background preloader

Mohenjo-daro

Mohenjo-daro
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Mohenjo-daro — littéralement le Mont des morts, un nom qu'il partage avec Lothal — est un site important de la civilisation de la vallée de l'Indus, on y trouve les vestiges d'une des plus grandes cités de l'âge du bronze Indien. Il est situé au Pakistan à 300 km au nord-nord-est de Karâchi. Ayant subi peu de dégradations modernes, son état de conservation est meilleur que celui d'Harappâ, et par suite, c'est une importante source d'informations sur la civilisation à laquelle la ville appartenait. Elle a été construite durant le IIIe millénaire avant J.-C. et a été abandonnée à la fin du XVIIIe siècle av. Découverte d'une civilisation inconnue[modifier | modifier le code] Les travaux effectués sur le site ont permis de dégager une centaine d'hectares des ruines de la ville, dix fois plus que ce qui avait été révélé dans les années 1920, mais probablement seulement un tiers de la surface totale à étudier. Sur les autres projets Wikimedia : Related:  Mohenjo-DaroMohenjo-Daro

Ruines archéologiques de Mohenjo Daro Archaeological Ruins at Moenjodaro The ruins of the huge city of Moenjodaro – built entirely of unbaked brick in the 3rd millennium B.C. – lie in the Indus valley. The acropolis, set on high embankments, the ramparts, and the lower town, which is laid out according to strict rules, provide evidence of an early system of town planning. Ruines archéologiques de Mohenjo Daro Ce site conserve les ruines d'une ville immense de la vallée de l'Indus, entièrement construite en brique crue et remontant au IIIe millénaire av. J. آثار موهنجودارو يحافظ هذا الموقع على أنقاض مدينة الوادي الهندوسي الكبيرة التي بنيت بكاملها من الآجر الخام والتي تعود إلى الألفية الثالثة ق.م. source: UNESCO/ERI 摩亨佐达罗考古遗迹 这座规模宏大的城市坐落在印度河河谷中,它建于公元前3000年,建筑材料完全是毛坯砖。 Археологические памятники Мохенджо-Даро Руины огромного города Мохенджо-Даро, целиком построенного из необожженного кирпича в 3-м тысячелетии до н.э., находятся в долине реки Инд. Ruinas arqueológicas de Mohenjo Daro モヘンジョダロの遺跡群 インダス川下流シンド州カラチから約300km北のインダス文明の遺跡の一つ。

mohenjo-daro Ce site constitue un véritable mystère, affirment les archéologues, qui auraient juré, avant la découverte de Mohenjo-Daro, qu’aucune véritable civilisation n’avait pu exister dans la vallée de l’Indus, au Pakistan, il y a environ 4 500 ans. Depuis 1921, une succession de découvertes dont la cité d'Harappa puis celle de Mohenjo-Daro ont prouvé l'existence d'une culture jusqu'alors inconnue. La civilisation de la vallée de l'Indus a inventé une écriture à ce jour indéchiffrée et a manifestement marqué la culture indienne. Mais, le plus grand mystère reste l'abandon de ces cités et la disparition de cette civilisation. La civilisation de la vallée de l'Indus En 1921, des fouilles débutèrent à Harappa. En 1922, un archéologue indien qui cherchait les vestiges d'un ancien temple bouddhiste mis au jour à 640 km d'Harappa les ruines d'une civilisation protohistorique. Mais qui était cette civilisation restée si longtemps dans l'ombre ? En effet, nous n'avons retrouvé ni temples, ni palais.

Harappa Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le site couvre les ruines d'une ville fortifiée de l'âge du bronze importante [1], faisant partie de la culture des cimetières H (en) de la civilisation de la vallée de l'Indus[2]. La cité aurait compté jusqu'à 40 000 habitants[3] et occupé une surface de 100 ha à son apogée (vers 2600–1900 avant J.C), ce qui en aurait fait une des plus grande de l'époque[4],[5]. Par convention archéologique qui consiste à donner à une civilisation inconnue le nom du premier site de fouilles, la civilisation de la vallée de l'Indus est aussi appelée civilisation harappéenne. Histoire[modifier | modifier le code] Civilisation de la vallée de l'Indus La civilisation de la vallée de l'Indus, connue également sous le nom de civilisation harappéenne, trouve probablement ses origines dans la culture de Mehrgarh, 6000 ans avant J.C. Histoire de la découverte[modifier | modifier le code] Alexander Cunningham y fait brièvement des fouilles en 1872-1873[8].

Civilisation de la vallée de l'Indus Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Aire de la civilisation de la vallée de l'Indus. La civilisation de la vallée de l'Indus (v. 5000 av. J.-C. – 1900 av. J. Oubliée par l’Histoire jusqu’à sa redécouverte dans les années 1920, la civilisation de l’Indus se range parmi ses contemporaines, la Mésopotamie et l’Égypte ancienne, comme l’une des toutes premières civilisations, celles-ci étant définies par l’apparition de villes, de l’agriculture, de l’écriture, etc. Si la civilisation de l’Indus n’est pas la première civilisation antique, la Mésopotamie et l’Égypte ayant développé des villes peu avant, elle est cependant celle qui connaît la plus grande extension géographique. La plupart des autres sites se situent le long de la vallée de l’Indus et de ses affluents mais on en trouve aussi à l’ouest jusqu’à la frontière de l’Iran, à l’est jusqu’à Delhi, au sud jusque dans le Maharashtra et au nord jusqu’à l’Himalaya. formait-elle un État, un système de pouvoir ? Autour de 4000 av.

Ruines archéologiques de Mohenjo Daro Archaeological Ruins at Moenjodaro The ruins of the huge city of Moenjodaro – built entirely of unbaked brick in the 3rd millennium B.C. – lie in the Indus valley. The acropolis, set on high embankments, the ramparts, and the lower town, which is laid out according to strict rules, provide evidence of an early system of town planning. Ruines archéologiques de Mohenjo Daro Ce site conserve les ruines d'une ville immense de la vallée de l'Indus, entièrement construite en brique crue et remontant au IIIe millénaire av. آثار موهنجودارو يحافظ هذا الموقع على أنقاض مدينة الوادي الهندوسي الكبيرة التي بنيت بكاملها من الآجر الخام والتي تعود إلى الألفية الثالثة ق.م. source: UNESCO/ERI 摩亨佐达罗考古遗迹 这座规模宏大的城市坐落在印度河河谷中,它建于公元前3000年,建筑材料完全是毛坯砖。 Археологические памятники Мохенджо-Даро Руины огромного города Мохенджо-Даро, целиком построенного из необожженного кирпича в 3-м тысячелетии до н.э., находятся в долине реки Инд. Ruinas arqueológicas de Mohenjo Daro モヘンジョダロの遺跡群 インダス川下流シンド州カラチから約300km北のインダス文明の遺跡の一つ。

whc.unesco English Français Aidez maintenant ! 102 369 membres S'identifier UNESCO » Culture » Centre du patrimoine mondial » La Liste » La Liste du Patrimoine mondial Avancée Ruines archéologiques de Mohenjo Daro Vidéos UNESCO/NHK sur le patrimoine Ce site conserve les ruines d'une ville immense de la vallée de l'Indus, entièrement construite en brique crue et remontant au IIIe millénaire av. العربية Français English Español Русский Faites un don Donnez maintenant et aidez à préserver les sites du patrimoine mondial

Le citadin et les liens tribaux à Mohenjo-daro Notes Je tiens à remercier chaleureusement Himanshu Burte, Hans Claessen, Ken Hammond, Peter Nas, Richard G. Fox, Laurence Bastit et Roshun Birdy, pour leurs observations et remarques. L’article ci-dessous a été rédigé à Leyde, en 2002, dans le cadre d’une bourse de recherches Jan Gonda. SHEREEN RATNAGAR, Enquiries into the political organization of Harappan society, Pune, Ravish, 1991. JOHN MARSHALL, Mohenjo-daro and the Indus civilization, Londres, A. Partout, les petits sites sont trop souvent sous-représentés. V. HÉLÈNE GUETAT-BERNARD, « Diversification of economic activities in rural India », in C. JONATHAN MARK KENOYER, Shell working industries in the Indus civilization, Ph. JAN VANSINA, The children of woot : a history of the Kuba peoples, Madison, University of Wisconsin, 1978, pp. 184-196. « La demande d’excédents émanait d’en haut, des autorités politiques. DIETRICH RUESCHEMEYER, Power and the division of labour, Cambridge, Polity Press, 1986, p. 183 sqq. Voir Y. RICHARD G. R. J.

Mohenjo-Daro : Mystère. Reconstitution 3d La civilisation de la vallée de l’Indus En 1921, des fouilles débutèrent à Harappa. Les archéologues mirent au jour les maigres vestiges d’une grande cité. En 1922, un archéologue indien qui cherchait les vestiges d’un ancien temple bouddhiste mit au jour à 640 km d’Harappa les ruines d’une civilisation protohistorique. C’est une véritable métropole qui sortit de terre. Mohenjo-Daro, la « colline des morts », fait toujours l’objet de recherches mais aussi de vives controverses. Vestiges de la ville d'Harappa. Il faut imaginer un peuple qui a vécu sur un immense territoire. Cette civilisation a construit de grandes villes divisées en quartiers mais avec une logique qui nous échappe. Puis, entre 3 200 et 1 800 ans avant notre ère, de grandes villes s’épanouirent. Les chercheurs ont d’abord pensé que cette civilisation était constituée de colonies provenant de Mésopotamie. Apparemment, ce peuple était un peuple de marchands. Reconstitution de poteries de la civilisation de l'Indus.

Related: