background preloader

MorePhone : un smartphone flexible

MorePhone : un smartphone flexible
– 1 mai 2013Classé dans : Téléphonie Mobile 0inShareinShare0 Des chercheurs du Human Media Lab de la Queen’s University au Canada, ont mis au point une nouvelle technologie qui donne à un prototype de smartphone, la capacité de changer de forme lorsqu’il reçoit un appel, un email, un SMS ou une notification. Avec l’émergence des écrans tactiles transparents, extra-fins et des devices flexibles, cette invention baptisé « MorePhone » offre une nouvelle approche des interactions avec nos smartphones. Au lieu d’entendre la sonnerie du smartphone ou de sentir une fois sur deux le vibreur lors d’un appel entrant, les chercheurs proposent d’utiliser le sens de la vue. Posé sur le bureau, le smartphone va, pour attirer le regard, se corner et se replier sur lui-même en silence lorsqu’il reçoit un appel. Cette technologie repose sur le principe de la mobilité électrophorétique. Source MorePhone via Gizmag Un commentaire, une idée, une question ou une innovation similaire ?

http://www.actinnovation.com/innovation-telephonie-mobile/morephone-smartphone-flexible-change-forme-5906.html

Related:  Smartphones => avancées technologiquesSmartphone/Tablette

Le smartphone sécurisé de Boeing quasi inviolable Le constructeur aéronautique a dévoilé officiellement son smartphone nommé «Boeing Black» à destination d'agents du gouvernement. Le smartphone a la particularité de détruire son contenu en cas d'intrusion. Le «Boeing Black» pourrait devenir le téléphone officiel des chefs d'État et des espions. Le smartphone n'est pas encore disponible dans le commerce mais Boeing serait en discussion avec des acheteurs potentiels après avoir passé 3 ans à développer l'appareil, selon une porte-parole du géant de l'aéronautique interrogée mercredi par Reuters. Smarty Ring, la bague intelligente 4inShareinShare4 Les smartwatches de Samsung, de Sony ou encore la Pebble ont fait parler beaucoup d’elles dans la presse high-tech ces derniers mois… Véritable extension du smartphone de l’utilisateur et connectée en permanence à ce dernier, la montre intelligente permet de visualiser les appels reçus, de prendre des photos numériques, de lire des messages SMS ou des emails, de contrôler la musique contenue dans le téléphone… et enfin de lire tout simplement l’heure, directement au poignet. Ces smartwatches offrent la possibilité de rester connecté partout et tout le temps en gardant les mains libres et sans avoir à dégainer son smartphone toutes les cinq minutes pour vérifier l’heure, passer à la chanson suivante ou lire un message. La montre est aujourd’hui bien souvent considérée comme un « accessoires de mode ».

Smile : le smartphone porté au poignet Imaginé et conçu par EmoPulse, Smile est bien plus qu’une montre high tech. Avec son écran tactile courbé, Smile est le premier smartphone qui se porte au poignet comme un bracelet. Un peu voyant je vous l’accorde… Plus fort qu’une smartwatch, Smile intègre toutes les fonctionnalités d’un smartphone. Téléphone, Internet 4G, SMS, eMails, Facebook, Twitter, lecteurs MP3 et vidéo, bref tout y est ! Trois caméras complètent le système pour effectuer des appels en mode visio, prendre des photos haute définition et scanner des codes-barres ou des QR codes.

Un smartphone qui se recharge et reçoit des données grâce à la lumière On pourrait presque prendre cela pour de la magie : placer un smartphone sous une lumière et voir une vidéo se lancer automatiquement. Il n’y a pourtant aucune sorcellerie derrière ce phénomène, mais la technologie de l’entreprise française SunPartner, basée à Aix-en-Provence. La société s’est d’abord spécialisée dans le composant Wysips Crystal. Transparente jusqu’à 90 %, cette couche s’intègre dans la composition des écrans tactiles de smartphones. "Il ne mesure que 500 microns d’épaisseur et nous allons certainement atteindre les 300 microns", précise à metronews Francis Robcis, son vice-président en charge des ventes et du marketing. Composé de cellules photovoltaïques, son but est de compenser la consommation toujours accrue de nos appareils.

A quoi vont ressembler les écrans du futur ? 09 octobre | Blog, Lecture | admin Vous avez envie de changement pour vos écrans de smartphones et tablettes ? Et bien ça ne devrait plus tarder ! Paiements : le smartphone et la tablette sont-ils les caisses enregistreuses de demain ? Accueil > Actualité économique Par Vincent MIGNOT - Vendredi 27 décembre 2013 à 18h19 Analyse et décryptage - Mots-clés : BNP Paribas, Crédit Agricole, LCL / Crédit Lyonnais, Moyens de paiement, Téléphonie. Guide d'achat : 6 critères pour bien choisir sa tablette tactile Ce guide a pour but de vous sensibiliser aux différents éléments à regarder avant d’acheter une tablette tactile. Il est aussi destiné à ceux qui souhaitent simplement s’informer sur ce produit high tech. Normalement, et en rajoutant le critère de votre prix, vous devriez être armé pour vous dépatouiller dans la jungle des tablettes disponibles. (Dernière mise à jour 12 novembre 2015)

Samsung : des écrans en 4K en 2015 et pliables en 2016 Samsung a présenté sa feuille de route en matière de technologies d’écran. Dans la lignée du Galaxy Round, le constructeur annonce qu’il devrait être capable de produire des écrans pliables à partir de 2016. Pour les écrans traditionnels, le constructeur a indiqué que les dalles tactiles devraient se doter de la 2K et la 4K. Les écrans incurvés sont décidément très en vogue ces temps-ci. Test : Nexus 9, une tablette ultrarapide, mais vite essoufflée 01net. le 03/11/14 à 19h00 Google a présenté le 15 octobre deux nouveaux représentants de sa gamme d’appareils maison Nexus. Un smartphone géant équipé d’un écran de 6 pouces, le Nexus 6, et une tablette de 8,9 pouces, la Nexus 9.

Ara : le smartphone modulaire de Google se précisera dès avril La date est fixée : ce sera les 15 et 16 avril 2014. Pour assurer le battage autour de son projet Ara, Google mise sur une conférence à destination des développeurs. Il faut dire que le projet risque d'en intéresser plus d'un. La conférence, annoncée par Google ATAP (le même labo en charge du projet Tango) sur Google+, est aussi l'occasion d'en savoir plus. Le projet est remarquable à plus d'un titre.

Related: