background preloader

Do As One

Do As One
Related:  intelligence collective

The 3 Secrets to Developing a Collaborative (and Productive) Team | Inc.com Collaboration is defined as "the action of working with someone to produce or create something." The concept has grown in importance as technology allows us to work with people on projects across the globe. In fact, even the use of the word has been on the rise since the early 2000s, but what does it really mean to be collaborative? And how can working collaboratively increase your productivity at work? What they may not realize is that collaboration requires a defined process, not just throwing your employees into a room together and hoping they come up with an amazing idea. Your company should have a collaborative culture. The old saying that two heads are better than one is generally true in business, especially for developing new, creative ideas. Share your business goals with your employees. Part of having a collaborative process is designing it. Just be careful not to force it to get started. Have the tools and technology to encourage collaboration.

L'intelligence collective vue du Japon ! Je vous invite à découvrir un extrait du discours d’un grand patron japonais, très récent puisqu’il date du mois de juin 2015 : Nous allons gagner et l’Occident va perdre. Vous n’y pouvez plus grand-chose, parce que c’est en vous-même que vous portez votre défaite. Vos organisations sont tayloriennes ; mais le pire, c’est que vos têtes le sont aussi. Vous êtes persuadés de bien faire fonctionner vos entreprises en distinguant d’un côté les chefs, de l’autre les exécutants ; d’un côté ceux qui pensent, de l’autre ceux qui vissent. Pour vous, le management, c’est l’art de faire passer convenablement les idées des patrons dans les mains des manœuvres. Nous, nous sommes post-tayloriens : nous savons que le business est devenu si complexe, si difficile et la survie d’une firme si problématique, dans un environnement de plus en plus dangereux, inattendu et compétitif qu’une entreprise doit chaque jour mobiliser toute l’intelligence de tous pour avoir une chance de s’en tirer.

BakhtinE Parce que la formation passe (presque) toujours par des énoncés et des textes, la pensée de M. Bakhtine peut nous aider à comprendre en quoi l'interlocution, l'intersubjectivité, le dialogue sont des composantes essentielles de ce qui constitue l'être humain, des processus par lesquels il se forme et se transforme. Extraits de Todorov T. (1981) Mikhaïl Bakhtine, le principe dialogique… Seuil. Les phrases entre guillemets sont des citations, celles en italiques sont attribuées à Bakhtine, les autres sont de Todorov (les N° de pages sont celles du livre de Tvetan Todorov qui donne les références d’origine pour les citations de Bakhtine ou d'auteurs appartenant au "cercle de Bakhtine", comme V. « l’énoncé n’est pas individuel… le caractère le plus important de l’énoncé est son dialogisme, c’est à dire sa dimension intertextuelle… » (p.8). « l’être humain (…) n’existe qu’en dialogue : au sein de l’être on trouve l’autre. » (p.9). « Mon rapport au structuralisme.

Big Data : vers l’ingénierie sociale “La physique sociale, c’est ce qui arrive quand le Big Data rencontre la science sociale”, expliquait récemment Sandy Pentland à l’IdeaCast, le podcast de la Harvard Business Review, en évoquant son dernier livre Social Physics, comment les bonnes idées se diffusent. Pour Pentland, “l’extraction de la réalité” (reality mining) va rendre possible la modélisation mathématique de la société… Et c’est là une révolution scientifique qui s’annonce. Nous avons souvent évoqué les travaux de Sandy Pentland sur InternetActu.net. Il faut dire qu’il n’est pas n’importe qui. Il est l’un des chercheurs clef du Massachusetts Institute of Technology, comme le souligne le récent portrait que dressait de lui The Verge. Directeur du Laboratoire de dynamique humaine du MIT, il est l’un des 26 directeurs d’un groupe de recherche du Media Lab. Qu’est-ce que la Physique sociale ? Pentland fonde son livre sur un concept appelé la physique sociale. Une nouvelle science ? Les limites du modèle de l’imitation

Intercoop

Related: