background preloader

Émotions (bases neurophysiologiques)

Émotions (bases neurophysiologiques)
Le cerveau permet la mise en oeuvre des fonctions cognitives. Le terme cognition désigne tout ce qui se rapporte à la connaissance. Le cerveau permet également le processus émotionnel. L'émotion est le trouble intense de l’affectivité, une réaction immédiate, le plus souvent incontrôlée. La valence avec la notion de positif ou agréable, négatif ou désagréable.L'alerte aboutissant chez un individu à une tension ou bien le calme.Le contrôle dont la caractéristique essentielle étant la possibilité ou l'impossibilité de réagir confrontée à une frayeur importante. Bases neurobiologiques des émotions De nombreuses structures du cerveau participent à la physiologie des émotions . Le système limbique est une région du cerveau qui est constituée par la circonvolution du corps calleux c'est-à-dire la circonvolution de Broca associée à celle de l'hippocampe. L'hippocampe, parmi ces structures, joue un rôle primordial. Related:  Compétences psycho socialesÉmotionshm2

Edition du soir Ouest France Célèbre pour ses enquêtes sur l’affaire Clearstream, le journaliste Denis Robert ne pensait pas que son entreprise remuerait autant de boue. Après avoir découvert des centaines de messages très agressifs sur Twitter contre les fonctionnaires ou les syndicalistes – y compris des appels au meurtre – il a décidé de « révéler l’identité d’une poignée d’utilisateurs de Twitter ultra-libéraux hostiles aux grèves, aux syndicats, aux migrants, aux pauvres », indique-t-il dans une interview aux Inrockuptibles. Car sur les réseaux sociaux, surtout sur Twitter, on s’exprime librement derrière une identité de façade. Le débat sur la loi El Khomri a donné lieu à des échanges très violents. Dénonciation ou délation ? Problème : certains lui reprochent sa méthode, la comparant à de la « délation ». L’édition du soir a demandé à Elsa Godart (1), psychanalyste et philosophe, son avis sur les comportements des internautes sur les réseaux sociaux. On se lâche par lâcheté Le problème n’est pas nouveau.

Comment le Cerveau Ressent Une version de cet article est déjà parue dans Rapport, le journal de UK ANLPÉdition 58, Hiver 2002 et Suppose... vol.7 No.1 Mars 2004. (Link to English original) Comment le Cerveau Ressent La construction de l’émotion et de la cognition3e partie Philip Harland Traduction de Danielle LeCavalier Les émotions ne surgissent tout simplement pas par hasard Si je vous demandais de prendre quelques instants pour penser, disons, à votre amoureux… votre hypothèque… une armée d’abeilles féroces … aux Blue Jays de Toronto… il y a fort à parier que vous passeriez par une série de changements physiologiques, imperceptibles mais mesurables néanmoins, que ce soit le changement dans la respiration, le battement de coeur et la réponse galvanique de votre peau, le tout relié à une kyrielle d’émotions, passant de la joie à l’indifférence et tout ça en l’espace de peu de temps. La réponse se trouve dans la manière dont notre cerveau construit l’expérience, et c’est le sujet sur lequel repose cet article. L.

tpezonecerveau TPE - Séance 5 : 4 novembre 2014 12 Rules Of Great Teaching - 12 Rules Of Great Teaching by Terry Heick Recently, I’ve been thinking of the universal truths in teaching. Students should be first. Don’t always start planning with a standard. So I thought I’d gather twelve of them to start with. 1. This is how great things are built. 2. Learning models, for example, are the new teaching strategy. Traditionally, teachers focus on “strategies” to “teach.” But the modern approach should have as much to do with what students access, when, how, and why as it does with “what students do in the lesson.” 3. Your students, first and foremost. 4. If you can’t make them curious, teach something else. Taskmasters seek compliance. 5. Teaching is a craft. Not only does this keep things fresh for students, but it keeps you sharp and relevant as an educator as this big world keeps on turning. 6. Know that it’s okay to think technology-first. 7. Technology. 8. When explaining, less is more. 9. Know the difference between confusing and complex. 10. 11. Be unpredictable.

Le cerveau émotionnel Au contraire de la cognition, objet d’investigations multiples, l’émotion fut singulièrement négligée par la neurobiologie. Depuis peu, encouragés par la découverte des fondements neuronaux de certaines fonctions cognitives, les neurobiologistes ont abordé de façon plus audacieuse le domaine des émotions. Pourquoi un intérêt si tardif ? Un héritage culturel malheureux a longtemps scindé la cognition et l’émotion, le cerveau et l’esprit. Les émotions, confinées au domaine de la psychologie et des maladies mentales, ont été clivées des sciences neurologiques. Le rôle du cerveau dans les émotions a ainsi été largement occulté.

Les émotions, une réaction du corps au mental | Les enseignements d'Eckhart Tolle Qu’en est-il des émotions ? Je me laisse plus souvent prendre par mes émotions que par mon mental. Dans le sens selon lequel j’emploie le terme, le mental ne fait pas seulement référence à la pensée. Il comprend également vos émotions ainsi que tous les schèmes réactifs inconscients mettant en rapport pensées et émotions. Plus vous vous identifiez à vos pensées, à vos goûts, à vos jugements et à vos interprétations, c’est-à-dire moins vous êtes présent en tant que conscience qui observe, plus grande sera la charge émotionnelle. Si vous avez de la difficulté à ressentir vos émotions, commencez par centrer votre attention sur le champ énergétique de votre corps. Vous dites que l’émotion est la réaction corporelle du mental Mais il existe parfois un conflit entre les deux : le mental dit « non » alors que l’émotion dit « oui ». Non pas la vérité ultime de votre essence, mais la vérité relative de votre état d’esprit à ce moment-là. Oui. Oui, je sais ce que vous allez me demander.

TPE - Séance 6 : 4 novembre 2014 sentiments

Related: