background preloader

L'argent fait le bonheur, ou pas (mais peut-être que si)

L'argent fait le bonheur, ou pas (mais peut-être que si)
Cette fois-ci, c'est sûr, l'argent fait le bonheur. The Atlantic résume ainsi l'étude des économistes Betsey Stevenson et Justin Wolfers, qui affirment qu'il y a un lien robuste entre revenus et bien-être, y compris chez les très riches (autrement dit, il n'y aurait pas un point de richesse à partir duquel de l'argent en plus ne fait pas du bonheur en plus). L’étude peut se résumer à deux graphiques. Le premier montre que les foyers opulents estiment tirer plus de satisfaction dans la vie. Et le second compare plusieurs pays. Ça vous dit quelque chose? Et personne n'est d'accord: Tout dépend des valeurs qui sont importantes à nos yeux Dans cet article de mai 2012 The Atlantic (qui, comme nous, traite un peu la question de façon monomaniaque), le journaliste Derek Thompson s’est penché sur le Better Life Index développé par l’OCDE. Cette sympathique expérience ne conclut sur rien de probant, puisque le bonheur dépend de ce qu'on désire. Prenez donc un billet d’avion

http://www.slate.fr/monde/71869/argent-bonheur-etudes-scientifiques

Related:  Le bonheur aujourd'huiBonheur et économiemichele58vidalsavym22

«La famille, première clé de l'épanouissement» INTERVIEW - Face à la perte de repères, la famille est plus que jamais perçue comme un espace de bonheur, analyse Marie-José Forissier, présidente de Sociovision-Cofremca. LE FIGARO MAGAZINE. - La famille rime-t-elle avec bonheur aux yeux des Français? Marie-José FORISSIER. - La famille est plus que jamais source de bonheur et d'épanouissement. 89 % des Français interrogés par Sociovision-Cofremca * se disent heureux sur le plan familial, 87 % soulignent que rien ne compte plus à leurs yeux que de partager des moments forts avec leurs proches. La famille est l'une des clés du bonheur des Français, leur réponse à l'adversité ambiante. La crise a-t-elle accentué cette tendance? Elle a joué un rôle d'accélérateur. Ce retour en force de la famille est-il assimilable à un repli? Oui, mais cette attitude n'est pas négative. Dans les années 1960, la famille était à jeter aux orties. Il ne s'agit plus de la même famille: son périmètre est beaucoup plus élargi, élastique.

(20+) «Aujourd’hui, le bonheur est à vendre» 3 Mars 1794. Lors d’un discours devant la Convention nationale, Saint-Just prononce une phrase devenue célèbre : «Le bonheur est une idée neuve en Europe». Une définition nouvelle du bonheur est en passe de voir le jour. Michel Faucheux, maître de conférences à l’Institut national des sciences appliquées de Lyon et auteur d’Histoire du bonheur (Oxus, 2007), revient sur les différentes représentations du bonheur qui ont traversé les siècles, du mythe paradisiaque à la possession matérielle de la société contemporaine. Qu’est-ce que le bonheur au XXIe siècle ? Le bonheur, tel qu’on nous le renvoie depuis les Trente Glorieuses et l’avènement de la société de consommation, est celui de la possession et de la marchandisation. Notre civilisation vit une crise majeure : économique, financière, écologique... Le paradis est-il la forme première du bonheur ? Oui, en ce sens que le bonheur est longtemps apparu comme la nostalgie d’une plénitude perdue. Mais l’histoire du bonheur n’est pas linéaire.

Le secret du bonheur danois | Silvia Galipeau | Famille Jessica Alexander est une auteure américaine, mariée à un Danois depuis 13 ans. Elle signe, avec la psychothérapeute danoise Iben Sandahl, le premier livre sur la parentalité à la danoise: The Danish Way of Parenting. Nous lui avons posé quelques questions. Q D'après votre livre, si le Danemark arrive systématiquement en tête des pays les plus heureux, c'est parce que les Danois élèvent des enfants heureux qui, à leur tour, deviennent des adultes heureux? Oui, c'est l'argument principal de mon livre. Q C'est quoi, au juste, un enfant heureux? R C'est une question difficile parce que la plupart des enfants sont heureux. Q En quoi consiste, exactement, cette éducation à la danoise? R Les parents danois sont très proactifs dans l'enseignement de l'empathie et de la valorisation d'autrui. Q Et en quoi est-ce si différent de l'éducation à l'américaine, entre autres? R D'abord, les parents danois ne surchargent pas leurs enfants d'activités. Pourquoi? Comment? Comment faire? Pourquoi?

Le bonheur est un choix | Mylène Moisan | Mylène Moisan Oui, Patch Adams existe, et il est encore mieux que dans le film. Le bonhomme a 71 ans, il est passé à Québec pour le ComediHa!, je ne m'habitue pas au nouveau nom du Grand rire. C'était correct, le Grand rire. Comme Patch, un médecin, pour qui le rire est un remède. Le meilleur d'entre tous. Pour la petite histoire, Hunter Doherty Adams a vécu sur une base militaire, son père a fait la guerre de Corée, il est mort au combat. La troisième fois, il a compris que le bonheur était un choix. Sur la scène du Capitole, le coloré moustachu a raconté comment - et surtout pourquoi - il est devenu médecin, parce qu'il a compris que «ce n'est pas un sacrifice de prendre soin des autres, c'est un privilège». La durée moyenne d'une consultation aux États-Unis, et fort probablement au Canada, est de 7,8 minutes. Il raconte l'histoire d'une femme qui l'a consulté pour une dépression. Un autre médecin aurait probablement prescrit un arrêt de travail avec des antidépresseurs. Et le harcèlement a cessé. P.O.

L’économie du bon sens (4) : La croissance économique, pour quoi faire ? Il est courant d’entendre la question suivante : « Au fond, pourquoi nous casse-t-on les pieds avec la sacro-sainte croissance ? Pourquoi la vie politique semble-t-elle tourner toute entière autour de la croissance ? ». Voyons pourquoi la croissance est importante, et pourquoi ses adversaires se trompent. Par Vincent Bénard. Il est courant d’entendre la question suivante : « Au fond, pourquoi nous casse-t-on les pieds avec la sacro-sainte croissance ? Comment définir la croissance ? La définition la plus commune de la croissance est la suivante (wikipedia) : La croissance économique désigne la variation positive de la production de biens et de services dans une économie sur une période donnée. L’encyclopédie collaborative poursuit ainsi : En pratique, l’indicateur le plus utilisé pour la mesurer est le produit intérieur brut ou PIB. Bof, bof… Cette définition synthétique est insuffisante et doit être complétée. Croissance par usage amélioré des ressources —Sur le web

Textes reçus - Economiedubonheur.com, le site francophone de référence sur l'économie du bonheur. Vous êtes chercheur, étudiant, érudit ou simplement intéressé, vous pouvez participer à la qualité du site en proposant des textes en relation avec l'économie du bonheur. Tous les avis sont acceptés, je ne demande aucune exclusivité ou primeur, la seule condition est la qualité scientifique des textes. Par ailleurs, le texte doit être libre de droit et doit pouvoir être téléchargé par toute personne qui souhaiterait le faire.

L'argent fait vraiment le bonheur : 6 leçons à retenir d'une nouvelle étude sur le sujet Le magazine américain Forbes vient de publier son classement annuel des milliardaires pour l'année 2013. Mais ces sommes astronomes sont-elles utiles au bien-être ? L'argent et le bonheur ont toujours eu une relation intrigante pour les penseurs. Globalement, les experts sont arrivés à la conclusion que l'argent a un effet sur le bonheur, jusqu'à un certain point. En l'occurrence, une fois que tous les besoins de bases sont pris en compte, gagner plus d'argent aurait moins (voir pas du tout) d'impact sur votre bien-être. Seuls les gens les plus fortunés continueraient à améliorer leur "taux de bonheur" en améliorant leurs revenus, et ce tant que leur richesse "grandit davantage" relativement à celle de leurs amis ou des autres concitoyens. C'est ce que les économistes appelaient le paradoxe d'Easterlin, devrait-on plutôt écrire. 1- Plus les pays sont riches, plus ils sont heureux 2- Mais la progression du bonheur n'est pas parallèle à l'argent gagné 4- Il n'y a pas de "plateau du bonheur"

3 huiles essentielles incontournables pour lutter contre le stress C'est un état qui peut engendrer dépression et accentuer le risque d'apparition de maladies cardiovasculaires, de l'hypertension à l'infarctus. Le stress a des effets négatifs sur la santé. Si les huiles essentielles font partie des moyens qui vont l'atténuer, encore faut-il savoir vers lesquelles se tourner et comment les utiliser. Réponse avec Aurélie Marta, responsable de l'antenne de Paris du Collège de naturopathie rénovée André-Lafon (CNR), qui ouvrira en septembre 2015. ► La lavande vraie pour calmer vos tensions "L'huile essentielle de lavande vraie mérite sa place dans votre petite pharmacie naturelle. ⇒ Pour vous relaxer dans la journée, utilisez votre huile en application : répartissez quatre gouttes pures sur vos avant-bras, votre plexus solaire et votre plante des pieds.

Comment trouver le bonheur dans la simplicité ? Nous as­pirons tous au bon­heur, quel­ques soient nos com­por­te­ments. Comme Matthieu Ricard l’explique dans cette vidéo du TED. Per­son­ne ne se lève le matin en ce dis­ant: puis-je souffrir hor­rible­ment aujourd’hui et tous les jours à venir. En pous­sant les choses en­core plus loin, il donne l’exem­ple dans son livre « Plaidoy­er pour le bon­heur » d’une per­son­ne qui veut mourir en pen­sant trouv­er une forme de li­béra­tion en contra­ste avec sa souffran­ce ac­tuel­le. Pour trouv­er se bon­heur cer­tains vont se lanc­er dans de gran­des études afin d’acquérir un statut, pour d’aut­res cela sera fond­er une famil­le, pour d’aut­res en­core cela sera pour­ra pass­er par la ric­hesse matériel­le. Lorsque j’ai écouté Za Rin­poché ex­pliqu­er la différence entre l’idée du bon­heur en oc­cident et en Orient, cela a été une gran­de révolu­tion pour moi. Za Rin­poche on The Backdoor To En­lighten­ment from Cody’s Books on FORA.tv

Aux abois, l’État instaure la dictature fiscale… Et si on essayait plutôt l’impôt raisonnable ? Lutter contre la fraude par une augmentation sans précédent de la répression est voué à l’échec, tant au plan fiscal que du point de vue économique. Par Vincent Bénard. Le 17 septembre 2013, l’assemblée a voté une loi de répression fiscale (presse) qui nous fait définitivement quitter l’orbite des États de droit, dont nous étions déjà bien excentrés. Ironie du sort, c’est un 17 septembre, en 1793, que fut votée la loi des « suspects », qui fit entrer la révolution dans sa plus grande phase de terreur. La nouvelle loi n’est pas sans présenter quelques analogies, toutes proportions gardées, car c’est bien de terreur fiscale dont il sera question. Ce texte prévoit en effet, entre autres, que le contribuable qui aura utilisé un montage fiscal pourtant prévu par la loi pourra bien plus facilement qu’auparavant voir son montage requalifié en « abus de droit », plaçant le contribuable en situation d’insécurité juridique maximale, quasiment présumé coupable par l’administration fiscale.

C'est prouvé, être heureux au travail améliore la productivité VIE DE BUREAU - Plus un employé est heureux, plus il est efficace dans son travail. Ce n'est pas une surprise, mais c'est ce que démontre une nouvelle étude menée par le département d’économie de l'Université de Warwick, au Royaume-Uni. En réalisant un certain nombre d'expériences, dont les résultats vont être publiés dans le Journal of Labor Economics, l'équipe de chercheur a déterminé que le fait d'être heureux augmentait la productivité de près de 12%. En tout, ce sont 700 participants, divisés en plusieurs groupes, qui se sont prêtés au jeu de différentes expériences. Lire aussi : Les 10 chiffres qui confirment que les cadres vont mal Les sujets ont ensuite été soumis à des tests chronométrés de mathématiques. Travailler mieux et plus vite "Des entreprises comme Google investissent davantage dans le soutien des employés, et le résultat, c'est que ces derniers étaient globalement satisfaits", explique Andrew Oswald, l'un des directeurs de recherche. Envoyer une correction Contactez-nous

Matérialisme et bonheur, des valeurs qui s'opposent L’argent ne fait pas le bonheur… La recherche psychologique récente a non seulement montré la vérité de cette maxime, mais a commencé à démontrer que quand les gens organisent leurs vies autour de la poursuite de la richesse leur bonheur peut même diminuer. Les études sur les rapports entre le bonheur et la richesse matérielle des psychologues américains E. Diener et D. Myers, rapportées par l’American Psychological Association (APA), soulignent que “les individus sont plus heureux s’ils vivent dans les pays riches plutôt que dans les pays pauvres. Cependant, une fois qu’ils ont assez d’argent pour subvenir aux besoins de base comme la nourriture, un toit, etc., l’argent ne contribue pas beaucoup à améliorer leur bonheur. La recherche va plus loin en montrant que ceux qui “adhèrent aux messages de la culture de consommation ressentent moins de bien-être personnel”. Matérialisme et bien-être psychologique La relation entre matérialisme et états mentaux est complexe. Elisabeth Berthou

Related:  these