background preloader

Rapport « Citoyens d’une société numérique - Accès, Littératie, Médiations, Pouvoir d’agir: pour une nouvelle politique d’inclusion »

Rapport « Citoyens d’une société numérique - Accès, Littératie, Médiations, Pouvoir d’agir: pour une nouvelle politique d’inclusion »
Le Conseil National du Numérique a remis ses conclusions sur l’inclusion numérique à Fleur PELLERIN, ministre déléguée chargée des Petites et moyennes entreprises, de l’Innovation et de l’Économie numérique, le mardi 26 novembre lors des journées de l’AVICCA. Adopté par les membres du CNNum, le rapport intitulé « Citoyens d’une société numérique – Accès, Littératie, Médiations, Pouvoir d’agir: pour une nouvelle politique d’inclusion » s’appuie sur des concertations organisées tout au long du printemps et de l’été 2013. Ces rencontres contributives ont rassemblé environ 60 personnes : associations, élus, médiateurs, représentants d’entreprises, fédérations professionnelles, administrations, experts et chercheurs. Les travaux ont été portés par une dizaine de membres du CNNum, coordonnés par Valérie PEUGEOT, vice-présidente. A l’issue de ce travail, le CNNum a voté un rapport recommandant : Télécharger le Rapport: Le rapport est disponible en anglais / Available in english Presse: Related:  cybercitoyennetésites TICEpedagogie

Consocréation : l’illusion de compétence Le terme consocréation est un oxymore. Il décrit le lien indissociable entre la consommation de la création. Déjà fortement présents avant l’apparition d’Internet, les outils consocréatifs sont ceux qui proposent un encadrement technique à base de masques, de modèles ou de thèmes. L’utilisateur et ses destinataires s’en suffisent car ils estiment faire acte de création alors qu’ils consomment des fonctionnalités de « personnalisation ». Avec la généralisation des blogs puis des réseaux sociaux où il est possible de « créer » sa page sans programmation (d’ailleurs, le mot n’apparaît sur aucun dispositif socio-numérique), une illusion de compétence est fortement à l’œuvre. La pénétration dans les espaces publics et professionnels des dispositifs socio-numériques en ligne, comme Facebook, a généralisé des pratiques et des usages inédits. Facebook, LinkedIn, Tumblr, Ask et Racontr sont autant d’applications qui portent sur des segments thématiques connexes et le plus souvent juxtaposés.

Un petit tour des sites de l'innovation pédagogique dans le supérieur Les sites de publication par ordre alphabétique et en se limitant à celles et ceux qui concernent l’enseignement supérieur francophone Déjà 40 sites permettant une réutilisation de leur contenus par des droits d’usages élargis Adjectif, contributions sur les technologies de l’information et de la communication en éducation ; un site sous licence CC by nc sa. Apprendre 2.0, co-apprendre à apprendre durablement ! Apprendre avec un blog, un blog pour apprendre, blog de Jean-Paul Moiraud, PRCE Université Lyon3 - Faculté de droit ; 2006-2013 ; un site sous licence CC by nc sa. ApprentHist, l’atelier des apprentis historien-nes et archivistes de l’université de Lille ; un site sous licence CC by nc nd. La boite à outils des historiens, un blog tenu à quatre mains par Franziska et Émilien depuis 2009. Mathieu Cisel, le blog ; un site dédié aux publications de Matthieu Cisel ;un blog sous licence CC by sa. Ingénieurs sans frontières ; un site sous licence CC by sa. Les rencontres

Korben - Upgrade your mind Éducation numérique, la grande stagnation | Fabrice d'Almeida ÉDUCATION - Disons-le, notre pays est entré dans une grande stagnation en matière d'usage du numérique dans l'enseignement. Où que l'on tourne le regard, le même constat s'impose. Les équipements ont commencé à être déployés. Pourquoi ? Les raisons sont psychologiques autant qu'économiques. Plus fondamentalement, deux minorités actives se donnent la main pour que les choses n'évoluent que très lentement. L'automatisation, disent-ils, ferait des étudiants des perroquets, incapables de réfléchir. Face à ces résistances, il est temps que l'Etat et les partenaires sociaux aient une attitude volontariste. Il faut ensuite accorder une nouvelle vague de moyens pour faire avancer l'informatique dans les établissements scolaires et universitaires et placer les élèves en capacité de réel accès libre à ses ressources.

De bons travailleurs ces joueurs de MMORPG Pour les personnes ne jouant peu ou pas à des jeux vidéo, le loisir est perçu comme en étant un passif et qui est le contraire de la productivité. Appuyer sur des touches pour influencer le virtuel n'a si peu à voir avec le monde réel ou l'économie de performance. Conséquemment, ces gens ne peuvent comprendre que d'autres passent des dizaines d'heures sur des mondes imaginaires comme les MMORPG (Massively Multiplayer Online Role Playing Game- Jeu de rôle en ligne massivement multijoueur). Et pourtant, cette perception est plutôt erronée puisque, pour beaucoup de joueurs, ce type de jeu est justement un de ceux qui représentent le mieux le travail. Une métaphore du travail Le MMORPG peut être perçu par certains joueurs n'appréciant pas ce style comme un cadre de travail. En fait, les joueurs de ces jeux de rôle massif en ligne ont aussi une dimension sociale qui peut se comparer à ceux des collègues de travail. Apprendre à travailler avec le jeu Illustration : Razmarinka, shutterstock

Facepixelizer | Pixelate - Blur - Anonymize | Free Online Image Editor Doc TICE « Site des document@listes de l'académie de Besançon EMI : créer une carte postale sonore Depuis plusieurs années, nous formons une équipe pluridisciplinaire afin de monter un projet d’action culturelle, “Lettres à ma ville”. L’idée est d’amener les élèves à porter un regard neuf sur leur environnement proche. Vous pouvez retrouver le projet de cette année sur le site du Collège. La question a été en fin d’année du rassemblement et de la mise en forme des différents documents créés. La suite > Lecture intégrale et nuage de mots interactifs Cette séquence a pour but de faire lire aux élèves une oeuvre intégrale, Antigone de Jean Anouilh, et de leur faire rendre compte de leur lecture, en créant un nuage de mots illustrés au moyen de différents supports (son, texte, image, vidéo). La suite > Les Mangas au Centre de Documentation et d’Information : Listes et Pistes pédagogiques Il existe toute sorte de mangas. Cette grande diversité nous oblige à nous plonger dans ce monde foisonnant pour tenter d’en extraire des pépites. La suite > La suite >

Serge Tisseron Les écrans sont d’extraordinaires supports de divertissement et d’éducation… mais à condition de les découvrir au bon moment et dans de bonnes conditions. C’est pourquoi j’ai proposé en 2008 la règle « 3-6-9-12 »pour guider les parents sur ce chemin. Or depuis 2011, cette règle est relayée par l’AFPA qui la diffuse largement. C’est donc une étape importante dans notre effort de sensibiliser les parents à la nécessité de prévenir les abus et les mésusages des écrans. Mais que signifie au juste la règle « 3-6-9-12 » ? 1. 2. 3. 4. 5. Enfin, si la règle « 3-6-9-12 » est nécessaire, elle n’est pas suffisante à elle seule. Lien vers les recommandations complètes de l’AFPA :

Rencontres numériques Lundi 8 juin Une première journée où des acteurs de l'éducation, de la culture et des médias sont invités à nous faire part de leurs approches et de leurs réflexions sur les problématiques de l'éducation à l'image, aux médias et au numérique et à les illustrer avec des exemples d'actions qu'ils mènent ou accompagnent sur le terrain. Matinée (10h - 13h) En plénière dans la salle Henri Langlois : Animation : Florence Castera, consultante (A Faire, A Suivre...) Fiche Florence Castera Témoin chercheur : Hervé Le Crosnier, maître de conférence (Université de Caen Basse- Normandie) # Discours de bienvenue - Serge Toubiana, directeur général de la Cinémathèque française - Maryline Laplace, chef du Service de la coordination des politiques culturelles et de l'innovation du Ministère de la culture et de la communication # Cinémathèque Française : Bernard Benoliel, directeur de l'action culturelle et éducative & Xavier Jamet, responsable Internet Action culturelle et éducative & Ressources web Fiche ANAE

Le prêt numérique profite aux usagers, moins aux établissements Quelques semaines après les premières mises à disposition du prêt de livres numériques au sein des bibliothèques françaises, l'excitation générale est plus ou moins retombée. Un premier point d'étape a été fait par le MOTif, Observatoire du livre en Ile-de-France, sans que de véritables données chiffrées soient disponibles pour le moment. Bibook, à Grenoble Il s'agissait surtout, du côté du MOTif, de présenter l'offre aux professionnels intéressés, qu'ils soient bibliothécaires ou libraires. Car c'est bien la présence de ces derniers qui a d'abord été saluée au sein de l'offre PNB : l'association des libraires, qu'ils soient physiques ou numériques, avec l'offre de prêt numérique publique. Pour être plus précis, des possibilités de prêt simultané existent ailleurs en Europe (Allemagne, République tchèque, Slovénie, Suisse, Irlande), mais il est indéniable que les licences françaises sont parmi les plus permissives. Par ailleurs, les offres devraient se développer dans les mois à venir.

Vigilance et signalements sur l’application mobile GOSSIP Sensible aux signalements portés à sa connaissance par les organisations lycéennes sur l’application mobile GOSSIP, Najat Vallaud-Belkacem, ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche demande aux recteurs d’académie d’exercer, avec l’aide des chefs d’établissement des lycées et collèges, une extrême vigilance sur la teneur des messages qui seraient mis en ligne sur cette application et de signaler aux procureurs de la République, sur le fondement de l’article 40 du code de procédure pénale, tous propos injurieux ou diffamatoires proférés à l’encontre d’élèves ou de personnels. Bien que suspendue depuis plusieurs heures, la réouverture de cette application pourrait venir affecter un climat serein au sein des établissements. Alors que 700.000 élèves souffrent de harcèlement, la ministre considère la lutte contre le harcèlement scolaire comme l’une des priorités de son action. Tags : cyber-harcèlement, harcèlement

Éduveille | Autour des recherches en éducation et formation

Related: