background preloader

Mémorial de la Shoah

Mémorial de la Shoah
Le 7 avril 1994 au matin, le génocide des Tutsi au Rwanda débutait à Kigali et allait faire en trois mois plus d'un millions de victimes. Cette date a depuis été désignée par l'ONU Journée internationale de réflexion sur le génocide de 1994 au Rwanda et permet chaque année de se souvenir pour être capable de continuer à agir. En 1994, alors que la France commémorait le 50ème anniversaire des sombres épisodes de la Seconde guerre mondiale, comme la rafle des enfants d'Izieu le 6 avril 1944, et que le "plus jamais ça" résonnait dans tous les esprits, un nouveau génocide débutait au Rwanda. Tout ce qui est mort comme fait, est vivant comme enseignement écrivait Victor Hugo. Notre devoir de mémoire est plus que jamais au coeur du présent et de l'avenir. En savoir plus

http://www.memorialdelashoah.org/index.php/fr/

Related:  DéportationThème 3 : 2nd guerre mondiale une guerre d'anéantissementTroisièmeEnseignementMémoire des génocides

MathExpo.org - MathExpo.FrHomePage Depuis 5 ans, cette exposition très interactive propose de montrer aux visiteurs que les mathématiques sont : intéressantes, étonnantes et utiles, accessibles à tous, très présentes dans la vie quotidienne, qu'elles débouchent sur de nombreux métiers, et qu'elles jouent un rôle primordial dans la culture, le développement et le progrès. Trois exemplaires sont en circulation : => un était en Corée jusqu'en octobre 2010, => le 2d au Burkina Faso d’avril à juin, après le Bénin et le Sénégal (Emf2oo9), => le 3ème en Espagne à Cordoue en septembre-octobre pour le XIII congrès de la CEAM Thales. Nouveautés 2010 Expositions virtuelles interactives Sur => www.Experiencing Maths.org vous trouverez des expériences interactives inspirées de l'exposition et réalisées à la demande de l'UNESCO pour les enseignants du secondaire, en particulier dans les pays du Sud . Largement diffusé cette année au Chili et à Cordoue.

Des fonds de cartes - Histoire-géographie - éduscol SIENE enseigner avec le numérique Service d'Information sur l'Édition Numérique Éducative Portail national éduscol : Histoire-géographie Champ de recherche Bureau du Conseiller spécial pour la prévention du génocide Nouvel outil Quoi de neuf Déclaration du Conseiller spécial du Secrétaire général pour la prévention du génocide, M. Adama Dieng, et de la Conseillère spéciale pour ​​la responsabilité de protéger, Mme Jennifer Welsh, sur la montée de l'islamophobie et des manifestations d'intolérance (14 décembre 2015) Déclaration de M.

La Shoah Enseigner la Shoah est « une mission pédagogique exaltante et féconde, qui s’inscrit dans une démarche résolument citoyenne » (Serge Klarsfeld). L’enseignement de la Shoah à l’école permet d’assurer le devoir de mémoire à travers le savoir historique et la connaissance précise de son Histoire. En plus de la dimension historique, cet enseignement possède une dimension civique offrant aux élèves des éléments de réflexion et de culture afin de pouvoir refuser, demain, toutes formes de racisme et de discrimination. Comme l’a dit l’inspecteur général Dominique Borne lors d’une interview en 2000 pour Le Nouvel Observateur : "L'histoire dérange et guérit tout à la fois. Elle est thérapie ; elle guérit les conflits de mémoire… La finalité de l'enseignement de l'histoire n'est pas morale, elle est civique. La défense des valeurs démocratiques des droits de l'homme ne concerne pas que la seule 2ème guerre mondiale, mais tout enseignement de l'histoire".

Déportés de France Rechercher un déporté Rechercher une liste de départ Le projet Le projet du Livre-Mémorial a été lancé par la Fondation pour la Mémoire de la Déportation à la suite du constat, lors des célébrations du 50ème anniversaire de la Libération des camps en 1995, de l’absence de données numériques fiables concernant le nombre de déportés partis de France, arrêtés par mesure de répression. Dès septembre 1996, une équipe de jeunes chercheurs, étudiants en Histoire à l’université de Caen Basse-Normandie pour la plupart, est installée, avec l’accord du Secrétariat d’Etat aux Anciens Combattants, dans les locaux du Bureau des archives du monde combattant à Caen. Un double objectif lui est confié :

Math Index Imprimez votre feuille de score à compléter pour chaque exercice. Faites le test de positionnement seul, sans aucune aide et sans calculatrice. N'oubliez pas que le jour de l'examen vous serez seul face à votre copie ! Analysez votre score Très important : pour obtenir l'examen, il ne faut pas obtenir 20/20 de moyenne!! Histoire - ressources par périodes - Histoire-géographie - éduscol SIENE enseigner avec le numérique Service d'Information sur l'Édition Numérique Éducative Portail national éduscol : Histoire-géographie Champ de recherche Les deux albums d'Auschwitz Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Conception Olivier Martzloff, Cyril Roy, Vianney Sicard, David Tessier

Fondation pour la Mémoire de la Déportation La Fondation pour la Mémoire de la Déportation, est la plus ancienne des Fondations de mémoire issue de la Seconde guerre mondiale. Elle s’est voulue, dès sa création, en 1990, comme le souhaitaient ses fondateurs, représentative des différents courants historiques de la déportation et donc porteuse de plusieurs mémoires. La composition de son Conseil d’administration traduit cette volonté puisqu’il est constitué de déportés dits de répression (résistants, otages, communistes, syndicalistes, militaires etc.) et de déportés dits de persécution, (parce que juifs selon les critères établis par le régime de l’Etat français de Vichy et les nazis). En outre le dosage équilibré des sensibilités politiques de ses administrateurs favorise l’expression des différents courants de pensée qui ont animé la résistance et l’opposition au nazisme et à l’Etat français de Vichy, puis alimenté la mémoire de l’après guerre. ■ LA DEPORTATION PARTIE DE FRANCE : 165 000 déportés

Related:  La seconde guerre mondialeMusées France 1