducation sensorielle et motrice par opposition à l’exposé des lois. La modélisation et la conceptualisation sont essentielles dans cette démarche.

Pays de la Loire : Bienvenue à la Ferme : Tourisme Rural : Gite, Camping à la Ferme, Ferme de découverte, Restaurant à la Ferme ... Espaces : "Goûtez notre nature" en Pays de la Loire Produits fermiers La vente directe de produits frais et fermiers, du producteur au consommateur ! En vente à la ferme, mais aussi sur les Marchés des Producteurs de Pays et en magasin de producteurs , les agriculteurs vous proposent la production de leur exploitation : vente directe de légumes et de fruits, de viande ( agneau, porc, veau, bœuf, volaille, foie gras), de fromages vente directe de vins, de miel, de confitures, … Tous les produits du terroir – dont certains issus de l'agriculture biologique - sont sur les étals. Registre empirique / registre des modèles Orange (2000), a conçu et analysé des situations dans lesquelles les élèves mettent en tension le registre des modèles avec le registre empirique. Pour Lhoste (2006, p 83) « le registre empirique contient des objets, des phénomènes et des expériences quotidiennes. Il contient les éléments que l’on peut vérifier par une observation, une mesure. Les éléments du registre empirique correspondent à « ce qu’il y a à expliquer » et nous pouvons dire qu’ils ne sont pas constitués une fois pour toutes. (…) Le registre du modèle est lui aussi construit par l’élève. Il contient les éléments liés à une organisation et/ou à un fonctionnement plus ou moins imaginé. Ces éléments constituent les tentatives de solutions proposées pour expliquer les éléments du registre empirique ».

Eduscol - Culture scientifique et technologique Caractéristiques Le dispositif "Sciences à l'École", basé à l'Observatoire de Paris, s'adresse aux collèges, aux lycées généraux et technologiques, aux lycées professionnels ainsi qu'aux classes préparatoires. Objectifs : promouvoir la culture scientifique et technologique dans l'enseignement secondaire et les classes post-bac des lycées ;initier à la démarche expérimentale autour d'une relation directe entre l'École, le monde de la science et de ses métiers ;montrer la complémentarité des disciplines scientifiques en faisant appel à des enseignants, des universitaires et des industriels de spécialités différentes ;valoriser au plus haut niveau le système éducatif français à travers des concours internationaux.

Related:  SCIENCES cycle 3généralités