background preloader

Informatique de gestion

Informatique de gestion

Terminale SIG Vous trouverez, dans cette rubrique, diverses informations qui vous permettront de (mieux) connaître la spécialité Systèmes d'Information de Gestion du Baccalauréat STMG. Vous y trouverez en particulier : Les informations présentées sur cette page sont tirées des documents officiels publiés sur les sites Eduscol – www.eduscol.education.fr et Onisep. La structure du programme et sa mise en œuvre En classe de première, l’enseignement de sciences de gestion a permis une approche globale des systèmes d’information de gestion et une perception des enjeux liés aux usages des technologies de l’information et de la communication dans les organisations. Les élèves ont identifié les composantes des systèmes d’information, les acteurs et leurs rôles dans les processus de gestion et maîtrisent un premier niveau de mise en œuvre en matière de simulation et de modélisation de problèmes de gestion. Les thèmes du programme sont décrits en trois colonnes : Le document d'accompagnement pour la spécialité SIG

Audit-Gestion Contrainte légale, toute structure, privée ou publique, possède une comptabilité et doit le plus souvent certifier ses comptes (bilan). La comptabilité est souvent externalisée dans le cas des toutes petites structures. Avec la complexification législative grandissante, les entreprises sont de plus en plus en demande de services comptables. De son côté, le marché de l’audit et du conseil est dominé par de très grands cabinets, les « big four » (Ernst & Young, PricewaterhouseCoopers, KPMG et Deloitte) qui regroupent 25 300 consultants en 2012. Par ailleurs, environ 10 000 cabinets de conseil, la plupart de petite taille, proposent leur expertise en finance, fiscalité, management, stratégie d’entreprise, logistique… Cette activité représente le premier employeur des jeunes diplômés des grandes écoles de management (enquête CGE 2012). Enfin l’expertise comptable résiste bien aux crises économiques : 85 % des entreprises font appel à des experts-comptables.

Banque/Assurance/Finance Poids lourd de l’économie avec ses 450 banques différentes, la banque emploie près de 370 000 personnes. Et les jeunes sont les bienvenus : ils représentent deux tiers des 180 000 embauches en 5 ans. Depuis la crise financière de 2008, le secteur est en déclin (– 120 000 emplois dans le monde et – 7000 en France en 2012). Pourtant, en 2011, la banque a tout de même recruté 30 000 personnes, principalement en banque de détail. De très nombreux départs à la retraite sont prévus sur 2013 et 2014. Quels sont les profils recherchés ? Les 260 sociétés d’assurance regroupent plus de 147 500 personnes. Si les banques et les assurances sont désormais multicanaux (sur Internet, téléphone, smartphone, agences), les clients restent attachés à la relation en face à face avec leur conseiller en agence.

Commerce-distribution Si le public l’associe aux enseignes de la grande distribution (Auchan, Décathlon, Leroy-Merlin, etc.) et leurs 11 000 points de vente, ce secteur clé de l’économie est bien plus large : commerce entre entreprises, immobilier, commerce en ligne… Sur ses 3 millions de salariés, 2 travaillent dans le commerce de détail, et 1 million dans le commerce de gros (ou « B2B », commerce interentreprises). Des secteurs qui embauchent environ 120 000 commerciaux par an. Selon Pôle emploi, on recherche, en 2012, 30 000 vendeurs (en habillement, articles de luxe, sport, loisirs, culture), 26 000 employés libre-service et 26 000 ouvriers non qualifiés de l’emballage et manutentionnaires. Très féminisé, la grande distribution reste un vivier d’emplois avec ses 630 000 employés. Le commerce en ligne continue son expansion et compte 100 000 sites et 60 000 emplois en 2011.

Marketing-pub Le marketing et la publicité ont un objectif commun : séduire et fidéliser les consommateurs en créant des marques fortes. Très dépendants de l’activité économique, le marketing et la publicité sont vulnérables aux crises. Les professionnels du marketing exercent principalement dans les sièges sociaux des entreprises, mais aussi dans des cabinets de conseil et des instituts d’études et de sondage. La concurrence est vive entre les jeunes diplômés, à qui l’on demande souvent une première expérience dans la vente. La publicité offre de petits volumes de postes, principalement en agence. Des professionnels pour moitié âgés de moins de 35 ans. Les régies (presse, radio, télé) vendent les espaces publicitaires aux annonceurs, c’est-à-dire aux entreprises qui communiquent sur leurs produits. En marketing, et plus encore en publicité, la majorité des offres d’emploi se situe en Ile-de-France.

Administration – Gestion des ressources humaines Gérer une organisation publique ou privée, appliquer les dispositions législatives et réglementaires en vigueur… les missions varient selon le lieu de travail et les contacts avec les autres personnels sont nombreux. Un secteur dans lequel les qualités relationnelles : sens de l’écoute, diplomatie, patience et la maîtrise des outils bureautiques sont importantes. Les PME sont friandes d’assistants au profil polyvalent. Dans un service de ressources humaines, il gère la paie et les carrières, organise les recrutements ou le plan de formation. Les fonctions administratives s’exercent aussi bien dans les entreprises que dans la fonction publique ou on trouve aussi quelques métiers spécifiques (attaché d’administration, inspecteur des impôts…). À noter : dans la fonction publique territoriale, les candidats reçus ne sont pas affectés sur un poste, ce sont eux qui démarchent les collectivités territoriales pour trouver un emploi.

Jeux sérieux en vrac pour l’éducation à l’orientation et la découverte professionnelle De nombreux jeux sérieux sont utilisés par des entreprises pour communiquer sur leur identité ou les services et produits qu’elles proposent. Dans ces jeux sérieux, ce sont souvent des métiers qui sont présentés. Certains jeux sérieux sont également utilisés pour la formation professionnelle et s’appliquent à sensibiliser de futurs candidats ou des employés en formation aux exigences d’un métier particulier. D’autres encore, dans un registre de communication et de sensibilisation, permettent de découvrir des branches industrielles entières. Enfin certains ont pour but affiché l’éducation à l’orientation et la découverte professionnelle. Les jeux spécifiques pour l’éducation à l’orientation et découverte professionnelle sont peu nombreux mais de qualité. On commencera ce compte-rendu de veille brute par le jeu Tapis Rouge qui présente les différents métiers, peu connus et encore en émergence et en définition, des filières Technologies de l’Information.

Pour quels métiers êtes-vous fait ? Test d'orientation gratuit Poursuite d'études après un bac STMG Le B.T.S (brevet de technicien supérieur) se prépare en 2 ans après le bac, en lycée ou en école privée (admission sur dossier). Cette formation associe enseignement professionnel, cours théoriques et stages, et visent l’accès à la vie active ou la poursuite d’études. Retrouver l'ensemble des débouchés post bac dans le guide des admissions post bac 2011. Faire un BTS après un bac STMG : Liste des formations BTS conseillées en fonction de votre spécialité en STMG : Spécialité “communication et gestion des ressources humaines” : BTS animation et gestion touristiques localesBTS assistant de gestion de P.M.E. Spécialité “comptabilité et finance d’entreprise” : BTS assistant de gestion de P.M.E. Spécialité “mercatique” : Spécialité “gestion des systèmes d’information” : BTS informatique de gestion : option B administrateur de réseaux locaux d’entreprise - option A développeur d’applications… Faire un DUT après un bac STMG : Faire une prépa après un bac STMG : Faire ses études à la fac après un bac STMG :

Related: