background preloader

Les problèmes majeurs de l’adoption du numérique au sein de l’éducation : l’avis d’un collégien

Les problèmes majeurs de l’adoption du numérique au sein de l’éducation : l’avis d’un collégien
Suite à une conversation sur Twitter, Alexandre a accepté d’écrire un billet pour notre blog afin de donner son avis sur le numérique à l’école.L’avis et le ressenti des élèves nous semblent essentiels et nos colonnes leur sont ouvertes. N’hésitez-pas comme Alexandre à nous proposer vos textes à cette adresse que vous soyez étudiant, lycéen, collégien ou même élève de primaire… Bonjour à tous les membres de l’association et aux lecteurs, Je suis élève de 4e dans un collège en Ille-et-Vilaine (35) et j’ai récemment assisté à l’intervention d’un adhérent d’une association extérieure du collège, qui nous a peu ou prou expliqué ce qu’était le « cyber-harcèlement » mais surtout ce qu’est la « e-réputation » et comment l’entretenir, donc il nous a cité cet exemple qui est de ne pas poster de photos se mettant en scène dans une soirée avec une bouteille ou une cigarette à la main ou d’autres cas de figures semblables à celui ci. Related:  TICmariejocollinLe numérique Educatif

How 7 Education Technology Platforms Have Changed How We Learn Education technology has changed what’s possible in learning. No longer are students confined to desks, textbooks, or even classrooms or schools. Today, a student has at least the potential for access to apps, an incredible catalogue of videos, podcasts, learning simulations, digital communities and so much more, all through a simple internet connection. The following 7 educational technology platforms are good representatives of some of these changes, and the chart above is a snapshot of how exactly they’ve changed what’s possible in learning, from new sources of data to the potential for a global audience. 1. MOOCs 2. 3. 4. 5. 6. 7. iTunesU Infographic source schools.com

Projets éducatifs locaux : Une valorisation pour les enseignants ? L'exemple de Brest Les enseignants doivent-ils légitimement s’inquiéter d’une démarche qui heurte des traditions centralisatrices, qui invite à une autorité partagée, voire qui est susceptible de les déposséder d’une partie de leurs missions ? Doivent-ils au contraire se réjouir que de nouveaux partenaires viennent les aider et les compléter dans leurs tâches essentielles, et même se féliciter que l’éducation s’ouvre à de nouveaux lieux et temps d’apprentissage, à de nouveaux acteurs, à de nouvelles formes de travail, plus collaboratives, susceptibles peut-être de reconfigurer les territoires et de recréer du lien social ? C'est la question posée par les Projets Educatifs Locaux (PEL) portés par les communes. Pour Marc Sawicki, maire adjoint à l’éducation à Brest, une municipalité pionnière en la matière, les PEL sont "des lieux de valorisation" pour les enseignants. Si on veut définir simplement le PEL, je dirais que c’est une « boîte à faire du lien ». L’échelle territoriale est très importante.

Ce qui change avec le numerique Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie Être enseignant à l’ère du numérique, défis et opportunités Eric Sanchez, Institut Français de l’Enseignement (IFE) L’éducation est aujourd’hui soumise à un changement de référentiel. Ce changement porte plus particulièrement sur les rapports qu’un apprenant entretient avec le savoir, sur les temps et les espaces éducatifs et sur l’importance du collectif dans l’apprentissage. Ainsi, les mutations en cours viennent interroger le rôle et la formation des enseignants qui d’une part bénéficient de nouvelles opportunités en terme de développement de pédagogies centré sur l’élève mais, d’autre part, doivent aussi affronter de nouveaux défis. En effet, les enseignants sont concurrencés, en tant que détenteurs du savoir, par un fantastique vivier de ressources largement ouvert et libre qui permet d’accéder à des connaissances sur un nombre incroyable de sujets.

Ce que le numérique change à l’enseignement du Français Ce texte a été rédigé il y a un an, suite à une intervention pour l’association des professeurs de Lettres. Ce texte a été refusé par la revue « Le Français aujourd’hui ». Il me semble nécessaire de publier cet article car il me semble compléter plusieurs autres analyses publiées récemment. Introduction Ancien enseignant de lycée professionnel (Lettres Histoire), formateur et chercheur en sciences de l’éducation, spécialisé dans les usages des TIC pour l’enseignement et la formation, mon propos vise à rendre compte au mieux de ce qui est en train de se produire sous nos yeux et que seule une analyse sereine et consciente peut nous permettre de comprendre – et surtout de maîtriser. La surface de l’écran, qu’elle soit ou non tactile, qu’elle permette ou non l’interactivité, fait désormais concurrence, à tous niveaux, à la feuille de papier. 1 – L’enseignement du français à l’heure du numérique, une diversité de questions pour un public varié 2 – Vers des formes de lecture/écriture à repenser

NetPublic - Accompagner l'accès de tous à l'Internet Google nous fait-il tout oublier ? Quelle est la définition du verbe « googler » (prononcez gougueler) ? Si elle ne figure pas encore dans le dictionnaire, les internautes, et notamment les plus jeunes, la connaissent parfaitement. Googler une information consiste à la taper sur le moteur de recherche du même nom afin de voir ce qu’il en sort. Se souvenir de quoi ? S’il est encore trop tôt pour savoir si la prophétie d’Emmanuel Hoog est en train de se réaliser, la question de l’accès immédiat à un savoir sauvegardé et ses conséquences sur la mémoire commence à être étudiée, notamment par des chercheurs de l’université de Harvard et de Columbia. Mémoire transactive Finalement, ces études prouvent que ce fameux « effet Google » sur notre mémoire n’est pas vraiment nouveau. rédacteur : David-Julien Rahmil pour aller plus loin Accédez aux sources à l'origine de cet article s'inscrire et participer Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir s'inscrire

Les 15 meilleurs outils en ligne pour les enseignants. Bien évidemment au delà du titre quelque peu accrocheur ( faute avouée à moitié…), il s’agit ici surtout de lister les outils en ligne que je juge indispensables et remarquables pour un enseignant. N’hésitez pas à completer la liste à partir de vos propres outils et de votre expérience. Les applications et services tice utiles pour un enseignant sont inombrables et Les Outils Tices’efforce de vous en faire découvrir de nouveaux chaque jour. Google Drive: Google continue de s’imposer comme un acteur majeur des outils en ligne simples et efficaces. Dropbox: La compagnie vient d’annoncer plus de 100 millions d’utilisateurs. Evernote: C’est votre mémoire et votre outil d’organisation. Prezi: C’est le système de création de slides qui a donné un sacré coup de vieux à l’indecrottable Powerpoint. Jumpshare (vu sur allweb2) : Voici un service en ligne pour partager en deux clics un document ou un fichier en ligne. Loopster: Les vidéos deviennent de plus en plus présentes dans la classe.

online text editor - WriteURL Extension du domaine de l'écrit

Related: