background preloader

Savoir reconnaître la terre de son jardin pour réussir ses cultures - Jardin potager

Savoir reconnaître la terre de son jardin pour réussir ses cultures - Jardin potager
Quel est votre type de terre ? Il existe quatre types de sols qu'il faudra amender (c'est-à-dire améliorer sa structure) ou traiter différemment afin d'obtenir une terre plus équilibrée pour vos plantations. On trouve dans les jardineries des kits d'analyse indiquant avec précision la composition physique du terrain. Il est également possible de reconnaître un sol en l'observant et en le « testant ». Malaxez une poignée de terre humide puis laissez la-tomber sur un sol dur : si la motte s'agglomère et reste intacte après la chute, c'est une terre argileuse ;si la motte ne s'agglomère pas et s'effrite, c'est une terre sableuse. Prélevez à la bêche une tranche de terre : si la tranche est de plus en plus blanche en profondeur, c'est une terre calcaire ;si la tranche est très foncé grumeleuse et spongieuse, c'est une terre humifère. À noter : aucune terre n'est totalement calcaire, argileuse, humifère ou sableuse. Sol argileux Caractéristiques : lourd ;compact ;collant. Flore spontanée : Avantages : Related:  maelori

Connaître les outils pour travailler le sol Préparer et entretenir la terre du jardin nécessite un certain nombre d'outils. Savoir choisir le bon en fonction du travail à effectuer contribue à la bonne santé du sol. Faisons donc le point sur les indispensables et leurs utilisations. La fourche bêche Munie de quatre dents plates dont la longueur varie entre 25 et 30 cm, la fourche bêche permet de travailler une terre lourde ou un terrain en friche dont la mise en culture nécessite le recours au bêchage (voir Retourner la terre...ou non ? Moins agressive envers les lombrics que la bêche plate, on peut également s'en servir comme une grelinette, pour ameublir la terre en profondeur sans la retourner, récolter les pommes de terres ou des légumes racines, déraciner les mauvaises herbes ou bien encore pour creuser un trou de plantation. La grelinette Grelinette Inventée par Jean Grelin, la grelinette est l'outil emblématique du jardinage bio. Fourche à bêcher ? Grelinette est une marque déposée. Le croc (griffe) La serfouette Serfouette

Sol argileux : mieux le connaître Bien souvent, le jardinier est tenté de modifier son sol pour l'adapter à une culture précise. Et si, par une meilleure connaissance de la terre, il adaptait plutôt ses plantations à la nature de cette dernière ? Début d'une série consacrée à la nature des terrains, en commençant par le sol argileux. Composition d'un sol Sous-sol et terre arable ... sont les 2 composantes de tout sol. Le sable : meuble et perméable,L'argile : absorbe l'eau lentement et la retient,L'humus : produit par la décomposition des matières organiques (feuilles...) Résultat Selon les proportions (variables) de ces 4 éléments, on dira qu'on a affaire à une terre argileuse, humifère, calcaire ou sablonneuse. Sol argileux Comment le reconnaître ? Bien sûr, une analyse de sol, effectuée par un laboratoire spécialisé, sera toujours riche d'enseignements. Ainsi, une terre argileuse est dénoncée par la présence de boutons d'or, pâquerettes, jonc, liserons... Engrais ? Avantages et... inconvénients Cultures appropriées Fleurs

Engrais bio : tout sur les engrais bio Qu'est-ce qu'un engrais bio ? En principe, engrais « bio » et engrais « naturels » sont synonymes et font la plupart du temps référence à des engrais organiques, c'est à dire des engrais issus de matière vivante, soit animale, soit végétale. Engrais naturels et engrais bio se préparent soi-même ou s'achètent tout prêts dans le commerce. Cependant, les jardiniers purement bio ont tendance à faire plutôt confiance aux engrais qu'ils préparent eux-mêmes. Les principaux sont la cendre de bois, l'engrais vert, le compost fait maison et les purins de plantes. En savoir plus : engrais vert, compost et purin Engrais bio : l'exemple de la cendre de bois La cendre de bois, un engrais qui apporte de la potasse et du phosphore. Riche surtout en potasse, et un peu moins en phosphore, contenant aussi du calcium, la cendre est utilisée comme engrais. Cendre de bois : pas n'importe laquelle Pour quels types de végétaux ? Comment l'utiliser ? Engrais bio : recettes pour plantes d'appartement

Comment reconnaître le type de sol Argileux, limoneux, sableux, comment reconnaître la composition granulométrique de votre terre ? Encore appelée texture, sa connaissance est essentielle pour apprécier le potentiel de la terre et l'améliorer avec doigté. À défaut d’une analyse de laboratoire, précise mais coûteuse, ce simple test tactile, appelé test du boudin, vous révélera les grandes tendances de votre terre. Dans l’ordre, les argiles sont les particules les plus fines (moins de 0,2 µm), les limons sont un peu moins fins, les sables fins et les sables grossiers sont les particules les plus grosses (de 0,2 à 2 mm). Les argiles minérales ont une grande capacité à fixer les sels minéraux et l’eau du sol. Mais elles donnent des sols collants, souvent lourds et difficiles à travailler. 1/ Prenez un peu de terre dans votre main et mouillez-la légèrement ; malaxez-la pour faire une boule. 2/ Écrasez la terre entre le pouce et l’index. 3/ Maintenant, roulez la boule pour en faire un boudin entre vos deux paumes.

Lexique des Poisons - Au 221 Bis Baker Street- Science de la déduction Aconit Napel : La racine de cette plante est le poison le plus toxique de la flore. Il suffit d'une ingestion de plus de 2g de racine pour tuer un homme adulte. L'aconit napel provoque des démangeaisons, sensations de fourmillements, engourdissement des muscles, hypothermie, troubles de la vue, troubles respiratoires qui peuvent entraîner l'asphyxie. Anémone Sylvie : Il y a différentes sortes d'anémones, et cette plante n'est pas d'une forte toxicité. Aristoloche clématite : Cette plante n'est pas fortement toxique pour l'homme, mais il suffirait de 1 à 2g de racine pour tuer un chien et elle est extrêmement mortelle pour les chevaux. Arsenic : Probablement le poison le plus connu. Peut provoquer des crachats de sang, hémorragies internes... Arum : L'arum tacheté et l'arum d'Italie, en particulier, sont très toxiques. Belladone : Spoiler sur la nouvelle de Conan Doyle Le détective agonisant : Bryone dioïque : Cette plante est surtout toxique par sa racine et ses baies. Buis : Chélidoine : Gui :

La Main Verte • Afficher le sujet - Comment recupérer la resine ? Jeromagic a écrit:Chtite question: y a-t-il moyen de récupérer toute (ou alors une grande partie de) la résine avec des moyens non industriels? Avec un ice-o-lator, ça marche, par exemple? Et avec un ice-o-lator home-made? Bien utilisé, un ice-o-lator ou un bubblebag doit te permettre d'extraire la majeur partie des trichomes. Fabriquer ce type de sac c'est possible, le plus difficile est de trouver la toile "filtrante" avec le maillage adéquat. Le bubblebag par exemple, est fourni avec 7 maillages différents pour plusieurs qualités de shit. prix du matos le limite quand même à des usages "intenses" (grosse récolte out par exemple). Personnellement, pour des petites quantités, je conseille vraiment le Hashmaker qui vaut très largement ses 15 euros. ... Autre question: est-ce que l'extraction de la résine endommage les trichromes au point qu'ils ne jouent plus leur rôle de protecteurs naturels du THC?

Les plantes tinctoriales Certaines plantes permettent, grâce aux pigments contenus dans leurs fleurs, leurs feuilles, leurs baies, leur bois ou leurs racines, de fabriquer teintures, peintures ou colorants : ce sont les plantes tinctoriales. Partons à leur découverte... Pigments naturels, pigments synthétiques Longtemps, l'homme n'a eu à sa disposition que ce que lui offrait la nature pour peindre, écrire, décorer ou teindre : il a ainsi appris à identifier et à utiliser les plantes capables de fournir ces précieux pigments. Qu'est-ce qu'une plante tinctoriale ? Différentes nuances obtenues à partir de Isatis tinctoria Plusieurs centaines d'espèces de plantes sont utilisées dans le monde entier, parfois depuis des millénaires, pour leurs propriétés tinctoriales : elles permettent de fabriquer de la teinture (pour le textile notamment, mais aussi le papier et autres supports d'écriture). Une vaste palette Jaune Cosmos sulphureus Rouge De nombreuses plantes contiennent des pigments rouges utilisables comme colorants :

PLANTES et GRAINES Guide de culture achat vente Trouver la plante par mot clef sur le site ethnoplants: Cliquer ici Recherche de plantes et graines sur le site ethnoplants: Voici les 450 plantes et/ou graines disponible sur le site www.ethnoplants.com Il est possible qu'il y ai quelques plantes ou graines hors stock, dans ces cas la, les articles sont enlevés automatiquement du site puis remis une fois l'approvisionnement reçu par nos fournisseurs. Toutes les espèces végétales qui figurent sur le site Ethnoplants sont donc toutes disponibles immédiatement. Les nouveautés sont en orange! Plantes et Graines médicinales, rares, tropicales, atypiques disponible sur le site Ethnoplants: Retrouvez la liste complète de toutes ces merveilleuses plantes ainsi que leurs tarifs & descriptifs en cliquant ICI Des nouveautés arrivent chaque semaine!! Dernière mise à jour le 15 Décembre 2013 à 09h06Les nouveautés de Décembre 2013 sont en orange! Retrouvez l'ensemble de ces plantes sur notre site Ethnoplants: www.ethnoplants.com

Ébola : un traitement efficace après l’apparition des symptômes Sur cette image, on comprend pourquoi le virus Ébola appartient à la famille des filovirus. S'il est quasiment synonyme de mort, l'espoir d'un traitement partiellement efficace permettrait de sauver des vies humaines. © Cynthia Goldsmith, CDC, DP Ébola : un traitement efficace après l’apparition des symptômes - 2 Photos On ne plaisante pas avec le virus Ébola. Tirant son nom du fleuve éponyme traversant la ville de Yambuku (actuelle République démocratique du Congo), d’où est partie la première épidémie en 1976, ce filovirus est l’un des pires pathogènes jamais rencontrés par l’Homme. Lors de certaines épidémies, toujours localisées en Afrique centrale, il a tué jusqu’à 90 % des personnes contaminées. Transmis par contact avec les fluides biologiques (sang, salive, etc.), voire par aérosols, il se multiplie très vite dans le corps et sature tous les organes et le système immunitaire, ce qui empêche l’organisme de réagir et de l’éliminer. A voir aussi sur Internet Sur le même sujet

Enthéogène Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le peyotl est utilisé rituellement depuis des milliers d'années[1],[2],[3]. Un enthéogène est une substance psychotrope induisant un état modifié de conscience utilisée à des fins religieuses, spirituelles ou chamaniques[4]. Étymologie[modifier | modifier le code] Le terme « enthéogène » est un néologisme créé en 1979 par un groupe d’ethnobotanistes et de professeurs en mythologie. Histoire et ethnologie[modifier | modifier le code] Liste de plantes et substances enthéogènes[modifier | modifier le code] Les enthéogènes sont multiples et variés, et leur classification fait l’objet de nombreux débats concernant leurs effets. Le peyotl, cactus hallucinogènes utilisé depuis plus de trois mille ans à des fins rituelles[5], déjà connu des Aztèques, il est encore employé aujourd’hui dans les cérémonies de la Native American Church[15]. Potentiel thérapeutique des enthéogènes[modifier | modifier le code] Législation[modifier | modifier le code]

Se coucher moins bête : le site qui permet de briller en soirée

Related: