background preloader

La marmite norvégienne: garder les aliments au chaud

La marmite norvégienne: garder les aliments au chaud
Related:  5. Fabriquer ses outils

Africa Express - Web Documentaire tour d'Afrique des énergies en train A LIRE: Positionnement du Projet Nomade des Mers sur le contenu de ce pearltrees autrement... mais mieux! Ma petite contribution à ce sujet, sur plusieurs points :- oui, ça marche du tonnerre- oui, on ne brûle plus ses plats mijotés- oui, on économise pas mal d'énergie (gaz, électricité ou bois) - J'ai réalisé la mienne moi-même aussi, mais bien qu'elle soit aussi pratique que les précédentes, elle est moins charmante ; mais je l'ai réalisée dans un soucis d'hygiène et de nettoyage "pratique" et rapide - Matériaux nécessaires pour la réaliser : 1. une boîte isolante conçue pour le transport des surgelés par les professionnels chez Makro ou Metro (15€) 2. quelques restes d'isolant en plaque (vert, jaune ou bleu) style styrodur 3. quelques restes d'isolant à bulles métalisé 4. un dessous de plat (pour protéger la base de ma marmite car la casserole est très chaude quand on l'y dépose) - Les photos : oups petit problème logistique, je les poste dès que j'ai remis la main sur mon DD. Bref, que du positif... Pourquoi j'ai utilisé de tels matériaux plutôt que des matériaux naturels?

Merveilleuse marmite norvégienne Que diriez-vous de réaliser d’importantes économies d’énergies lors de la cuisson de votre soupe ou de tout bon petit plat mitonné? C’est ce que vous pourrez faire grâce à cet objet quasi magique: la marmite norvégienne. Bonne nouvelle, il ne s’agit pas d’un objet à acheter tout fait dans le commerce : la marmite norvégienne (ou suédoise) est un principe à utiliser dans votre cuisine moyennant quelques bricolages. La marmite norvégienne, c’est un peu le principe du thermos: on cuit à l’étouffée, dans un environnement qui conserve la chaleur accumulée… Cette technique de cuisson est idéale pour les plats qui cuisent longtemps, comme les ragoûts ou les soupes. Pendant la guerre de 1914-18, on poussait les ménagères à se servir de boites à chapeaux pour en faire des marmites norvégiennes. Toutefois, si vous voulez vraiment une marmite norvégienne performante, ça vaut peut-être la peine de bricoler un peu, et de vous fabriquer un vrai caisson isolé en bois. En savoir plus

Energypedia - Cooking Around the World Around the world humans prepare many different types of food in many different ways. 95% of staple foods, need to be cooked before they can be eaten.[1] There is even the theory from Richard Wrangham which says that the human as species can just survive with cooking.[2] Cooking can be a hobby, cultivated with passion in a modern kitchen. Unfortunately this is generally true just for a privileged minority, with access to modern cooking fuels and appliances. For the majority cooking is an often dangerous chore on open fire in small huts. Over 3 billion people eat food prepared on open fires and traditional cookstoves.[3] Mostly inside, because for very practical reasons people usually do not cook outside[4]: During the dry seasons it’s too hot outside. There are also deep-seated social reasons why people don’t cook outdoors: What people eat reflects their social status and people can be very sensitive about their neighbors’ views of their status.

NRJ réalistes - Site tuto systèmes énergétiques simples Voiture et technologie : mythes et réalités véhicules modernes et électronique embarquée : comment tromper le calculateur le scandale de la vanne EGR et du filtre à particules (FAP) M.A.J.(09-03-07) pourquoi fabriquer sa propre électricité : information sur le nucléaire et ses déchets. M.A.J.(28-11-06) comment les industriels arrivent ils à nous faire manger des horreurs par la maitrise politique des statistiques : Lundi investigation sur les OGM (2004) .....(necessite VLC player, gratuit, multiformats) autre site d'information "libre" sur les OGM : - La fritomobile : les joies de la simplicité et de la légalité (Kit boite à gants). - L'acétone comme pulvérisateur / influence du champ magnétique - Rouler à l'eau de pluie : réacteur hydrogène par électrolyse M.A.J.(10-10-07) - Réacteur pantone : "processeur" multicarburant à eau, à huile, multi-hydrocarbures... - réseau 12V ou 220V, quelle différence ?

anama.be La marmite norvégienne est une boîte à parois isolantes, qui ferme hermétiquement et qui fonctionne selon le principe de la bouteille thermos. Dès que c’est assez chaud, on coupe le feu et on place le récipient de cuisson dans le milieu étanche et isolé de la marmite norvégienne. On ferme et la chaleur accumulée dans le récipient de cuisson ne peut pas s’échapper hors de la boîte. Elle reste confinée. La cuisson va se terminer sans apport supplémentaire d’énergie. Le samedi 14 janvier à 14 heures, nous organiserons un atelier au 5 rue Montifaut Tournai, qui expliquera comment réaliser facilement une marmite norvégienne avec des matériaux simples. Prix de l’activité : 5€ non membres 4€ membres Merci de bien vouloir réserver en versant la somme au compte 363-0827086-07 d’ANAMA ASBL 5 rue Montifaut.

Comment construire un four solaire avec des caisses de carton Ce modèle de four solaire peut être particulièrement utile pour des personnes à faibles ressources, vivant dans des pays chauds qui ont de nombreuses heures de soleil. Processus de construction du four solaire Matériel nécessaire : 1 et 2 Caisses en carton de différentes tailles. 3– Plaque de plastique transparente (Pour une efficacité supérieure, une plaque de verre serait préférable) 4– Plaque ou plateau métallique de couleur noire 5– Plaque de carton 6- Des matériaux isolants Outils nécessaires- un cutter, de la colle, du ruban adhésif et un rouleau de papier aluminium. Construction : 1 – Poser la grande caisse à l’envers. 2 – Couvrir avec la colle puis avec le papier d’aluminium les surfaces de toutes les faces intérieures et extérieures de la petite caisse et les faces intérieures de la grande caisse en incluant les couvercles et les fonds. 3 – Introduire la petite caisse dans l’ouverture qui a été faite sur la grande. Mode d’emploi du four WordPress: J'aime chargement…

Marmite norvégienne, caisse à cuire et cuiseur thermos Marmite norvégienne, caisse à cuire : le principe La marmite norvégienne est une invention ancienne utilisée bien avant la création des thermos. Ce procédé de cuisson existait déjà en Norvège en 1870 et se composait généralement d'une marmite en fer battu étamé et d'une boîte isolatrice pouvant se refermer. La marmite norvégienne n'est normalement pas destinée à être emportée en pique-nique vu son volume et son poids. Le procédé astucieux est basé sur le prolongement passif de la cuisson qui se termine à l'étouffée, sans recours à un moyen de chauffage. La cocotte est enlevée du feu bien avant la fin de la cuisson. Elle a de multiples appellations : caisse norvégienne, caisse à cuire, cuiseur thermos, caisse thermique, marmite suédoise, boîte de cuisson sans énergie, cuiseur sans feu, auto-cuiseur, caléfacteur,... Comment cuire avec une marmite norvégienne ? L'ustensile de cuisson : cocotte, casserole ou faitout Première étape : la cuisson véritable Fabrication d'une marmite norvégienne

simplicité culinaire Bien que sachant que cela existe et fonctionne très bien, il m'a fallu du temps et des vacances pour passer à l'acte : cet été, un joli coffre en bois brut a été le déclencheur... ( article rapatrié de ce blog ) Le principe de ce type de "cuisson" : porter un plat à ébullition dans une cocotte en fonte ou en inox épais, dotée d'un bon couvercle, et cuire à peine quelques minutes à feu doux ( je ne visse pas la cocotte minute qui de toutes façons n'en est plus une), puis placer la cocotte avec son couvercle, dans le coffre, en faisant en sorte qu'elle y soit elle aussi bien emmitouflée : remplir les espaces vides avec des tissus comme des pans de vieille couverture par exemple. Mettre un coussin sur le tout et bien refermer le coffre. Ouvrir quand le temps présumé de cuisson avec combustible est dépassé d'environ 30% (c'est variable selon les plats). C'est plutôt le genre de futur repas qu'on peut mettre démarrer le matin et qu'on aura juste à réchauffer le midi ou le soir (céréales...).

Related: