background preloader

Un premier bilan du déploiement des TBI en Primaire

Un premier bilan du déploiement des TBI en Primaire
Interview de Bernard-Yves Cochain, Directeur du CDDP de la Lozère et expert TBI/PrimTICE pour le Ministère de l’Éducation nationale, par Sébastien Hache de Sésamath Sébastien Hache : Quelles sont les impulsions données par l’Institution aux TBI ?Bernard-Yves Cochain : La première grande impulsion donnée en France a été celle initiée par la SD-TICE dans le premier degré, dans le cadre du dispositif PrimTICE. En Avril 2004, 5 TBI ont été donnés par Calcomp à 2 écoles de Lozère, 2 d’Ariège et 1 au centre IUFM de l’Ariège. Rapidement, 4 autres constructeurs sont entrés dans l’opération et c’est un lot de 50 TBI plus vidéoprojecteurs qui ont été ventilés dans une grande diversité d’écoles, de la classe unique au grand groupe scolaire, en milieu rural comme urbain, de la maternelle au CM2, sans oublier l’AIS et les SEGPA. Devant les premiers résultats, le Ministère a décidé de débloquer une somme permettant l’acquisition d’un peu plus de 300 ensembles TBI et vidéoprojecteurs.

http://revue.sesamath.net/spip.php?article179

Related:  RECHERCHE TNI - BilansTNI - Capsule vidéo

Le TNI à l’école primaire, paroles élèves Le tableau en classe Du noir au numérique. Lieu de partage de la connaissance, lieu du pouvoir Si la naissance du tableau prend ses racines dans le passage de la position horizontale à la position verticale de la tablette, il ne représente néanmoins pas qu’une surface d’écriture. PrimTICE : un répertoire de scénarios pédagogiques mettant en œuvre les TICE dans des situations de classe. Vous avez dit PrimTICE ? PrimTICE pour TICE en primaire est un dispositif créé par la SD-TICE pour accompagner les usages des TICE dans le premier degré et la maîtrise du B2i. Il se caractérise essentiellement par un répertoire de scénarios pédagogiques mettant en œuvre les TICE dans des situations de classe. On accède au répertoire des scénarios par un moteur de recherche sophistiqué : Plusieurs opérations ont été menées dans le cadre de PrimTICE visant à développer ou déterminer l’intérêt de certaines technologies. Parmi les plus importantes, l’on pourrait citer KidSmart, les classes mobiles et bien sûr l’opération TBI (Tableaux Blancs Interactifs).

Carte des habiletés et de l’utilisation du TBI en salle de classe AVANT-PROPOS Dans plusieurs pays européens ou américains, des enseignants travaillent de plus en plus avec le tableau blanc interactif (TBI) et ce, à plusieurs niveaux ou stades. Pour certains, cette technologie leur apporte du soutien et de la créativité afin de bonifier l’apprentissage et l’enseignement, alors que pour d’autres, cette technologie est une ressource sous-utilisée par manque de connaissances, de jalons, de formations ou d’accompagnement. Quel que soit votre niveau d’utilisation du TBI, nous vous offrons ici l’occasion d’aller de l’avant en vous offrant une première vision d’une utilisation efficace du TBI dans une approche axée sur l’apprentissage. La simple introduction de cette technologie en classe ne va pas révolutionner la salle de classe. Ce projet nous a permis de nous interroger, de lire, de traduire, de valider, de faire des liens, de discuter à propos de l’utilisation du TBI en classe. Carte des habiletés et de l’utilisation du TBI en salle de classe

L’usage du TBI : une amélioration des résultats des élèves par Mônica Macedo-Rouet * Depuis le dernier article sur le tableau blanc (ou numérique) interactif publié dans cette rubrique, plusieurs nouvelles études sont parues sur les usages de cet outil en classe. Celles-ci, réalisées dans des écoles participant à des expérimentations nationales, montrent que l’usage du TBI est associé à une amélioration des résultats scolaires des élèves. Ce résultat positif semble s’expliquer par le fait que les enseignants, après plusieurs années d’expérience, font un usage de plus en plus approfondi du TBI et changent leurs pratiques pédagogiques en faveur d’un enseignement plus interactif et engageant pour les élèves.

Le labo de recherche pédagogique Les recherches théoriques dans le domaine de la pédagogie numérique sont encore à développer. Le Labo Sankoré entend capitaliser les savoirs théoriques de base et les savoir faire de l’enseignement numérique. Il entend aussi contribuer à leur enrichissement, à leur intégration dans les usages du numérique pour faire la classe en utilisant un TNI. Aide au choix - Vidéoprojecteur interactif (VPI) Tous les logiciels offrent à minima des fonctions basiques telles que la possibilité d’annoter des documents et de capturer ses annotations. Sur la fonction d’annotation, de nombreuses différences existent entre les logiciels interactifs. Par exemple certains logiciels ne vont pas permettre d’annoter directement le support (ex une page internet): le support va d’abord être capturé dans une application avant de pouvoir être annoté. Certains logiciels vont posséder une fonction de reconnaissance de texte et de forme. Les logiciels les plus évolués permettent par exemple d’écrire de façon manuscrite au tableau et de transformer ce texte en texte numérique (comme s’il était écrit via un clavier), de tracer un triangle à main levée et de le transformer en un triangle « numérique » aux angles et cotés bien tracés.

Le Tableau Numérique Interactif, ça n'a pas pris Quand on parle de tableau numérique interactif, je démarre vite : l’outil m’a plus que séduit et si j’entends dire « ce n’est qu’un gadget ! » je me lance dans un discours quasi militant car il a modifié ma façon d’enseigner. Il faut bien reconnaître pourtant que le TNI, euh … comment dire, n’a pas rencontré son public. Pourtant, il a de réels attraits. Exemples d'utilisation du TBI en entreprise Jusqu’alors peu présents en France, le tableau blanc interactif ou TBI a le vent en poupe. Généralement utilisé dans le domaine éducatif, il commence également à toucher le système professionnel. Pour cause, ce tableau d’un nouveau genre est un outil tout en un capable de sauvegarder des informations écrites à la va-vite, de communiquer à distance, d’aller surfer sur internet pour collecter des donnéeset d’animer une séance collective au fur et à mesure de son déroulement afin que celle-ci soit plus collaborative.

Revue sticef.org Sonia LEFEBVRE, Ghislain SAMSON (Université du Québec à Trois-Rivières) 1. Introduction Au Québec, le TNI est utilisé par un petit nombre d’enseignants depuis quelques années et les instances ministérielles en matière d’éducation visent l’élargissement d’une pratique technologique renouvelée à l’ensemble des enseignants. Vidéos - J'intègre le TBI... Oups: Le TNI ! Élèves en action : bâtir une activité à faire vivre à leurs pairs TBI : au delà de la techno... la pédago ! L’intégration des TIC au quotidien Témoignages d’enseignants : débuter avec un TBI Un TBI dans ma classe, et alors? En ce moment, trois principales plates-formes se partagent le milieu scolaire québécois. Il s'agit des ACTIVboard, des SmartBoard et du Epson. Chaque technologie est différente et le choix d'une ou de l'autre relève des critères de sélection de chaque école. Loin de nous l'idée de vous indiquer une préférence pour l'un ou l'autre de ces tableaux ou même des logiciels de création d'activités qui les accompagnent. Sachez cependant que le RÉCIT propose à ce sujet de bons articles pour vous aider à faire un choix éclairé.

Related: