background preloader

Jacques Louis David,Le Serment du Jeu de Paume,20 Juin 1789,classicisme,éducation,enseignement,analyse et etude de la toile et du style,art,culture,peinture

Jacques Louis David,Le Serment du Jeu de Paume,20 Juin 1789,classicisme,éducation,enseignement,analyse et etude de la toile et du style,art,culture,peinture
Laisser un commentaire ou un avis : Jacques Louis David. (1748-1825). Le Serment du Jeu de Paume. (20 Juin 1789). Le 20 juin, lorsque les députés du tiers état se présentent pour une réunion des États généraux à la salle des Menus-Plaisirs du palais de Versailles, ils trouvent la porte fermée. Ceci présage de leur renvoi prochain, ils se rassemblent donc à l’instigation de Joseph Ignace Guillotin, dans la salle voisine du Jeu de paume et la réunion débute vers 10h30. Au cours des débats, présidés par Jean Sylvain Bailly, Jean-Joseph Mounier déclare que : « les représentants de la nation doivent se lier au salut public et aux intérêts de la patrie par un serment solennel ». Le point de vue est situé sur l’orateur central. Le député Jean Sylvain Bailly qui lit le serment se trouve juste en dessous du centre géographique de l’œuvre, encadré par 4 points naturels d’intérêt. Il y a 2 espaces distincts. La perspective est centrale la toile est construite sur les 2 diagonales. Détails : Lumière :

http://www.peintre-analyse.com/paume.htm

Related:  Histoire 4 èmeSerment du jeu de paumeBazar temporaire 10

Culture et Patrimoine maçonniques » 20 juin 1789, un serment maçonnique… Le Serment du Jeu de Paume, œuvre éminemment maçonnique. C’est lors d’une série de réunions à Versailles en juin 1789 que l’idée d’une Assemblée Nationale voit progressivement le jour, notamment grâce à Sieyès. La séquence du Jeu de paume du 20 juin 1789, naît pour sa part, de la crainte de Bailly de voir l’hôtel des Menus-Plaisirs définitivement fermé par le Roi ; la salle est en effet gardée par des gens d’armes. On connaît la suite : Guillotin trouve un gymnase, Mounier propose un serment, Barnave et Le Chapelier le rédigent et tous jurent de ne plus se séparer : « partout où ses membres sont réunis, là est l’Assemblée Nationale ». Le serment du Jeu de paume, 20 juin 1789 Contexte historique Cet événement fondateur de la Révolution française constitue une étape symbolique dans la destruction de l’absolutisme. L’ouverture des états généraux avait suscité une querelle de procédure : le tiers état souhaitait la réunion des trois ordres ainsi que le vote par tête, le vote par ordre donnant nécessairement la majorité au clergé et à la noblesse. Face au refus du roi, le tiers état se proclama Assemblée nationale et appela les deux autres ordres à le rejoindre. Louis XVI fit fermer la salle de réunion des députés.

Madame Récamier Juliette Récamier, épouse d'un banquier parisien, fut l'une des femmes les plus en vue de son temps. Ce portrait, qui la présente vêtue "à l'antique", dans un cadre dépouillé, entourée de meubles pompéiens est en 1800 à l'avant-garde de la mode. Son inachèvement - dont la raison est mal définie - permet d'étudier la technique de David, avant que les touches vibrantes et les "frottis" du fond ne soient "glacés" de couleurs translucides. Un idéal d'élégance féminine Serment du Jeu de paume Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le serment du Jeu de paume est un engagement d’union pris le à la salle du Jeu de paume, à Versailles, par les 578 députés du tiers état, du clergé et de la noblesse lors des États généraux de 1789. En réalité, seuls 300 députés sont présents. Face aux pressions du roi de France Louis XVI, ils firent serment de ne pas se séparer avant l’élaboration d’une Constitution.

Serment du Jeu de paume « Serment du Jeu de paume » expliqué aux enfants par Vikidia, l’encyclopédie junior Le Serment du Jeu de paume par David, musée Carnavalet. La salle du jeu de paume, à Versailles. Le serment du Jeu de paume est un engagement d’union pris le 20 juin 1789 à la salle du Jeu de paume, à Versailles, par les 578 députés du Tiers état lors des États généraux de 1789. Les raisons[modifier] Face aux pressions du roi de France Louis XVI, ils décident de prêter serment de ne pas se séparer avant l’élaboration d’une Constitution: C'est le début de la souveraineté nationale et de la séparation des pouvoirs. Le Serment des Horaces Au VIIe siècle av. J.-C., les trois frères Horace, choisis par les Romains pour défier les Curiaces, champions des Albains, jurent de vaincre ou de mourir. Ils reçoivent de leur père les armes du combat, tandis que les femmes de la famille n'écoutent que leur douleur.

Quatrième 4ème : La France de 1815 à 1914 en frises interactives Pendant 3 heures la semaine dernière, j’ai eu les élèves non partant d’une sortie scolaire rassemblés dans une seule classe. Le truc super réjouissant a priori, surtout quand la moitié des élèves ne sont pas les siens. Pour rendre ces heures … Continuer la lecture 4ème : Les Etats-Unis dans la mondialisation (6) 6ème et dernière partie sur les Etats-Unis : la réalisation d’un croquis répondant à la question de départ sur le territoire des Etats-Unis dans la mondialisation.

Le serment du Jeu de Paume le 20 juin 1789 L'esprit conservateur des ordres privilégiés faisait piétiner les états généraux. De leur côté, les délégués progressistes demandaient le vote par tête, et non par ordre, seul capable d'obtenir des réformes. La situation était encore bloquée le 17 juin 1789, lorsque le tiers état, bientôt rejoint par une partie du clergé, se proclama « Assemblée nationale ». De simples mandataires convoqués pour voter des impôts nouveaux, ils devenaient des députés de la Nation.

1789-1799 - La Révolution française - Herodote.net Du tiers état à la Nation Le 5 mai 1789, le roi Louis XVI et Necker ouvrent solennellement les états généraux. Louis XVI n'a plus d'argent en caisse et a besoin de l'accord des représentants des trois ordres (clergé, noblesse et tiers état) pour lever de nouveaux impôts et réformer ceux existants. Dès l'ouverture des débats, les représentants du tiers état dénoncent la division de l'assemblée en trois ordres qui les met automatiquement en minorité lors des votes, face aux représentants des ordres privilégiés, le clergé et la noblesse.

Salle du Jeu de paume - Google Maps Utilisateurs d'un lecteur d'écran : cliquez ici pour accéder à la version HTML brut Nouveauté ! Faites glisser et déposez les icônes pour réorganiser vos applications. USA: Histoire (3) - Révolution américaine Plan de l'article La révolution américaine fut un conflit armé qui dura huit longues années. Elle constitua également une guerre civile entre sujets britanniques et Américains, ainsi qu'une rébellion contre les autorités coloniales et une insurrection contre le roi d'Angleterre (George III) et le régime monarchique. Ce fut enfin une guerre de «libération nationale», la première de l'histoire moderne. Si la révolution américaine a eu des conséquences considérables sur le continent nord-américain, on a pu nettement en déterminer les causes. En ce qui concerne la question linguistique, elle ne semble pas avoir constitué une préoccupation majeure, car les hommes politiques américains associaient l'interventionnisme linguistique à une pratique monarchiste qui avait cours en Europe.

1789 Serment du Jeu de Paume Le Serment du Jeu de Paume Le Serment du Jeu de Paume : l'acte fondateur de la démocratie française Afin de résoudre la grave crise financière que traverse son gouvernement, Louis XVI convoque au printemps 1789 les Etats Généraux, c’est-à-dire la réunion des trois ordres, noblesse, clergé et tiers état. Les députés du tiers état espèrent des réformes. Salle du Jeu de Paume Versailles La Salle du jeu de Paume de Versailles a été édifiée en 1686 pour les besoins de la cour (le jeu de paume est l’ancêtre du tennis). Elle fut le théâtre du serment du jeu de Paume du 20 juin 1789 : c’est alors que 578 députés des Etats généraux (qui en rassemblaient 1118) s’autoproclamèrent Assemblée nationale et jurèrent de ne pas se séparer avant d’avoir donné une constitution à la France. La Révolution française commençait … Il fut question de remplacer la Salle du Jeu de Paume par un monument commémoratif durant la Révolution, mais rien ne fut fait avant 1880 où elle fut transformée en musée en vue du centenaire de cet évènement décisif.

Related: