background preloader

550 sites sont pollués aux PCB en France

550 sites sont pollués aux PCB en France
Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Lucie Soullier Ils sont 550. Soit 113 de plus qu'en juillet 2011. L'association Robin des bois vient de réactualiser son atlas des sites terrestres pollués aux PCB. Et les points rouges essaiment la carte de France. S'ils sont interdits depuis 1987, les polychlorobiphényles, plus connus sous le nom de pyralènes, n'en demeurent pas moins persistants dans les écosystèmes. En témoigne la carte des rivières polluées. Chez l'enfant exposé in utero, une exposition chronique peut notamment provoquer des troubles neurocomportementaux et, chez l'adulte, perturber le système endocrinien. Mais ils ne se limitent pas à interdire la pêche ou la consommation des produits déjà contaminés. La recherche des causes de la pollution a ainsi conduit à une première étape importante : l'élimination des appareils contenant le plus de PCB, comme les transformateurs. "Mais cela ne concerne que la moitié de la production de PCB, selon Christine Bossard. Related:  Eau - Gaspillages et contaminationsEnvironnement et Humanité en Danger

Loi de Godwin Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Illustration (décrite en anglais) du moment où une discussion enflammée va inévitablement passer le point de non-retour, souvent facilement reconnaissable. La loi de Godwin est une règle empirique provenant d'un énoncé fait en 1990 par Mike Godwin relatif au réseau Usenet, et popularisée depuis sur Internet : Dans un débat, atteindre le point Godwin revient à signifier à son interlocuteur qu'il vient de se discréditer en vérifiant la loi de Godwin. Par extension, du fait de la polysémie du mot « point » (signifiant à la fois argument et point en anglais), des « points Godwin » sont parfois attribués à cet interlocuteur (on notera que Godwin lui même n'a jamais parlé de « point » proprement dit)[1]. Concept[modifier | modifier le code] Cette « loi » s'appuie sur l'hypothèse selon laquelle une discussion qui dure peut amener à remplacer des arguments par des analogies extrêmes. Le point Godwin[modifier | modifier le code]

Plusieurs régions françaises pourraient manquer d’eau d'ici 2030 Le Rhône est une ressource indéniable pour de multiples usages : navigation, production énergétique, irrigation, industries, eau potable. © Eric Magnuson, Flickr, cc by nc sa 2.0 Plusieurs régions françaises pourraient manquer d’eau d'ici 2030 - 2 Photos Le Centre d’analyse stratégique (CAS) est chargé depuis 2006 d’éclairer le gouvernement en place dans différents domaines économiques, sociaux, technologiques ou environnementaux, le but étant évidemment d’aider nos autorités à prendre des décisions adaptées dans des contextes connus. Néanmoins, la France subit actuellement, comme le reste de la planète, un réchauffement climatique. « Depuis 1980, la hausse des températures estivales est de 2,3 °C en moyenne, avec une forte croissance de la variabilité, et l’évapotranspiration en plaine a augmenté de 20 % à 30 %. Ainsi, certains territoires pourraient manquer d’eau à l’horizon 2030. Les six grands bassins hydrographiques de la métropole. Des ressources hydriques mal distribuées

L'agroécologie est-elle l'avenir de l'agriculture française ? Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis Jacques Morineau dans son exploitation, le GAEC (Groupement agricole d'exploitation en commun) Ursule, près de Chantonnay en Vendée. Les parcelles sont entourées de haies, qui favorisent la biodiversité. › Accéder au portfolio Il faut un œil averti pour identifier de quoi sont plantés les champs de Jacques Morineau, de part et d'autre des chemins de son exploitation vendéenne où bringuebale son vieux 4x4 tout infiltré de poussière de terre. Vingt-neuf variétés y poussent, sur une mosaïque de parcelles où il a mêlé ici du pois et de l'orge, là du blé et de la féverole, ailleurs un carré de maïs entouré de colza, de l'avoine, du sorgho, des prairies et des bosquets, un champ de peupliers… Sans compter les ruches, les vaches et les poulets. Ce savant assemblage ne doit rien au hasard. Les cultures associées sont l'une des méthodes employées dans sa ferme, qu'il a convertie dans les années 1990 à l'agroécologie.

A 19 ans, Boyan Slat a peut-être trouvé comment nettoyer les océans Boyan Slat a 19 ans, habite aux Pays-Bas et a commencé à étudier la possibilité de débarrasser les océans du monde des millions de tonnes de plastique qui les polluent à l’occasion de son projet de dernière année de lycée. Après quelques centaines d’heures de travail supplémentaire, il a présenté à une conférence TEDx à Delft, en octobre 2012, un concept qui pourrait permettre de retirer des océans 7,25 millions de tonnes de plastique en 5 années à peine. Le projet, sur lequel travaillent à présent 50 ingénieurs, n’en est qu’à un quart de son étude de faisabilité. S’il vient à être réalisé, les bénéfices pour la faune et la flore océanique ainsi que pour nous, qui nous trouvons au bout de la chaîne alimentaire, seront exceptionnels. Il y a dans les océans de la planète cinq principaux gyres océaniques, gigantesques tourbillons animés par la force de Coriolis. Tous entraînent dans leurs courants des tonnes de déchets, qui y restent bloqués éternellement.

A propos de "Le mystère de la disparition des abeilles" :: S.I.Lex :: | Au croisement du droit et des sciences de l'information. 02/04/2013...Chine: 28 000 rivières disparues en 10 ans En une dizaine d'année, 28 000 rivières auraient complètement disparues du territoire chinois selon une étude menée conjointement entre le Ministère des Ressources en Eau et le Bureau National de la Statistique de Chine. Ce premier recensement national de l'eau, mené sur trois ans par 800 000 géomètres de tout le pays, révèle que sur les plus de 50 000 rivières recensées dans les années 1990, seules 22 909 sont restantes aujourd'hui. Les officiels responsables de ces pertes mettent la faute sur le réchauffement climatique ou encore d'anciennes cartes erronées. D'autres rejettent la faute sur le monstrueux projet hydroélectrique qu'est le barrage des Trois Gorges, qui a détourné à lui seul des milliards de litres d'eau.

Quand la panne est programmée par le fabricant Machine à laver en panne au bout de cinq ans, téléviseur qui ne fonctionne plus au bout de trois... Est-ce une fatalité si les biens d'aujourd'hui durent moins longtemps qu'avant? Le Centre européen de la consommation (CEC) est persuadé qu'il s'agit d'obsolescence programmée. Le Centre européen de la consommation vient de publier une étude intitulée: l'obsolescence programmée, dérive de la société de consommation. Cette étude a été faite avec l'aide de Lydie Tollemer, une étudiante qui vient d'écrire un mémoire sur le sujet. Exemples d'obsolescence programmée Le type d'obsolescence le plus répandu est l'obsolescence "par défaut fonctionnel": les producteurs font en sorte que si une seule et unique pièce tombe en panne, c'est l'appareil entier qui cesse de fonctionner. - Machines à laver Le CEC estime qu'elles sont programmées pour faire 2000 à 2500 cycles de lavage seulement. - Téléviseurs Le CEC estime qu'ils sont programmés pour fonctionner 20 000 heures.

Claude Allègre reconnaît le changement climatique et avoue avoir été Après avoir été invité sur France Inter ce mercredi 31 Mars, le géophysicien Claude Allègre, membre de l’Académie des Sciences a avoué « avoir reçu des cadeaux » de la part de certains groupes industriels. C’est à la toute fin du débat animé par Nicolas Demorand, face au député européen Yannick Jadot, que Claude Allègre a lâché une phrase ambiguë: « La nature est en train de résoudre les choses par elle-même« . Titillé par cette vision animiste inattendue de la part du climato-sceptique, le débat s’est poursuivi en coulisses. C’est alors que Nicolas Demorand a posé avec insistance la question suivante: « Qu’est-ce qu’il y a résoudre puisque vous dites qu’il n’y a pas de problème climatique ? Et Yannick Jadot d’ajouter « Pourquoi vouloir séquestrer le carbone alors que vous passez votre temps à expliquer que les émissions de carbone ne posent pas de problème ? Et là, dans la stupéfaction générale du studio, le chercheur sceptique aurait tout avoué !

Hubert Lambin - Google+ - Disparition des abeilles (suite)Cette vidé... Access to Tools , spring 1969 In 1968, Stewart Brand founded the Whole Earth Catalog . Brand’s goals were to make a variety of tools accessible to newly dispersed counterculture communities, back-to-the-land households, and innovators in the fields of technology, design, and architecture, and to create a community meeting-place in print. The catalogue quickly developed into a wide-ranging reference for new living spaces, sustainable design, and experimental media and community practices. , from Books, selected and described by the editorial staff and organized in sections titled Understanding Whole Systems, Shelter and Land Use, Communication, and Community, were the primary resources the Whole Earth Catalog offered. Advertisement for in This exhibition is organized by David Senior, Bibliographer, MoMA Library. , fall 1966 The release of photographs taken during early space missions coincided with the first issues of the . Buckminster Fuller. Norbert Wiener. Advertisement for Whole Earth Truck Store . .

Des traces de pesticides et de médicaments dans des bouteilles d'eau Une étude de 60 Millions de consommateurs et de la fondation France Libertés a révélé lundi la présence de traces de pesticides et de médicaments, dont un pour traiter le cancer du sein, dans environ 20 % des eaux en bouteille, sans toutefois remettre en cause leur potabilité. "A court terme, il n'y a absolument aucun problème de qualité. Ces eaux sont parfaitement buvables, insiste le rédacteur en chef de 60 Millions de consommateurs, Thomas Laurenceau. L'enquête "ne met absolument pas en cause l'honnêteté des embouteilleurs", mais interroge la contamination de l'environnement par les pratiques humaines, ajoute-t-il. L'analyse a porté sur 47 bouteilles d'eau, trois bonbonnes d'eau et une dizaine d'échantillons d'eau du robinet prélevés dans trois départements. "La seconde analyse a confirmé cette présence, sans que nous soyons en mesure d'en expliquer l'origine, ajoute encore 60 Millions de consommateurs. Et l'eau du robinet ?

Cinq idées originales pour jardiner sa ville Le printemps s’est décidé, le soleil est revenu et l’envie vous prend peut-être de mettre les mains dans la terre, de prendre l’air et jardiner, fleurir et planter, repiquer ou que sais-je encore qui permet d’entretenir son lien à la nature… lien si vite oublié quand on vit en milieu urbain. Et comme tout le monde n’a pas la chance d’avoir un balcon ou voilà quelques initiatives et organisations citoyennes auxquelles vous pouvez vous greffer pour jardiner votre ville ! Guerrilla Guardening Image : Banksy Cette tribu jardinière opère depuis quelques années déjà un peu partout dans le monde. Leur mode d’action favori ? Les premières grenades de graines (réalisées à partir de préservatifs, de graines de fleurs sauvages, d’eau et d’engrais) ont été utilisées par Liz Christy en 1973 à New York pour lancer des "actions de fleurissement sauvage". Note // Pour réaliser une bombe à graines, il vous faut... Formez le mélange en boules de 2 à 3 cm de diamètre. Les Grafters Les incroyables comestibles

Bourse carbone : ArcelorMittal, pollueur très bien payé | Rue89 Eco Grâce à un lobbying efficace, le groupe dispose d’excédents de « droits à polluer » estimés à 1,2 milliard d’euros. Lors de la réouverture du four numéro 6 du site d’Arcelor-Mittal à Seraing, en Belgique (Thierry Roge/Reuters) C’est le monde à l’envers. Alors que les émissions de dioxyde de carbone d’ArcelorMittal sont en hausse depuis 2005, le système européen d’échange de quotas d’émissions, censé pénaliser les gros pollueurs, aurait rapporté plus de 1,2 milliard d’euros en cash et en titres au numéro un mondial de l’acier ces quatre dernières années. A l’origine de ce hold-up environnemental qui carbonise le principe du « pollueur-payeur », il y a le lancement, le 1er janvier 2005, de l’ETS (Emission Trading Scheme), censée être l’« arme fatale » de Bruxelles pour endiguer le réchauffement climatique. L’idée centrale est que les entreprises qui peuvent réduire leurs émissions à bas coût le feront. Grâce au lobbying, des multinationales ont des permis « en trop »

Related:  thilliaPollutions