background preloader

ZARA, H&M, UNIQLO La guerre des trois aura-t-elle lieu ? - 9 janvier 2013

ZARA, H&M, UNIQLO La guerre des trois aura-t-elle lieu ? - 9 janvier 2013
Imaginons une table de poker dans un salon de jeu feutré. Après des heures de bataille, ne restent plus que trois joueurs. Les piles de jetons placées devant eux n'ont pas les mêmes hauteurs, mais tous s'observent et attendent la prochaine carte forte qui sera abattue... Dernier coup de butoir en date : Fast Retailing, propriétaire d'Uniqlo, Theory, Comptoir des Cotonniers et Princesse Tam Tam annonce, en décembre, le rachat de la marque renommée de jeans américains J Brand. Quand d'autres cachent la création derrière des armées de stylistes anonymes, lui choisit en 2011 Naoki Takizawa, pilier pendant vingt-sept ans du créateur Issey Miyake. Le point commun en tout cas entre Zara et Uniqlo, c'est cette incarnation rassurante de leurs fondateurs respectifs. D'une certaine façon, Zara est le seul à inverser les codes : quand Uniqlo et H&M produisent majoritairement en Asie, Zara produit plus de la moitié en Espagne et chez ses voisins portugais, marocains ou turques.

H&M x Isabel Marant | Ultramag.be Impossible de louper l’information : le créateur invité par H&M cette saison n’est autre qu’Isabel Marant, reine du style qui réinvente l’allure parisienne depuis 20 ans. Jeudi 14 novembre, des hordes de fashionista se rueront donc chez le géant suédois pour s’offrir une pièce Marantesque mais 100% H&M. Les consommateurs sont ravis : pour un prix abordable, ils achètent un style, des pièces dont la patte est immédiatement reconnaissable. La marque s’offre ainsi un fashion washing : en travaillant avec des créateurs, H&M affirme sa poisition de marque mode et, au délà, d’une marque qui s’inscrit dans une démarche de création. Ce fashion washing semble faire partie d’une stratégie visant à assoir l’image d’une marque de fast fashion novatrice, cool qui propose un style plutôt que des produits : collaborations avec des designers dont le pointu Margiela, défilé en pleine fashion week, égérie de luxe,… Pourtant, H&M ne vend pas un art de vivre mais bien des produits. Eglantine Quataert

Il va y avoir du sport… | Le Blog du Retail S’il est une tendance phare à prendre en compte en 2014 dans la mode féminine, c’est bien la montée en puissance des collections sportswear dans les rayons des marques textile “mass market” ou fast fashion. Même chez les marques qui avaient déjà des rayons sportswear bien présents comme H & M, le consommateur a pu voir un soulignement accru de cette offre. Ainsi H & M, qui propose déjà près de 150 références standards a fait sa collection capsule en collaboration avec Alexander Wang au sein de cette gamme sportswear. Est-ce cette inspiration qui a guidé la signature du partenariat entre Beyoncé et Topshop pour créer la joint venture « Parkwood Topshop Athletic Ltd. », l’histoire ne le dit pas. Alors comment expliquer cet engouement aussi récent que puissant du sportswear chez ses marques pourtant loin de l’univers technique des marques de sport traditionnelles ?

10 créateurs anglais à suivre de près - 23 novembre 2012 La nouvelle génération de créateurs anglais est en train de se tailler la part du lion dans les nombreux changements de l'industrie mode. De plus en plus cités comme remplaçants potentiels dans les grandes maisons incontournables et souvent appelés à la rescousse pour donner un nouveau souffle à des marques en manque de créativité, les petits génies de la Fashion Week de Londres prouvent encore que la capitale anglaise a des références à donner pour le futur. Dernier exemple en date ? Plus ? Mary Katrantzou La créatrice d'origine grecque s'est déjà fait largement remarquer par la presse et les acheteurs depuis 2008 et son premier défilé Printemps-Eté 2009. Alistair Carr Nommé directeur artistique de la femme chez Pringle of Scotland en mars 2011 après être passé dans les studios de Chloé et Balenciaga, le britannique Alistair Carr annonce son départ un an après son arrivée sans être parvenu à relancer la marque. Erdem Moralioglu Michael van der Ham Jonathan Saunders Simone Rocha J.W Anderson

Target Canada | Target et Altuzarra annoncent une collaboration à l’automne communiqués Target et Altuzarra annoncent une collaboration à l’automne La collection en série limitée comprendra des vêtements, des accessoires et des chaussures pour femmes modernes et élégantes 22 mai 2014 Target a annoncé aujourd’hui sa collaboration avec Altuzarra – une marque de luxe qui allie féminité, élégance et style pratique – dans le cadre d’une collection en série limitée de prêt-à-porter, d’accessoires et de chaussures pour femmes. « En tant que créateur de mode, je crois fermement que la mode nous transforme. La marque Altuzarra est réputée pour son mélange d’élégance française et de style décontracté à l’américaine, s’adressant à des femmes indépendantes et raffinées. « Target a travaillé avec certains des créateurs de mode les plus talentueux de l’industrie. Pour de plus amples renseignements au sujet d’Altuzarra pour Target, visitez le site Target.ca. Target

ISEG MCS Paris - Le blog marketing, marques & innovation Nous avons tous vu une fois dans un supermarché, ou dans la rue un produit innovant d'une association de deux marques. Le co-branding au quotidien... Lorsque vous achetez une canette Coca-Cola, elle est peut-être dessinée par Karl Lagerfeld, Jean-Paul Gaultier ou bien Marc Jacob. Coca-Cola a donc su s'associer plusieurs fois avec des grands noms de la mode ce qui lui permet de garder une image jeune et moderne. Les marques et créateurs deviennent ludiques pour amener au produit une certaine originalité. Le co-branding en faite c'est quoi ? Quand deux marques s'allient pour un produit : action partenariale entre deux marques qui donne naissance à un nouveau produit/service et qui revendique clairement sa double paternité. Et oui ceci est un exemple même de co-branding entre Philadelphia et Milka. Le co-branding, une manière de se démarquer pour le luxe. Mais le co-branding est surtout présent dans le luxe, il est à la « mode ». Delapierre Justine

Luxury Brands and Co-branding: Versace for H&M | Labbrand Brand Innovations H&M will launch a new collection in November in collaboration with luxury brand Versace. Co-branding is not new in the clothing industry, especially for H&M. The company has already collaborated with large luxury brands including Karl Lagerfeld, Viktor & Rolf, Jimmy Choo and Lanvin over the past few years. Why is co-branding becoming popular in the luxury and fashion industry? What are the risks and benefits for the brands involved? Brands such as Zara or H&M belong to the category of ‘fast fashion’, offering the latest catwalk designs at lower prices. Luxury co-branding sometimes occurs between different industries as well. As you can see, there are risks and benefits of co-branding for both the fast fashion and luxury brand.

Le cobranding se transforme en collab | Market'ment Vôtre L’utilisation du co-branding n’est pas une pratique nouvelle pour se différencier de la concurrence. Cependant depuis quelques années, son utilisation semble s’intensifier de plus en plus. On voit apparaitre une nouvelle pratique de « collab » ou « coolab » qui traduisent une mutation du co-branding marketing vers une collaboration plus artistique. Co-branding : l’union fait la force et la différence Le co-branding permet aux marques de combiner leurs savoir-faire et leur image pour le développement et/ou la communication d’un produit ou service commun qu’elles cosignent. Cette stratégie gagnant-gagnant très rentable permet de valoriser et révolutionner les marques en les agrémentant de nouvelles facettes et univers. Le co-branding offre de multiples possibilités et combinaisons stratégiques aux marques où elles peuvent décider de la durée et de la nature de leur association. On distingue le « co-branding produit » au « co-branding promotionnel ». Co-branding Starbucks et Danone Emilie G.

Le masstige ou l'alliance du luxe et de la grande consommation Mode Le terme "masstige" provient de la contraction de deux mots : "mass market" (marché de masse) et "prestige". Le masstige, c'est donc l'alliance d'une marque prestigieuse et d'une marque de grande consommation. Le luxe et la grande consommation ne sont donc pas deux mondes aussi antinomiques que nous pourrions le penser... Ce phénomène, s'il devient de plus en plus courant, n'est pas totalement nouveau puisque dans les années 90 déjà, de grands couturiers tels que Karl Lagerfeld et Sonia Rykiel posèrent pour une campagne de publicité Kookaï. Depuis, les cas de masstige se mutiplient dans la mode avec notamment Jean-Paul Gaultier qui a dernièrement revisité sa célèbre marinière pour La Redoute (catalogue été 2004), Yohji Yamamoto qui a créé des baskets pour Adidas ou encore Jean-Charles de Castelbajac qui a dessiné la prochaine collection (été 2006) pour Rossignol. Mais n'est-ce pas trop hasardeux pour une "grande" maison de collaborer avec le "mass market" ?

Related: