background preloader

Cahiers pédagogiques 2013 : Plus de maîtres que de classes

Cahiers pédagogiques 2013 : Plus de maîtres que de classes
Lors des Journées de l’innovation les 27 et 28 mars 2013, ont eu lieu conférences, tables rondes et ateliers autour des principaux axes de changements de la refondation de l’école : maternelle, "plus de maitres que de classes", numérique, décrochage, etc. Le déploiement de l’opération "Plus de maitres que de classes" dans le premier degré a donné l’occasion aux Cahiers pédagogiques pendant les semaines à venir d’interroger les futurs participants à la table ronde. Une manière de préparer dès maintenant la mise en place du dispositif, pour qu’il permette un meilleur apprentissage de tous les élèves. Aujourd’hui, les vidéos lors de la manifestation. Vous les aviez découverts dans cet article. Vous allez pouvoir les retrouver en interviews et dans la table ronde, précédés de Bruno Suchaut, professeur en sciences de l’éducation, Université de Bourgogne, IREDU, et Pascal Bressoux, directeur de laboratoire des sciences. créer des relations de confiance dans les échanges ; 1. 2. 3.

http://www.cahiers-pedagogiques.com/Plus-de-maitres-que-de-classes

Related:  PDMQDCCoenseignement / co-interventionPlus de Maitre que de ClasseTHEORIE

Plus de maîtres que de classes : "ne pas dissocier les activités des élèves  ADDITIF 23.03.13 : La suite de la série des Cahiers pédagogiques sur le "Plus de maîtres que de classes"- Pascale Varay, directrice de l’école élémentaire d’application St Charles à Marseille (LéAi Saint Charles), qui suit cette expérience depuis bien longtemps, a répondu à nos questions.- Guy Charlot, directeur académique des services de l’Éducation nationale Directeur des services départementaux de l’éducation nationale du Pas de Calais Aujourd’hui, point de vue de la recherche, via Marie Toullec-Théry et Corinne Marlot, qui ont bien voulu répondre à nos questions. Cette photo, parue dans Le Monde, daté du 16 janvier 2013, nous semble éviter la question des transformations des pratiques.

Ifé - Le multi-agenda Info Le multi-agenda est un outil pour appréhender le travail enseignant dans sa complexité. Une modélisation plus fine des gestes d'étayage, au cœur du métier d'enseignant est développée à travers les postures enseignantes et les postures d'élèves. L’activité de l’enseignant consiste à mettre en travail un ensemble complexe de préoccupations. Un premier niveau de ces macro-catégories ou macro préoccupations a un caractère très générique.

L'école primaire et la refondation - «Plus de maîtres que de classes» Comité national de suivi "plus de maîtres que de classes" Présidé par madame Marie-Danièle Campion, rectrice de l'académie de Clermont-Ferrand, le comité national de suivi est constitué d'enseignants exerçant dans le premier degré, de formateurs (conseillers pédagogiques et maîtres formateurs), de représentants des organisations syndicales, de chercheurs, de cadres de l'éducation nationale. L'Inspection générale de l'éducation nationale et la Direction de l'évaluation, de la performance et de la prospective (DEPP) apportent également leur expertise aux travaux du comité qui a pour mission d'accompagner la mise en oeuvre de ce dispositif.

[PRESSE] Personnaliser les apprentissages pour refonder l'Ecole ? "Individualiser ce n'est pas possible. C'est trop de travail pour les enseignants. Personnaliser par contre c'est possible". Professeur des écoles, formateur, Sylvain Connac a une longue expérience d'enseignant. Pour sortir de la spirale de l'échec scolaire, il invite dans un nouvel ouvrage, co-édité par le Café pédagogique, à revisiter l'enseignement. Une démarche réaliste qui s'appuie sur des tests et des exercices pour déjà mieux connaître ses propres repères pédagogiques.

Plus de maîtres que de classes : le dispositif ne se substitue pas aux RASED (circulaire) La cir­cu­laire visant à mettre en place le dis­po­si­tif "Plus de maîtres que de classes" a été publiée aujourd'hui sur le site du minis­tère de l'Education natio­nale. Selon le texte, le dis­po­si­tif ne rem­place pas les RASED. Le minis­tère de l'Education natio­nale publie aujourd'hui sur son site une cir­cu­laire défi­nis­sant les moda­li­tés du dis­po­si­tif "Plus de maîtres que de classes" et des péda­go­gies inno­vantes mises en place dans le cadre de ce dispositif. Selon le texte, les 7 000 pro­fes­seurs sup­plé­men­taires recru­tés dans le cadre du dis­po­si­tif auront pour mis­sion de contri­buer à "pré­ve­nir la dif­fi­culté sco­laire" à l'école pri­maire "et d'y remé­dier si elle n'a pu être évitée". Il pré­cise que "l'action sera prio­ri­tai­re­ment cen­trée sur l'amélioration de la réus­site sco­laire en fran­çais et en mathé­ma­tiques et sur l'acquisition de la métho­do­lo­gie du tra­vail sco­laire". Le pro­jet de cir­cu­laire avait été dévoilé en décembre.

Pratiques, dispositifs, exemples et étude de cas Je me risque à une traduction du dernier chapitre d'un livre relatant une recherche anglaise: "Maximising the impact of teaching assistants", par Russell, Webster, Blatchford. Peter Blachford sera d'ailleurs présent en conférence lors des Journées, aux côtés de Bruno Suchaut. Bien prendre cette traduction pour ce qu'elle est : un moyen de nous poser des questions et des pistes pour améliorer nous aussi les effets de nos maitres surnuméraires... Ca s'impose, lorsque l'on lit la première hrase de la traduction : "Les élèves qui ont reçu le plus de soutien des assistants d'apprentissage ont fait significativement moins de progrès que ceux qui ont reçu moins de soutien...". Commence mal, l'histoire...

Ifé-Les postures enseignantes Une posture est une structure pré-construite (schème) du « penser-dire-faire », qu’un sujet convoque en réponse à une situation ou à une tâche scolaire donnée. Les sujets peuvent changer de posture au cours de la tâche selon le sens nouveau qu’ils lui attribuent. La posture est donc à la fois du côté du sujet dans un contexte donné, mais aussi de l’objet et de la situation, ce qui rend la saisie difficile et interdit tout étiquetage des sujets. Les « postures d’étayage » permettent de rendre compte de la diversité des conduites de l’activité des élèves par les maîtres pendant la classe : Une posture de contrôle : elle vise à mettre en place un certain cadrage de la situation : par un pilotage serré de l’avancée des tâches, l’enseignant cherche à faire avancer tout le groupe en synchronie.

CIRCONSCRIPTION DE TOUL " Ressources pédagogiques Documents d'accompagnement des programmes Programmes de l'école primaire Maitres surnuméraires : à quelles conditions ? La publication de la circulaire sur les "maîtres surnuméraires" dans les écoles donne chair à une question importante pour la refondation de l'Education prioritaire : comment faire de cette proposition un levier pour le travail collectif, au service de la réussite de tous ? On en parle beaucoup, mais ce n’est pas si nouveau : il y a presque dix ans, un intéressant rapport de la DEPP tentait d’évaluer l’impact des maîtres surnuméraires (MS) dans les écoles, mis en place dans le cadre de la déclinaison des politiques d’éducation prioritaires sur les territoires. L’étude concluait notamment qu’on attendait beaucoup de lui, par son effet d’entrainement, « rassembleur, expérimenté, volontaire, voire formateur », référent, sécurisant. Au passage, notons que ces qualités sont souvent celles qu’on cite pour les directeurs efficaces, nous y reviendrons. L’expérience du Centre Alain-Savary - Comment ne pas « saupoudrer », noyer le MS sous une foule de priorités ?

MENE1242376C La mise en place de dispositifs « plus de maîtres que de classes » est une dimension importante de la priorité donnée, dans le cadre de la refondation de l'école, à l'école primaire et à la maîtrise des compétences de base. Des moyens en enseignants seront mobilisés à cette fin dès la rentrée 2013 et tout au long de la législature. Ce dispositif nouveau repose sur l'affectation dans une école d'un maître supplémentaire. Cette dotation doit permettre la mise en place de nouvelles organisations pédagogiques, en priorité au sein même de la classe. Il s'agit, grâce à des situations pédagogiques diverses et adaptées, de mieux répondre aux difficultés rencontrées par les élèves et de les aider à effectuer leurs apprentissages fondamentaux, indispensables à une scolarité réussie. Le dispositif ne se substitue pas aux aides spécialisées, qui gardent toute leur pertinence pour les élèves en grande difficulté.

A. PMQC 44 - Evaluation d'un projet PMQC en cours.pdf LOIRE-ATLANTIQUE - Nathalie DONOT, CPC, en collaboration avec le Groupe de travail « formations » et le Groupe de pilotage « Plus de Maîtres Que de Classes » Pour évaluer le projet « Plus de Maîtres Que de Classes » au sein d’une équipe d’école au cours de la mise en œuvre du dispositif Circonscription : .................................

Ifé-Les postures élèves Chez les élèves, cinq postures traduisant l’engagement des élèves dans les tâches ont été identifiées. Les élèves les plus en réussite disposent d’une gamme plus variés de postures et savent en changer devant la difficulté : Bucheton, D., Soulé, Y. (2009). Les gestes professionnels et le jeu des postures de l’enseignant dans la classe : un multi-agenda de préoccupations enchâssées. Education & Didactique, 3(3), 29-48.

Related: