background preloader

Transformez un PC en serveur Synology (avec DSM 4.2)

Transformez un PC en serveur Synology (avec DSM 4.2)
Si vous vous intéressez un peu au monde du NAS et que vous avez essayé de transformer un PC en NAS avec une distrib comme FreeNAS ou Open Media Vault, il vous reste une solution que je suis certain, vous n'avez pas encore testé. DSM ! Oui, peu de gens le savent, mais il est parfaitement possible d'installer la distrib présente sur les NAS Synology, sur un simple PC. Il s'agit bien évidemment d'un hack et pas d'un truc officiel, mais c'est quand même sympa à expérimenter. Pour cela, il vous faut une clé USB sur laquelle vous booterez la distrib XPenology qui fera passer votre PC pour un serveur Synology. Niveau matos, il faut quand même un truc compatible. Total = 270 €. Autant dire que vous divisez le prix par 10 avec ce PC, même si la carte mère relevée par Denis permet uniquement de brancher 3 disque SATA en RAID. Pour installer XPenology, il suffit d'aller récupérer le repack ici puis de le décompresser et de mettre l'image sur une clé USB grâce à un soft comme Win32 Disk Imager.

Tutorial: réaliser son propre NAS J’utilisais jusqu’ici un NAS de chez Synology pour stocker tous mes fichiers, le 207+, qui est un excellent produit. Bien plus qu’un simple disque réseau, ce NAS peut héberger des sites internet, enregistrer des caméras de surveillance, télécharger des bittorents, faire office de serveur FTP, et diffuser différents médias (vidéo, musique, photo) vers d’autres appareils comme une PS3 par exemple. Malheureusement ce boitier ne peut accueillir que deux disques durs, je commencais donc à être à l’étroit, notamment avec mon projet de stockage de DVD en réseau (dont je vous parlerai bientot). Après avoir parcouru le web, j’ai donc décidé de monter mon propre NAS. Nous allons donc voir les différentes étapes: Bon, tout d’abord, pour ceux qui ne connaissent pas bien, qu’est ce qu’un NAS ? Système de stockage connectable directement sur le réseau local et utilisable, en principe, par tous les serveurs et postes de travail de ce même réseau. Voilà, tout est dit.

[Tuto] Créer un serveur VPN sur un NAS Synology Les NAS Synology, ces petites boites de stockages réseaux, permettent de nombreuses actions supplémentaires pour en faire un vrai serveur de données au service des particuliers et professionnels. Aujourd’hui nous allons évoquer la partie du serveur VPN. Suivez le guide ! 1. Introduction au VPN Si vous ne connaissez pas le VPN, nous allons vous démontrer ici son véritable intérêt, pour le peu qu’accéder à vos données depuis l’extérieur soit un véritable besoin. La première c’est de naviguer tranquillement sans se soucier d’Hadopi. ok vous voyez le Topo ? Mais ici on va pas parler de ce mode de fonctionnement. 2. 1/ Un NAS Synology (DSM 3.1, DSM 3.2 ou supérieur) 2/ Un Ordinateur (chez vous) avec connexion Internet 3/ Un modem routeur capable d’ouvrir des ports de redirection (99% des modems actuels) 4/ Un Ordinateur (pas chez vous) avec connexion Internet 5/ Un compte Paypal pour me faire un virement (hum bon ok c’est pas obligatoire :D) 3. 4. 5. 6. 7. Pour cela rien de plus simple. 8. 9.

Tutoriel installation et configuration d'un NAS sous FreeNAS | Durindel.fr FreeNAS est un système d’exploitation libre et gratuit, basé sur FreeBSD et destiné aux serveurs NAS pour le stockage de données en réseau. Il est maintenu par iXSystems, société spécialisée dans le stockage et les serveurs open-source. Si vous êtes arrivés là vous devez certainement déjà connaitre FreeNAS, si ce n’est pas le cas vous pouvez faire un tour sur le site officiel du projet (en anglais) pour en savoir plus. Je vous propose ici une série de tutoriels couvrant la mise en place et la création d’un NAS avec FreeNAS. Les tutos sont publiés sous forme d’article séparés et cette page en est le tronc commun et le sommaire. Choix du matériel pour FreeNAS 9.3 Tout d’abord il faut savoir que FreeNAS utilise désormais uniquement le système de fichier ZFS pour la création des nouveaux espaces de stockage. Quelques points à souligner : FreeNAS est basé sur FreeBSD, qui intègre les drivers au noyau, mais est parfois un peu touchy avec le matériel exotique. Soyez patients, la suite arrive !

IPKG not found – Voici comment réparer l’install d’IPKG sur votre NAS Synology Il y a quelques mois, je vous avais expliqué comment installer le gestionnaire de paquets IPKG sur votre Synology pour pouvoir installer ensuite tous les softs que vous désirez au plus profond de votre petit coeur. Malheureusement, de manière totalement unfuckinbelievable, après la mise à jour vers DSM 4.x, la modif a sauté. Voici comment réparer l'infamie et récupérer un IPKG totalement fonctionnel ! Tout d'abord, éditez le fichier suivant : vi /etc/rc.local et ajoutez-y la ligne suivante juste après la première ligne "#! mount -o bind /volume1/@optware /opt Ouvrez ensuite le fichier /root/.profile et ajoutez dans la ligne suivante, les éléments que j'ai mis en gras PATH=/opt/bin:/opt/sbin:/sbin:/bin:/usr/sbin:...etc Voili, voilou... Enfin, pour tester et mettre à jours vos paquets IPKG, pensez à lancer les 2 lignes de commande ci-dessous : ipkg update ipkg upgrade A suivre... Vous avez aimé cet article ?

Construire son serveur NAS maison 2014 | WebDeveloppement Pour rappel: un serveur NAS est un serveur qui permet de stocker toutes vos données sur votre réseau mais aussi de rajouter pleins de services intéressants… Ici, nous allons voir un exemple de composants pour fabriquer votre propre serveur NAS. Ci dessus, le résultat final du serveur NAS. Pour commencer, il vous faut un boîtier peut encombrant mais qui puisse contenir 6 disques durs: Le Fractal Design Node 304 avec 6 emplacements pour disques durs et ça taille réduite 25 x 37,4 x 21 cm. Ensuite nous allons mettre une carte mère Mini ITX compatible avec le boîtier: L’Asus H87I-PLUS C2 avec 6 ports SATA 3. Puis arrive le processeur au Socket Intel LGA 1150 pour êtres compatible avec la carte mère: L’Intel Pentium G3240 est suffisamment performant avec une consommation de 54Watts et c’est un des processeurs Intel les moins cher. Il nous faut maintenant de la mémoire DDR3: 2 X 2 Go de DDR3 feront l’affaire. Il faut maintenant l’énergie pour alimenter le serveur: Une clef USB 3 de 8 Go premier prix.

Comment avoir le top du top des Synology pour le prix d’un petit PC » A S T R O L A B O . F R J’ai découvert récemment comment s’équiper du meilleur des NAS “à moindre coût” en bidouillant un peu. J’avais chez moi un petit pc que je m’étais bricolé comme serveur Plex pour mes vidéos et c’est en cherchant sur le net comment installer un serveur réseau sur un PC que je suis tombé sur le forum de XPEnology. Il s’agit d’un hack qui utilise une clé USB pour booter et faire croire au PC qu’il s’agit d’un NAS Synology réputé pour le gestionnaire DSM plutôt bien fait. Je me suis donc mis en quête pour trouver le précieux fichier et après quelques clics, je suis tombé dessus. J’ai installé tout ça sur mon petit PC et du coup, ça fonctionne à merveille. D’où l’idée de vous faire ce petit tutorial. Matériel parfaitement compatible: Vous obtenez déjà un bon petit pc pour 270 euros environ En fonctionnement normal, le CPU est très peu utilisé et la RAM n’est jamais saturée ce qui permet de faire trouver Plex sans problème. En lecture d’un avi SD, peu de charge processeur Ca tourne comme une horloge.

Créer son propre NAS Vous êtes quelques-uns à m’avoir posé les questions « Comment fabriquer son propre NAS ? », « Quel système installer ? », « Est-ce compliquer de monter un NAS ? Au lieu de continuer à répondre vous individuellement, il est temps pour de publier ici quelques idées et conseils. Que ce soit pour des motivations économiques ou pour maîtriser complètement la machine… Les raisons peuvent être multiples et propres à chacun. Fabriquer son propre NAS, est-ce vraiment intéressant ? Mais ce n’est pas tout… Quelle configuration/machine ? La plupart des NAS du commerce fonctionnent avec des processeurs ARM ou Atom. À assembler Une bonne solution est de monter soit même son NAS… Partons sur une configuration complète à monter, soit même et relativement haut de gamme, pour un NAS : Carte mètre Mini-ITX (ex : J&W MINIX H61M-USB3 ou MSI B75IA-E33) : 61€Processeur (ex : Intel Core i3) : 99€RAM (ex : 2Go RAM DDR3) : 18€Boitier 3 baies (Coolmaster Elite 120) : 41€ Total du NAS : 219€ Déjà tout monté Disque dur

Installer scp et sftp sur les NAS Synology Eh oui, encore une bizarrerie du linux-like de Synology : pas de scp ni de sftp par défaut. Ces deux softs faisant quand même partie de la base des utilitaires indispensables, voilà comment les installer sans tout casser. Tout d’abord, installez les paquets zlib et openssl : ipkg install zlib openssl Pour installer scp et sftp il faut faire un peu attention : il y a une version spécifique de ssh installée sur les NAS Synology, c’est pourquoi il ne faut pas installer directement le paquet openssh par ipkg. Commencez par créer un répertoire de travail : mkdir /volume1/tmpcd /volume1/tmp Téléchargez le paquet openssh (sans l’installer!) Extrayez les fichiers contenus dans le paquet openssh : tar -xzf openssh*.ipktar -xzf data.tar.gz Copiez les exécutables scp et sftp dans /bin : cp /volume1/tmp/opt/bin/openssh-scp /bincp /volume1/tmp/opt/bin/sftp /bin Renommez openssh-scp : mv /bin/openssh-scp /bin/scp Créez le lien symbolique suivant (essayez sans, mais chez moi c’était nécessaire) : Et c’est tout!

Monter son NAS / SAN “personnel” sous Windows Server 2012 - Partie 1 - le matériel - Stanislas Quastana's blog on TechNet Ceux qui me connaissent ou me côtoient sur les réseaux sociaux savent que je suis un gros fan des NAS de la marque Synology (mais moins que mon collègue David qui lui en a 3 ). Récemment ma capacité de stockage sur mon NAS est arrivée à ses limites et est venue l’heure du choix entre racheter un second NAS Synology ou opter pour une approche plus “geek” avec un zeste de challenge : construire pour un prix raisonnable un NAS sur plateforme Intel / Windows. Ne reculant devant aucune audace et profitant de ce challenge pour entrainer avec moi dans cette aventure David, je me suis imposé le cahier des charges suivant pour choisir le matériel / logiciel : 1- Ne pas excéder un prix de 390 € pour le matériel (hors disques de données) soit environ 90 € de plus qu’un Synology DS413j (limité à 4 disques internes) 4- Avoir une configuration la plus silencieuse possible (ma base de référence étant le Synology DS 410j) 5- le tout fonctionnant sur une plateforme Windows Après le câblage.

Related: