background preloader

L'Ara Pacis Augustae à Rome

L'Ara Pacis Augustae à Rome
L'Ara Pacis augustae était constitué d'un autel de sacrifices entouré d'une enceinte à ciel ouvert de 6 mètres de hauteur, avec une entrée principale et frontale, et une entrée à l'arrière. Les dimensions globales du périmètre étaient d'à peu près 12 x 11 mètres. Autel, enceinte intérieure et extérieure étaient en marbre blanc et couverts de bas-reliefs de facture classique d'une qualité tout à fait remarquable, qui font de cet ensemble le chef d'œuvre absolu de l'art augustéen. Retour à la simplicité rustique des premiers âges Retour aux origines mythiques de Rome et de la gens Julia Sur la façade de l'entrée, de part et d'autre de l'accès à l'espace intérieur du sacrifice, deux bas-reliefs rappellent la relation affichée par Auguste entre sa famille et les héros des âges mythiques. Mise en scène des valeurs augustéennes : Pietas et Familia Célébration du retour de l'Age d'Or Dans cette mise en scène, les enfants sont mis en avant de manière systématique. Et sur la toile Related:  Principat et empireBazar temporaire 11

Et l’empereur devint auguste En -27 avant J-C, le 16 janvier, le premier empereur romain, Octave, se voit décerner le surnom d’Auguste par le Sénat, surnom qui sera transmis à tous ses successeurs, quelle que soit leur dynastie. Auguste, donc, mais également César, ou encore imperator. Difficile, en définitive, d’identifier tel prince parmi tel autre puisque tous semblent porter les mêmes noms ou titres, à l’image de nos Louis, rois de France (ou des français pour le dernier d’entre eux)… Les sources ou documents publics romains, au premier rang desquels figurent les monnaies et les inscriptions sur les statues, nous permettent de mieux appréhender la désignation officielle (dans l’usage courant, l’empereur est appelé par son nom de famille officiel : César) de chacun. Pour nos aimables lecteurs qui ne disposeraient pas de Gaffiot sous la main, et sans cuistrerie aucune, en voici une traduction détaillée : Plus précisément : Noms de l’empereur (nom et nature du prince): Anthony Astaix

Architecture du théâtre romain Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les différentes parties d'un théâtre romain : 1) Scaenae frons 2) Porticus post scaenam 3) Proscaenium 4) Pulpitum 5) Orchestra 6) Cavea 7) Aditus maximus 8) Vomitoria (Théâtre romain de Bosra, Syrie). Pendant longtemps, les Romains ne construisirent pas de bâtiment spécifique pour accueillir les représentations théâtrales. Ils furent même longtemps interdits : le premier théâtre en pierre à Rome ne fut bâti qu'en 55 av. J.-C. par Pompée. Le lieu théâtral présente des différences avec son modèle grec. Disposition du théâtre sur le terrain[modifier | modifier le code] Voûte concrète du vomitorium du théâtre de Saragosse. Éléments architecturaux des théâtres romains[modifier | modifier le code] Gradins et Orchestre[modifier | modifier le code] Coupe sur les gradins montrant le principe distributif du vomitorium. Les gradins sont disposés en hémicycle autour de l'orchestre et devant la scène. Scène[modifier | modifier le code] En 240 av.

Fragment de l'Ara Pacis (Autel de la Paix) Ce relief provient de l'Ara Pacis, l'Autel de la Paix élevé sur le Champ de Mars en l'honneur d'Auguste, entre 13 et 9 av. J.-C., pour célébrer son retour victorieux d'Espagne. L'empereur précède un cortège composé de membres de la famille impériale, de prêtres, de magistrats, de sénateurs. La procession s'inspire délibérément du classicisme grec. Par l'équilibre et le raffinement de sa composition, ce fragment témoigne des modèles choisis par Auguste pour les manifestations de l'art officiel. L'autel de la "Paix d'Auguste" Ce fragment appartient à l'autel de la "Paix d'Auguste", l'Ara Pacis, érigé sur le Champ de Mars entre 13 et 9 av. Empreinte du classicisme grec sur l'art officiel Cette procession s'inspire délibérément du classicisme athénien du Ve siècle av. Programme architectural à la gloire d'Auguste Au Ier siècle av. Bibliographie - REHAK P., "Aenas or Numa ? - HANNASTAD N., "Late-antique reworking of the Ara Pacis ?" - BARTMAN E., Portraits of Livia.

LA DYNASTIE DES JULIO-CLAUDIENS LA DYNASTIE DES JULIO-CLAUDIENS (-27 à 68) : CAIUS JULIUS CAESAR OCTAVIANUS AUGUSTUS dit AUGUSTE (né en -63, mort en 14). Premier Empereur romain en -27. Petit-neveu de CAIUS JULIUS CAESAR qui l'adoptera en -45. Très tôt ce dernier s'intéresse à l'enfant, veille à son éducation et l'introduit dans la vie romaine. TIBERIUS CLAUDIUS NERO dit TIBERE (né en -42, mort en 37). CAIUS JULIUS CAESAR AUGUSTUS GERMANICUS dit CALIGULA (né en 12, mort en 41). TIBERIUS CLAUDIUS DRUSUS NERO GERMANICUS dit CLAUDE (né en -10, mort en 54). NERO CLAUDIUS CAESAR AUGUSTUS DRUSUS GERMANICUS dit NERON (né en 37, mort en 68). LA DYNASTIE DES FLAVIENS (69 à 96) LA DYNASTIE DES ANTONINS (96 à 192) LE REGNE DES AFRICAINS ET DES SYRIENS (192 à 235) LES EMPEREURS SOLDATS (235 à 284) UN AUTRE ORDRE - LES TETRARCHIES (284 à 361) Retour au Sommaire Retour à la page d'entrée du site

Vocabulaire architectural - Dans le théâtre grec, le décor est d'abord le mur de la skênê avec trois portes*, ensuite, on y accroche un décor peint assez sommaire et variant peu, la machinerie est également sommaire. - Dans le théâtre romain, le décor est fixé aussi sur le mur du front de scène**, mais il y a innovation dans la machinerie pour créer de fortes sensations aux spectateurs. * Trois portes : les représentations se déroulaient, à l'origine, devant un décor de palais : au centre, la porte royale par laquelle apparaissait le tyran des tragédies, de chaque côté, une porte latérale pour les personnages secondaires. ** Le mur de scène, dans le théâtre romain est composé de trois colonnades superposées avec un riche décor de niches et statues (celle de l'Empereur en particulier).

Culte impérial Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le culte impérial est une manière d'habituer les habitants de l'Empire, si dissemblables par la culture et les croyances, à respecter le pouvoir de Rome à travers un empereur divinisé. Des cérémonies sont organisées en l'honneur de l'empereur. C'est l'occasion pour la communauté de se retrouver dans des processions devant des sacrifices, des banquets et toutes sortes de spectacles, théâtres, etc. Auguste et l'instauration du culte impérial[modifier | modifier le code] Les évolutions du culte impérial au second siècle[modifier | modifier le code] La diversité des cultes impériaux et le problème de leur interprétation historique[modifier | modifier le code] Outre le culte des Divi organisé à Rome, le culte des empereurs se décline sous des formes diverses dans l'Empire. Au niveau des provinces, le culte impérial est à la charge de l'assemblée des cités de la province : concilium provincae en Occident, koinon dans l'Orient grec[7].

Théâtre (architecture). Un théâtre (du grec théatron, dérivé de théaomai = je regarde) est un édifice destiné aux représentations scéniques. Par extension, le nom de théâtre désigne l'ensemble des ouvrages dramatiques composés par un auteur (le théâtre de Corneille, le théâtre de Racine, etc.), ou qui figurent dans une littérature complète (le théâtre grec, le théâtre espagnol, etc.). Au point de vue de l'architecture, les théâtres ont été, après les temples, les monuments les plus remarquables des Grecs et des Romains en grandeur et en magnificence. Les théâtres antiques.Grèce. Les théâtres furent longtemps de bois: le premier théâtre de pierre fut construit à Athènes au temps d'Eschyle (70e olympiade, 500 ans av. On voit, par les grandes ruines de théâtres qui existent encore en Crète et en Asie Mineure La commodité du spectateur était entendue tout autrement qu'aujourd'hui. , oeuvre de Polyclète. Les dimensions des théâtres antiques imposaient aux poètes et aux acteurs les mêmes nécessités. en Italie En France

Exposition "Moi Auguste, empereur de Rome" : visite virtuelle Affiche exposition Moi Auguste empereur de Rome... Pour commémorer la mort de l’empereur Auguste (63 av. J.C. - 14 ap. J.C.), l’exposition « Moi Auguste, Empereur de Rome » évoque l’histoire personnelle du princeps, sa carrière fulgurante et son autorité politique exceptionnelle. "On s'est attaché à la personnalité d'Auguste au delà du personnage officiel", afin d'évoquer "l'homme à travers des portraits de sa famille, ainsi que l'ambiance à Rome à son époque", a expliqué à l’AFP Daniel Roger, conservateur en chef au musée du Louvre, qui co-organise l'exposition. Caius Octavius, fils adoptif de Jules Cesar, dirigea Rome pendant 4 décennies, durant lesquelles la République connut un « âge d’or ».

Course de chars Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les courses de chars (en grec ancien : ἁρματοδρομία / harmatodromia, en latin : ludi circenses) constituaient l'événement à nature sportive et religieuse majeure de l’Antiquité grecque, de l’Empire romain et de l'empire byzantin, pratiqué dans le cadre de nombreux jeux panhelléniques. Les graves blessures et quelquefois la mort que ces courses pouvaient entraîner pour les participants donnaient à l'épreuve une dimension spectaculaire qui contribua à son succès auprès du public. Chaque char était tiré par un, deux (bige, originellement un jeu étrusque), trois (trige), quatre (quadrige) ou six chevaux. Les chars de compétition étaient conduits par des auriges. Dans les courses de chars romaines, les équipes représentaient différents groupes de bailleurs de fonds souvent concurrents pour obtenir les services de pilotes qualifiés. Histoire[modifier | modifier le code] Grèce Antique[modifier | modifier le code] Vainqueur d'une course romaine.

Rethinking Nero Underneath Rome’s Oppian Hill, today a modest public park marred by unclever graffiti, where young men idly kick around a soccer ball, elderly couples walk their dogs, and transients build charcoal fires, part of the greatest palace in the history of the Eternal City lies buried. The palace is called the Domus Aurea, or Golden House, erected by and for Nero. When the 30-year-old emperor’s crazed world exploded in A.D. 68, and he ordered a subject to drive a knife through his throat, gasping, so they say, “What an artist dies in me,” his palace may not even have been completed. The next few emperors reconfigured or ignored it, and in 104 Trajan reused the palace’s walls and vaults to create a suitable foundation for his famous baths. For the next 1,400 years the entombed palace was utterly forgotten. Around 1480 a few excavators began digging on the Oppian Hill and found what they thought were the ruins of the Baths of Titus. A painting depicts Rome in flames on July 18, A.D. 64. Well.

Plan de Rome - Maquette du circus maximus Dans le monde romain, les cirques étaient principalement destinés aux courses de chevaux ou de chars qui remportaient un grand succès. Le Grand Cirque, Circus Maximus, fut construit dans la première moitié du VIe siècle av. J.-C. par le roi étrusque Tarquin l’Ancien. C’était le plus grand cirque de Rome. A l’origine, les dimensions de l’arène étaient 370 m de long et 83 m de large. En 329 av. A l’autre extrémité, la partie courbe comportait une porte, remplacée par un arc triomphal sous le consulat de Stertinius en 196 av. La cauea comportait des rangées de gradins soutenus par trois niveaux d'arches. Les spectacles commençaient par un défilé de chars portant les dieux protecteurs des jeux, ensuite on assistait au cortège des magistrats et des cavaliers, puis venaient les participants aux jeux et enfin les équipes d’auriges pour les courses de chars. Des compétitions furent encore organisées au Ve siècle et le dernier spectacle fut ordonné par Totila en 549.

Théâtre romain de Sagonte Le théâtre romain de Sagonte, qui date du Ier siècle, est le tout premier à avoir été déclaré monument national en Espagne (1896). En forme d'hémicycle, il pouvait accueillir jusqu'à huit mille spectateurs. Les pierres de ses gradins ont été utilisées pour la construction du château et de plusieurs maisons. Un musée archéologique rassemble les objets que les fouilles réalisées ont permis de mettre à jour. Construit dans une concavité naturelle du terrain, il est caractérisé par une sonorité impressionnante, adaptée aux spectacles en plein air. Les travaux de réhabilitation récemment réalisés par les architectes Giorgio Grassi et Manuel Portaceli confèrent à l'ensemble une unité de corps entre la scène et les gradins propice aux manifestations théâtrales et culturelles. Informations pratiques Horaires Du 01 nov. au 31 mars De Mardi à Samedi De 10:00 à 18:00 Jours fériés et Dimanche De 10:00 à 14:00 Jours de fermeture: Lundi Du 01 avr. au 31 oct. De 10:00 à 20:00 Tarifs Entrée gratuite

Related: