background preloader

Ademe-pratiques-collaboratives-08.02.13.pdf

Related:  Economie collaborativeEconomie Collaborative

L'utopie, mode d'emploi: Pour libérer l’inspiration, convaincre et modifier ... - Sandrine Roudaut La Consommation Collaborative, le phénomène de fond qui va bouleverser les entreprises traditionnelles Nous avons eu le plaisir d’assister à la matinée du Club Marketing 2.0 Adetem le mardi 26 Février à l’échangeur PME. La thématique était “La Consommation Collaborative”… En effet la consommation collaborative est une vrai tendance de fond qui commence à toucher de plus en plus de secteurs d’activité. L’objectif tait donc de savoir quelles étaient les incidences de cette nouvelle manière de consommer dans l’économie… Et donc ce qu’il se passait lorsque le consommateur prenait directement la main sur la vente… Et lié à cela, quelle posture marketing adopter lorsque l’on est une marque traditionnelle ? Partie 1 : Les origines et défis de la consommation collaborative – Antonin Léonard de Ouishare.net Antonin Léonard de Ouishare.net a débuté la conférence, avec les fondamentaux de la consommation collaborative. Antonin rassemble sur OuiShare.net les acteurs de la communauté de l’économie collaborative (130 articles de fonds, 60 contributeurs…), bref un blog collaboratif. – 4 grands poles

sacr-02a.pdf « 87% des urbains estiment que la consommation collaborative va se développer » Iligo, cabinet d’études, a récemment publié les résultats d’une série d’interviews réalisés fin 2012 : Les urbains et la consommation collaborative : Perception et Usages. 63% des urbains manifestent leur intérêt pour le covoiturage. Un intérêt encore plus prononcé chez les 18-34 ans (70% d’intéressés) et les CSP+ (66% d’intéressés). On y retrouve également les 3 principaux leviers de la consommation collaborative, à savoir : Economique – 89%Social – 89%Environnemental – 82% L’étude montre également le potentiel de développement de ces formes de consommation puisque 87% des urbains estiment que cette forme de consommation se développera au cours des prochaines années. Bien que cette étude soit relativement synthétique elle permet de mettre quelques chiffres derrières des intuitions. A propos de Edwin Mootoosamy Je suis depuis toujours intéressé par les modèles culturels différents qui viennent bousculer l’idéologie dominante.

sacr-01a.pdf Oubliez Airbnb : l’économie du partage va s’étendre bien au-delà - L'Obs Airbnb, qui a révolutionné l’hébergement, approche le million d'"hôtes" (640.000, au dernier décompte) louant leur appartement. La bête noire des taxis, l’application Uber, qui permet à tout le monde de devenir chauffeur, est valorisée 40 milliards de dollars. Les plateformes de financement participatif ("crowdfunding"), comme KissKissBank, explosent. "Pourtant, vous n’avez encore rien vu", lance Jeremiah Owyang, à l'ouverture de la conférence sur l'innovation Le Web. "2015 sera l’année de la foule." Pour ce gourou de l’économie du partage, ou plus précisément "collaborative", de nouveaux acteurs vont bouleverser d’autres secteurs, plutôt inattendus : Santé et bien-être. Et encore : Bannerman vous permet de "louer" des gardes du corps comme une voiture.Un premier rendez-vous avec un inconnu ? En 2014, le secteur de l’économie collaborative a levé 8 milliards de dollars. La présentation complète (en anglais) : Aurélien Viers - @aviers

921c0152019f7d3e4869a167d82ec11f.pdf Chiffre d'affaires de l'économie collaborative L'économie collaborative Qure représente la consommation collaborative dans le monde ? 20 000 000 000 euros / an Selon une étude PwC parue fin novembre 2014, le marché de l'économie du partage (la « sharing economy ») pourrait représenter 335 milliards de dollars (268,5 milliards d'euros) d'ici à 2025, contre 12 milliards d'euros en 2014. En France, une start-up comme BlaBlaCar qui est un fleuron de cette nouvelle économie a réussi à lever 100 millions d'euros en juillet 2014. Selon une étude PwC parue fin novembre 2014, le marché de l'économie du partage (la « sharing economy ») pourrait représenter 335 milliards de dollars (268,5 milliards d'euros) d'ici à 2025, contre 12 à 20 milliards d'euros en 2014. Le tour du monde de la consommation collaborative Mosaïque : les grandes notions de la consommation collaborative La consommation collaborative en France en 2014 Au total, 8 Français sur 10 pratiquent ou ont l’intention de pratiquer cette nouvelle façon de consommer.

Penser l'entreprise comme communauté : fondements, définition et implications L’acceptation de la participation politique de tous remet inévitablement en cause le modèle dominant de la gouvernance d’essence autocratique : dans le discours habituel sur la gouvernance, au sens étroit du terme, les actionnaires rois (version actionnariale) ou les parties prenantes (version partenariale) dictent leur volonté aux dirigeants ; dans le discours sur la responsabilité sociale de l’entreprise, cette dernière, à la façon d’un monarque éclairé, mais monarque tout de même, octroie ses faveurs à des parties prenantes désignées de façon discrétionnaire. L’acceptation de la participation politique appelle à un mode de gouvernance démocratique. Le lecteur pourra trouver ces discussions bien abstraites et pourtant, elles font écho aux idées audacieuses développées - et mises en pratique dans ses multiples activités - par Mary Parker Follet. Follet veut mettre le conflit à notre service.

Related: