background preloader

Réseaux sociaux : Quelles sont les pratiques de nos enfants ? Quel est le rôle des parents ?

Réseaux sociaux : Quelles sont les pratiques de nos enfants ? Quel est le rôle des parents ?
Principaux constats de l'étude Près de 20% des moins de 13 ans ont un compte 48% des enfants de 8-17 ans sont connectés à un réseau social (Facebook). 18% des moins de 13 ans sont déjà connectés, et leurs parents sont au courant à 97%. Le déclic a lieu au collège : 57% des élèves du collège sont connectés / 11% des élèves du primaire. Les parents sont assez peu associés à cette pratique Seule la moitié (55%) des 8-17 ans discutent avec leurs parents des réseaux sociaux, principalement du temps d’utilisation plus que des usages… Une moitié (49%) d’entre eux sont "amis" avec leurs parents. Les enfants et les adolescents livrent leurs identités et beaucoup d’informations personnelles Pour les enfants et les adolescents, la relation sur le réseau n’est pas virtuelle. Un tiers des enfants ont été choqués ou gênés par des contenus Le réseau social est un espace plutôt civilisé mais les risques y sont démultipliés par la résonnance d’internet. 18% des 8-17 ans y ont déjà été insultés. 1. 2.

Conditions d’utilisation du Service Les 3 lois de protection des données d’Evernote Vos données n'appartiennent qu'à vous Vos données sont protégées Vos données sont mobiles Lire le billet de blog de notre PDGarticle sur le blog Evernotequi explique ces lois en détail. Conditions d'utilisation Date d'effet : 6 janvier 2014 - Quoi de neuf ? Bienvenue à Evernote ! Quelles sont les Conditions d’utilisation du Service? Les Conditions d’utilisation du Service constituent un contrat entre nous. En utilisant notre Service et en achetant des produits sur l’ Evernote Market, vous reconnaissez, consentez et acceptez toutes les dispositions de notre Politique de Protection des Données Personnelles, y compris, sans s’y limiter, l’utilisation et le traitement des Informations de votre Compte et de votre Contenu en conformité avec cette Politique de Protection des Données Personnelles. Qu’est-ce que le Service Evernote ? Si ceci est un Contrat, quelles sont les parties prenantes ? Vous êtes une partie prenante de ce contrat. Oui.

Gérer ses profils et ses identités | Internet responsable Savoir quelles informations personnelles il est pertinent de divulguer sur Internet. Comprendre les enjeux liés à l’exploitation des identités numériques et posséder les clés permettant d’organiser, en particulier, la distinction entre vie privée et vie professionnelle sur Internet. Cas concret Mathias est élève en BTS. Il utilise beaucoup Internet : en tant qu’élève pour communiquer avec ses enseignants et utiliser les outils en ligne du lycée ;dans sa vie professionnelle pour prendre contact avec des professionnels et parfois pour trouver un emploi saisonnier ;en tant qu’artiste pour mettre en valeur ses créations vidéo ;dans sa vie personnelle pour communiquer avec ses amis, écouter de la musique, Toutes ces identités sont différentes et les informations que Mathias fait figurer sont très variables. Les bonnes questions à se poser Quelles informations sont essentielles lors de l’inscription sur un site internet ? Présentation Témoignage 1. 2. Conseils Pourquoi avoir plusieurs profils ?

Evaluer la fiabilité d'un site Web (suite) Une troisième séance sur l’évaluation de l’information*, destinée cette fois à des élèves de Seconde. Elle est particulièrement intéressante pour sa grille, mais aussi pour les échanges fructueux qu’elle permet autour de la notion de fiabilité et d’intention de l’auteur. *lire sur ce sujet l’ouvrage d’Alexandre Serres "Dans le labyrinthe". Après avoir dégagé la notion d’auteur, que les élèves distinguent difficilement de l’éditeur, du Webmestre et de l’hébergeur, les collègues proposent aux élèves d’évaluer la fiabilité (A. Serres dirait la "crédibilité") de quatre sites, parmi lesquelles un site commercial, le site d’une secte...à l’aide d’une grille de questionnement. Les échanges qui suivent permettent de mettre en valeur l’importance du questionnement et de l’esprit critique de chacun. Sont proposés à votre lecture trois documents : Le déroulement de la séance Un premier exercice sur les acteurs du site La grille d’évaluation des sites

Représentation de soi et identité numérique Notes Sur l’observation abstractive de la personne et le schéma-silhouette de soi dans la communication médiée par ordinateur, voir également notre analyse (Georges, 2007 : p. 39-42). « Ce mouvement de rapport avec soi, de dialogue avec soi à travers les autres, s’atteste à travers les marques d’adresse explicites à l’autre (“Qu’en pensez-vous ?”, “Êtes-vous d’accord avec moi ?” Nous utilisons le terme d’embrayage en référence à l’analyse rhétorique de la métaphore. Plus précisément, les ligateurs forment un système complexe. Sur la conscience de soi selon William James et son application à la CMO, voir également Georges, 2007 : p. 193-197. Les citations traductions de l’auteur. Le terme d’identité est ici employé plutôt que l’expression Représentation de soi afin d’attirer l’attention sur l’homogénéité de l’ensemble triparti qui compose l’identité numérique. Cf. figure 2 : (2) identité agissante. Cf. figure 2 : (3) identité calculée. D.

Internet responsable - Portail de ressources Internet responsable De l'usage intuitif à la maîtrise Le développement des usages de l'Internet et des services en ligne, autant dans le cadre familial que scolaire, offre des opportunités d'expression multiples tout en collectant et exploitant massivement des données personnelles. Dans ce nouvel espace, les élèves s'expriment à travers tous types de médias en faisant usage de compétences acquises de façon rapide et intuitive. C'est un enjeu important pour l'École que de les amener de cet usage empirique à une réelle maîtrise des nouveaux modes de communication et de traitement de l'information. Accompagner les élèves Les enjeux de la maîtrise des TIC et de l'Internet doivent être perçus et compris par les élèves et futurs citoyens. Internet responsable a pour objectif de mettre à disposition de la communauté éducative un point d'entrée unique vers des ressources propres à faciliter cet accompagnement. Un outil pour les enseignants Accompagnement pédagogique avec 3 catégories de documents :

Note : Georges Fanny, « Représentation de soi et identité numérique », Réseaux 2/2009 (n° 154), p. 165-193. L’illectronisme, nouvelle grande cause nationale? Temps de lecture: 6 min Selon une étude de l'Insee parue en décembre dernier, la France compte 2,5 millions de personnes illettrées. 7% des adultes de 18 à 65 ans ayant été scolarisés en France, mais ayant perdu les acquis de base, souffrent de ce handicap. C’est pourquoi le Premier ministre Jean-Marc Ayrault a officiellement érigé l’illettrisme grande cause nationale 2013 le 1er mars dernier. Or, outre la lecture, l’écriture ou le calcul, une autre compétence clé —selon les termes de l’Union Européenne— est apparue il y a quelques années: la maîtrise des technologies de l'information et de la communication. La première occurrence du terme serait à attribuer à Lionel Jospin lors d’un discours à Hourtin, en Aquitaine, le 26 août 1999: «L’essor des technologies de l’information ne doit pas creuser un "fossé numérique". Environ 15% des Français concernés L’e-exclusion, nouvelle source d’inégalités «Nous vivons à l’ère de la révolution de l’information. La lutte contre la «fracture numérique»

Note : Eduscol [en ligne]. Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, [consulté le 06 avril 2015]. Trois façons d’assurer une identité virtuelle à votre classe Audrey Miller, publié le 23 avril 2013 Fierté et sentiment d’appartenance envers sa classe sont des facteurs motivationnels pour les élèves. Dans l’univers numérique, leur développement peut prendre de toutes nouvelles dimensions et faire tomber les murs de l’institution traditionnelle! Je suis tombée récemment sur un article tout simple qui propose trois façons de doter sa classe d’une identité virtuelle. L’auteure, Laura Bates, y rappelle à quel point il est plus agréable d’évoluer dans un milieu auquel on est fier d’appartenir, et cela n’exclut pas l’environnement de classe. « Lorsque les jeunes sentent qu’ils font partie d’une équipe, la productivité tend à augmenter car ils ont un but commun pour leurs efforts. » Ce sens de la solidarité entraîne à son avis des interactions basées sur l’entraide et le soutien entre pairs. Être fier de sa classe, ce n’est pas nouveau, mais l’innovation technologique permet de l’envisager d’autres façons. 1. 2. 3. À propos de l'auteur Audrey Miller

Note : Cnil [en ligne]. Site de la Cnil, édité le 04 juillet 2011, [consulté le 06 avril 2015]. Réseaux sociaux : Quelles sont les pratiques de nos enfants ? Quel est le rôle des parents ?

Related: