background preloader

Orange - Digital Society Forum

Related:  Projet Pédagogique NumériquePensée complexe et numérique

Market intelligence The Official Definition of Market Intelligence [2] by Father of Market Intelligence...Prof. Dr. Thomas Fletcher Grooms Market Intelligence (MKI) is gathered through internal analysis, competition analysis, and market analysis about the total environment forming a broad spectrum of assembled knowledge, which is then used for developing scenarios so that timely reporting of vital foreknowledge for future planning in the areas of strategic, tactical, and counter-intelligence decision-making can be applied operationally and strategically in respect to the whole organization’s strategic interest for the whole market (Grooms 1988). "Establishing the Foundation for Market Intelligence" 1998, 416 pages, UMI: LD 03809, Volume 23, Issue 03R US Library of Congress ISBN TX 4-731-787. The structure of the Model of Market Intelligence is a double helix that can usurp to make copies of itself in other dimensions and realities to reveal an ever infinity of knowledge and forecasts. Jump up ^ Cornish, S.

Le numérique au service de la réussite des élèves Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche, se réjouit de la publication, jeudi 21 janvier, de deux notes d'information de la Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP). Ces enquêtes confirment en effet que le numérique contribue à la réussite de tous les élèves : Les collèges connectés : une utilisation plus fréquente des outils numériques par les élèves, associée à une évolution des pratiques pédagogiques des enseignants Depuis 2013, début de l'expérimentation dans les collèges connectés, la proportion d'enseignants qui font utiliser les outils numériques par leurs élèves est plus développée qu'ailleurs. Il apparaît que dans toutes les disciplines, les élèves qui utilisent les outils numériques sont plus souvent engagés dans des activités de différenciation pédagogique. Le dispositif D'COL dans les collèges de l'éducation prioritaire aide principalement les élèves les plus faibles

Ce que le numérique peut en éducation Publiée par Canopé et sa délégation Éducation et société, la revue Diversité nous propose pour son numéro 185 un dossier où l’on peut lire de nombreuses contributions qui interrogent les relations souvent complexes entre le numérique et l’éducation, avec une ouverture hors des sentiers de l’école qui est la bienvenue, dans la partie « Le numérique pour la réussite et l’insertion des jeunes », peut-être la plus originale du dossier. Nous ne pouvons qu’être d’accord avec cette affirmation d’Emmanuel Davidenkoff : « Ce n’est pas la question du numérique qui se pose, mais celle du pédagogique. » Elle pourrait servir de sous-titre au dossier, car c’est un leitmotiv de plusieurs contributeurs : les questions techniques, de matériel, de logiciels sont finalement secondaires, et à l’heure où 83 % de la population française est connectée (contre 36 % en 2004), on ne peut plus raisonnablement parler de « fracture numérique » comme il y a dix ans, nous rappelle Pascal Plantard.

Contre l'hypothèse de la « fin de la vie privée » 1La question de savoir si nos sociétés connaissent une érosion progressive de la vie privée est au cœur des conflits politiques et des débats intellectuels des dernières années. Face à l’essor de l’informatique ubiquitaire et des big data, des grandes plateformes du Web social et des dispositifs mobiles, l’opinion publique oscille entre postures apocalyptiques et enthousiasmes parfois calculés à l’annonce de la « fin de la vie privée » [Arthur 2012]. Quoique largement hypothétique, ce processus ouvre la voie à des abus tout autant de la part d'entreprises privées que des pouvoirs étatiques. De la découverte d’Échelon (2000) à l’affaire PRISM (2013), la mise en place d’un vaste complexe militaro-informatique, collectant des données personnelles de milliards d’utilisateurs de dispositifs numériques, ne fait plus de doute. 4Comme sur le lieu d'un crime, il vaut toujours la peine de revenir sur le moment où un mensonge a été prononcé en public. 1 M. [Elaboration de l'auteur.

solidarité numérique Le numérique est présent partout dans notre vie quotidienne, dans notre vie privée mais aussi dans notre vie professionnelle. Il est donc important que la Fondation permette à tous d’accéder au numérique et c’est un des objectifs que nous cherchons à atteindre en France et dans tous les pays. La Fondation privilégie dans son approche deux aspects qui sont pour nous importants : tout d’abord la situation des femmes et aussi l’introduction du numérique qui peut être un magnifique levier pour les programmes éducation et santé.le deuxième aspect qui est aussi important et c’est pour cela que le numérique prendra de plus en plus de place dans nos actions, c’est qu’il peut être un magnifique levier dans le domaine éducatif. Donc beaucoup de projets peuvent être améliorés, renforcés, et aller plus vite grâce au numérique. Cet aspect de maîtrise des outils numériques est important pour l’insertion professionnelle. chiffres clés actualités

PARTHENAY, ville numérique de référence Grâce aux 12 espaces numérisés thématisés et animés, répartis sur l’ensemble de la communauté de communes de Parthenay, les habitants ont la possibilité de s’approprier les nouvelles technologies de l’Internet, dans de bonnes conditions. En s’appuyant sur le programme d’orientation stratégique, « Parthenay, Ville numérique », élaboré en 2002, Parthenay valorise son expérience et son savoir-faire en créant de nouveaux services adaptés au contexte local dans une logique de développement économique et d’aménagement du territoire. La Communauté de Communes de Parthenay propose de nouvelles approches de l’Internet dans les domaines de la formation continue et de l’e-administration, où la collectivité fait figure de leader national. Des savoir-faire transférables à d'autres territoires Parthenay, qui bénéficie d’une longueur d’avance et d’expérience, est maintenant en mesure de modéliser ses savoir-faire transférables à d’autres territoires. Les chiffres année 2003

Le choix du numérique : un devoir et une opportunité pour l’Ecole Le Conseil national du numérique (CNNum) a lancé en juin 2011 une réflexion sur la place du numérique à l’Ecole et sur les conditions de son développement. Le groupe de travail qu’il a constitué a auditionné plus de 50 personnalités du monde de l’éducation, de l’édition et du numérique. Le CNNum présente aujourd’hui ses recommandations sur ce sujet central pour la société. Près de 100 000 écoliers sortent tous les ans du CM2 sans maîtriser les compétences de bases. Le potentiel offert par le numérique reste encore très peu exploité, comparé à tous les autres champs de l’activité humaine, alors qu’il pourrait être un puissant facteur d’amélioration des processus pédagogiques et de l’organisation du système éducatif. Quelques chiffres le démontrent : L’acquisition d’une culture du numérique et la maîtrise de ses outils sont aujourd’hui nécessaires à une insertion réussie dans la société et la vie active, qui est l’une des missions premières de l’Ecole Une gouvernance régionale plus adaptée

Automates Intelligents: Les technologies numériques comme prothèses à notre cerveau ? par Christophe Jacquemin Nous nous connectons à Internet... nous surfons de pages en pages par des liens qui nous promènent ici et là, et pendant ce temps nous sommes aussi bombardés de messages, d'alertes nous signifiant qu'un mail vient de nous arriver et, via flux RSS, qu'un blog ou site a été mis à jour. Que se passe-t-il alors dans notre esprit ? En quoi cet environnement électronique change-t-il notre état mental, voire notre comportement social ? Ces outils modifient-ils notre cerveau ? Bientôt, serons-nous encore capables de nous concentrer plus de quelques minutes sur un texte. Autre question à ajouter à toutes ces questions : doit-on considérer toutes ces interrogations comme pertinentes quand on sait qu'au cours des âges l'homme s'est constamment créé de nouvelles façons de penser. Lecture fragmentée ? Relevons cependant que diverses études détruisent ce mythe du "multitâche". Internet, un impact sur la façon dont on mémorise l'information dans notre cerveau ?

How Google Does Fundamental Research Without a Separate Research Lab Research vice presidents at some computing giants, such as Microsoft and IBM, rule over divisions housed in dedicated facilities carefully insulated from the rat race of the main businesses. In contrast, Google’s research boss, Alfred Spector, has a small core team and no department or building to call his own. He spends most of his time roaming the open plan, novelty strewn offices of Google’s product divisions, where the vast majority of its fundamental research takes place. Groups working on Android or data centers are tasked with pushing the boundaries of computer science while simultaneously running Google’s day-to-day business operations. “There doesn’t need to be a protective shell around our researchers where they think great thoughts,” says Spector. Alan MacCormack, an adjunct professor at Harvard Business School who studies innovation and product development in the technology sector, says Google’s approach to research helps it deal with a conundrum facing many large companies.

Orange confirme son engagement en faveur de l’inclusion par le digital en soutenant le projet de Renaissance Numérique Les salariés-bénévoles de ces entreprises pourront ainsi former des associations et leurs bénéficiaires aux usages numériques fondamentaux (recherche d'emploi en ligne, création d'une boîte mail, inscription sur les réseaux sociaux, etc.) A cette occasion, un site web est lancé pour permettre aux entreprises et aux associations d'entrer directement en contact entre elles www.solidaritenumerique.fr pour assurer la liaison et l'organisation de l'atelier de formation. Le projet est également soutenu par l’AMF*. Orange réaffirme aujourd’hui un engagement fort autour de la solidarité numérique qu’elle a déjà pris, puisqu’au sein de l’entreprise plus de 2 500 salariés bénévoles en France ont animé près de 3 000 ateliers numériques depuis 2010. La Fondation Orange soutient chaque année, via des appels à projets, une trentaine de projets associatifs autour du numérique. * Association des Maires de France

Sa biographie localisation Paris, France statut contributeur, animateur du projet description Thierry Taboy est responsable des enjeux sociaux et sociétaux à la direction Responsabilité Sociale d'Entreprise, du Groupe France Télécom-Orange. commentaires Aucun commentaire publié. s'inscrire et participer Inscrivez vous sur le Digital Society Forum pour commenter et réagir sur les articles et être informé des événements à venir s'inscrire 25 vidéos pour comprendre la culture numérique aujourd’hui Dans le cadre d’un projet de formations internes pour son personnel réunies sous l’appellation Digital Academy, le groupe d’assurance Allianz a conçu des vidéos d’animation sur la culture numérique au sens large et utilitaire. Ces web-séries à épisodes ultra-courts (format de moins 3 minutes chacune) proposent d’aborder des termes, des outils, des concepts, des services en ligne avec un ton humoristique permettent à des novices de mieux comprendre ce qu’est le numérique aujourd’hui. L’ensemble des vidéos sont rassemblées sur la chaîne YouTube Allianz France sous la forme de 4 playlists : Internet (8 vidéos) Les réseaux sociaux (7 vidéos) La communication digitale (4 vidéos) Nouvelles tendances digitales (6 vidéos) (Via Skoden) Licence : Contrat spécifique : merci de prendre contactGéographie : France Tags: culture numerique, lexique, reseau social, video

Apprendre/désapprendre. Sur la ligne de crête des apprentissages numériques Dossier13/12/2013 Pour qui s’intéresse, comme le fait le Digital Society Forum, aux relations entre les technologies et nos sociétés, la question de l’apprentissage est un vrai cas d’école. Dans ce domaine comme dans tant d’autres, il suffit de chercher à mesurer l’effet des technologies sur les performances scolaires pour ne rien trouver. En elles-mêmes, les Technologies de l'Information et de la Communication pour l'Enseignement (TICE) ne sont causes de rien, ne rendent pas les enseignants plus pédagogues, les enseignés plus performants ou la société plus savante. Numérisation du tableau blanc, du cartable, du manuel scolaire, des exercices, de la relation avec l’enseignant ou des échanges entre apprenants, il ne suffit pas de substituer, pièce par pièce, un dispositif numérique à un outillage analogique pour que, comme par magie, les apprentissages s’améliorent, les inégalités devant l’éducation s’évaporent ou que les capacités créatives se développent. Regarder ailleurs Qu’apprendre ?

Related: