background preloader

Quel avenir pour la data-visualisation ?

Quel avenir pour la data-visualisation ?
La data-v isualisation c’est LA nouvelle tendance de création de contenu. Un mot anglais (une fois de plus) pour décrire une nouvelle forme de traitement de l’information. Sur le site de France Inter, Julien Baldacchino présente le concept comme « l’art d’exposer, de façon graphique, des données brutes ». Une infographie, par exemple, est une forme de data-visualisation. - Rendre les données, parfois complexes, plus digestes pour le lecteur, accessibles à tous pour créer un lien avec le lecteur - Rendre esthétiques, attractives les données pour obtenir la confiance du lecteur Autrement dit, la data-visualisation c’est créer de l’information esthétique. Car en 2013, tout site producteur de contenu a bien compris que le visuel est devenu un élément déterminant dans la mise en scène de l’information. Packaging de brique de lait réalisé par Audrée Lapierre. On se souvient aussi de la vidéo Debtris de 2010, visant à expliquer à travers une partie de Tetris la dette américaine. Related:  Informatique decisionnelle

La datavisualisation, c’est quoi ? Tentative de définition La datavisualisation est l’étude, la science ou l’art de représenter des données de façon visuelle. Cela peut se concrétiser par des graphiques, des camemberts, des diagrammes, des cartographies, des chronologies, des infographies ou même des créations graphiques inédites ou des photos. La présentation sous une forme illustrée rend les données plus lisibles et compréhensibles. Au delà de l’illustration, on peut même aller jusqu’à présenter des données sous la forme d’animations, voire de vidéos. Mode d’emploi Depuis quelques mois, on voit fleurir sur les sites internet et dans les médias de nombreux graphiques et infographies qui permettent de mieux appréhender les enjeux d’un sujet ou d’une problématique. La datavisualisation commence toujours par une collecte de données et de chiffres bruts. Un exemple illustré Prenons l’exemple du budget d’un état, et précisément de celui de la France en 2012. Pour aller plus loin La vidéo de David McCandless à TED

6 – Livre blanc sur la data visualisation, le retour de 30 entreprises 01net le 28/06/13 à 11h50 Si Napoléon est connu pour ses conquêtes et son rôle d’empereur, il l’est beaucoup moins en tant que précurseur involontaire de ce qui est devenu une mode dans le secteur IT, la « data visualisation ». Charles Joseph Minard, ingénieur civil français, a retracé en 1969 les pertes humaines de la Grande Armée lors de la campagne de Russie. En représentant par un graphique une grande quantité de données (les quelque 600 000 grognards), le trajet effectué et une courbe présentant la variation de température dans le temps, il a fait ce que l’on appelle de la « data visualisation ». SAS définit ce phénomène comme « l’exploration visuelle et interactive et la représentation graphique des données, quelles qu’en soient la volumétrie (du small data au big data), la nature ou la provenance. L'évolution de la Grande Armée lors de la campagne de Russie, par Charles Joseph Minard. Pourquoi faire de la data visualisation ? © impactvisuel.net

Les meilleures data visualisations de 2015 Comme chaque année, le site Information Is Beautiful a décerné ses prix aux meilleures réalisations de data visualisation à travers le monde. Le jury de l'édition 2015 a attribué la médaille d'or à une représentation des maladies infectieuses aux Etats-Unis sur une période de 80 ans. La médaille d'argent récompense une réalisation très réussie des langues parlées dans le monde qui fait apparaître une sur-représentation de la langue chinoise (et de ses dérivés). La médaille de bronze couronne une image des alliances politiques au sein de la Chambre des Représentants aux Etats-Unis. Information Is Beautiful a également attribué une série de prix dans les domaines du journalisme de données, de l'infographie, et des cartes interactives.

Data Visualization [infographie] Ukraine : la démocratie en dictature ! L’Ukraine, un bien beau pays qui est dans l’actualité en ce moment pour de bien tristes raisons… Malgré les vaillants efforts de l’opposition en Ukraine, le Parlement ukrainien a adopté une loi brutale qui dirige le pays en plein dans la dictature. Sont interdits en vertu de la nouvelle loi (sous peine d’emprisonnement) de conduire des voitures dans des colonnes qui dépassent cinq véhicules longs, de mettre en place un système sonore (émission ou réception) non déclaré, les « perturbations de masse » sont passibles de 10 à 15 ans d’emprisonnement, des informations sont collectés sur la police ou les juges, j’en passe… (l’image en grand format) Bref, comme souvent je vous invite à rester vigilant autant que possible sur vos droits, vos libertés et à rester informés tout en informant… et à militez avec vos propres moyens, si vous le pouvez! source Êtes-vous adepte du multitasking ? (voir l’image en grand) Et vous, êtes-vous « multitâche » ?

Qu'est-ce que la data visualisation ? Comment explorer les données à l'aide de graphiques ? C'est une solution pour affronter la complexité Définition : La Data Visualisation est une technique d'exploration et d'analyse des données numériques à l'aide de graphiques . C'est une excellente solution pour aborder la complexité croissante des données disponibles, et en tirer un enseignement fédérateur. Tous les protagonistes intéressés par le thème traité sont à même de lire et de comprendre sans ambiguïté le sens porté par le graphique présenté s'il est judicieusement choisi et soigneusement composé. Principe de la visualisation graphique des données C'est un outil de compréhension du sens de l'information, mais c'est aussi un instrument de communication. Les techniques de visualisation graphique des données rencontrent un vrai succès aujourd'hui. C'est un travers archi connu. Un métier aux multiples facettes Le thème assez complexe est encore aujourd'hui un vaste terrain de recherche. Les sites de référence Les livres de référence

Visualisation de données, dessiner pour informer et comprendre… La datavisualisation est l’étude et la mise en image d’informations, de données et de chiffres bruts. Conçue comme un résumé visuel, elle permet de les rendre plus accessibles et ouvre aussi parfois de nouvelles perspectives. Elle est l’œuvre du datadesigner, qui travaille en collaboration avec le datajournaliste (qui recueille les données), à moins d’assumer lui-même cette fonction de documentation et d’investigation. Quelques repères historiques Soulevant le problème de l’absence de formation à l’élaboration et à la lecture des graphiques, Gaëtan Gaborit nous propose, dans un diaporama publié en mai 2012, une initiation au monde des représentations visuelles. Gaëtan Gaborit rappelle le rôle déterminant de William Playfair (ingénieur et économiste écossais) qui inventa de nouvelles représentations des données statistiques (le graphique à barre, le graphique à secteurs permettant de multiplier les informations sur un même graphique). Lisibilité VS recherche esthétique ? Références :

1 – Data mining et marketing Le data mining signifie littéralement « forage de données ». Comme dans tout forage, sont but est d’extraire des données disponibles au sein de toute entreprise des informations exploitables d’un point de vue commercial. Dans le contexte actuel ou le consommateur est considéré comme volatile, ou la concurrence s’intensifie et ou les marchés deviennent saturés, le client devient l’acteur principal de l’entreprise. Des milliers d’informations sont collectées sur les comportements des clients mais sont le plus souvent mal exploitées. Le data mining intervient alors pour exploiter au mieux ces données. 1 . Le data mining (appelé également exploitation stratégique de données) est apparu au milieu des années 90 avec le développement des datawharehouse. Le data mining correspond à l’ensemble des techniques et des méthodes qui à partir de données permettent d’obtenir des connaissances exploitables. 2. 3. Exemples de logiciels (liste non exhaustive) 4. Marketing direct Centre d’appels Data mining

Infographie ou visualisation de données, quelles différences? | d/viz Infographie : la visualisation de données Les termes d’infographies ou de visualisations de données apparaissent aujourd’hui interchangeables. Il s’agit de représentations de manière visuelle d’éléments souvent difficiles à appréhender par les simples mots. Mais au-delà de cette proximité de définition quelles différences y-a-t-il? la novlangue du web ? Univers profondément anglophone et technique, le web crée souvent un vocabulaire assimilé plus ou moins correctement par tout un chacun. Comme les mots geek et nerd, infographie et visualisation de données se côtoient sans pour autant se confondre. Excel rendu lisible Considérer que l’infographie exclut toute idée de données quantifiables nous semble bien excessif. Il s’agit bien d’une représentation graphique de données qui sont ici quantifiables. Raconter une histoire par l’image Une infographie de son côté est également une représentation graphique. Statique l’infographie ? Une différence d’objectif

5 – Forêts aléatoires et data mining 0inShare Le module STATISTICA Random Forest est intégré à l’outil de data mining STATISTICA Data Miner. Il reprend les travaux effectués par Breiman et répond aussi bien à des problématiques de classification que de régression. Samuel DODE a rejoint StatSoft France il y a 5 ans. 2 – Ciblage comportemental Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le ciblage comportemental est une technique de publicité qui consiste à personnaliser les contenus promotionnels, en fonction du comportement des internautes et de l'identification de leurs centres d'intérêt. Le logiciel AdWords de Google en est l'un des exemples les plus connus. Mais on peut aussi citer « Beacon », le système de ciblage comportemental de Facebook, qui a de son côté défrayé la chronique en annonçant la commercialisation du profil de ses membres à des annonceurs[1]. Définition[modifier | modifier le code] L'expression Ciblage comportemental est la traduction française du terme anglo-saxon « Behavioral Targeting », souvent employé sous l'abréviation « BT ». Origine[modifier | modifier le code] Internet est un média dans lequel chaque utilisateur choisit le contenu qu'il souhaite consulter, ce qui induit une fragmentation de l'audience et donc une problématique de media planning spécifique. Objectifs[modifier | modifier le code]

Livre Blanc dataviz L’EBG lance en partenariat avec SAS son premier livre blanc sur la Data Visualization Nous avons interrogé plus de 30 sociétés sur leurs projets de Data Visualization* , en leur demandant quels en étaient les enjeux, pour quels utilisateurs, avec quels résultats. Ces retours d’expérience détaillés et concrets permettent de se faire une idée plus claire des enjeux liés à ce domaine en plein essor. Entreprises participantes (liste non exhaustive) : Pour obtenir un exemplaire de l'ouvrage, vous pouvez contacter ligia.rodrigues@ebg.net. Télécharger la version iBook ici. Dans le cadre de cette étude, nous organisons trois webconférences sur le thème de la Data Visualization : Pour vous faire une meilleure idée de ce que recouvre la Data Visualization, vous pouvez consulter les éléments suivants sur le site de SAS : Introduction Quand on s’arrête un peu sur le terme « données », on s’aperçoit qu’il est particulièrement ambigu. Le monde des chiffres et celui des images sont a priori très éloignés.

En mars 2013, Milkcheck, le blog orienté marketing, communication et réseaux sociaux, a publié un article très intéressant concernant l’avenir de la data-visualisation. A travers ce billet, nous y apprenons notamment que la data-visualisation va perdurer car elle répond aux nouvelles attentes des consommateurs : l’immédiateté et l’accessibilité pour tous à tous types de contenus. by justinsouvenir Dec 9

Related: