background preloader

Www.nsa.gov/public_info/_files/Untangling_the_Web.pdf

Www.nsa.gov/public_info/_files/Untangling_the_Web.pdf

http://www.nsa.gov/public_info/_files/Untangling_the_Web.pdf

Related:  Tech Interesting TriviasN.S.A existence reconnue en 1957What is "be hacker" ?Internet et informatique

Union américaine pour les libertés civiles Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Notes Affilé à ACLU: * New York Civil Liberties Union (NYCLU) * National Emergency Civil Liberties Committee L' Union américaine pour les libertés civiles (en anglais American Civil Liberties Union , ACLU) est une importante association à but non lucratif américaine basée à New York dont la mission est de « défendre et préserver les droits et libertés individuelles garanties à chaque personne dans ce pays par la Constitution et les lois des États-Unis » [ 1 ] . Ses moyens d'actions sont les poursuites judiciaires, le lobbying législatif et l'éducation civile communautaire. Les actions qu'elle a intentées ont souvent fait évoluer le droit constitutionnel.

08/01/1986 The Hacker Manifesto In English « Votre temps est limité, ne le gâchez pas en menant une existence qui n’est pas la vôtre. Ne soyez pas prisonnier des dogmes qui obligent à vivre en obéissant à la pensée d’autrui. Ne laissez pas le brouhaha extérieur étouffer votre voix intérieure. Internet ne nous séduit pas seulement par ses contenus, mais par sa structure La lecture de la semaine nous provient de The Atlantic, sous la plume de Megan Garber (@megangarber) et s’intitule “comme vous n’avez pas de lion à fuir, vous avez cliqué sur ce lien”. “Vous voici à nouveau sur internet, commence Megan Garber. Vous voilà à nouveau en train de traîner dans le World Wide Web. Mais pourquoi êtes-vous ici ? Je veux dire, est-ce que vous savez vraiment pourquoi vous êtes ici ? Pour quoi, au final, vous – nous, puisque moi aussi j’y suis avec vous – nous revenons toujours à cet endroit fou, jour après jour ?

2006 Plainte ACLU contre le TSP Vue du siège de la NSA, à Fort Meade DETROIT (AP) - Une juge fédérale américaine a estimé, jeudi 17 août 2006, que le programme secret de surveillance intérieure mené par la NSA, l’Agence nationale de sécurité, était inconstitutionnel et a ordonné son arrêt immédiat. La juge de district Anna Diggs Taylor, de Detroit, devient ainsi le premier magistrat aux Etats-Unis à interdire ce programme de la NSA, au motif qu’il viole les droits à la vie privée et à la liberté d’expression. Etats-Unis Le manifeste du hacker Le Manifeste du hacker (titré en anglais The Hacker Manifesto, ou The Conscience of a Hacker, « La Conscience d’un hacker ») est un petit article écrit le 8 janvier 1986, par le hacker Loyd Blankenship après son arrestation, sous le pseudonyme de « The Mentor ». Publié pour la première fois dans le magazine électronique underground Phrack (Volume 1, Numéro 7, Phile 3 de 10), on peut de nos jours le trouver sur de nombreux sites web. Le Manifeste est considéré comme la pierre angulaire de la contre-culture hacker, et donne un aperçu de la psychologie des premiers hackers. Il affirme que les hackers choisissent cette activité parce que c’est un moyen pour eux d’apprendre, et à cause du sentiment fréquent de frustration causé par leur ennui à l’école.

La convergence : des médias aux systèmes Henry Jenkins (blog, @henryjenkins) est professeur de communication, de journalisme et de cinéma à l’université de Californie du Sud. Longtemps directeur du programme d’Etudes comparées des médias au MIT, il est désormais responsable du projet New Media Literacies (que l’on pourrait traduire par “Alphabétisation aux nouveaux médias”). Il est surtout connu pour ses travaux sur les communautés de fans et la culture de la participation, mais également pour son analyse de la convergence médiatique. Sur ce sujet, son livre, Convergence Culture fait référence. Raison suffisante pour qu’il vienne enfin d’être traduit. Pourtant, la version originale de ce titre date de 2006. 7 ans ! SOS-DLWD’2013 En association avec IC’2013 Cet atelier a pour objectif de réunir les travaux traitant d'une part, des problématiques liées aux sources ouvertes hétérogènes et indépendantes, et d'autre part, des problématiques concernant les liens sémantiques pouvant exister entre les données structurées afin de faciliter leur exploitation et leur intégration via le Web de données. Il s'agira de la fusion de la quatrième édition de l'atelier SOS (Sources Ouvertes et Services, précédemment en association avec RFIA'2010, EGC'2011 et EGC'2012) et de la seconde édition de l'atelier DLWD (Données Liées pour un Web de Données, précédemment en association avec EGC'2012). Cette nouvelle édition fait suite à l'atelier SOS-DLWD'2012, organisé dans le cadre de la conférence EGC 2012. Cet atelier s'organisera en deux sessions complémentaires :

Agence Nationale de Sécurité wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La National Security Agency (NSA, « Agence nationale de la sécurité ») est un organisme gouvernemental du département de la Défense des États-Unis, responsable du renseignement d'origine électromagnétique et de la sécurité des systèmes d'information et de traitement des données du gouvernement américain. Le Central Security Service (CSS) est une agence qui loge dans les mêmes bureaux que la NSA et qui a été créée dans le but de coordonner les efforts des sections de cryptographie de la NSA et de l'armée américaine. §Missions[modifier | modifier le code] La NSA/CSS est chargée de diriger les activités de cryptologie du gouvernement américain. La cryptologie, selon sa définition, comprend deux missions principales[3] :

1947/​48 à l'origine le pacte UKUSA Brève explication Les 22 et 23 février 2000, le Par­lement européen exa­minait un rapport sur le fonc­tion­nement d’un réseau d’écoute anglo-​​saxon Créé aux États-​​Unis pendant la guerre froide pour l’interception des trans­mis­sions mili­taires ou diplo­ma­tiques, Echelon est un réseau capable de sur­veiller toutes les télé­com­mu­ni­ca­tions mon­diales (appels télé­pho­niques, télé­copies, mes­sages transmis par Internet). L’agence res­pon­sable de ce pro­gramme, la NSA (National Security Agency) emploie en Vir­ginie 38 000 per­sonnes, qui traitent les infor­ma­tions inter­ceptées via des dizaines d’ordinateurs Super Cray. Celles-​​ci sont décryptées puis fil­trées grâce à des dic­tion­naires de mots-​​clés per­for­mants.

FreeNet un espace parallèle Ça y est, maintenant que ma machine n'est plus une brouette, mon PC est assez puissant pour devenir un nœud Freenet. Pour le moment j'ai alloué 256 Mo de RAM (sur mes 2 Go) et 50 Go 90 Go d'espace disque à Freenet (et 60% de ma bande passante en flux montant, ce qui ne me ralentit même pas pour les jeux en ligne). C'est un début. Je ne publie encore rien sur Freenet, mais cette installation c'est ma petite contribution à la lutte globale contre la censure et la surveillance. On verra éventuellement plus tard pour d'autres (TOR, I2P, OneSwarm, OFF, GnuNET, MUTE...).

Related:  Market digitalReading