background preloader

Vidéo Patrimoine de France découverte du chateau Renaissance de Chenonceau

Vidéo Patrimoine de France découverte du chateau Renaissance de Chenonceau
Related:  nicolebrixvoyages

La carte de France de 1789 Contexte historique Une organisation administrative désuète Evénement oublié depuis 1614, la réunion des états généraux (organisée pour trouver de l’argent) est annoncée pour le 5 mai 1789 à Versailles. Le roi a fait joindre cette carte à la convocation adressée aux délégués des trois ordres le 24 janvier 1789. Sans utilité géographique, elle porte, sous des couleurs qui en facilitent la lecture, les subdivisions administratives du royaume, rassemblant dans le ressort des généralités familier aux sujets d’alors, les découpages désuets (bailliages, prévôtés) hérités du passé. Analyse de l'image La carte de France de 1789 Cette carte gravée rapidement, de petites dimensions (23 cm x 18 dans un cadre orné de 29 cm x 24), est placée sous l’égide de la couronne et des fleurs de lis royales. L’éditeur, Louis-Charles Desnos, tient deux boutiques (au Globe et à l’Image Saint-Séverin) rue Saint-Jacques, artère de Paris spécialisée dans le commerce des cartes et instruments scientifiques.

16 visites virtuelles de lieux historiques en France (en 3D, 360 degrés) Quels sont les monuments français qui proposent des visites 3D ou 360 degrés ? Le blog de la médiathèque du CDDP de l’Oise dresse une liste de 16 lieux français patrimoniaux à visiter via son ordinateur (voire via un outil connecté mobile) qui offrent ainsi une découverte inédite de monuments, architectures, châteaux, vallées, musées, endroits de batailles, églises et musées reconstitués sous une forme virtuelle avec légendes, apports textuels mais également audio/sonores. On retrouve ainsi des liens directs vers les visites virtuelles de la Cathédrale Notre-Dame-de-Paris, la Tour Eiffel, la Grotte de Lascaux, le Château de Versailles, la Ville de Saint-Denis, le Débarquement d’Arromanches… Tous ces projets ont un point commun : ils sont issus de l’Etat, de collectivités territoriales ou d’institutions publiques. Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : France

Château de Chambord Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Chambord. Le site a d'abord accueilli une motte féodale[B 2], ainsi que l'ancien château des comtes de Blois. L'origine du château actuel remonte au XVIe siècle et au règne du roi de France François Ier qui supervise son édification à partir de 1519[B 3]. Le château et son domaine se sont vu octroyer plusieurs distinctions : inscription au patrimoine mondial de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en 1981[2] ; classement depuis 2000 dans la zone de classement de la région naturelle du Val de Loire entre Sully-sur-Loire et Chalonnes-sur-Loire[3] ainsi que dans le réseau Natura 2000 en 2006. §Toponymie[modifier | modifier le code] Le nom de Chambord - du celte cambo-ritos - signifie « passage sur la courbe », c'est un gué à la courbe d'une rivière[A 1]. §Géographie[modifier | modifier le code] La route départementale 33 traverse le domaine.

Carte de France a la revolution Pour en arriver au découpage du territoire national en départements actuel, il en a fallu du temps et surtout des propositions. Ainsi, c'est Marc René d'Argenson qui en 1665 fourni au roi de France une première approche d'un découpage départemental. Le département apparait alors comme une répartition fiscale ou circonscriptions territoriales pour les Ponts et Chaussées. Certaines assemblées provinciales commencent à se réunir par département à partir de 1787. Il semble alors qu'un découpage en structures territoriales similaires soit la solution la plus pratique pour l'administration. Cette proposition apparait dans les cahiers de doléance de 1788 demandant la formation de circonscriptions uniformes avec un chef-lieu accessible. Si ce nouveau découpage permet une meilleure organisation du territoire, il répond aussi au danger insurrectionnel inspiré par le mouvement de la Grande Peur de juillet-août 1789.

Baalbek Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Baalbek (écrit aussi Baalbeck ou Baalback ou Balbeck ou Balback ou Baalbec, en arabe بعلبك) est l’ancienne Héliopolis des Romains. Aujourd’hui, la ville moderne, chef-lieu du district de Baalbek, au Liban, compte environ 80 000 habitants, majoritairement chiites. La ville antique, située dans le nord de la plaine de la Békaa, est composée de ruines de l’époque gréco-romaine, avec des traces plus anciennes de l’époque sémitique. Le complexe de trois temples géants laissé par les Romains comprend : Histoire[modifier | modifier le code] La ville phénicienne[modifier | modifier le code] La ville hellénistique et romaine[modifier | modifier le code] Monnaie frappée en la cité d'Héliopolis Reconstitution du sanctuaire de Baalbek au temps de sa splendeur La ville fut ensuite appelée Héliopolis, « Ville du Soleil ». C’est pour montrer la toute-puissance de l’Empire romain qu’Auguste décida la construction d’un grand sanctuaire à Héliopolis.

Carte des chateaux de la Loire Carte des châteaux de la Loire Saumur, Langeais, Amboise, Chaumont ou Blois font partie des châteaux qui disposent d'une vue directe sur la Loire mais tous les "châteaux de la Loire" ne sont pas situés sur les rives de la Loire elle-même. Le plus souvent, les châteaux ont été construits en bordure de ses affluents : il serait donc plus juste de parler des châteaux du Cher, de l'Indre, de la Vienne ou du Cosson... Chambord et Chenonceau, les monuments les plus célèbres de la région Centre, au cœur du val de Loire, se situent à quelques kilomètres à peine du fleuve royal. Le majestueux château de Chambord se reflète dans les eaux du Cosson, une petite rivière paisible du Loir-et-Cher. La grande galerie du château de Chenonceau enjambe le Cher, un autre affluent de la Loire.

Versailles - garden - Château de Versailles - Historic building Lying in the suburbs of Paris, the Château de Versailles was the symbol of the absolute monarchy espoused by Louis XIV and royal palace from 1682 to 1789, when the monarch was forced to return to Paris. The first design of the castle was made by Philibert Le Roy and during the next two centuries there were four building enlargements and renewals, when Louis XIV reorganized the government of France and moved there, when the court was fully established on May 6th 1682. The centre of the power was within the palace walls, where the government offices and the thousands of courtiers lived. By obliging the nobility to spend some time every year in Versailles, the king prevented the development of regional powers, and established the etiquette which was rendered famous and copied all around the European court.

Baalbek. Baalbek, Heliopolis (c.-à-d. Cité du soleil). - Ville du Liban (vallée de la Bekaa), à 65 kilomètres au Nord-Ouest de Damas. auquel la ville devait son nom. (1401); elle fut presque détruite par un tremblement de terre en 1759. du Liban) Le temple de Jupiter à Baalbek. Les ruines de Baalbek.Ces ruines, les plus belles après celles de Palmyre, sont ceintes d'un mur de 2 à 3 m de haut, qui figure un carré long, et dont quelques pierres ont jusqu'à 11 m de longueur sur 3 m d'épaisseur; trois de ces pierres ont même 23 m sur 4. On croit que le temple du Soleil, qui a donné à la ville son nom ancien d'Héliopolis, date de l'empereur Antonin le Pieux; c'est l'édifice le mieux conservé. Six colonnes seulement subsistent aujourd'hui, et suffisent à donner une idée des proportions grandioses du temple; elles sont de l'ordre corinthien le plus pur; les fûts ont 7,15 m de circonférence sur 18,85 m de longueur, en sorte que la grandeur totale des colonnes, y compris l'entablement, est de 23,40 m.

Related: