background preloader

Google dépose un brevet inquiétant pour les libertés individuelles

Google dépose un brevet inquiétant pour les libertés individuelles
01net le 08/05/13 à 10h10 Nous savons que Google regarde dans les documents que nous lui confions afin de mieux cibler les publicités qu'il nous propose. Un brevet déposé le 2 mai montre que la firme de Mountain View pourrait, bientôt, « lire » les mails que vous écrivez et vous dire si c'est légal. Dans le cas contraire, un signalement sera automatiquement transmis à une tierce personne. Vous êtes en train d'écrire un mail quand soudain, une fenêtre pop-up surgit et vous informe que ce que vous êtes en train d'écrire pourrait être en infraction avec le règlement intérieur de votre entreprise, ou les termes de confidentialité de votre contrat de travail. Dans le même temps, le service juridique de votre employeur reçoit une notification: « Monsieur X. est peut-être en train d'enfreindre telle ou telle loi. » C'est ce que la technologie nouvellement brevetée par Google serait, théoriquement, en mesure de faire. Big Brother contrôle ce que vous écrivez

http://www.01net.com/editorial/594661/google-depose-un-brevet-inquietant-pour-les-libertes-individuelles/

Related:  Droit de BTS (actualité)Jurisprudencegeek

La médiation généralisée à tous les secteurs de la consommation, en juillet Un dispositif de médiation pour régler les litiges sera généralisé à partir de juillet 2015 à tous les secteurs de la consommation. Cette décision découle de la directive européenne 2013/11 qui prévoit la généralisation des mécanismes de résolution amiable des litiges entre professionnels et consommateurs dans tous les secteurs d'activité. Carole Delga a reçu les recommandations de Christophe Caresche, député de Paris, sur ce sujet. © Fotolia High-Tech : Google : l'Europe veut une "action répressive avant l'été" Les 27 autorités européennes de protection des données ont confirmé jeudi une "action répressive avant l'été" contre le géant de l'internet Google, qui n'a pas répondu à leur injonction de modifier ses règles de confidentialité. Il est fait état dans le communiqué consultable sur le site de la Cnil de "problèmes et manquements" de Google au regard de la directive européenne. "Un groupe de travail, piloté par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil), a été mis en place afin de coordonner l'action répressive (des 27), laquelle devrait être lancée avant l'été.

Centre d’espionnage gigantesque aux Etats-Unis Dans le désert de l’Utah les Etats-Unis construisent un centre d’espionnage gigantesque. On peut y rassembler et évaluer du monde entier des courriers électroniques, des entretiens téléphoniques, des demandes de recherches sur Google, des routes de voyage, des achats de livres, tous les curriculum vitae et des données informatiques personnelles. Des amis de cercles de services secrets nous ont passé quelques données. Savoirs CDI  - Droit à l'image et droit de l'image  L’utilisation croissante de l’informatique et de l’internet implique une utilisation croissante d'images confectionnées par les établissements ou captées par scanner ou réseau. Introduction Le cadre juridique touchant l’image est complexe, car il fait intervenir plusieurs corpus juridiques : droit pénal, droit civil, droit de la propriété intellectuelle, droit administratif. Les responsables pédagogiques et juridiques des établissements doivent tenir compte de l’ensemble des interactions entre les acteurs du système pour garantir l’institution et ses responsables, ainsi que les usagers du service, dans leurs droits. Il s’agit donc de définir les connaissances à avoir pour développer une culture professionnelle par rapport à l’utilisation d’images, celle-ci ne se faisant pas uniquement dans le cadre des technologies de l’information.

Comment empêcher Google de vous pister en ligne ? Votre lieu de connexion, le nom de votre navigateur, votre sexe, votre âge et même la vitesse à laquelle vous lisez... Lorsque vous parcourez une page web, "Big Brother", alias Google, sait potentiellement tout de vous. Les dernières révélations du site 01net, publiées vendredi 8 mai, ne devraient rien arranger. La Hadopi vous alerte sur l’envoi de courriers électroniques frauduleux La Haute Autorité attire l’attention des personnes ayant reçu un courrier électronique se présentant comme une recommandation de l’Hadopi leur signalant un prétendu téléchargement illégal réalisé depuis leur ligne ADSL et leur annonçant une suspension de leur connexion internet ou leur demandant de payer une somme d’argent afin de ne pas voir leur connexion suspendue. La Haute Autorité rappelle aux internautes que la peine complémentaire de suspension de l’accès internet a été abrogée par le décret du 8 juillet 2013. Dans le cadre de la procédure de réponse graduée, les recommandations envoyées aux titulaires d’abonnement sont des avertissements à vocation pédagogique, qui ne prononcent aucune sanction. L’Hadopi ne demandera jamais aux internautes de payer une amende ni de transmettre ses coordonnées bancaires. Les internautes victimes de tels messages peuvent déposer plainte ou contacter l’Hadopi en téléphonant au 09 69 32 90 90 (appel non surtaxé) ou en écrivant à l’adresse suivante :

CNIL vs GOOGLE : sanction maximum! La CNIL vient de rendre publique, par un communiqué daté du 8 janvier 2014, la sanction qu’elle a infligée à Google : 150.000 euros! Google se voit également contrainte de publier un communiqué relatif à cette décision sur sa page d’accueil pendant 48 heures. Il s’agit de l’aboutissement d’une procédure visant à sanctionner notamment : - la collecte déloyale, par le groupe américain, de données personnelles d’utilisateurs n’ayant pas de compte Google et ignorant que les sites sur lesquels ils naviguent transmettent des informations, - le croisement des données provenant de ses différents services, sans que les internautes en soient avertis. Cette sanction n’est peut-être que la première d’une longue série puisque d’autres autorités européennes reprochent également à la firme californienne des agissements similaires. Viviane Gelles

Terribles révélations sur le Big Brother français: La DGSE intercepte et stocke une grande part Ce que cherchent les services de renseignement, ce sont les « métadonnées » : non pas le contenu des messages, mais leur contenant. Le but est de savoirqui parle à qui pour reconstituer les liens entre les cibles, identifier des« cellules ». La DGSE collecte ainsi les relevés téléphoniques de millions d’abonnés, les mails, les SMS, les fax… Et toute l’activité Internet, qui passe parGoogle, Facebook, Microsoft, Apple, Yahoo… Le dispositif est précieux pourlutter contre le terrorisme. Mais il permet d’espionner n’importe qui, n’importe quand. La DGSE collecte ainsi des milliards de milliards de données, compressées et stockées, à Paris, sur trois niveaux, boulevard Mortier, dans les sous-sols du siège de la DGSE.

La gestion des droits de l'image Une fiche pratique sur le droit de l'image a déjà été publiée. Voici quelques précisions quant à la gestion des diverses autorisations pour publier une image. Pour simplifier l'exposé, nous prendrons le cas de photographies. Mais les solutions sont transposables pour tout type d'image (dessin, peinture, sculpture, vidéo…) Toute prise de photo est libre dès l'instant qu'elle s'effectue dans un lieu public. C'est donc l'exploitation de la photographie qui suppose des autorisations, au nom d'un certain nombre de droits que nous passons en revue ici. Des droits d'auteur

Créer des présentations avec Prezi Introduction Les diaporamas sont très souvent utilisés dans nos enseignements afin d’être les supports visuels de nos cours. Support obligatoire des conférences, animations institutionnelles, le diaporama possède à l’évidence des qualités pour diffuser l’information. C’est un exercice intéressant de communication qui permet de synthétiser les apports de contenus, d’énumérer plus facilement des points importants, de structurer un exposé.

L'usage abusif des connexions Internet durant le temps de travail peut valablement être sanctionné En l’espèce, un salarié avait à l’évidence abusé de la connexion Internet qui lui était dévolue. Le recensement des connexions personnelles sur le temps et le lieu de travail faisait ainsi état de 10 000 connexions en 18 jours ! La Cour de cassation a considéré que la connexion, à de très nombreuses reprises et sur des périodes très courtes, à des sites Internet non professionnels par un salarié justifie son licenciement pour faute grave, en ces termes : Une telle solution ne peut qu’être approuvée compte tenu du nombre de connexions rapporté à la courte période durant laquelle il a été constaté.

La Cnil condamne Google à 150 000 euros d'amende La Cnil sanctionne Google pour sa politique de gestion des données personnelles, qui enfreint la loi "Informatique et libertés". La Cnil a décidé de sanctionner Google de 150 000 euros pour sa politique de gestion des données personnelles mise en place le 1er mars 2012. A l'époque, Google avait décidé d'unifier ses règles de confidentialité applicables à une soixantaine de ses services, dont ses principaux : Youtube, Google Search, Gmail.... Non conforme au cadre juridique européen, Google s'était fait retoquer par le G29 (regroupement des Cnil européennes) avant que six autorités nationales n'engagent des procédures à son encontre. En France, la Cnil estime que Google ne respecte pas la loi "Informatique et libertés". Elle lui objecte trois infractions :

Technologie et Nouvel Ordre Mondial: La nouvelle puce 3G du processeur Intel vPro permet l’espionnage global des données personnelles… Les processeurs Intel Core vPro contiennent une puce 3G “secrète” qui permet l’incapacitation à distance et un accès backdoor à tout ordinateur, même si celui-ci est éteint. Bien que cette technologie ne soit pas nouvelle, les préoccupations sur l‘atteinte au domaine privé viennent juste de se faire jour. La puce “secrète” 3G qu’Intel a ajouté à ses processeurs en 2011 n’a pas causé beaucoup de consternation jusqu’à l’affaire de l’espionage de la NSA suite aux révélations du lanceur d’alerte Edward Snowden. Du management participatif... au management coopératif Introduction La crise actuelle n’a pas que des répercussions sur nos économies, elle impacte également les entreprises et leur fonctionnement, à travers le management. Celui-ci est très sensible aux évolutions de l’environnement et on peut toujours corréler les « modes managériales » et le contexte économique. Les théories de la planification se sont ainsi développées dans les années 60, au moment de la croissance et avec une visibilité économique optimale. Dans les années 30, les premiers auteurs de l’école des relations humaines ont mis en avant la nécessité pour les employés de participer à la gestion courante de l’entreprise et à ses décisions ; remettant en cause le modèle classique et hiérarchique présenté par Fayol et Taylor. Politiquement, elle a fait l’objet de l’ordonnance célèbre du général de Gaulle en 1967, sur la participation aux profits.

internautes de plus en plus surveiller même dans la vie priver google va t'il trop loin ? by documentation_m22 Oct 10

Related:  L'identité numériqueDroit12. Les productions immatérielles