background preloader

Michel Bauwens

Michel Bauwens
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Bauwens. Michel Bauwens, né le , est un théoricien belge du Pair à pair, auteur et conférencier sur des sujets technologiques et culturels innovants. Biographie[modifier | modifier le code] Michel Bauwens a obtenu un diplôme en Relations politiques/Relations Internationales en 1981 à l'université libre de Bruxelles[1]. Il est rédacteur en chef de la revue belge Wave mais il est surtout connu pour avoir fondé la fondation pour les alternatives P2P[2]. Entre 1997 et 1998 il a coproduit, avec Frank Theys, un documentaire de trois heures sur le transhumanisme intitulé « TechnoCalyps, the metaphysics of technology and the end of man »[4]. En 2010, il a participé au forum mondial du libre comme conférencier. En 2008 et 2012 il a été expert pour l'Académie pontificale des sciences sociales. Il a enseigné l’anthropologie numérique à ICHEC/St. Depuis mars 2003 il vit en Thaïlande à Chiang Mai. Pair à pair

http://fr.wikipedia.org/wiki/Michel_Bauwens

Related:  progresEconomie CollaborativeLE MONDE DU CO

Les humains, ces «transhumains»? Le débat interdit FIGAROVOX/ANALYSE - Des implantation de puces électroniques sous la peau organisées à Paris le samedi 13 juin dernier, relancent le débat sur le transhumanisme. Pour Franck Damour les termes de celui-ci sont biaisés. Agrégé d'histoire et directeur de la revue Nunc, Franck Damour est également essayiste. Son dernier ouvrage, La tentation transhumaniste, est paru aux éditions Salvator en février 2015. Futurapolis la ville de demain Le Point a toujours été du côté de l'innovation sous toutes ses formes. Avec les chercheurs, les industriels, avec tous ceux qui font bouger les idées, modifient le réel et permettent au monde d'évoluer. C'est presque un acte de foi, nous serons toujours aux côtés de ceux qui fabriquent et croient au progrès. De ce point de vue, cette 2e édition de Futurapolis nous comble, tant il est vrai que l'on a rarement vu en France, rassemblés dans un même lieu, autant de Prix Nobel, médailles Fields ou d'or du CNRS, autant d'ingénieurs ou de savants demeurés dans leur labo ou devenus d'éminents chefs d'entreprise. Si l'on ajoute à ce panel quelques femmes et hommes politiques, principalement des maires de grandes villes et des ministres anciens ou en exercice, c'est-à-dire des gens qui passent le plus clair de leur temps les mains dans la gestion quotidienne des problèmes, il y aura réunis à Toulouse, les 11, 12 et 13 avril, la fine fleur de ceux qui transforment le réel et inventent demain.

Chiffre d'affaires de l'économie collaborative L'économie collaborative Qure représente la consommation collaborative dans le monde ? 20 000 000 000 euros / an Selon une étude PwC parue fin novembre 2014, le marché de l'économie du partage (la « sharing economy ») pourrait représenter 335 milliards de dollars (268,5 milliards d'euros) d'ici à 2025, contre 12 milliards d'euros en 2014. Rachel Botsman, fondatrice d'un cabinet de conseil britannique dédié à la l'économie collaborative estime qu'elle se monte à 20 milliards d'euros en 2014, dont 2,7 milliards d'euros pour les particuliers. En France, une start-up comme BlaBlaCar qui est un fleuron de cette nouvelle économie a réussi à lever 100 millions d'euros en juillet 2014.

Une autre pornographie est-elle possible ? La réalisatrice et ex-actrice porno française Ovidie signe un documentaire diffusé la semaine dernière sur France 2. À quoi rêvent les jeunes filles ? disponible en accès libre sur Youtube relance le débat. Comment la pornographie influence-t-elle nos sexualités ? Oubliez Airbnb : l’économie du partage va s’étendre bien au-delà - L'Obs Airbnb, qui a révolutionné l’hébergement, approche le million d'"hôtes" (640.000, au dernier décompte) louant leur appartement. La bête noire des taxis, l’application Uber, qui permet à tout le monde de devenir chauffeur, est valorisée 40 milliards de dollars. Les plateformes de financement participatif ("crowdfunding"), comme KissKissBank, explosent. "Pourtant, vous n’avez encore rien vu", lance Jeremiah Owyang, à l'ouverture de la conférence sur l'innovation Le Web. "2015 sera l’année de la foule."

Denis Le Bihan Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Biographie[modifier | modifier le code] Travaux[modifier | modifier le code] « 87% des urbains estiment que la consommation collaborative va se développer » Iligo, cabinet d’études, a récemment publié les résultats d’une série d’interviews réalisés fin 2012 : Les urbains et la consommation collaborative : Perception et Usages. 63% des urbains manifestent leur intérêt pour le covoiturage. Un intérêt encore plus prononcé chez les 18-34 ans (70% d’intéressés) et les CSP+ (66% d’intéressés). Le principal intérêt des urbains restant orienté vers « l’achat de produits alimentaires groupés direct au producteur ». On y retrouve également les 3 principaux leviers de la consommation collaborative, à savoir : Economique – 89%Social – 89%Environnemental – 82%

Calico (entreprise) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le nom de Calico est un raccourci pour la California Life Company[5]. Depuis quelques années, Google est devenu l'un des principaux sponsors du mouvement transhumaniste, notamment par le soutien financier massif des entreprises portant sur les nanotechnologies, biotechnologies, informatique et sciences cognitives (NBIC) et par l'engagement, en décembre 2012, au sein de son équipe dirigeante de Raymond Kurzweil, spécialiste de l'intelligence artificielle[6], théoricien du transhumanisme et cofondateur de la Singularity University, par ailleurs parrainée financièrement par Google, prônant le concept de singularité technologique, c'est-à-dire l'avènement d'une intelligence artificielle « dépassera » les capacités du cerveau humain[7]. Larry Page, cofondateur de Google[9] : « Si on résout le cancer, on ajoute environ trois ans à l'espérance de vie moyenne. On pense que résoudre le cancer serait ce truc énorme qui changerait le monde.

La Consommation Collaborative, le phénomène de fond qui va bouleverser les entreprises traditionnelles Nous avons eu le plaisir d’assister à la matinée du Club Marketing 2.0 Adetem le mardi 26 Février à l’échangeur PME. La thématique était “La Consommation Collaborative”… En effet la consommation collaborative est une vrai tendance de fond qui commence à toucher de plus en plus de secteurs d’activité.

Marc Giget : "Les académies les plus dynamiques sont celles des technologies"- 11 mars 2015 PROGRÈS. C’est Rudy Ricciotti, l’architecte du fameux MUCEM et ses bétons contournés à Marseille qui a fait vibrer lundi 9 mars 2015 la grande coupole du Palais de la Découverte, à Paris, en clamant : "Il faut faire cesser le mythe destructeur de la modernité !" De quoi faire ronronner de plaisir une salle remplie d’académiciens. Et pas n’importe lesquels, ceux de l’Académie des technologies, créée en 2000, qui a adopté la devise : "Pour un progrès raisonné, choisi et partagé". Ses 298 membres recevaient ce soir-là 14 petits nouveaux (seulement 3 femmes), tout sauf des inconnus. Notamment l’architecte susnommé, mais aussi le très influent Zhongchao Han, directeur du centre national des cellules-souches de Chine, Denis Ranque, président du conseil d’administration d’Airbus Group, Laurence Danon, présidente du conseil de surveillance Leonardo&Co (conseil financier), ou encore Marc Giget, président-fondateur du Club de Paris des directeurs de l’innovation.

Les robots et l'intelligence artificielle sont-ils un danger pour l'humanité ? Dans le magazine "L'Angle éco" du lundi 8 juin, sur France 2, François Lenglet s'interroge sur l'impact des robots sur nos emplois. Qu'il s'agisse de l'industrie ou des services, les robots sont amenés à avoir une place de plus en plus importante. L'intelligence artificielle est aussi en plein essor, portée par les projets de grands groupes comme Facebook, qui a annoncé, mardi 2 juin, l'ouverture d'un laboratoire de recherche sur le sujet à Paris. Editions numériques Pour télécharger un numéro ou un article après l'avoir acheté, il vous suffit de retourner dans la page de la boutique numérique correspondant à cet article et de vous identifier. Vous pourrez alors télécharger l'article en PDF ou le lire en ligne en intégralité. Attention : aucun fichier ne vous sera envoyé après votre achat. C'est à vous de télécharger votre article dans la boutique numérique quand vous le désirez.

Confucius et les automates Aller au contenu principal Suivez toute l'actualité Grasset : Je m'inscris à la newsletter Vous êtes ici » L’économie symbiotique Depuis 40 ans, des acteurs du monde entier ont développé de nouvelles stratégies durables dans tous les secteurs : agriculture, énergie, habitat, gestion des déchets et de l’eau, mobilité, biens d’équipements et de consommation… Bien qu’élaborés dans des contextes très différents et sans concertation, ces modèles économiques présentent une admirable récurrence de fonctionnement et une cohérence globale qui a été peu dégagée à ce jour. Leur émergence parallèle et non concertée montre qu’un vrai nouveau souffle irrigue notre époque et avance de façon autonome et forte, rassemblant de plus en plus d’industriels, de territoires, de citoyens et de consommateurs dans un mouvement qui a dépassé les signaux faibles.

Related: