background preloader

» L’économie symbiotique

» L’économie symbiotique
Depuis 40 ans, des acteurs du monde entier ont développé de nouvelles stratégies durables dans tous les secteurs : agriculture, énergie, habitat, gestion des déchets et de l’eau, mobilité, biens d’équipements et de consommation… Bien qu’élaborés dans des contextes très différents et sans concertation, ces modèles économiques présentent une admirable récurrence de fonctionnement et une cohérence globale qui a été peu dégagée à ce jour. Leur émergence parallèle et non concertée montre qu’un vrai nouveau souffle irrigue notre époque et avance de façon autonome et forte, rassemblant de plus en plus d’industriels, de territoires, de citoyens et de consommateurs dans un mouvement qui a dépassé les signaux faibles. Parce que notre analyse montre que ces modèles couplent la rentabilité économique avec la restauration des écosystèmes et la résilience sociale, nous l’appelons « l’économie symbiotique ». > Une économie qui utilise l’intelligence des écosystèmes > Une économie propre

http://www.economie-symbiotique.fr/leconomie-symbiotique/

Related:  Campus NOéModèles d'organisationéconomie et monnaieEconomie Collaborative

Afterres 2050 : le scénario qui imagine l'autre modèle agricole de demain Pays de la Loire, 2050. Dans les champs, le maïs a cédé la place aux prairies, avec des légumineuses (comme les haricots, les lentilles, le trèfle ou la luzerne) [1]. Les vaches qui y pâturent sont de race « mixte » : ce sont de bonnes laitières et elles peuvent aussi fournir de très bons steaks. Le nombre de haies dans les champs a doublé, entourant des parcelles agricoles couvertes en permanence par l’une ou l’autre culture, ce qui ralentit l’érosion. La moitié des terres sont cultivées selon le cahier des charges de l’agriculture biologique (contre 4,4% dans les années 2000).

#Infographie : Comment gagner 4h19 de productivité par jour ? - Maddyness Retour en haut #Infographie Comment gagner 4h19 de productivité par jour ?Durée de lecture : 2 minutes x - Le blog des éditions Yves Michel Changer la monnaie pour changer le monde Les secrets de la monnaie sont très bien gardés... Pourquoi ? L’Âge de la multitude – Le livre Et si nous étions, sans le savoir, les principaux acteurs de l’économie numérique ? Si nos vies, nos interactions, nos créations étaient la source déterminante de la valeur et de la croissance de l’économie ? Si les stratégies du futur consistaient à capter cette puissance qui est en nous ? Telle est la thèse de ce livre.

L’économie circulaire… pour empêcher l’économie de tourner en rond Transposer l’équation « Extraire, produire, consommer, jeter » de l’économie actuelle, fondée sur le gaspillage des ressources naturelles, par un système alternatif : le cycle des écosystèmes. Tel est l’objectif de l’Institut de l’économie circulaire, officiellement lancé le 6 février dernier. Un principe économique et écologique simple est affirmé : les déchets des uns sont récupérés pour devenir des ressources pour d’autres. La rédaction d’un livre blanc pourrait aboutir à un projet de loi en 2017.

La véritable richesse À travers l’histoire de l’humanité, on observe que la notion de richesse évolue de manière constante. Pour chaque besoin, la richesse se définit d’abord comme avoir assez pour survivre. Puis beaucoup, trop et, enfin, plus du tout. Les classes pauvres suivent la même évolution avec un temps de retard sur les riches qui ont elles-mêmes un temps de retard sur les très riches. Ce temps de retard entraîne une recherche perpétuelle de la pauvreté dans l’illusion d’une vaine recherche de richesse. Notre société est donc axée sur la recherche de la pauvreté maximale. #RH : L’esprit startup dure 3 ans - Maddyness L’esprit startup, ce “mindset” fait d’agilité, de goût du risque et … de parties de babyfoot, que tant de grands groupes convoitent. Oui mais, mauvaise nouvelle, il dure 3 ans, tout comme l’amour ! C’est en tout cas le constat que dresse Cedric Mao, cofondateur de Fly The Nest, dans un billet publié sur le blog de la jeune pousse. C’est impressionnant comme les startups polarisent aujourd’hui tous les regards.

Gérard Foucher, Les secrets de la monnaie : La malice d'un système "Pourquoi avons-nous toujours l’impression de manquer d’argent ?" interroge Gérard Foucher, ancien chef de projet chez Havas devenu metteur en scène de théâtre. Après avoir, dans son essai (sous-titré « Changer la monnaie pour changer le monde ») défini la monnaie en vigueur (de la dette !), la valeur (celle qui se négocie le plus entre humains est le temps de vie individuel, si rare et précieux…) et l’échange (pourquoi le chômage augmente quand la monnaie se raréfie ?), après avoir résumé le modèle bancaire (« c’est, en gros, de louer des chiffres et d’en demander le double en retour »), il propose une alternative à un système où « produire de la monnaie est devenu aussi facile que de taper des chiffres sur un clavier » avec les dégâts « collatéraux » que chacun pourra constater à sa guise…

La biodiversité n'est pas une ressource naturelle A propos d’Économie et biodiversité : produire et consommer dans les limites de la biosphère, de Marc Barra, Laurent Hutinet et Gilles Lecuir. Un plaidoyer bien documenté pour ne pas oublier l’esprit de la biodiversité quand on pense au climat ou aux énergies renouvelables. J’ai repris dans ce billet des extraits de la postface que j’ai rédigée pour ce livre de très bonne facture, présenté de façon particulièrement agréable et didactique, qui vient d’être publié par Marc Barra, Laurent Hutinet et Gilles Lecuir, dans le cadre de l’agence régionale et laboratoire d’idées natureparif, liée au Conseil régional d’Île-de-France. La période actuelle est riche en écrits et en livres sur la thématique de la transition. Beaucoup plus d’écrits que de décisions politiques d’envergure, même si l’on peut espérer que les premiers, relayés par des initiatives et pressions d’acteurs multiples, contribueront à l’émergence des secondes. Il y a urgence.

Job crafting : créez le métier de vos rêves ! JOB CRAFTING – Tout droit venu des Etats-Unis (pour changer), le job crafting consiste à modeler son job pour l’adapter à ses compétences, ses valeurs et ses motivations. Le job crafting reconnaît au salarié une réelle marge de manœuvre dans l’adaptation de son poste à ses besoins pour qu’il soit source de plaisir. Entre le télé-travail, le co-working et les horaires variables, les pistes se multiplient dans les entreprises. 1 – Le cognitive crafting : redonner du sens La TRM pour les enfants - Présentation animée par le logiciel libre Sozi Captures d'écran de la présentation Sozi Présentation Enfant, on veut comprendre le monde qui nous entoure. 2013, l’année de l’économie circulaire Une loi sur l'économie circulaire est dans les tuyaux Avant d’être l’un des thèmes principaux de la prochaine Conférence environnementale, l’économie circulaire fait l’objet de plusieurs réflexions dans l’Hexagone. Un colloque, organisé ce 31 mai à Paris, a fait le tour des stratégies de plusieurs Etats européens. D’où il ressort que la France fait pâle figure aux côtés de ses voisins allemands, néerlandais, anglais et suisses C’est la marotte du moment, sans doute parce qu’il s’agit d’ «un sujet cher à la ministre de l’écologie», de l’aveu même d’un membre du cabinet de Delphine Batho.

Related:  Economie