background preloader

Giuseppe Arcimboldo,Analyse de toile,Le tableau L'été,art,culture,peinture.

Giuseppe Arcimboldo,Analyse de toile,Le tableau L'été,art,culture,peinture.
Laisser un commentaire ou un avis. Giuseppe Arcimboldo. L 'Été. (Vers 1562). L'Été est un homme dans la force de l'âge. Légumes et fruits de saison forment son visage : raisins, prunes, pommes, noisettes, aubergines, petits pois, maïs, ails... Related:  Arts - Histoire des arts

Vincent Van Gogh,La Nuit Etoilee,(1889),analyse et etude de la toile et du style,post impressionnisme,art,culture,peinture Vincent Van Gogh, La Nuit Étoilée. (1889). La toile a été peinte en juin 1889 alors que depuis le 8 mai 1889, Vincent a décidé de lui-même d'entrer dans un asile près de Saint-Rémy-de-Provence où il va rester une année. L'œuvre au premier regard est extrêmement chaotique, tout est en mouvement. Pour cette raison il a été écrit que cette toile est le reflet de l'état pathologique de Vincent, le tableau est souvent qualifié d'œuvre morbide qui annonce le suicide de l'artiste l'année suivante, cette interprétation a toujours dominé. C'est oublier que pour Vincent " la folie est salutaire " ce qu'il désire avec ses volutes et ses tourbillons c'est nous aspirer dans la nature comme lui-même se sent aspiré car il perçoit la force qui y réside. La nature est ici représentée comme une puissance céleste où l'homme est absorbé physiquement : " jusqu'à l'extrême point où le vertige est inévitable ". Le point de vue su spectateur est assez haut il se situe au niveau du ciel. Toiles similaires :

Arcimboldo, le printemps Arcimboldo : Le Printemps. En 1562 à Vienne et à Prague Arcimboldo assure la charge de portraitiste-copiste auprès de l'empereur Ferdinand Ier puis pour son fils Maximilien. Le Printemps est un adolescent. L'origine des " têtes composées " d'Arcimboldo remonte à l'Antiquité et à la tradition des masques bachiques formés de feuilles de vigne et de raisins. La série des Saisons, offerte à Auguste de Saxe, suggère que son pouvoir est éternel comme celui de l'empereur. En ces temps troublés, ce cadeau d'un empereur catholique à un prince luthérien témoigne d'une volonté de médiation, d'alliance entre les maisons chrétiennes, contre les Turcs qui menacent l'Occident.

De Vinci en pleine luminothérapie Voici Jean-Baptiste débarqué à l’instant des ténèbres, sans un bruit. Le baptizein est « celui qui émerge ». Sa silhouette à peine éclairée par une fumée dorée lui donne un air de génie sorti de sa lampe. Certaines frisettes de l’ado-prophète affleurent à peine de l’huile noire. Apparition photosensible, développement en cours. Jean-Baptiste, lui, nous fait un petit sourire en coin. Pour sortir des ténèbres, prière de suivre son doigt qui pointe la source de la lumière. Vinci pratique souvent les hommages à Jean-Baptiste, protecteur de Florence. Cette zone d’abîme recouvre bien des symboles. Mais il y a une autre version des ténèbres, moins catholique, plus antique. Cette idée d’un retour à l’unité – héritée de l’Antiquité – se retrouve dans le mythe de l’androgyne. Jean-Baptiste serait une étape intermédiaire. Une fois le mental purifié, on pourra alors accéder à l’étage du dessus, à l’état supérieur : la lumière, l’état de conscience ou Dieu.

Vincent Van Gogh,Nuit Étoilée sur le Rhône,1888,post-impressionnisme,éducation,enseignement,le rythme en peinture,analyse et etude de la toile et du style,art,culture,peinture Laisser un commentaire ou un avis : Vincent Van Gogh. Nuit Étoilée sur le Rhône. (1888). La toile a été peinte à Arles au bord du Rhône en septembre 1888. Le point de vue du spectateur se situe au niveau de la berge sous la ligne d’horizon. Les principaux reflets sont situés sur les lignes de force et sont proches des points naturels d’intérêts. Le ciel et l’eau occupent chacun plus d’un tiers de l’espace pictural. L’œuvre est construite sur la diagonale ascendante. Détails : L’origine des lumières est surtout les maisons, les reflets sont juste en dessous sur l’eau. Pour les reflets dans l'eau Vincent alterne de brefs coups de couteaux jaunes dorés et bleus marines en descendant. Ce couple dans la pénombre est bien isolé. Pour donner au ciel une telle allure de feu d’artifice Van Gogh représente les étoiles comme des fleurs, des dahlias jaunes… Lumière : C’est une logique verticale. Couleurs : Contrastes entre couleurs complémentaires. Toiles Similaires : Camille Pissarro.

Douanier Rousseau Create an imaginary landscape with NGAkids JUNGLE. Mix and match the animals, control the weather and lighting conditions, or construct flowers, trees, and plants. An "AUTO" button generates random compositions, so you can sample program options and experiment with special effects as a starting point for your own designs. This Shockwave interactive is intended for children of all ages. JUNGLE is inspired by the paintings of French artist Henri Rousseau. How to use this interactive: Click a menu picture and see what happens, or use the AUTO button for ideas. Your design will disappear if you click the eraser, use the AUTO button, close your browser, or shut down your computer. To print your jungle scene, click the printer-shaped icon to the right of the question mark. With the Jungle interactive, you can make scenes like this: Try some of the project ideas in My Jungle and have fun creating your own art. Credits Copyright © 2015 National Gallery of Art, Washington

Giuseppe Arcimboldo en 2 minutes En bref Surréaliste avant l’heure, Giuseppe Arcimboldo (1526–1593) a marqué l’histoire de l’art par ses têtes composées de divers éléments, comme des calembours visuels. Célèbre en son temps pour son sens de l’invention, ce peintre italien appartient à la curieuse famille des maniéristes. Arcimboldo fut un véritable artiste de cour auprès de la puissante famille des Habsbourg du Saint-Empire romain germanique. On a dit de lui « Ainsi va Arcimboldo, du jeu à la grande rhétorique, de la rhétorique à la magie, de la magie à la sagesse. » Roland Barthes, 1978 Sa vie Né à Milan, Giuseppe Arcimboldo est issu d’une famille de peintres. La notoriété d’Arcimboldo semble avoir été rapide, sans que l’on ne connaisse les voies qu’il a empruntées. Les « têtes composées » sont des natures mortes anthropomorphes qui jouent sur l’association entre l’inanimé et le vivant, l’illusion et le réel. Arcimboldo termine sa carrière, auréolé de gloire. Ses œuvres clés L’Hiver et L’Automne, 1573 L’Été, 1573

Eugène Delacroix,Le Bon Samaritain,1849,romantisme,éducation,enseignement,analyse et etude de la toile et du style,art,culture,peinture Laisser un commentaire ou un avis : Eugène Delacroix. Le Bon Samaritain. (1849). La toile évoque la parabole du bon Samaritain. Le point de vue du spectateur est situé au niveau de la tête du cheval et des épaules du Samaritain. Les corps des 2 hommes se trouvent sur les lignes de force et les points naturels d’intérêt. Vêtu de rouge, le Samaritain occupe une grande partie de l’espace pictural. La toile est construite sur la diagonale ascendante. Détails : A l’arrière plan : une cascade. Preuve de l’agression dont il a été victime le corps de l’homme et son visage sont maculés de sang. Le Samaritain est robuste et armé. Afin de mieux illustrer la parabole , Delacroix représente un prêtre, indifférent en train de s’éloigner. Lumière : La scène est éclairée d’en bas à droite. Couleurs : Harmonie entre couleurs chaudes. Toiles Similaires : Vincent Van Gogh. Rembrandt. Vitrail du Bon Samaritain.

ScrapColoring - Coloriage en ligne et coloriages à imprimer <em>La Liberté guidant le peuple</em> d’Eugène Delacroix | Histoire et analyse d'images et oeuvres Achevé en décembre, le tableau est exposé au Salon de mai 1831. Il semble né d’un seul élan. Mais il découle des études faites pour les œuvres philhellénistes et d’une recherche nouvelle de détails et d’attitudes.C’est l’assaut final. La foule converge vers le spectateur, dans un nuage de poussière, brandissant des armes. Elle franchit les barricades et éclate dans le camp adverse. À sa tête, quatre personnages debout, au centre une femme. La Liberté Elle remplace d’Arcole. Les gamins de Paris Ils se sont engagés spontanément dans le combat. L’homme au béret Il porte la cocarde blanche des monarchistes et le nœud de ruban rouge des libéraux. L’homme au chapeau haut de forme, à genoux Est-ce un bourgeois ou un citadin à la mode ? L’homme au foulard noué sur la tête Avec sa blouse bleue et sa ceinture de flanelle rouge de paysan, il est temporairement employé à Paris. Les soldats Le paysage La couleur unifie le tableau.

Gustav Klimt,Le baiser,Analyse et explication du tableau. Gustav Klimt : Le Baiser. (1907 - 1908) Entre 1906 et 1909 Gustav Klimt peintre et graphiste autrichien symboliste et représentant de l’Art nouveau viennois recherche une autre expressivité pour ses oeuvres. Il s'inspire du symbolisme et des estampes japonaises. L'art doit avoir une nouvelle définition dans la société et cette recherche s'exprime ici avec le Baiser. Son art est fait de modernité et d’un rapport très étroit avec l'érotisme. L’artiste cherche à donner une dimension presque sacrée à sa toile. La plupart des oeuvres de Klimt donnent lieu à bien des interprétations, mais l’on peut voir dans Le Baiser, l'ultime accomplissement de la quête humaine du bonheur.

Related: