background preloader

Les Premières nations au Canada

Les Premières nations au Canada
Introduction Les Premières nations au Canada consiste en une ressource éducationnelle conçue à l'intention des jeunes Canadiens, des éducateurs et des élèves du secondaire, des collectivités autochtones ainsi que de tous ceux qui s'intéressent à l'histoire des Premières nations. Grâce à ce document, les lecteurs auront une meilleure compréhension des grands événements qui ont touché les collectivités autochtones depuis la période précédant l'arrivée des Européens jusqu'à nos jours. La première partie de ce texte, intitulée « Les Premières nations d'antan », présente un aperçu des diverses cultures des Premières nations d'origine, groupées selon les six principales régions géographiques au Canada. Dans la partie deux à six du texte, on fait état des relations entre les Autochtones et les nouveaux arrivants au Canada, depuis la première rencontre jusqu'aux excuses historiques présentées par le gouvernement en juin 2008 à tous les anciens élèves des pensionnats autochtones. Habitations Related:  Histoire du Québec et du Canada

Nouvelle-France, horizons nouveaux L’exposition que nous vous invitons à parcourir raconte l’aventure de la Nouvelle-France, depuis les premiers voyages de découverte jusqu’à la fin du Régime français. Elle est composée de 350 documents d’archives répartis en douze thèmes. Les manuscrits, imprimés, cartes et plans, portraits, gravures et médailles ont été choisis pour leur qualité visuelle, leur exemplarité, leur force émotionnelle et leur pertinence. Sont abordés tour à tour les circonstances du départ (Partir), les conditions de la traversée (Voyager), l’exploration de nouveaux territoires (Découvrir), les contacts avec les Amérindiens (Rencontrer), le fonctionnement du régime seigneurial (S’établir), la création des villes et des forts (Fonder), la vie quotidienne dans la colonie (Vivre), les institutions (Administrer), l’économie (Commercer), le rôle de l’Église (Prier), les guerres (Combattre), et finalement, le changement de métropole, la déportation des Acadiens et la conquête anglaise (Se maintenir).

Histoire du Québec Le magazine francophone des Premières Nations du Canada Baby Louis-François-George Baby (1832-1906). [1900]. Archambault photo (photographe). À son décès en 1906, le juge Louis-François-Georges Baby a légué à l’Université de Montréal une collection de documents d’archives, de livres rares, d’estampes et de gravures qui demeure à ce jour, une des plus prestigieuses collections privées données à l’Université depuis sa fondation et l’une des plus riches par sa profondeur et sa diversité. En cette année 2006, nous avons voulu commémorer le centenaire de ce don prodigieux qui enthousiasme les chercheurs de divers horizons, en lui consacrant une exposition virtuelle qui met en valeur quelques uns des joyaux de la collection Louis-François-Georges Baby. Montréal vue de l'île Sainte-Hélène. 1878. Les archives se présentent en deux grandes catégories : la correspondance de la famille Baby ainsi que les lettres collectionnées par le juge et les documents divers.

Louis Riel RIEL (Louis) (1844-85), fils [de Jean-Louis Riel], président du Gouvernement provisoire, chef de la Rébellion. L'aîné des onze enfants de Jean-Louis, il naquit à Saint-Boniface le 28 octobre 1844. Mgr Taché, secondé par la bourse de Mme Masson de Terrebonne, lui fit faire ses humanités, en 1858, au collège de Montréal; au décès de son père, Louis entrait en philosophie, mais dut réintégrer le foyer pour en prendre la place; au retour, il demeura quelques mois à Saint-Paul et à Saint-Joseph aux Etats-Unis, puis s'établit à Saint-Vital sur la terre paternelle. En 1869, le gouvernement fédéral résolut d'amener l'Ouest à entrer dans le pacte d'Union : il acquit de la Compagnie d'Hudson les immenses régions du Nord-Ouest pour la somme de 300.000 liv. st. De nouveaux colons anglais accouraient soudain de l'Est : ils firent signer à des Indiens enivrés des écrits, par lesquels ceux-ci leur cédaient de grandes étendues de terre, en partie occupées par des Métis français. BIBL. - R. Source : R.

National Museum of the American Indian La grande aventure de la baie James Date de diffusion : 7 mai 1973 La première étape du développement de la baie James consiste en la construction d'une longue route afin de relier la ville de Matagami à l'embouchure de la rivière La Grande. Cette voie de communication est essentielle l'expédition des matériaux et de la machinerie lourde. Elle sert aussi au transport des maisons mobiles qui accueilleront les milliers d'hommes et de femmes qui prendront part aux travaux. En mai 1973, Jean-François Lépine s'est entretenu avec Jean-Marc Lachance, un arpenteur qui revient d'un des chantiers de construction de la route de la baie James. En 1971, les ingénieurs de la Société d'énergie de la baie James décident de profiter des températures extrêmes, de l'ordre de -45 oC à -50 oC, qui prévalent à cette latitude. Quinze mois sont nécessaires pour construire les 725 kilomètres reliant Matagami à Fort Georges (à l'embouchure de La Grande). Le besoin d'une route ouverte toute l'année se fait rapidement sentir. Média : Radio

Soigner au front : l'expérience des infirmières militaires canadiennes pendant la Première Guerre mondiale Le texte qui suit est une version numérisée du texte : Geneviève Allard, « Soigner au front : l'expérience des infirmières militaires canadiennes pendant la Première Guerre mondiale », publié dans Sans frontières : quatre siècles de soins infirmiers canadiens, Christina Bates, Dianne Dodd et Nicole Rousseau (dir.), Ottawa, Les Presses de l'Université d'Ottawa, 2005 (chapitre 10, p. 153-167). Source Table des matières Introduction Pendant les années qui précèdent la Première Guerre mondiale, la profession d'infirmière au Canada commence à se structurer : l'ouverture d'écoles de formation et la création d'associations contribuent, entre autres, à établir le statut professionnel du travail de soignante dans la société. Pourtant, au tournant du siècle, le front est perçu comme un domaine exclusivement masculin. Le Corps infirmier militaire canadien Bref historique du service infirmier militaire En 1904, les Forces armées canadiennes entreprennent une réforme complète de leurs services médicaux.

Six Nations Farmers Market (Onkwawen Tkaienthohseron “Our Garden” The Ontario Federation of Indian Friendship Centres) If your garden group plans on growing the 4 medicines it’s important to grow them in a good way. You can plant the medicines in the ground or in a container; however, you should always use organic growing methods to help to keep them pure and to preserve their healing qualities. If you decide to grow them in the ground, be sure to plant them in an area of the garden that does not see heavy walking traffic. They should also be planted away from any streets where they may be exposed to any car exhaust or other sources of contamination. Each of the four sacred medicines was given to the First Nations people as a means of communicating with the Creator. Growing Tobacco Tobacco grew naturally in what is now known as the Americas. Cultural Uses: Each nation and community has its own individual ceremonies around the uses for each of the sacred medicines. Use of tobacco among First Nations is widespread.

La Confédération canadienne Bienvenue au site Web de Bibliothèque et Archives Canada La Confédération canadienne, qui raconte la naissance et la croissance du Canada à partir des quatre provinces du début, en 1867, jusqu'à nos jours. Des essais historiques assortis de documents, d'articles de journaux et de photographies présentent les gens, les lieux et les événements qui ont façonné notre pays. Ce site contient des documents - souvent très rares et qu'il serait difficile de consulter autrement - qui proviennent de la collection de Bibliothèque et Archives Canada. Bien des événements sont survenus au cours des années qui ont précédé la Confédération dans les colonies qui allaient éventuellement s'unir pour former le Dominion du Canada. À propos de La Confédération canadienne La première version du site La Confédération canadienne qui portait sur l'influence de la guerre de Sécession n'existe plus dans sa forme originale. Vers la Confédération

12 mars 1938 - Anschluss de l'Autriche À l'aube du samedi 12 mars 1938, l'armée allemande franchit les postes frontières autrichiens. Vingt ans après sa défaite dans la Grande Guerre, l'Allemagne se fait à nouveau conquérante. Sans tirer un coup de feu, elle annexe la petite Autriche qui avait jusque-là résisté à ses pressions. Le pari perdu de Dollfuss Les visées de l'Allemagne sur l'Autriche remontent à la fin de la Grande Guerre. La république d'Autriche, rescapée de l'empire austro-hongrois, se caractérise comme l'Allemagne voisine par une grande homogénéité linguistique. Dès la fin de la Première Guerre mondiale, beaucoup d'Allemands et d'Autrichiens songent fort naturellement à réunir les deux pays. L'Autriche se fait peu à peu à l'idée de vivre séparée de sa puissante voisine. Déçu par le régime parlementaire et sensible aux réalisations de Mussolini, Dollfuss se rapproche de celui-ci pour mieux résister à la pression de Hitler. Le drame survient à peine plus d'un an après la prise de pouvoir de celui-ci.

NCCAH > Traditional Plant Knowledge The living landscapes of Quebec's First Nations: a city garden with global reach in education and researchMarch 2012 - In the middle of Montreal, Syvie Paré can find herself recalling the hunting camps she visited as a child with her Huron grandmother and mother. Thanks to the Montreal Botanical Garden, the Laurentian maple stands of the Huron-Wendat, the tundra of the Inuit, and the taiga of the Cree all come alive in the First Nations Garden, the only garden of its kind in North America. “For me, this place is like a home. It is good for the spirit,” said Ms. without divulging the names of plants – using codes instead to ensure that findings would not be used inappropriately.

Montréal en Histoires PHOTOS Intersection du boulevard Saint-Laurent et de la rue Sainte-Catherine la nuit, 1961/Archives de la ville de Montréal UNES ET ARTICLES DE JOURNAUX La Presse, La Patrie, La Minerve, The Montreal Witness, The Morning Chronicle.VIDÉO Diverses manifestations à Montréal, Société Radio-Canada PHOTOS Bibliothèque et Archives Canada Bibliothèque et Archives Canada/Compagnie Dominion Bridge Bibliothèque et Archives Canada/Hayward Studios Bibliothèque et Archives Canada/Travaux publics Canada Bibliothèque et Archives nationales du Québec Commission hydroélectrique du Québec Compagnie Dominion Bridge Denis Tremblay Écomusée du fier monde Musée des Sciences et des technologies du Canada Musée McCord NFOE 100 Normand Rajotte Place Ville-Marie, fonds d'archives Port de Montréal, archives DROITS À L'IMAGE Royaux de Montréal/Logo chandail : © 2014. DROITS À L'IMAGE Logos des Canadiens et Red Wings/NHL Enterprises Canada, L.P.

Répertoire du patrimoine culturel du Québec Le Registre est tenu à jour par le ministère de la Culture et des Communications, qui y consigne l’ensemble des données relatives aux éléments du patrimoine culturel auxquels des statuts légaux ont été attribués par le gouvernement du Québec, le ministre, les municipalités locales et les communautés autochtones en vertu de la Loi sur le patrimoine culturel ou de lois antérieures. Le site Web du ministère donne plus d'informations sur le Registre. Quant au Répertoire du patrimoine culturel du Québec, c'est un outil de diffusion des connaissances en patrimoine, disponible en ligne et accessible à tous. Il est à noter que les données du Registre du patrimoine culturel, à l'exception des données confidentielles, sont entièrement diffusées dans le Répertoire du patrimoine culturel du Québec.

Related: