background preloader

xMOOC vs. cMOOC - MOOC Pedagogy

xMOOC vs. cMOOC - MOOC Pedagogy
I only learned recently that I’ve not been enrolled in MOOC classes at all, but have instead been involved with something called an xMOOC. At first I was curious why anyone would want to eliminate the only saving grace of the MOOC acronym (its pronounceability), but apparently two variations are meant to distinguish the type of professor-centric massive courses that have received most of the attention over the last couple of years (xMOOCs) from a different vision for massive online education built around connectivity (cMOOCs). Lest you think this distinction is just an attempt to glom onto MOOC media mania to push a different educational agenda, the connectivist vision behind the cMOOC actually pre-dates the Stanford experiment (and resulting initiatives from that experiment such as Udacity, Coursera and edX) by several years. Learning is the creation and removal of connections between the entities, or the adjustment of the strengths of those connections. 1. 2. 3. 4. 5.

http://degreeoffreedom.org/xmooc-vs-cmooc/

Related:  MOOC Scrapbook

The Ultimate Student Guide to xMOOCs and cMOOCs The education media declared 2012 the year of the MOOC, and even mainstream news featured numerous stories about Massive Open Online Courses, some suggesting that this new type of course would revolutionize the model of higher education. Yet the MOOCs featured in the media are quite different from the original concept. One co-founder of the first MOOC, Stephen Downes, came up with the terms ‘xMOOC’ and ‘cMOOC’ to distinguish between classes modeled on his and the form that has become better known since then. The Coursera and edX platforms that have grabbed the spotlight recently are examples of xMOOCs. Have you ever wondered how these courses could be free, or why some charge a fee for certificates or other services? Even if you haven’t, it’s a good idea that students of MOOCs be familiar with the MOOC providers, specifically, how they are funded, what certification or credit is available, and the terms and privacy policy that you agree to when you sign-up.

Le deuxième "MOOC" francophone fait fureur "Massive Open Online Course", "Cours de masse en ligne et gratuit", tel est le concept qui se cache derrière cet acronyme. Dans la réalité, cela représente un cours suivi par plus de 3600 étudiants en même temps, chacun depuis son PC, partout dans le monde et gratuitement. Depuis 2008, toutes les universités américaines ont pris progressivement le pli du télé-enseignement. Non seulement pour leurs étudiants régulièrement inscrits, mais aussi pour quiconque souhaite suivre un cours de haut niveau. Et cela gratuitement (d’où le mot "open") et quel que soit le nombre de participants : dans le monde anglophone, il est courant que 100 000 personnes suivent le même cours en même temps… d’où le terme de "massive". Les MOOC font désormais partie des activités courantes dans une société où apprendre n’est plus une activité réservée à une période, l’enfance et la jeunesse, mais s’exerce tout au long de la vie.

Cours en ligne gratuit : tous les MOOC francophones Les MOOC (Massive Open Online Course) - ou "CLOM" pour Cours en Ligne Ouvert Massivement en français - attirent de plus en plus d'établissements d'enseignement supérieur. Après les universités américaines, les établissements français s'y mettent également, et de plus en plus. Le point sur tous les MOOC, version française. Autour des MOOC - Intercoop - Nightly Une page autour des MOOC, cours de masse en ligne et ouverts (Massive Open Online Course) une collecte de références initiée par Michel Briand, Telecom Bretagne, à compléter (wiki ouvert) Nous nous dirigeons vers un nouveau modèle radicalement ouvert, asynchrone et collaboratif. Il laisse place à l’expérience et à la curiosité. Il consiste à adapter la transmission des savoirs dispensés à l’école aux usages et aux modes de diffusion actuels. Plutôt que de susciter frustration et ennui l’école doit ramener dans ses rangs les curieux et les passionnés qu’elle a laissé, et continue à laisser au bord de la route.

University of London - First English University to Launch on Coursera London (PRWEB UK) 10 June 2013 The University of London International Programmes is launching four free massive open online courses (MOOCs) on the Coursera online platform, making it the first English university to do so. ‘Creative Computing for Digital Media & Mobile Apps’ is the first course to be launched on Monday 10 June, with three others coming online later in the month. The scheduled go-live dates for the remaining courses are as follows:

Bientôt des cours filmés de l’École Polytechnique gratuitement sur Internet : l’enseignement supérieur de demain se fera-t-il à distance Avec le développement des massively open online courses (MOOC), ces cours en ligne gratuits dispensés aux États-Unis par les plus grandes universités, le e-learning est devenu le sujet d’intérêt majeur des acteurs de l’enseignement supérieur. En annonçant qu’elle rejoint Coursera, l’École polytechnique ouvre bien grandes les portes des MOOC à la française. On doit cette terrifiante allégorie d'un MOOC transformant tout sur son passage dans l'enseignement supérieur à Michael Branson Smith, un professeur assistant de communication du York College de New York. Parmi les spécialistes cités en bas de l'affiche, George Siemens est un théoricien de l'apprentissage dans une société basée sur le numérique (ce qu'on appelle le "connectivisme"). Aux États-Unis ils s’appellent Coursera, Udacity ou edX, au Royaume-Uni FutureLearn s’apprête à se lancer, tous mettent en ligne des centaines de cours gratuits pouvant ensuite déboucher sur l'obtention de certificats. Former ceux qui ne se forment pas

MOOC : quels enjeux pour les acteurs du marché de l’information et de la connaissance ? - Journée d'étude S'inscrire en ligne à l'événement Mercredi 18 Juin 2014 - de 9h à 17hINRA, 147 rue de l'Université, Paris 7ème Mercredi 18 Juin 2014 - de 9h à 17h30INRA, Paris Le GFII vous convie à sa prochaine journée d'étude MOOC : quels enjeux pour les acteurs du marché de l’information et de la connaissance ? Mercredi 18 juin 2014, 9h à 17h30 INRA, 147 rue de l'Université, Paris 7ème Who is “buying” MOOCs? It’s Monday morning. A college student wakes up. She does a mental check - not hung over.

L'invasion des moocs : les cours multimédia en ligne arrivent en France La nouvelle marotte des geeks ? Les moocs. Un acronyme barbare qui désigne un objet numérique pourtant très civilisé : le massive open online course, ou cours en ligne ouvert et massif. Cet instrument de savoir collectif est totalement gratuit et accessible sur le web. Qui utilise les MOOC et pourquoi Qui suit des cours en ligne, les fameux MOOC (massive open online course), cours gratuits accessibles en ligne, dont tout le monde de l'éducation parlent ? Et pour quelles raisons ? L'Université de Pennsylvanie propose la deuxième plus importante offre sur le marché des MOOC avec plus de 20% des inscrits sur la plateforme en ligne Coursera. Afin de mieux les connaître, elle les a interrogé et a obtenu quelques 35 000 réponses. Ainsi, on apprend qu'ils sont en général jeunes, diplômés (80% à Bac+3 ou plus) et en emploi. La plupart sont issus de pays dits "développés".

Related: