background preloader

M.france5

M.france5
Related:  Culture

Seven de Fincher Avec Seven (1995), David Fincher signe un film qui fait date dans l’histoire des thrillers : en effet, loin de ne proposer qu’un film de genre particulièrement abouti, il porte, en filigrane, un regard lucide et incisif sur nos sociétés urbaines modernes. Une composition rigoureuse Le générique de début énumère les indices auxquels le film donnera un sens : machine à écrire, lames de rasoir qui détache la peau des doigts, journal sur lequel une écriture fine trace des mots, photos que l’on découpe pour en illustrer le texte, aiguille qui sert à relier les feuilles manuscrites, mots extraits des journaux et réutilisés, morceaux de pellicule, etc. Cet assemblage peut évoquer une mise en abyme qui renvoie à la fabrication filmique elle-même : mots du scénario, images et assemblage du tout en un montage dont le film à venir développera le sens. Une Ville-cloaque Des personnages englués dans des vies décevantes L’espoir entrevu (1) Cf. Distribution : 4. Image : format 2.35 - 16/9 compatible 4/3.

Lois Greenfield photographs elite dancers in her book, Lois Greenfield: Moving Still. Lois Greenfield Lois Greenfield—like her subjects—is at the top of her field. Throughout the course of her career, she’s photographed the greatest dancers in the world, and her photos of them are among the best around. Her book, Lois Greenfield: Moving Still, which Chronicle Books published in November, showcases photographs from the last two decades. While her images are expertly lit and composed, the photographs in Grenfield’s book are almost entirely the result of improvisation. She never starts out with a concept or a composition in mind. “If I knew what the photograph was going to look like, I wouldn’t bother taking it. When it comes to dressing her dancers, Greenfield likes to keep things simple, aiming only for clothing that can make visible or enhance the dancers’ movements. The end goal, Greenfield said, is to create and capture unique, yet fleeting moments that, when frozen in time, inspire wonder and awe in viewers.

"The XX" en concert En direct sur France Inter, comme si vous y étiez ! En raison des droits d'auteurs, ce concert n'est pas podcastable et ne sera réécoutable que 7 jours Et sur la scène du Zénith de Paris, à guichets fermés, ce soir et demain. Avec "I see you", leur troisième album, Jamie XX, Romy Croft et Oliver Sim étaient très très attendu dans l'hexagone depuis leur dernière visite en 2014. ►►► Lire à ce sujet, sur France Inter : The XX en concert au Zénith de Paris SETLIST du concert Say Something LovingCrystalisedIslandsI Dare YouLipsBasic SpacePerformanceToo Good (reprise de Drake)A Violent NoiseBrave for YouInfinityVCRDangerousFictionShelterLoud Places (reprise de Jamie xx )On HoldIntroAngels

Quiz : de quel candidat à la présidentielle êtes-vous le plus proche ? Travail, Europe, éducation : découvrez rapidement sur 18 questions majeures de quel candidat à l’élection présidentielle vous êtes le plus proche. Quelle Europe souhaitez-vous ? Quel projet pour les retraites ? Quelle école ? Quelle attitude face au nucléaire ? Sur 18 questions majeures pour notre société d’aujourd’hui et de demain, nous vous proposons de découvrir du programme de quel candidat vous vous rapprochez le plus. Pour cela, il vous suffit de répondre aux questions ci-dessous, sur 18 thèmes différents et liés à des propositions différentes de chacun des onze candidats à l’élection présidentielle : Pour aller plus loin, vous pouvez consulter notre comparateur de programmes.

Films feel-good : sélection de longs-métrages qui ne parlent pas d'amour En 2014, on vous présentait 5 films « feel good » qui ne parlent pas d’amour, parce qu’y a pas que ça dans la vie, n’en déplaise à Hollywood. Trois ans plus tard, on remet le couvert avec cette nouvelle sélection ! Comme d’habitude, ce sont différentes membres de la rédac qui ont mis la main à la pâte pour te présenter leurs films préférés. Muriel, ta nouvelle meilleure pote Muriel, c’est une fille qui a deux passions dans la vie : Abba et les mariages. Elle a pas une vie facile, sa famille la dévalorise de ouf et personne ne croit vraiment en elle jusqu’à ce qu’elle rencontre Rhonda… et qu’elle vive la meilleure des histoires d’amitié ! La meilleure scène du film, avec le final Ce film, je l’aime tellement fort. À lire aussi : L’amitié, une forme d’amour à ne pas dévaloriser Y a tout dans Muriel : du disco, de l’amitié, des larmes et de la danse. Nos Jours Heureux, le bonheur en colo L’été, je me tourne vers Nos Jours Heureux, une comédie sur… les colonies de vacances !

Ulrika Spacek - 'Modern English Decoration' Album / Tough Love / 02.06.2017Rock alternatif Il y a un peu plus d’un an, ‘The Album Paranoia’ marquait la naissance trop peu remarquée d’un groupe au potentiel énorme, avec dans ses flight cases une vision avant-gardiste du rock alternatif : un genre qui, ces dernières années, semble être volontiers incorporé comme une influence parmi d’autres dans le vaste brassage de la musique expérimentale. En partie la faute à la séparation de Kim Gordon et Thurston Moore en 2011 qui a laissé un peu en plan la table d’expérimentation et porté un énième coup à l’originalité, à la subversivité, à la transfrontaliarité du rock (pardon pour ce gros mot). Ulrika Spacek répond aujourd’hui exactement à ce besoin de rock nouveau, intelligent sans être intellectuel, et humble surtout. Cette intensité ne stagnera en milieu de chemin que l’espace des trois trop courtes minutes du titre éponyme, sorte de ballade brumeuse et hypnotique hantée par le spectre de Bradford Cox.

Un grand week-end autour de Portofino et des Cinque Terre 392 abonnées De jolies découvertes par là, de la couture et du crochet par ici, en bref, des petits bouts de vie... Un grand week-end autour de Portofino et des Cinque Terre Pfiou, ce mois de mai est passé à une vitesse folle… En vadrouille quasiment tous les week-ends, et beaucoup beaucoup... Lire la suite › Le petit sac shopping en wax J’ai acheté il y a quelques semaines un joli wax au marché de la plaine, à l’imprimé coloré et joyeux, mais je... La ballade du dimanche: la calanque de Sugiton Oups, j’ai un peu disparu ici…. t Ça commence mal, ça finit pas mieux, encore que… Entre les deux, il se passe des choses assez normales, assez étranges aussi, assez épouvantables parfois. Takakura (Hidetoshi Nishijima) était un bon flic, inspecteur à la PJ de Tokyo. Jusqu'à ce jour terrible où un diabolique tueur en série qu'il interrogeait tente de s'enfuir, prend une femme en otage et quand il tente de s'interposer, il est sérieusement blessé. Il se remettra de l'agression, physiquement seulement car il quitte la police. Le voilà recyclé en professeur en criminologie à l'université. Kiyoshi Kurosawa est un cinéaste majeur du cinéma japonais moderne. Creepy - Kiyoshi KUROSAWA (Japon) - 2h10 > extrait: Creepy HD23_98 VOSTFR extrait 4-H264 tous les Ciné, cinoche

Titeuf, « La Forêt millénaire », « Calypso »... les BD à lire cet été sur « Le Monde » Notre programme estival de prépublication d’albums de la rentrée commence jeudi avec l’ouvrage posthume de Jiro Taniguchi. Suivront Cosey, Ferrandez, Harambat et Zep. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Frédéric Potet Chaque jeudi à partir du 20 juillet, et jusqu’au 17 août, Le Monde propose à ses lecteurs de larges extraits d’albums de bande dessinée, dont la sortie est prévue à la rentrée. En coopération avec le supplément littéraire du journal, le contenu de cinq ouvrages attendus par le public et la critique sera dévoilé en avant-première. 20 juillet : « La Forêt millénaire », de Jiro Taniguchi Décédé le 11 février à l’âge de 69 ans, Jiro Taniguchi a laissé derrière lui le premier volume d’une nouvelle série qui devait en comporter cinq, que lui avait commandé la maison d’édition française Rue de Sèvres. La Forêt millénaire se déroule dans les années 1950 dans la préfecture de Tottori, la région natale du mangaka japonais. 27 juillet : « Calypso », de Cosey 17 août : « A fond le slip !

Cinéma : Mon avis sur le film « Dans un recoin de ce monde » | Studio Ghibli - Le Blog En ces temps de disette au niveau des productions de long-métrages du studio Ghibli, je vous propose d’élargir nos horizons en découvrant le nouveau film de Sunao Katabuchi ( Mai Mai Miracle , Black Lagoon ) qui sortira à la rentrée septembre à France. Un projet particulier : La réalisation de film d’animation « Dans un recoin de ce monde » (Kono sekai no katasumi ni en version japonaise) fût assez particulière, à l’origine un manga éponyme de Fumiyo Kouno qui n’a pas hésité une seconde et tout de suite accepté l’adaptation en film. Pendant 4 ans, Sunao Katabuchi a tout d’abord effectué de très nombreuses recherches historiques afin de se rapprocher au maximum des faits réels comme les navires et événements marquants de la période durant laquelle se déroule le film. Enfin, c’est le tout premier film d’animation japonais réalisé via du financement participatif (crowdfunding), le projet a doublé le budget initialement prévu et a atteint un record de participation à l’époque. Le film :

Mes livres de l’été par MllePaul Livres Il y a 1 jour par MllePaul • S'abonner Après vous avoir parlé de mes séries de roman d’urban fantasy préférées je me suis dis que j’allais essayer de vous parler bouquins ici plus souvent. Il faut dire que ça fait partie de ma vie puisque je suis toujours en train de commencer/finir/penser à acheter un nouveau livre. Je vous parle donc aujourd’hui des bouquins que j’ai lu cet été. Romain Duris croque des seins, et c'est très sérieux - Madame... Quand il ne joue pas dans le dernier Cédric Klapisch ou le prochain Ridley Scott, Romain Duris croque. Des dessins érotiques. Des corps qui s’enlacent et des seins qui respirent. Dans sa vie, c’est le cinéma qui est arrivé par hasard, lors d’un casting sauvage pour Le Péril jeune, en 1993. Le dessin, lui, est une évidence depuis toujours. À 43 ans, pour la première fois, Romain Duris lève le voile sur une collection de 150 dessins, qui pour les premiers datent de son adolescence. Un besoin vital de mettre de la couleur partout À l’âge où les garçons traversent l’épreuve de la puberté, Romain Duris a un besoin vital de mettre de la couleur partout. À 19 ans, il entame des études d’arts appliqués dans la prestigieuse école Duperré, à Paris. "J’adore dessiner les seins" Parmi ses influences, il cite les dessinateurs Robert Crumb et Saul Steinberg. "Je ne dessine pas dans ma vie de tous les jours" Cet ouvrage, Pulp, il a commencé à le projeter il y a seulement deux ans.

"Téhéran Tabou" : le film créatif et rusé qui contourne la censure Dans beaucoup de pays, l’expression artistique est encore bridée par les conservatismes politiques et religieux. Du coup, s’ils veulent créer librement, les cinéastes doivent faire preuve de ruse et d’imagination, ce qui donne parfois des résultats magiques et étonnants. Exemple avec Téhéran Tabou, un film iranien qui contourne la censure avec maestria. Ali Soozandesh, le réalisateur de Téhéran Tabou, souhaitait rendre compte de la dichotomie qui règne dans la capitale iranienne, entre l’austérité des comportements affichés et des vies nettement plus débridées en privé. Seulement voilà, pour évoquer cet aspect des choses sans s’attirer les foudres de la censure, il lui a fallu être malin… et choisir l’animation. Son film (tourné en Allemagne où il réside depuis plus de 20 ans) a bel et bien été interprété par des acteurs et des actrices en chair et en os mais, grâce à un procédé informatique, chaque personnage a ensuite été transformé façon « dessin ».

Related: