background preloader

Google dépose un brevet inquiétant pour les libertés individuelles

Google dépose un brevet inquiétant pour les libertés individuelles
01net le 08/05/13 à 10h10 Nous savons que Google regarde dans les documents que nous lui confions afin de mieux cibler les publicités qu'il nous propose. Un brevet déposé le 2 mai montre que la firme de Mountain View pourrait, bientôt, « lire » les mails que vous écrivez et vous dire si c'est légal. Dans le cas contraire, un signalement sera automatiquement transmis à une tierce personne. Vous êtes en train d'écrire un mail quand soudain, une fenêtre pop-up surgit et vous informe que ce que vous êtes en train d'écrire pourrait être en infraction avec le règlement intérieur de votre entreprise, ou les termes de confidentialité de votre contrat de travail. Dans le même temps, le service juridique de votre employeur reçoit une notification: « Monsieur X. est peut-être en train d'enfreindre telle ou telle loi. » C'est ce que la technologie nouvellement brevetée par Google serait, théoriquement, en mesure de faire. Big Brother contrôle ce que vous écrivez

http://www.01net.com/editorial/594661/google-depose-un-brevet-inquietant-pour-les-libertes-individuelles/

Related:  masse 64D-(01)`test 1014

Google, une certaine idéologie du progrès LE MONDE | • Mis à jour le | Par Alexandre Piquard Des ingénieurs aux yeux qui brillent, des références aux grands inventeurs comme l'astronome Galilée ou l'aviateur Blériot… C'est ce que Google avait choisi de montrer à un parterre de professionnels de la publicité, ce 5 septembre, aux Journées de l'union des agences médias. Juste avant, les représentants de Facebook puis de Twitter avaient préféré, plus trivialement, vanter la créativité ou la puissance de leur réseau social. "L'intelligence artificielle va entrer dans la vie des gens grâce aux objets connectés", explique Fred Potter de Netatmo L'Usine Digitale - Presence ressemble à une caméra de surveillance classique, à première vue. En quoi est-elle innovante ? Fred Potter - Presence est une caméra extérieure pour la maison capable de détecter les personnes, les animaux et les voitures. Elle analyse en temps réel l'environnement pour savoir si un individu s'approche, si une voiture pénètre dans l'allée, si un chien se promène dans le jardin. Elle comprend ce qu'elle voit et va envoyer des notifications sur le smartphone des utilisateurs lorsque des événements se produisent.

Savoirs CDI  - Droit à l'image et droit de l'image  L’utilisation croissante de l’informatique et de l’internet implique une utilisation croissante d'images confectionnées par les établissements ou captées par scanner ou réseau. Introduction Le cadre juridique touchant l’image est complexe, car il fait intervenir plusieurs corpus juridiques : droit pénal, droit civil, droit de la propriété intellectuelle, droit administratif. Les responsables pédagogiques et juridiques des établissements doivent tenir compte de l’ensemble des interactions entre les acteurs du système pour garantir l’institution et ses responsables, ainsi que les usagers du service, dans leurs droits. Il s’agit donc de définir les connaissances à avoir pour développer une culture professionnelle par rapport à l’utilisation d’images, celle-ci ne se faisant pas uniquement dans le cadre des technologies de l’information.

trouble anxieux généralisé Super Marion… ou pas ! Pour celles (et ceux !) qui me suivent j’avais déjà abordé le thème du Trouble Anxieux Généralisé (TAG). J’ai fait beaucoup de progrès pour gérer mes angoisses et j’ai accompli plein de choses dont je me sentais auparavant incapable. Mark Zuckerberg souhaite développer sa propre intelligence artificielle Le créateur de Facebook se donne pour mission cette année de créer un assistant personnel qui l'aidera à gérer son travail et différents éléments à son domicile. Mark Zuckerberg, le créateur de Facebook, se prend-il pour Tony Stark, le milliardaire qui revêt l'armure d'Iron Man? Il a en tout cas expliqué dans un article publié sur son réseau social qu'il souhaitait développer en 2016 une intelligence artificielle digne de JARVIS, celle qui accompagne le héros de Marvel dans ses aventures cinématographiques. Le créateur de Facebook, qui se lance chaque année de nouveaux défis, a ainsi annoncé par le passé son intention d'apprendre le mandarin, de rencontrer une nouvelle personne chaque jour, de lire deux livres par mois ou de ne manger que de la viande d'animaux tués de ses mains. Un défi personnel

La gestion des droits de l'image Une fiche pratique sur le droit de l'image a déjà été publiée. Voici quelques précisions quant à la gestion des diverses autorisations pour publier une image. Pour simplifier l'exposé, nous prendrons le cas de photographies. Mais les solutions sont transposables pour tout type d'image (dessin, peinture, sculpture, vidéo…) Toute prise de photo est libre dès l'instant qu'elle s'effectue dans un lieu public. C'est donc l'exploitation de la photographie qui suppose des autorisations, au nom d'un certain nombre de droits que nous passons en revue ici. Des droits d'auteur

wikipedia Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Google Inc. Logo de Google L’intelligence artificielle au service du social media En Juin dernier, Facebook annonçait l’ouverture à Paris d’un nouveau laboratoire de développement consacré à l’intelligence artificielle. Dirigé par le chercheur Français Yann LeCun, la mission de cette nouvelle entité est d’appliquer les techniques du « Deep Learning » à la compréhension automatique de nos comportements, de nos émotions… voire à leur prédiction. Les enjeux sont énormes et Mark Zuckerberg imagine que l’AI changera le monde dans les 10 prochaines années. Qu’est-ce que le Deep Learning ? La plupart des systèmes « intelligents » actuels utilisent des bases de données très spécialisées qui sont programmées afin de reconnaître des scénarios pré-définies.

Pourquoi Google se lance dans la maison connectée « Google s'il te plaît, conduis-moi à la maison et remonte le chauffage. » De la science fiction ? Pas sûr ! Entre la voiture connectée et synchronisée sous Android, les lunettes intelligentes Google Glass à commande vocale, la tablette et le smartphone Google, le géant de l'Internet tisse progressivement sa toile bien au-delà du Web et de plus en plus dans le monde physique. En déboursant 3,2 milliards de dollars en cash pour s'offrir la startup californienne Nest qui fabrique des thermostats intelligents, ce qui en fait la deuxième plus importante acquisition de son histoire, après Motorola, devant YouTube ou DoubleClick, la firme de Mountain View prouve le sérieux de ses ambitions dans le domaine très tendance des objets connectés et de la maison « intelligente. » Tout en renforçant son métier historique, la publicité ciblée.

Faut-il être inquiet du développement de l'intelligence artificielle Alors qu’il y a quelques jours, le patron de Facebook a décidé qu’en 2016, il va créer une intelligence artificielle ressemblant à une sorte de Jarvis dans Iron Man dans sa maison, voici un sondage ci-dessous sur ce sujet très vaste et très controversé… Durant le CES 2016 de nombreuses entreprises et startup vont montrer leur savoir-faire dans ce domaine, il est bien de se poser la question, faut-il être inquiet du développement de l’intelligence artificielle ? [Nous vous encourageons à lire ce site web qui date de 2012, mais dans son ensemble très actuel pour comprendre l’AI – lafrenchmobileday du 4/02 abordera aussi le sujet] l’Observatoire B2V des Mémoires livre les résultats d’une enquête IFOP inédite sur le sujet. Voici ce que pensent les français de l’essor de l’intelligence artificielle et des masses de données L’adhésion à différentes opinions

Robotique : Google va-t-il réaliser les rêves d'Isaac Asimov ? Atlas est un robot humanoïde que la société Boston Dynamics a développé pour le compte de l'armée américaine. Déjà agile et capable de se déplacer sur des terrains chaotiques, Atlas devrait voir ses capacités encore augmenter au cours des années. Google sera-t-il dans quelque temps l'équivalent de l'US Robots, le fabricant des robots positroniques des romans d'Isaac Asimov ? © Boston Dynamics Robotique : Google va-t-il réaliser les rêves d'Isaac Asimov ? - 2 Photos Intelligence artificielle: la médecine en mutation - Ma santé au quotidien Watson s’est fait connaître du grand public grâce à ses incroyables performances au jeu télévisé américain Jeopardy. La machine a en effet réussi à battre les champions en titre du jeu qui consiste à deviner la question à partir de la réponse. Pour y arriver, Watson a fait preuve de capacités d’apprentissage hors normes, réussissant à intégrer une quantité massive d’informations de toutes sortes. Il a montré qu’il pouvait comprendre le langage naturel – celui qui nous permet de communiquer entre humains –, émettre des hypothèses et les faire valider. Ses capacités analytiques lui ont permis d’apprendre de ses erreurs, de décoder les ambiguïtés, les jeux de mots et l’ironie de certaines propositions, mais aussi d’argumenter ses réponses. Un fonctionnement complexe, semblable au fonctionnement humain, mais doté d’une puissance et d’une rapidité extraordinaires.

Google recrute Ray Kurzweil, un gourou du transhumanisme L'inventeur et futuriste Raymond Kurzweil prédit la venue de la singularité technologique. Larry Page, le fondateur de Google, vient de l'engager comme directeur de l'ingénierie. © Wikipédia Google recrute Ray Kurzweil, un gourou du transhumanisme - 1 Photo On entend de plus en plus parler de Raymond Kurzweil, né en 1948, l’un des personnages les plus emblématiques du transhumanisme. Si Kurzweil partage sans aucun doute bien des idéaux faisant partie des principes extropiens que l’on peut trouver dans le texte de Max More, il est surtout connu comme l’un des gourous de la thèse de la singularité technologique, décrite dans le texte de Eliezer Yudkowsky. Pour mettre en pratique ses idées, Kurzweil a d’ailleurs fondé en 2008 la Singularity University en compagnie de Peter Diamandis, l’homme qui se propose de catalyser l’exploitation des astéroïdes avec Larry Page.

CES 2016 : Toyota veut se réinventer grâce à l'intelligence artificielle Pour Toyota, l'intelligence artificielle, ce n'est pas qu'un "simple" enjeu technologique, c'est un levier pour réinventer son business en profondeur. Le constructeur nippon, qui est redevenu numéro 1 mondial après les déboires de Volkswagen fin 2015, l'a affirmé haut et fort lors de la journée presse du CES, le 6 janvier. Toyota, ambitieux mais humble Mais le Japonais ne prétend pas, comme certains de ses concurrents, que des véhicules totalement autonomes seront prêts à rouler dans un futur proche.

internautes de plus en plus surveiller même dans la vie priver google va t'il trop loin ? by documentation_m22 Oct 10

Related: