background preloader

La Nouvelle-Orléans - Site officiel de l'Office du Tourisme

La Nouvelle-Orléans - Site officiel de l'Office du Tourisme
Cœur français battant en terre américaine, La Nouvelle-Orléans ne ressemble à aucune autre ville des États-Unis. Entre Quartier Français à l'architecture latino-créole, vieille cathédrale, antiquaires, boîtes de jazz et rues en fête, c'est à une tourbillonnante plongée dans l'Amérique Impertinente que convie cette ville à l'ambiance si attachante. A découvrir : Le Quartier Français : Le centre historique de La Nouvelle-Orléans s'appelle Quartier Français ou Vieux Carré bien qu'en réalité, son architecture soit d'influence espagnole. Les visiteurs peuvent admirer les balcons en fer forgé, les petites cours privées agrémentées de fontaines, les jardins et patios, tout en profitant de l'ambiance tranquille du « Vieux Sud ». La Promenade Moon Walk longe le Mississippi. La nuit tombée, Bourbon Street (nommée ainsi en hommage au Roi Soleil) s'anime d'une incroyable effervescence tous les soirs de la semaine et jusque tard dans la nuit. Arts District : Faubourg Marigny : A faire www.ddaymuseum.org Related:  Voyage

Une douce promenade à Brooklyn : Cobble Hill & Brooklyn Heights | The Mariga'Z Bulle Pour fuire quelques heures l’agitation de Manhattan rien ne vaut une petite escapade de l’autre côté de l’East River, à Brooklyn et dans ses quartiers bordant la rivière… Certes, moins branchouilles que Williamsburg, et nettement plus résidentiels, les quartiers de Cobble Hill et Brooklyn Heights ressemblent à Greenwich et West villages… Ce n’est sans doute pas ici que vous viendrez faire votre shopping, mais une petite pause fait du bien ! Au sud de DUMBO, s’étend un promontoire dominant quais et entrepôts, qui est l"un des plus séduisants quartiers de Brooklyn : Brooklyn Heights. Au bout de Montaigue St., la promenade de Brooklyn Heights. Cette promenade fut construite en 1950 pour couvrir la voie rapide Expressway qui passe en dessous et mène au Verazano Bridge. Ce quartier est la première banlieue résidentielle de Manhattan, formée après l’ouverture du Fulton ferry en 1814. Le quartier a été soigneusement restauré et ça continue. l Share this / Partagez si vous aimez : Like this:

New York Underground: A la découverte du Bowery et de St Marks Place Niché au sud de Manhattan, en plein coeur du Lower East Side, le quartier du Bowery n’est pas le plus fréquenté par les touristes. C’est un tort, car outre son atmosphère particulière, ce quartier possède de nombreux points d’intérêt. Cet article vous emmène au cœur du Bowery, temple de la mode et de la culture underground New Yorkaise depuis 50 ans. Un peu d’histoire Depuis la création de la ville, le Bowery a toujours été une terre d’accueil pour les nouveaux immigrants pauvres : Italiens, Irlandais, Polonais, Allemands et surtout Juifs, le quartier abritant historiquement une importante communauté Juive. Lors de la seconde moitié du 20ème siècle, de nombreux artistes, musiciens et autres hippies furent attirés par les loyers modérés et l’ambiance décontractée qui régnait dans le quartier. Depuis les années 1960, les environs du Bowery ont rassemblé de nombreuses générations d’artistes et de musiciens. Se rendre dans le Bowery A voir, à faire… Voilà!

Survoler New York avec le Roosevelt Island Tramway Petite île située sur l’East River, entre Manhattan et le Queens, Roosevelt Island est essentiellement résidentielle et on y croise peu de touristes. Pourtant, l’île est déservie par un funiculaire qui permet de bénéficier d’une vue imprenable sur Manhattan, le Queens et l’East River. Tout ça, pour le prix d’un ticket de métro! Un peu d’histoire Le tramway à été construit par l’entreprise Suisse Vonroll Ltd pour 5 millions de dollars. Prisé par les réalisateurs américains, le tramway de Roosevelt Island est présent dans de nombreux films. En 2006, un problème mécanique bloqua une soixantaine de personnes dans les airs pendant 7 heures. Accessible de 6 heures à 2h30 (3h30 le week end) le tramway transporte plus de 20000 personnes par jour. Se rendre au Roosevelt Island Tram Coté Manhattan, l’entrée du tramway est très simple à trouver. Sur Roosevelt Island, la station de tramway se trouve sur une place également nommée Tramway Plaza, à l’angle de W Road et de E Road. Bon à savoir

Six îles paradisiaques en France métropolitaine On aimerait prendre un bateau, se poser sur une petite crique… On pense aux Grenadines, à Saint-Barth… Alors qu’à quelques minutes des côtes métropolitaines, de petites îles invitent aussi à l’évasion. Bréhat, la fille en fleurs (Côtes-d’Armor) Des palmiers, des figuiers, des jasmins, des mimosas, des mûriers… La première impression de Bréhat, bout de terre de 300 hectares, est colorée et exotique. S’y rendre : traversées (10 minutes) depuis Ploubazlanec et, en saison, depuis Saint-Quay-Portrieux, Binic et Erquy. Y dormir : L’historique Hôtel Bellevue est posé face à la mer. Tatihou, le repaire de pirates (Manche) Voilà une petite île qui devrait plaire aux enfants. S’y rendre : en bateau (10 minutes) ou à pied (25 minutes) depuis Saint-Vaast-La-Hougue. www.manche.fr/tatihou Y loger : il existe une seule structure d’hébergement sur l’île, avec une trentaine de chambres, de simple à familiale (à partir de 65 euros par adulte, en demi-pension). resa.tatihou@manche.fr.

Les plus belles balades à Paris - Voyages-sncf.com Laurianne Barbier Rédaction Voyages-sncf.com L’été, Paris devient le règne des marcheurs : qu’ils soient touristes ou Parisiens, la ville se parcourt en long et en large. Munissez-vous de bonnes chaussures... On vous emmène dans notre top 3 des balades parisiennes. Les Berges de Seine en famille ou entre amis Depuis sa création en juin 2013, au cœur de Paris, les Berges de Seine sont devenues un véritable lieu de vie et de rencontres. Pour les adultes, des cours de remise en forme ou de bien-être sont proposés comme le yoga, la boxe, le fitness…Et pour tous ceux qui veulent juste se promener et flâner, profiter des beaux jours, vous pouvez aussi choisir l’option relax sur l’un des transats des cafés installés sur les berges, ou participer à un petit concours de pétanque entre amis. Promenade sur la Coulée Verte La Coulée Verte qui relie la Bastille à Vincennes, appelée aussi promenade plantée, parcourt l’ancienne voie ferrée de la ligne de Vincennes sur 4,5 km. Y aller en train Se loger

Sept hôtels à moins de 100 euros dans les capitales d’Europe On a beau vivre à portée de clic d’un moteur de recherche, trouver un bed & breakfast à la fois cosy et abordable relève du casse-tête, surtout si la destination est Paris, Rome ou Londres. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Vicky Chahine Le Mario, à Madrid La chaîne espagnole Room Mate a essaimé un peu partout dans la péninsule Ibérique (et ailleurs) avec ses boutiques-hôtels design, chacune baptisée du prénom d’un local imaginaire (Anna en Espagne, Giulia en Italie, Grace à New York). A Madrid, il existe quatre établissements, dont le Mario, à deux pas de Gran Via et de l’Opéra. La déco est contemporaine et plutôt épurée, les cinquante chambres sont confortables avec Wi-Fi gratuit. A partir de 76 €. Le C.O.Q., à Paris Récemment inauguré derrière la place d’Italie et à quelques encablures du Jardin des plantes, le C.O.Q. A partir de 79 €. 15, rue Edouard-Manet, Paris 13e. Le Fresh Hotel, à Athènes A partir de 79 €. 26 Sofokleous Str. 10552 Athènes. La Kilnoran House, à Dublin

Voyage. Nos bons plans pour partir à New York sans se ruiner Publié le dimanche 15 janvier 2017 à 10:00 par Clémentine MERCIER. . New York est une destination qui fait rêver bon nombre d’entre nous. Mais, problème : c’est cher. Vraiment ? Si vous décidez de partir en basse saison (de novembre à fin mars) vous pouvez trouver des petits prix pour les vols et les logements. Transport : 350 à 500 € pour un aller-retour (© Kolitha de Silva/Flickr) Pour trouver des bons prix, tout dépendra déjà de vos dates. Logement : un hôtel en basse saison Bien que les auberges de jeunesse soient souvent un bon plan pour les petits budgets, à New York certains hôtels cassent les prix en basse saison. Restaurants : Johnny’s Lunchonnette, Shake Shack et Luke’s Lobster (Shake Shack / © Lucas Richarz/Flickr) Pour un brunch typiquement américain, allez chez Johnny’s Lunchonnette dans le quartier de Manhattan. Shake Shack est un incontournable, un fast food amélioré que vous trouverez un peu partout dans New York. (Little Cupcake Bakeshop / © Hector a Parayuelos/Flickr)

Voyage. Comment payer moins cher vos billets d’avion ? Publié le dimanche 29 janvier 2017 à 10:00 par Clémentine MERCIER. . Partir en voyage à l’étranger peut coûter cher. Et, souvent, c’est le prix des billets d’avion qui plombe le budget des vacances. Voici quelques bons plans et astuces pour trouver des tarifs avantageux sur des vols. La plateforme Option Way, pour obtenir le prix le plus bas Option Way est une agence de voyages en ligne experte dans les variations de prix de billets d’avion. La connexion privée, pour éviter que les prix gonflent Quand vous cherchez un billet d’avion, il est conseillé d’utiliser la connexion privée de votre navigateur, explique la blogueuse voyage Little Gypsy dans un tuto vidéo. La carte jeune Air France, pour avoir jusqu’à 30 % de réduction Comme pour la carte jeune de la SNCF, la « 12-24 ans » est valable un an et son tarif est de 49 €. Le site Voyages Pirates, pour dénicher des bons plans Ce site est un incontournable pour obtenir des bons plans pour voyager. Clémentine MERCIER.

Voilà pour vous 20 bons restaurants parisiens à moins de 30 euros Le Michelin, en prélude au guide national à paraître à la mi-février 2017, publie un guide de 645 tables à moins de 32 euros dans l’Hexagone. C’est le bon moment à l’heure où les additions coups de fusil (560 euros le menu et les vins chez Jean-François Piège, 75008) font froid dans le dos. La grande cuisine suppose des coûts importants côté matières premières et personnels: c’est le luxe gastronomique. La vague de la bistronomie, de 30 à 50 euros, permet d’accéder à de vrais plaisirs de bouche, d’où son succès à Paris et chez les disciples de Brillat-Savarin. 1.Lazare Dans la galerie marchande de la gare éponyme, Éric Fréchon, chef triple étoilé au Bristol, a inventé une brasserie animée aux deux services «où règne l’amour du bon». • Parvis de la Gare Saint-Lazare 75008 Paris. Coquillettes et jambon © lesrestos.com 2.Vantre La révélation de ce début d’année. Iacopo Chomel a obtenu le 30 janvier le Prix du Grand Chef de Demain catégorie bistrot, un futur Guy Savoy. 3.Le bar des près

Paris Promeneurs - La Maison de verre La Maison de verre La Maison de verre est construite entre 1928 et 1931 par l’architecte et designer Pierre Chareau (1883-1950) pour le compte du docteur Dalsace. Il collabore pour ce projet avec l’architecte Bernard Bijvoet. Invisible de la rue, la maison est le résultat de la transformation d’un ancien petit immeuble situé en fond de cour. La Maison de verre Sa façade est entièrement constituée de pavés de verre portés par la structure métallique. A l’intérieur, les poutres en acier ainsi que les canalisations sont laissées apparentes. La visite de la Maison de verre est réservée aux Amis de l’association du musée de Verre. Source :

Utopies Réalisées : un parcours architectural mythique à Lyon Utopies Réalisées est un nouveau parcours architectural situé dans la région lyonnaise. Il propose de partir à la découverte de 5 sites emblématiques de l’architecture XXe siècle, tous situés en région lyonnaise. Chacun d’eux raconte un chapitre d’une histoire passionnante, celle des grandes utopies sociales et urbaines du siècle passé. Ces 5 ensembles architecturaux sont encore tous habités. Ces sites sont à la fois monuments historiques et lieux d’habitat. Ces utopies sont nées de la rencontre entre des architectes visionnaires et des maîtres d’ouvrage audacieux, qui partageaient la conviction que l’architecture et l’urbanisme modernes pouvaient contribuer à un monde meilleur. Chacune des « Utopies Réalisées » témoigne de l’évolution d’un langage architectural moderne fondé sur l’utilisation de couleurs et de formes primaires. Lyon : La Cité des Etats-Unis (1917-1934) Dans les années 1930, à Lyon, on rêve d’Amérique, de ce Nouveau Monde, lieu de tous les possibles. Informations pratiques

Related: