background preloader

Les caractéristiques et avantages de la « classe inversée » et du « modèle mixte » (blended learning)

Les caractéristiques et avantages de la « classe inversée » et du « modèle mixte » (blended learning)
Depuis quelques années, de nombreux programmes d’enseignement supérieur comprennent des cours en ligne. Peut-être en avez-vous déjà vous-même suivi un. Tout se passe à partir d’un ordinateur branché à Internet, parfois avec le support de capsules vidéo en ligne ou sur cédérom, généralement accompagné d’un recueil de texte. Voilà qui est bien loin de l’enseignement traditionnel tel qu’on le connaît dans nos classes du primaire et du secondaire. Pour certains, cette façon de faire est avantageuse car elle permet de progresser à son propre rythme. Par contre, le contact humain avec l’enseignant n’y est pas. David Chartrand enseignait les mathématiques au Collège Sainte-Anne-de-Lachine. Question de tirer profit de l’attrait des jeunes pour tout ce qui est en ligne et multimédia, M. Évidemment, cette façon de faire est plus évidente en milieu collégial ou supérieur, alors que les élèves ont un degré d’autonomie plus grand. À propos de l’auteur Audrey Miller Pour suivre l’auteur :

http://www.infobourg.com/2013/05/09/les-caracteristiques-et-avantages-de-la-classe-inversee-et-du-modele-mixte-blended-learning/

Flipped classroom ou la classe inversée : l’utilisation de la vidéo pour substituer l’enseignement magistral Peut-être ce concept vous est-il familier, ou du moins vous en avez entendu parler à travers les branches? Sinon, voici un bref survol de ce qui depuis peu a fait son apparition sur les lèvres des enseignants des écoles primaires jusqu’aux professeurs des universités, et ce surtout dans le milieu anglophone. Qu’en est-il? Vous conviendrez qu’il n’y a rien d’innovant à utiliser des vidéos pour enrichir l’enseignement; plusieurs exemples de l’utilisation de capsules vidéo comme outil pédagogique couvrent l’actualité éducative.

Inverser sa classe : par où commencer (et autres trucs du métier!) - L'École branchée - actualité Afin de mettre en œuvre sa classe inversée, l’enseignant David Chartrand (présenté précédemment dans ce dossier) a commencé par produire quelques capsules vidéo et un peu de matériel écrit, qu’il a rendu accessible à ses élèves via le Web. Il lui a fallu environ 2 ans pour bâtir sa banque vidéo, couvrant les principales notions de son cours de mathématiques. Il conseille de ne pas trop se précipiter : il a commencé graduellement, une vidéo par ci, une autre par là.

L’enseignement à distance est-il moins efficace que l’enseignement en présence? Auteurs : Josianne Basque, professeure à la TÉLUQ, et Marilyn Baillargeon, spécialiste en sciences de l’éducation à la TÉLUQ « L’enseignement à distance est-il moins efficace que l’enseignement en présence? » Selon les recherches, cela ne serait pas le cas : Bernard et al. (2004) ont examiné les résultats de 232 études comparant les effets de l’enseignement à distance à ceux de l’enseignement en classe sur l’apprentissage, les attitudes envers le cours et la persévérance. Globalement, la méta-analyse montre qu’il n’y a pas de différence significative entre les modalités d’enseignement sur ces trois mesures. Lorsque l’enseignement à distance synchrone est comparé à l’enseignement en présence, les effets sont meilleurs dans cette dernière modalité.

Les outils qui rendent possible la classe inversée La notion de classe inversée tourne beaucoup autour de la vidéo. Mais pourquoi? Selon Caroline Hétu et David Chartrand, enseignants, elle constitue un outil pédagogique très puissant, permettant « d’expliquer des notions, substituer une partie du cours et donner des instructions claires, autant en classe qu’à la maison ou à l’étranger ». La «classe inversée»: le pari d'enseigner à l'envers Assise devant l'ordinateur familial dans la petite pièce adjacente à la cuisine, Alyss-Ann Moisan, 11 ans, regarde la capsule du jour en mathématiques. Éric Tremblay, son professeur de sixième année de l'école Alexander-Wolff à Shannon, explique le concept d'«unité». Derrière lui, un tableau qui lui sert à donner des exemples. C'est exactement comme s'il était devant sa classe, mais il est plutôt devant une caméra. C'est sa collègue et voisine dans la vie, Karine Riley, qui filme.

Des ressources sur la classe inversée - L'École branchée - actualité « J’ai inversé ma pédagogie en salle de classe, car je jugeais que je pouvais mieux répondre aux besoins des élèves, aux exigences des parents et à mes besoins professionnels et personnels. » Voilà comment l’enseignante Annick Arsenault Carter (en 7e année au Nouveau-Brunswick) explique son choix. Il est intéressant de prendre connaissance de quelques statistiques concernant les enseignants qui renversent leur classe. Éric Noël a participé en 2012 à un sondage réalisé de façon informelle auprès de la communauté d’enseignants pratiquant la classe inversée via le mot-clic #flipclass sur Twitter. Pas moins de 319 personnes ont répondu à l’appel. On y constate que c’est au 2e cycle du secondaire que la formule compte le plus d’adeptes, principalement en mathématiques et en sciences. Pourtant, parmi les partisans de la classe inversée au Québec, l’une des plus dynamiques est certainement Mme Caroline Hétu, qui enseigne le français.

À l’avenir, on fera les devoirs à l’école et les cours à la maison Recevez nos newsletters : Les professeurs américains sont de plus en plus nombreux à adopter la pédagogie dite de la «classe inversée». À tel point que certains prédisent la disparition prochaine du métier d’enseignant. Quand April Burton, professeur américaine de français dans un lycée du Missouri (centre des Etats-Unis), explique la conjugaison du verbe pouvoir, ses élèves ne sont pas en classe mais... chez eux, devant leur ordinateur ou leur téléphone. Le temps qu’ils passeront au lycée, le lendemain, sera quant à lui intégralement consacré aux devoirs, selon la méthode dite de la «classe inversée». Une façon différente d’enseigner rendue possible par les nouvelles technologies, mais encore méconnue en France .

Des ressources sur la classe inversée Des ressources sur la classe inversée « J’ai inversé ma pédagogie en salle de classe, car je jugeais que je pouvais mieux répondre aux besoins des élèves, aux exigences des parents et à mes besoins professionnels et personnels. » Voilà comment l’enseignante Annick Arsenault Carter (en 7e année au Nouveau-Brunswick) explique son choix. Il est intéressant de prendre connaissance de quelques statistiques concernant les enseignants qui renversent leur classe. Éric Noël a participé en 2012 à un sondage réalisé de façon informelle auprès de la communauté d’enseignants pratiquant la classe inversée via le mot-clic #flipclass sur Twitter.

Faire ses premiers pas vers la classe inversée Un dossier conjoint Infobourg – Carrefour Éducation Peut-être avez-vous entendu parler dernièrement de la fameuse dynamique de « classe inversée »? Elle semble être sur toutes les lèvres! Parmi les enseignants qui l’ont expérimentée, certains ne peuvent plus s’en passer et y voient des avantages énormes, notamment grâce aux nouvelles possibilités de personnalisation de l’enseignement entraînée par l’augmentation du temps disponible pour les élèves. RÉCIT – Enseignement secondaire » Documentation Commission scolaire des Découvreurs Documentation Documents à consulter: Le dossier d’Infobourg (général) Le Prezi de Dominic Gagné et de Julie Deslippe (RDVirtuel 2014)

La classe inversée : un nouveau modèle pédagogique On qualifie le modèle de « classe inversée » de véritable révolution. De quoi il s’agit exactement? Et bien pour le dire simplement, on inverse les rôles et les étapes! Au lieu de recevoir un enseignement magistral et peu d’exercices pratiques, l’étudiant visionne des vidéos à la maison, avant le cours, et puis fait des travaux pratiques au retour en classe. Cela permet à l’enseignant de personnaliser l’aide qu’il donne à ses étudiants et également plus de temps pour élaborer des projets intéressants. Plusieurs enseignants utilisent désormais cette méthode et ont remarqué une importante hausse de la motivation de leurs élèves.

Related: