background preloader

L'Université ouverte des compétences : Amphis débat, Ressources vidéo, Communautés de pratiques professionnelles

L'Université ouverte des compétences : Amphis débat, Ressources vidéo, Communautés de pratiques professionnelles
L'Université ouverte des compétences (UODC) est une entreprise indépendante, qui rassemble depuis plus de 15 ans des responsables, des professionnels et des chercheurs autour de la question du travail et de son organisation, du management et des compétences, de la formation et de l’éducation Ce que l'Université ouverte apporte à ses abonnés L'Université ouverte est un outil de développement des compétences unique dans le monde francophone.Elle réunit 4 fonctions :· la confrontation à haut niveau avec d’autres manières d’agir et de penser· la professionnalisation de ses utilisateurs· l'appui à la conduite du changement· la mutualisation de pratiques au sein de communautés professionnelles Les 4 services intégrés utilisés par ses usagers 2 - L'usage dans le travail d'une base exceptionnelle de 1000 séquences vidéo en ligne Elles sont courtes (3 à 7'), toniques, pointues, à haute valeur pratique. Elles sont exclusives, car issues des amphis débat organisés par l’UOC. Parmi nos clients

http://www.uodc.fr/portal/index.php#tab/42

Related:  Sociologie des organisations

Méthodologies du changement (1) : Les deux types de changement Le projet à travers ces quelques articles est de cerner les contours d'une approche du changement, au moment où tout est changement parfois jusqu'à la saturation. Le premier article est sur Bateson : les fondamentaux.LES DEUX TYPES DE CHANGEMENTC'est à Gregory Bateson, figure de proue de l'Ecole de Palo Alto, que revient le mérite d'avoir apporté des éléments déterminants pour la compréhension du processus de changement. Ses apports, fruits d'une interdisciplinarité exemplaire, ont permis la mise en oeuvre d’une nouvelle pédagogie du changement. Bateson distingue deux types de changement dans les systèmes humains: le changement qui intervient à l’intérieur d'un système, qu'il nomme le changement 1, et le changement qui affecte et modifie le système lui-même, qu'il appelle le changement 2.le changement 1 : l'homéostasie.Le changement 1 est celui qui permet au système de maintenir son homéostasie, son équilibre : la modification s' opère simplement au niveau des éléments du système.

Vidéo Une zone euro au bord de la déflagration, la Grèce au bord de la faillite, une dette dont on ne sait comment va se dépêtrer la génération qui nous suit… Dans ce contexte, parler de politiques publiques autrement que sous le vocable de « Révision Générale » paraîtrait presque incongru. Et pourtant, trois questions clefs doivent être posées : 1 - Quelles sont les limites de la pertinence d’une politique générale fondée sur la régulation budgétaire ? 2 - Peut-on agir autrement en matière de « RGPP » ?

Quelle gouvernance pour le territoire créatif ? Les deux articles publiés par ZM en juin dernier autour de la notion de territoire créatif ( reposent sur l’hypothèse que nous assistons à une modification structurelle du rôle du territoire dans le développement socioéconomique et donc à l’émergence d’une nouvelle forme de territoire. Ce saut qualitatif nous amène logiquement à nous interroger sur la nature et la forme de la gouvernance adaptée à cette nouvelle donne. Les paradoxes de la nouvelle gouvernance Les pratiques de gouvernance en cours d’émergence peuvent paraître paradoxales. En premier lieu, on constate que la gouvernance réelle est le fait de groupes plus ou moins informels associant des élus, des techniciens du développement économiques, des chefs d’entreprises, des universitaires, etc. (1). Ces groupes ne fonctionnement pas du tout selon la logique de la représentation et ils travaillent de manière opaque.

Ingénierie des compétences et scénarisation pédagogique Cet article décrit un processus d’ingénierie éducative orienté compétences d’une activité d’autoévaluation et son intégration à un scénario pédagogique de cours à distance. Cette description est documentée par deux cas d’application dans un contexte de formation universitaire à distance. Le travail d’ingénierie utilise une approche en autogestion des compétences pour concevoir l’activité d’autoévaluation et l’instrumentaliser avec l’outil logiciel web d’autodiagnostic des compétences, appelé Compétences+. La formation professionnelle tout au long de la vie?! Dès 1995, les communautés européennes s’entendent à utiliser l’expression d’éducation et formation tout au long de la vie (traduction littérale de Lifelong Learning) recouvrant « les activités d’apprentissage, entreprises à tout moment de la vie, dans le but d’améliorer les connaissances, les qualifications et les compétences, dans une perspective personnelle, civique, sociale et/ou liée à l’emploi1 ». Nous analyserons ce concept de formation tout au long de la vie en essayant d’assimiler les enjeux et l’impact possible sur la responsabilisation de l’individu face à sa formation. 1) Entre injonction et possibilité La formation professionnelle continue que l’on entend aujourd’hui reprend l’idée développer par Berger au début des années 60 d’une éducation dite permanente : « Il faut que l’éducation s’associe à l’instruction, mais il faut aussi que l’éducation soit permanente. 2) Un individu inachevé

Centres de données – Google Centres de données Retour Lorsque vous consultez un site Web de Google (comme en ce moment), vous accédez à l'un des réseaux de serveurs les plus puissants au monde. Mais à quoi ressemble ce réseau en réalité ? Voici l'occasion de voir Internet de l'intérieur. Démarche de repérage des compétences professionnelles (D.R.C.P.) Depuis quelque temps, je reçois des messages de collègues, psychologues du travail, qui me demandent des tuyaux sur ma méthode de repérage des compétences professionnelles. Ces quelques messages m'ont amené à réfléchir sur ma pratique et la méthode que je mets en oeuvre pour aider une personne à identifier ses compétences personnelles et professionnelles. Lors d’un bilan de compétences, la phase 2 dite "d’investigation" est destinée à recueillir les informations concernant un large champ de la vie professionnelle, voire personnelle du bénéficiaire.

La sociologie des organisations, un apport à l’ingénierie de la formation professionnelle continue? C’est au cours des années 60 que la question de la place accordée à la formation professionnelle voit le jours. C’est par cette conjonction entre des réformateurs de l’entreprise – notamment des chefs de personnel convaincus de la nécessité du perfectionnement des cadres – et hauts fonctionnaires soucieux de faire évoluer le dialogue social et de permettre une modernisation des rapports sociaux dans l’entreprise, qu’une impulsion législative a pu être créé1. Cette législation est inscrite dans le cadre des politiques de l’emploi et du travail par la loi du 16 juillet 1971 qui impulse le développement de la formation professionnelle continue en France.

Le CNRS, « pignouf » qui pille les chercheurs ? Les pratiques d’un département du CNRS suscitent la colère d’auteurs qui bataillent pour « que les résultats de la recherche scientifique soient librement consultables ». Depuis le 1er octobre, une polémique enfle chez les chercheurs. Elle connaît une ampleur inédite depuis la gueulante poussée par l’enseignant-chercheur Olivier Ertzscheid, relayée par Rue89.

Related: