background preloader

Mesure de la lumière, balance des blancs - cours pour apprendre les bases de la photo

La mesure de la lumière Cours sur la balance des blancs et les méthodes de mesure de la lumière : principe général et implications pour l'exposition. © Guillaume Fürst, 2010 Nikon D90 ; focale : 127 mm ; ouverture : f/8 ; vitesse : 1/500 s. ; ISO : 200 1. Explications sur les bases de la mesure de la lumière Dans cette section, nous aborderons deux notions principales : - la balance des blancs (définition/mesure du point blanc de l'image) - les modes de mesure de la lumière pour l'exposition (définition/mesure du point gris moyen de l'image) La balance des blancs La balance des blancs renvoie à un réglage que notre oeil fait automatiquement : que le blanc apparaisse comme vraiment blanc (et pas teinté de bleu ou de rouge) dans n'importe quelles conditions d'éclairage. Figure 1. L'importance d'une bonne balance des blancs est donc d'obtenir des couleurs qui soient fidèles à la réalité (en général, car rien n'empêche de détourner la balance des blancs pour avoir des couleurs inhabituelles). Related:  Lumière : sensibilité ouverture vitessePhotosqueenmum

exposition, gestion de la luminosité - cours pour apprendre les bases de la photo L'exposition & la quantité de lumière Cours sur l'exposition en photographie, les paramètres (vitesse, ouverture, iso) à prendre en compte pour une photo bien exposée. © Guillaume Fürst , 2010 Nikon D90 ; focale : 18 mm ; ouverture : f/8 ; vitesse : 1/80 s. ; ISO : 200 1. Explications sur les bases de l'exposition L'exposition est, avec la composition et la gestion de la lumière , une notion fondamentale en photographie. Sur cette page nous présenterons le principe général de l'exposition, ainsi qu'une vue d'ensemble des paramètres qui lui sont associés : vitesse , ouverture , sensibilité . Avant de nous pencher sur la manière d'obtenir une photo correctement exposée, voyons déjà ce que signifie "une photo correctement exposé". la vitesse de l'obturateur . Enfin, il existe un troisième paramètre qui a une influence sur l'exposition : la sensibilité du film ou du capteur . (pour lire la vidéo, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis sur "play") Retour en haut de page 2. Figure 1. 3.

L’ouverture Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui répond aux 5 problèmes courants des débutants : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement !Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! 🙂 A la suite de l’article sur l’exposition, comme promis, il y aura un article sur chaque « angle » du triangle de l’exposition. Je commencerai donc par l’ouverture : ce n’est pas le plus facile à appréhender parmi ces éléments, mais une fois que vous aurez compris cette partie, le reste vous paraîtra plus facile. Note : plus récemment, j’ai réalisé une vidéo courte pour vous expliquer l’ouverture. Comme ça va sans dire mais que ça va toujours mieux en le disant, un rapide rappel. L’ouverture se mesure en « nombre f« . plus le nombre f est grand, plus l’ouverture est petiteplus le nombre f est petit, plus l’ouverture est grande C’est contre-intuitif, mais c’est comme ça ! Le mode manuel (M) En quoi cela nous concerne-t-il ?

Comment réussir ses super- photos d’intérieur Sous-titre: comment éviter les photos à dominante jaune… Vous allez me dire: quel est l’intérêt de parler de cela maintenant: les beaux jours arrivent et justement c’est l’occasion de sortir pour photographier ! Mais qui sait quand vous lirez cet article on sera peut-être de nouveau en hiver… J’ai une amie à qui je disais récemment je ne sais pas trop comment m’y prendre pour communiquer… je voulais dire: faire des communications pour promouvoir mon site Mes-photos-se-livrent. Elle me répond: des sujets de communication? Après ce long préambule j’en viens directement au point qui est déterminant pour réussir vos photos en intérieur: la gestion de la lumière. Pourquoi le syndrome de la photo jaune ? Vous l’ignoriez peut-être, mais la lumière possède une couleur. Or, la lumière des ampoules a une température d’environ 2400 à 4200 K°, selon le type d’ampoules. C’est donc pour cela que les photos en intérieur ont une fâcheuse tendance à prendre une dominante jaune, les bougresses !! Conclusion

Comment corriger ou modifier la balance des blancs 1EmailPartager En retouche photo, la balance des blancs est l’un des premiers éléments à analyser et, le cas échéant, à corriger. Après avoir vu comment effectuer cette manipulation, nous allons également voir comment l’utiliser pour changer l’atmosphère d’une photo. Mais, avant de commencer, voyons ce qu’est la balance des blancs : La balance des blancs permet, sur un appareil photographique numérique ou un caméscope, d’étalonner le capteur et de corriger la dominante de couleur en fonction de l’éclairage ambiant (Wikipedia). En effet, les sources lumineuses (halogène, soleil, temps nuageux…) n’ayant pas la même température de couleur, votre appareil photo numérique va tenir compte de cette température de manière à corriger numériquement les couleurs. Votre appareil possède également des réglages automatiques prédéfinis comme par exemple « lumière du jour », « temps nuageux » ou encore « éclairage Tunsgtène ». Correction de la balance des blancs avec Photoshop Elements : WordPress:

L’ouverture optimale : améliorez la netteté de vos images Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui répond aux 5 problèmes courants des débutants : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement !Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! Je vais aborder une notion peu connue des débutants, et que les anglophones appellent «sweet spot», que j’ai bassement traduit par « ouverture optimale ». Je l’avais déjà évoqué dans les 5 astuces pour rendre pour améliorer la netteté de vos images, mais je pense que ça mérite un article à part entière pour vous montrer la preuve par l’exemple Le «sweet spot», ou ouverture optimale, c’est tout simplement l’ouverture à laquelle votre optique produit la meilleure netteté, le meilleur piqué. Pour que vous compreniez mieux ce que je veux dire, j’ai fait des tests avec mon cher 50mm f/1.8. J’ai utilisé un bouquin pour l’exemple : la netteté des caractères se voit bien. Et n'oubliez pas de partager l'article ! Recherches utilisées :

La lumière et l'exposition en photographie : bien exposer ses photos pour bien capter la lumière Qu'est-ce que l'exposition ? Même dans des conditions de lumière plus banales, il est important de connaître quelques trucs qui vous permettront de restituer au mieux une scène, sans voir trop de surprises du style « ciel complètement grillé » ou encore « photo toute noire » ! Une photo sous-exposée Une photo sur-exposée Capturer la lumière : comment ça marche, au juste ? Avant toute chose, un petit point sur le fonctionnement de l'appareil photo (qu'il soit numérique ou argentique par ailleurs) : La lumière pénètre dans l'appareil via l'objectif.Le photographe appuie sur le déclencheur : on laisse cette lumière arriver jusqu'au capteur (ou la pellicule). Un constat simple (et très important) : plus on laisse de lumière entrer et arriver au capteur, plus la photo sera claire. Le temps d'exposition Le principe est donc très simple : plus on laisse de temps à la lumière pour entrer, plus la quantité de lumière est grande, plus la photo est claire. L'ouverture du diaphragme Pour aller plus loin…

La photographie DRI, une alternative au HDR Cet article a été écrit par Alexandre Félix, un jeune photographe, aujourd’hui invité sur mon blog. Si vous êtes photographe ou blogueur et que vous souhaitez aussi écrire ici, n’hésitez pas à me contacter![divider_line] L’œil humain ajuste naturellement l’exposition de notre vue aussi bien au premier plan, qu’au second. L’appareil photo, lui a du mal avec une seule photo à exposer correctement le ciel et l’avant plan surtout dans des moments de lumières contrastées (lever ou coucher de soleil). Une technique photographique permet de résoudre ce problème, c’est le DRI. Différence en HDR et DRI ? Le Dynamic Range Imaging, est une technique photographique cousine du HDR. L’image numérique classique est codée sur 256 valeurs (entre 0 et 255) sur chaque plan rouge, vert et bleu, c’est-à-dire avec 24 bits par pixel (3 × 8 bits). Avec une image DRI, les lumières sont équilibrées sur toutes les zones de votre photo, pas de zones surexposées ou sous exposées. Dans la pratique. Sur Flickr Chez Dgrin

10 règles de composition à connaitre absolument Vos photos sont nettes et correctement exposées mais vous sentez qu’il manque quelque chose pour qu’elles soient uniques. Et si vous vous penchiez sur la composition de vos images ? Si vous n’avez jamais entendu parler de cette notion, la composition se définit comme l’organisation des éléments à l’intérieur du cadre. La composition est parfois négligée par certains photographes alors que c’est un paramètre déterminant : une photo réussie est bien souvent une photo avec une composition soignée ! Même s’il existe de multiples façons de composer un photo, il est intéressant de s’appuyer sur certains principes ou règles de composition. Quand vous serez familier avec ces règles, vous serez surpris de voir à quel point la plupart d’entre elles sont universelles. Dans cet article, je vous présente les principales règles de composition à connaître pour donner de la force à vos photos. 1. Imaginez que le cadre est divisé en 9 segments égaux par 2 lignes verticales et 2 lignes horizontales. 2.

L’exposition Bienvenue sur Apprendre la Photo !Si vous êtes nouveau ici, vous voudrez sans doute lire mon guide qui répond aux 5 problèmes courants des débutants : Cliquez ici pour télécharger le guide gratuitement !Merci de votre visite, et à bientôt sur Apprendre la Photo ! 🙂 L’exposition est un paramètre technique important dans la réussite (ou non) d’une photo. Note : plus récemment, j’ai réalisé une vidéo courte pour vous expliquer l’exposition. Nous avons donc dit que l’exposition était l’action du rayonnement lumineux. Une photo sur-exposée est une photo où trop de lumière a été captée : elle est « trop claire« . La même photo avec une exposition normale donnera ceci : Attention, j’ai bien dit « normale » et pas « correcte« . Vous l’aurez remarqué, en mode automatique (ne vous cachez pas, on a tous utilisé ce mode !) Sans rentrer dans trop de détails techniques, l’appareil possède des capteurs pour mesurer la luminosité de l’image. L’exposition est influencée par 3 paramètres : La fenêtre

MP #21 : Le couple vitesse / ouverture Suite à notre MP sur l’ouverture puis celui sur la vitesse d’obturation, il est temps de voir comment ces deux paramètres clefs fonctionnent ensemble dans votre boîtier. Parlons d’abord de la théorie. On a vu ensemble que plus l’ouverture est importante, plus la quantité de lumière qui pénètre dans le capteur est importante, et inversement. De même, plus la vitesse d’obturation est lente, plus la lumière entre, et inversement. Qu’en est-il dans la pratique ? D’abord, il est évident que votre appareil peut tout gérer pour vous. priorité ouverture : vous choisissez l’ouverture vous même et laissez l’appareil régler la vitesse en fonction. ISO 1600, 180mm, 1/13 et f/5,3 (priorité ouverture pour une faible profondeur de champ) priorité vitesse : c’est vous qui réglez la vitesse et l’appareil adapte l’ouverture en fonction. ISO 1600, 300mm, 1/250 et f/5,6 (priorité vitesse pour éviter le flou) le mode manuel : les deux paramètres dépendent de vous et de la photo que vous cherchez à faire.

Related: