background preloader

Usages et pratiques de Twitter en France

Usages et pratiques de Twitter en France
Related:  Usages Internet

L'astuce des opérateurs pour ralentir l'évolution d'Internet Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guénaël Pépin La pénurie des adresses Internet se rapproche et les opérateurs télécoms doivent passer de l'Internet actuel, IPv4, vers une nouvelle version à la réserve d'adresses presque illimitée, IPv6. Un an après l'épuisement des réserves publiques européennes, le nouveau protocole reste une chimère. Pour parer à la croissance du nombre d'internautes et de leurs appareils – notamment les smartphones et tablettes – les fournisseurs d'accès doivent jouer d'astuce, alors que de nombreux sites et contenus n'ont pas encore amorcé leur évolution vers ce nouveau protocole, n'y voyant pas d'intérêt financier. Lire : Comment Internet mue vers sa nouvelle version A l'échelle d'un opérateur, l'ensemble du réseau doit être révisé, de la box du client au cœur national du réseau, qui gère l'ensemble du trafic généré par les utilisateurs. Concernant la box Internet d’Orange, la taille du parc d’abonnés est une contrainte importante pour l’ex-France Télécom.

Entweete-moi LE MONDE | • Mis à jour le | Par Marlène Duretz Neuf Français sur dix ont déjà entendu parler de Twitter et ils sont même 5 % à détenir un compte sur le réseau social et à l'utiliser, selon une enquête sur les usages et pratiques de Twitter réalisée par Ipsos-CGI en avril. Le succès est indéniable : 170 milliards de tweets ont été envoyés par les utilisateurs depuis le 21 mars 2006, date de "naissance" de Twitter. Ces mêmes utilisateurs passent en moyenne - ô similitude des chiffres ! 170 minutes sur Twitter chaque mois, estime l'agence DashBurst. A supposer que je passe les prochaines deux heures cinquante sur Twitter, me gargarisant de nuées de gazouillis, quelles informations vais-je butiner et quelles sont celles qui susciteront mon intérêt ? Par à-coups, les tweets de ceux que je suis tombent sur mon téléprompteur Tweetdeck. En cent soixante-dix minutes, je balaie plus d'informations que n'en peuvent contenir ces deux colonnes de papier.

Comment Internet mue vers sa nouvelle version Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guénaël Pépin N'y aura-t-il bientôt plus de "plaques d'immatriculation" pour circuler sur Internet ? Les réserves d’adresses IP, attribuées à chaque objet connecté à Internet, s’amenuisent. En septembre 2012, le responsable de la réserve publique européenne, le RIPE NCC, avait distribué ses dernières adresses IP aux entreprises (opérateurs, services Internet…). Lire : Les stocks d'adresses IP presque épuisés en Europe Pour pallier cette pénurie des adresses IP, une transition s’organise depuis plusieurs années vers une nouvelle version du protocole Internet. Tant que l’ensemble des sites Internet n’auront pas basculé vers IPv6, dans plusieurs années pour les plus optimistes, les fournisseurs d’accès Internet (FAI) devront fournir côte à côte les deux protocoles pour assurer l’accès à l’ensemble d’Internet, tout en ralentissant au mieux la consommation d’adresses IPv4. Lire : Comment la pénurie d'adresses IP profite aux "gros"

Syria Smartphone Mapping Effort Puts Spotlight On Hidden Refugees In this Wednesday, Sept. 11, 2013 photo, a Syrian woman smokes a cigarette outside her tent at a temporary refugee camp in the eastern Lebanese town of al-Faour in the Bekaa valley, near the border with Syria. President Michel Suleiman has said at least one million Syrian refugees are in Lebanon, with thousands more crossing over each week. (AP Photo/Nariman El-Mofty)In this Wednesday, Sept. 11, 2013 photo, a Syrian woman adjusts her scarf inside her tent at a temporary refugee camp in the eastern Lebanese town of al-Faour in the Bekaa valley, near the border with Syria. President Michel Suleiman has said at least one million Syrian refugees are in Lebanon, with thousands more crossing over each week. (AP Photo/Nariman El-Mofty)In this Wednesday, Sept. 11, 2013 photo, Syrian siblings pose for a portrait near their tent at a temporary refugee camp in the eastern Lebanese town of al-Faour in the Bekaa valley, near the border with Syria.

STIC et droit : défis, conflits et complémentarités L'évolution des technologies de l'information a des répercussions considérables sur notre société. De nouveaux défis, mais aussi des conflits, ont émergé. Ces technologies soulèvent notamment de nombreuses questions inédites en termes de droit. Très différents, les deux mondes — juridique et informatique — doivent apprendre à coexister. Voici un état des lieux des rapports qu'ils entretiennent. Ces dernières années, l'intérêt du droit pour les STIC (Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication) a pris de l'ampleur. Les STIC sont à l’origine de nouveaux produits — logiciels et matériels — et services, qui entrent naturellement dans le champ du droit. Le statut juridique des avatars et de leurs « créations » : les « crimes et délits » commis par un avatar relèvent-ils du droit pénal ? Peut-on encore parler d’individu autonome, souverain et responsable lorsque l’environnement devient « intelligent » ?

Matignon surveille ce que vous dites sur Twitter Dimanche 9 décembre 2012 7 09 /12 /Déc /2012 20:48 Les réseaux sociaux sont scrutés avec attention par Matignon. L’équipe du Premier ministre a confié à une start-up la mission de surveiller ce qui se dit sur Twitter sur les principaux dossiers politiques. Il n’y a pas que les entreprises qui s’intéressent à leur réputation sur internet. Objectif du gouvernement : prévenir les situations de crise et de mesurer l’impact d’une décision. « Ils veulent devancer les tendances données par les journalistes qui commentent les actions du gouvernement, et ce, heure par heure », explique Nicolas Huguenin, le co-fondateur de Visibrain qui offre aussi ses services à des agences de communication (Publicis, Loomis) et des entreprises (Coca Cola, Peugeot, entre autres). « Ils ont accès au tableau de bord et ainsi à toutes nos données en temps réel. Sources : Challenges / Le Journal du Siècle

Il y a dix ans, Microsoft savait que les DRM étaient une cause perdue Il y a dix ans, Microsoft travaillait ardemment sur les technologies qui lui permettraient de sécuriser sa plateforme pour la distribution des contenus. DRM, Palladium, TCPA ou encore NGSCB étaient des termes qui alimentaient toutes les peurs. Pourtant, quatre ingénieurs de la firme savaient que rien de tout ceci ne fonctionnerait sur le long terme. 2002, le grand virage En 2002, Microsoft travaillait sur plusieurs projets visant à sécuriser la plateforme Windows. À cette époque, un groupe d’ingénieurs travaillait sur plusieurs projets se focalisant sur les transits d’informations au sein de Windows. Palladium, TCPA, NGSCB : la somme de toutes les peurs Peter Biddle était l’un des responsables du projet. Seulement voilà : plus l’efficacité de la protection serait grande, plus l’utilisateur pouvait avoir l’impression qu’il ne maîtrisait plus sa machine. Mais que ces théories apocalyptiques soient techniquement loin de la réalité n’empêchait pas que des dégâts aient eu lieu. Vincent Hermann

Twitter entre en Bourse: pourquoi l'entreprise vaut autant d'argent Comme on s’y attendait depuis un petit moment, Twitter va entrer en Bourse. Pas besoin de préciser que le réseau social a annoncé la nouvelle sur Twitter, avec cinq caractères de moins que le maximum autorisé: We’ve confidentially submitted an S-1 to the SEC for a planned IPO. publicité L’introduction en Bourse devrait être la plus importante du secteur high-tech depuis celle de Facebook, en mai 2012. Mais comme le note mon collègue Matt Yglesias, le fait que Twitter ait opté pour une procédure confidentielle, qui lui permet de publier moins d'informations sur ses comptes, sous-entend que ses revenus annuels n’ont pas encore atteint le milliard de dollars. Sur le modèle de Facebook et d’autres entreprises Internet dont la fortune dépend d’une énorme base d’utilisateurs, Twitter a fait attention à la manière de monétiser son service, avec peu de publicités sur le site. Vente de pubs très ciblées Mais l’avantage de Twitter réside dans son sens de l’à-propos et son actualité. Will Oremus

Related: