background preloader

DroitJuridique.Fr - Droits - Droit du Travail - Les Obligations du Salarié

DroitJuridique.Fr - Droits - Droit du Travail - Les Obligations du Salarié
Notion et Intérêt Le respect de ses obligations est légal, mais il apparaît être également du bon sens. Le salarié a tout intérêt à respecter les termes de son contrat de travail, s'il veut conserver son emploi, conserver de bonnes relations avec son employeur et ne pas être sanctionné. Commentaire Le respect du contrat de travail Le salarié est tenu d'exécuter personnellement et consciencieusement le travail prévu au contrat. L'obligation de loyauté Le contrat de travail doit être exécuté de bonne foi. L'obligation de discrétion Le salarié est tenu de ne pas divulguer les informations confidentielles dont il a connaissance dans l'exercice de ses fonctions, ni à l'extérieur, ni à l'intérieur de l'entreprise. Les Sanctions Tout manquement volontaire du salarié à ses obligations peut donner lieu à une sanction disciplinaire pouvant aller jusqu'au licenciement. Related:  Chapitre 1 Le régime des salariés

Contrat de travail et obligations du salarié Le salarié doit exécuter personnellement et loyalement son contrat de travail. L’article L. 1222-1 du Code du travail, selon lequel « le contrat de travail est exécuté de bonne foi », s’applique non seulement à l’égard de l’employeur mais aussi à l’égard du salarié. Plus particulièrement, le salarié est tenu des obligations suivantes à l’égard de son employeur : Le salarié doit se tenir à la disposition de l’employeur. D’autres obligations peuvent être prévues par le contrat de travail, telles qu’une obligation de non-concurrence pendant une certaine période suivant la fin du contrat de travail, une clause de mobilité ou de dédit-formation.

LES PROFESSIONS Cette semaine nous avons aussi appris quelques professions en français et comment se forme le féminin irrégulier. Voici quelques documents et exercices que nous avons travaillés en cours et d’autres que vous pouvez faire à la maison: Autres exercices pour pratiquer à la maison: Vocabulaire et prononciation 1 Vocabulaire 2 Vocabulaire 3 Exercice 1 Exercice 2 Vidéo les professions: WordPress: J'aime chargement… LES PRINCIPAUX DEVOIRS ET OBLIGATIONS DU SALARIE - Avocat Lille Le salarié est tenu d’exécuter non seulement les obligations fixées par son contrat de travail, mais aussi celles résultant de dispositions légales. L’exécution consciencieuse du travail fourni par l’employeur est la principale obligation découlant du contrat de travail. Elle n’est en fait que la contrepartie du salaire versé par l’employeur au salarié. Cette exécution consciencieuse suppose que le salarié adopte un comportement de nature à éviter les erreurs ou négligences répétés. Le lien de subordination qui lie l’employeur au salarié impose à ce dernier de respecter la discipline et les directives de ses supérieurs hiérarchiques. Le salarié est, par ailleurs, redevable d’un devoir de loyauté. Ainsi, la clause de non-concurrence peut imposer au salarié à l’expiration de son contrat une interdiction d’exercer des activités professionnelles susceptibles de nuire à son ancien employeur. Le salarié peut éventuellement être tenu à une obligation de discrétion.

Travail, métiers, recherche d'emploi, CV, lettres de motivation Accepter En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent d'assurer le bon fonctionnement du site, de personnaliser les annonces et d'analyser le trafic. En savoir plus Cookie Consent plugin for the EU cookie law Fiches pédagogiques pour enseigner le français enseigner Le travail - Les pages pour apprendre Le travail - Les professions La recherche d'emploi Fiches pédagogiques Travail - Fiches pédagogiques › Parler du travail - Professions, métiers Travail - Fiches pédagogiques › Recherche d'emploi Parler de ses études Écrire une lettre formelle Le Point du FLE AccueilÀ propos © Le Point du FLE :: Apprendre et enseigner le français ... et les langues :: Tous droits réservés

Les clauses d'objectifs | Avocat droit des affaires - Cabinet Bensussan Imprimer cette fiche pratique Définition Le contrat de travail d’un salarié peut contenir une clause fixant des objectifs à atteindre. Elle permet ainsi de donner à l’employeur une base contractuelle précise à l’appréciation des résultats. Ces objectifs peuvent être fixés soit unilatéralement (et ce, dans le cadre du pouvoir de direction de l’employeur), soit par le contrat de travail. Intérêt Pour l’employeur, elles permettent d’orienter la prestation du salarié vers un rendement optimal, de déterminer ce que l’employeur attend du salarié, soit un objectif quantitatif/qualitatif minimum à réaliser permettant ainsi, de caractériser une insuffisance professionnelle. Pour le salarié, elles le stimulent parce qu’elles peuvent lui permettre d’augmenter la partie variable de sa rémunération. Dans le premier cas, lorsque la fixation d’objectifs a un impact sur la rémunération contractuelle, ils doivent obligatoirement y figurer par un avenant au contrat de travail. Calculs Ainsi, le CP appréciera :

Les droits et obligations du salarié Le contrat de travail C’est l’élément clé de votre relation avec votre employeur. Lisez-le attentivement avant de le signer. Vos droits, vos obligations Les horaires Si vous êtes dans une entreprise qui pratique l’horaire collectif, tout le monde doit travailler aux mêmes horaires. Si vous travaillez dans une entreprise ayant mis en place un système à horaire variable ou individualisé, vous choisissez vos heures d’arrivée et de départ, vous pouvez aussi allonger ou au contraire raccourcir au maximum votre pause à midi. Les règles concernant les horaires vous sont expliquées à votre arrivée dans l'entreprise par le service des ressources humaines. La période d’essai Elle permet à l’employeur comme au salarié de vérifier pendant une certaine durée que le travail se déroule dans des conditions satisfaisantes. Elle peut être rompue à l'initiative de l'employeur comme du salarié et ils n'ont pas l'obligation de motiver leurs raisons. Les congés Les heures supplémentaires La couverture sociale

Les clauses d'objectifs La clause d'objectifs (ou de quotas ou de résultats) a pour objet de fixer au salarié un objectif à atteindre. Elle peut concerner tous les salariés. Mais elle est surtout utilisée pour les VRP et les salariés dont l'activité est commerciale. Généralement, elle fixe un chiffre d'affaire minimal à réaliser ou un nombre de contrats à conclure. La fixation des objectifs Jusqu'à récemment, les objectifs devaient être fixés dans un contrat ou dans un avenant au contrat. Modèle type d'une clause d'objectifs Clause d'objectifs conclue pour une durée limitée. Clause d'objectifs conclue pour une durée non limitée. Le contrôle des objectifs La non-réalisation de l'objectif peut constituer une cause réelle et sérieuse de licenciement. Aucune clause d'un contrat ne peut décider qu'une circonstance quelconque constituera une cause de licenciement (Cass. soc., 14 novembre 2000). > Les objectifs sont irréalistes. > Le salarié se voit assigner des objectifs irréalisables.

qui fait quoi? vocabulaire des métiers | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. Code du travail | Legifrance Chapitre Ier : Dispositions communes. Les salariés bénéficient d'un droit à l'expression directe et collective sur le contenu, les conditions d'exercice et l'organisation de leur travail. L'expression directe et collective des salariés a pour objet de définir les actions à mettre en oeuvre pour améliorer leurs conditions de travail, l'organisation de l'activité et la qualité de la production dans l'unité de travail à laquelle ils appartiennent et dans l'entreprise. Les opinions que les salariés, quelle que soit leur place dans la hiérarchie professionnelle, émettent dans l'exercice du droit d'expression ne peuvent motiver une sanction ou un licenciement. Le droit des salariés à l'expression directe et collective s'exerce sur les lieux et pendant le temps de travail. Le temps consacré à l'expression est rémunéré comme temps de travail. Cet accord est négocié conformément aux dispositions des articles L. 2232-16 à L. 2232-18.

Related: