background preloader

LA CREATION DU MONDE SELON L'ANCIENNE EGYPTE (.pdf)

LA CREATION DU MONDE SELON L'ANCIENNE EGYPTE (.pdf)

http://questions-d-etres.net/IMG/pdf/creation_du_monde_Egypte.pdf

Related:  RELIGION DE L'EGYPTE ANCIENNECosmogonie

Mythologie égyptienne / La création du monde 2° Autres cosmogonies – Comme nous l’avons évoqué précédemment, les mythes de la création du monde variaient d’une cité à l’autre. a) Cosmogonie memphite : A Memphis, les prêtres de la cité érigèrent leur divinité tutélaire, Ptah, en démiurge. Parvenant au cours de l’Antiquité à rivaliser avec la mythologie héliopolitaine, il est intéressant de remarquer que la cosmogonie memphite est sans doute la genèse la plus simple à comprendre de nos jours. Stèle dédiée au dieu Ptah, XX° dynastie, vers 1100 avant Jésus Christ, musée du Vatican, Rome.

Cosmogonie maya Les récits de la création très complexe des univers mayas, intégraient des nombreux dieux, des forces naturelles et des ancêtres; ils décrivaient comme dans la mythologie Aztèque une succession de mondes créés par Hunab Ku. Le premier monde était habité par les Sayam Uinicob, "hommes experts", une race de nains qui, selon les Mayas, avaient édifié les cités en ruine du passé. Les travaux avaient été faits dans l'obscurité car le soleil n'avait pas encore été créé, mais lorsque le soleil se leva à la première aube, les Saiyam Uinicob se changèrent en pierre. Cosmogonie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (indiquez la date de pose grâce au paramètre date). Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. La cosmogonie (du grec cosmo- « monde » et gon- « engendrer ») est définie comme un système de la formation de l'Univers[1]. Elle se distingue de la cosmologie, qui est la « science des lois générales par lesquelles le monde physique est gouverné »[1].

Françoise Dunand, La religion égyptienne Des monuments admirablement préservés, des textes de mieux en mieux déchiffrés et une multiplicité d'images : on pourrait penser que la religion égyptienne n'a plus de secrets. Pourtant, de ses débuts, nous ne savons à peu près rien. Lorsque l'Égypte entre dans l'histoire, sous la forme d'un état centralisé, dirigé par des rois au pouvoir absolu, son système religieux est déjà en place. Ce système va perdurer pendant plus de trois millénaires, comme nous l'explique aujourd'hui Françoise Dunand qui a publié notamment, aux éditions Colin en 1991, Dieux et hommes en Égypte. Dès l'origine, le pharaon est le responsable du culte… Sous l'Ancien Empire, ses rapports étroits avec les dieux sont évidents : les statues de Chephren, retrouvées dans son temple funéraire à Giza, montrent le faucon Horus posé sur sa nuque et l'entourant de ses ailes, expression de la protection divine exercée sur la fonction royale.

Cosmogonie nordique Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La cosmogonie nordique est le système de la création du Monde, selon la mythologie nordique. Du néant originel aux premiers géants et aux premiers dieux[modifier | modifier le code] Tel est le commencement des temps qui nous est présenté dans la Völuspá. Religion La religion et les mythes Considérations générales Les dieux personnifient en général les forces imprévisibles de la nature. Ils sont en général des tyrans égoïstes. Cosmogonie japonaise Partout la création du monde a donné lieu à des mythes et à des légendes, avec pour les insulaires la particularité de n’être concernés que par leurs îles, au point d’en oublier le reste du monde continental.Nous ne connaissons les premières pensées et la cosmogonies japonaises que grâce à des recueils d’époque tardive (début du VIIIe siècle), et donc déjà influencés par la civilisation chinoise, en particulier le Kojiki et le Nihon-Shoki. On ne trouve dans ces ouvrages pas de réel début et, Izanami et Izanagi y sont les premiers personnages dont l’histoire se précise. Ils sont apparemment indifférenciés, mais c’est leur union qui a établi la cosmogonie japonaise.

Cosmogonie Dogon (Afrique) Pour les Dogons des falaises nigériennes de Bandiagara, avant le commencement des choses apparaît Amma. Le mythe de la création est lié à celui de la révélation de la parole aux hommes. Amma, dieu créateur, omnipotent et immatériel, lance le système planétaire, boulettes de terre transformées en étoiles que les femmes, par la suite, cueilleront au ciel pour les remettre à leurs enfants. Ceux-ci les transperceront d'un fuseau et feront tourner jusqu'à lassitude ces toupies lumineuses. Amma fait le soleil-femelle, la lune-mâle, et la terre, boudin de glaise qu'il a serré dans sa main et qui, dans l'espace, s'étale, gagne au Nord, s'allonge au Sud, s'étend à l'Orient et à l'Occident, étire sa chair, sépare ses membres, comme le ferait un fœtus dans la matrice. La terre devient une femme, à plat dos, orientée Nord-Sud.

LA PSYCHOSTASIE Nephtys Les vases canopes Différents papyrus représentent la scène de la psychostasie, dont l'un des plus célèbres est celui d'HOUNEFER, scribe royal ayant vécu sous le pharaon Séthi 1er (1285 aJC) ( Nouvel Empire - XIXè dynastie) . Ce papyrus peint, retrouvé à Thèbes est conservé au British Muséum de londres.

Related: