background preloader

Qatar: main basse sur l’islam de France

Qatar: main basse sur l’islam de France
Related:  émirat du Qatargrandes fortunes familiales contrôlant financeUtilisation de la religion pour des objectifs

Wahhabisme Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le wahhabisme est un mouvement politico-religieux saoudien, fondé au XVIIIe siècle par le fondamentaliste Mohammed ben Abdelwahhab. Selon sa vision puritaine et rigoriste[1] issue de l'islam sunnite hanbalite[2], l'islam devrait être ramené à sa forme originelle qu'il définit selon sa propre interprétation du Coran et des hadiths[1]. La pensée ainsi définie diffère des autres doctrines de l'Islam, très largement majoritaires[1]. Cette doctrine se définit comme étant salafiste, mais les autres courants rejettent cette affirmation[réf. nécessaire]. Parfois perçu comme une secte[5], ce courant fondamentaliste[6] est régulièrement présenté comme un mouvement ultra-orthodoxe et extrémiste[7]. Dénominations[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Débuts et ascension[modifier | modifier le code] Il se rend dans l'oasis d'Ad-Diriyah, à une demie journée de marche vers le sud. Mohammed 'Ali Pacha. Mosquées Cimetières et tombeaux

Conflit d'intérêt entre José Manuel Barroso et le milliardaire Spiro Latsis José Manuel Barroso enquiquiné La censure est « un phénomène normal du paysage politique ». C’est ainsi que Pia Ahrenkilde, porte-parole de la Commission européenne, a minimisé le dépôt, jeudi à Strasbourg, d’une motion de censure parlementaire contre le collège présidé par José Manuel Barroso. Et d’enfoncer le clou : « Le président pense que cette motion de censure est absurde ». Cette motion a été déposée à l’initiative du député europhobe Nigel Farage, dans la foulée de la polémique relative aux liens entre Barroso et l’armateur grec Spiro Latsis. Pia Arhenkilde a rappelé que « Barroso n’aurait pas pu jouer de rôle dans cette décision », puisqu’elle « a été prise par la Commission précédente ». Six motions, toutes rejetées A la Commission, on fait mine de ne pas s’inquiéter. « C’est une initiative minoritaire. De fait, six motions de censure ont été présentées depuis 1979, et aucune n’a été adoptée. © La Libre Belgique 2005 [1]

Le monde en 2030 Tous les quatre ans, au début de chaque nouveau mandat présidentiel aux Etats-Unis, le National Intelligence Council (NIC), bureau d’analyse et d’anticipation géopolitique et économique de la Central Intelligence Agency (CIA), publie un rapport qui devient automatiquement une référence majeure pour toutes les chancelleries du monde. Bien qu’il s’agisse, évidemment, d’une vision très partielle (celle de Washington), élaborée par une agence (la CIA) dont la mission principale est de défendre les intérêts des Etats-Unis, le rapport stratégique du NIC présente un intérêt indiscutable : il résulte d’une mise en commun - révisée par toutes les agences d’intelligence américaines – d’études élaborées par des experts indépendants de plusieurs universités et de nombreux pays (Europe, Chine, Inde, Afrique, Amérique Latine, monde arabo-musulman, etc.). Le constat principal est : le déclin de l’Occident. Le futur est rarement prévisible.

Les curieux intermédiaires du Qatar, en France!!, par Hélène Vidoni IRIB- Mardi s’ouvre un procès qui devrait permettre d’éclaircir la façon dont l’émir du Qatar procède, de prête-noms en sociétés-écrans, pour investir, en France. Une drôle d’audience va se dérouler, mardi 14 mai, au tribunal de grande instance (TGI) de Paris. Elle met en scène des personnages, qui, d’ordinaire, restent discrets. Contre toute attente, ils se présentent à visage découvert. Leur objectif : réclamer de généreuses commissions – dont ils auraient été lésés – à la suite de la vente à l’émir du Qatar, le Sheikh Hamad Bin Khalifa Al-e Thani, du siège parisien de la banque HSBC. L’affaire remonte à 2006. Comment le Qatar acquiert de l’immobilier français La vente aura finalement lieu le 25 février 2010 pour un montant de 400 millions d’euros. En les réunissant, mardi, le tribunal devrait permettre de lever un coin du voile sur la façon dont l’émir du Qatar procède, de prête-noms en sociétés-écrans, pour acquérir des biens immobiliers en France. Chadia Clot Alias Sanbar Jihan Rue 89

Forbes le voit moins riche que ce qu'il dit être: Al-Walid Ben Talal, prince saoudien, porte plainte Al-Walid Ben Talal est un prince saoudien, petit-fils du roi Ibn Saoud, fondateur de l'Arabie saoudite. Et il est en colère contre Forbes. Très en colère. Dans la livraison 2013 des plus grandes fortunes du monde, le prince al-Walid Ben Talal apparaît à la 26e place avec une fortune estimée à 20 milliards de dollars. publicité Le prince, qui est souvent décrit comme l'homme d'affaires le plus influent du Moyen-Orient selon The Guardian, accuse Forbes de ne pas être impartial avec les entreprises d'Arabie saoudite. La fiche de Forbes explique qu'il a 95% de la Kingdom Holding Company, cotée à la bourse saoudienne, qui détient des participations dans des sociétés de gestion d'hôtels Four Seasons Hotels & Resorts, Mövenpick Hotels & Resorts et Fairmont Raffles, mais aussi dans l'hôtel George V à Paris et une participation dans l'Hôtel Savoy à Londres. Il porte donc plainte pour diffamation contre Forbes, son éditeur et deux journalistes, devant la Haute Cour de Londres.

L’Islam: religion ou arme de manipulation massive? Qu’est-ce que l’Islam exactement? Il s’agit incontestablement de l’une des plus grandes religions de cette planète, une religion qui chaque jour nous est vendue telle quelle par les médias, les associations et les politiques, qui est au centre de toutes les polémiques et que l’on croise même dans la rue, mais combien savent exactement ce qu’est cet Islam que l’on nous vante chaque jour dans les médias? Pour faire un peu dans les statistiques: les musulmans sont 1,58 milliards sur la planète, derrière les chrétiens qui sont suivant les statistiques de 2011 au nombre de 2,31 milliards. Pour la France, il y aurait 4,7 millions de musulmans suivant des chiffres datant de 2010, d’autres chiffres estiment ce nombre en 5 et 6 millions. Il n’y a qu’un seul Islam Il y a malgré tout un souci dans l’équation: donc suivant les médias, les politiques, les penseurs et autres fortiches du neurone, en France, il y a l’Islam et les musulmans, et cela s’arrête là! Plusieurs Islam pour une seule religion

Israël, Qatar, Etas-Unis : L'alliance diabolique de la Torah, du Coran et de la Bible Il n’y aura pas de conflit entre l’Islam et le sionisme, malgré ce que vivent les Palestiniens, sacrifiés à l’autel des intérêts communs de ceux qui gouvernent le monde. Pour ceux qui souhaitaient ou redoutaient une confrontation entre les triturateurs des écritures dites saintes, ces broyeurs d’une vérité -la leur-, implacable, elle n’aura pas lieu. Et, c’est tant mieux car, les religions en général prônent la paix, contrairement aux individus qui manipulent ces dernières. Sur le dossier syrien, comme moi, vous avez entendu les cris d’orfraie après le véto sino-russe, avant-hier, à l’ONU. Les relations internationales et la diplomatie ont disparu. L’union sacrée entre ces entités qataries et israéliennes ne fait pas de doute. Mais, avec la malhonnêteté intellectuelle qui les caractérise, imperméables à la critique, ces gens, avec une facilité déconcertante, pointent du doigt ceux qui les critiquent en les traitant de tous les noms d’oiseaux. Allain Jules

Géoéconomie : la stratégie d’investissement du Qatar Le Qatar, pays de 11 437km² peuplé d’1.8 millions d’habitants dont 80% d’immigrés tire de très importantes rentes de ses exportations de pétrole mais surtout de gaz liquéfié dont il est le premier producteur. Ce pays du Golfe est confronté à une surcapacité de financement et après avoir investi massivement dans de somptueuses infrastructures en interne est en train de se diversifier pour parer la fin de l’ère pétrolière. Au travers de ses différentes holdings, le Qatar investi dans des entreprises et industries mais aussi dans le sport et l’immobilier tout en menant une politique agressive d’achat de terres arables à l’extérieur de ses frontières. Quelle est la stratégie d’investissement du Qatar ? Les investissements à l’étranger Industriels : Sur la carte ci-dessus, les principaux investissements industriels du Qatar sont matérialisés par des flèches bleues. Investissements alimentaires Conclusion : Antoine Laurent Bibliographie :

Barad-dür Rubrique architecture Tous les jours, les musulmans prient en direction de la Kaaba, à la Mecque. Mais depuis quelques mois, le site de la mosquée sacrée, c'est ça : Oui, au début, moi aussi j'ai cru à un fake, un montage, de la 3D, tout ça. Mais lorsqu'on se rend sur Google Maps, on voit des photos prises par des pèlerins, et on voit que cette monstruosité architecturale existe bel et bien. Ca s'appelle l'Abraj Al Bait Tower. On dirait une sorte de complexe d'immeuble à la World Trade Center en plus bordélique, avec un petit mélange de Disney et de Las Vegas. Pourquoi ce truc me choque ? Alors d'accord, j'ai pas de sympathie particulière pour l'Islam. Hors, le site terrestre vers lequel se dirige son regard lorsqu'il veut atteindre les cieux, est à présent celui d'une monstrueuse horloge. Mais il y a pire. Ce serait un coup à se convertir à la vraie religion...

Syrie. Attaque chimique : c'est la Turquie qui a équipé le gang des barbares ALEP, Syrie - Il y a 3 mois déjà, nous diffusions la vidéo en dessous, pour alerter l'opinion publique nationale et internationale sur la préparation de l'utilisation de bombes chimiques, contre la population civile syrienne, et incriminer le Gouvernement syrien. Il était clair que, menacés sur le terrain et bénéficiant d'une propagande incommensurable, les terroristes syriens et étrangers qui veulent détruire la Syrie allaient faire tout leur possible pour envenimer et pourrir la situation. Nous y sommes.Dans cette vidéo, la société turque TEKKIM, qui a livré des produits chimiques aux terroristes, les fait tester sur des lapins qu'on voit agonisant et puis mourir- Au secours Brigitte Bardot ! Tout avait commencé le 8 décembre dernier avec les révélations d'un journal turque, l'ULUSALKANAL (article en turque) après que, à Dareyya, l'armée arabe syrienne ait découvert un entrepôt de ces produits interdits. Ah, la fable des armes chimiques des Gouvernements qu'on déteste !

Related: